Maroti "LeBreton": Résistant

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maroti "LeBreton": Résistant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maroti "LeBreton"
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/06/2014

Infos rapides
Âge: 28
Profession: Indéfinie
Classe: Technologique

MessageSujet: Maroti "LeBreton": Résistant    Lun 2 Juin - 19:55

« FICHE DE PERSONNAGE »

« Identité »

Nom complet :Maroti Glaziou dit "LeBreton"
Sexe :Masculin
Race :Humain
Âge :28
Planète natale :La bretagne La Terre
Affiliation : Indépendant
Profession :Voyageur(et chasseur de prime pour mettre du beurre dans les épinards)
Rang : Rang 3

« Description physique »

Pour faire vite? Bah, disons que je suis Monsieur.Tout-le-monde, je ne suis pas un krogan couvert de cicatrices effrayantes. Na, je ne suis pas comme ça, j'ai une taille correcte, environ 1m80... Et des poussières. Les yeux aussi bleus que l'océan et pétillant de malice, un nez fin, un sourire colgate et les cheveux tellement blonds que ça fait limite tache dans la foule. Surtout avec la coupe que j'ai, qui se résume basiquement à un touffe blonde chaotique. Mais je ne me plains pas de mon physique, je ne suis ni trop maigre, ni trop gros, je prends soin de mon apparence sans pour autant passer des jours en salle de muscu. Bon, j'ai quelque cicatrice un peu partout sur le corps, notamment trois zébrures sur le torse, cadeau d'une Furie à Londre, mais c'est pour plus tard. Niveau vêtement? Je n'ai pas trop de préférence, rien de bien original, toujours quelque chose de pratique et léger, je ne m'encombre jamais trop. Et puis une bonne paire de chaussure de rando, c'est très important, ça, d'avoir une paire de bonne chaussure. Je porte rarement une armure de combat, j'ai bien un bouclier constamment accroché à ma ceinture, juste à côté de mon pistolet. Même si je suis bien plus dangereux avec mon omnitool.
Toute ma vie tient dans un petit sac à dos que je trimbale partout où je vais, mais je ne suis pas seul dans mes voyages, je suis constamment accompagné par un ami donné par une Asari après Londre, un petit drone caméra quelque peu.. Amélioré. Rien de bien méchant, une petite IV, un modulateur de voix couplé avec quelques circuits supplémentaires et vous obtenez Wheatley. Le drone-caméra qui m'accompagne depuis la fin de la guerre. Trois mots pour le décrire? Rond, orange et volatile. Très volatile, mais bon, toujours bon d'avoir un ami synthétique à ses côtés, pas vrai?
Oh, j'ai encore un objet qui me relie à mon ancienne vie, un petit pendentif doré et argenté représentant le Triskell, il n'a pas vraiment de valeur, c'est juste un souvenir.        

Le collier:
 

Wheatley:
 

« Description psychologique »

Oula, niveau psychologique? Après toute la merde que j'ai traversée, les psy se demandent encore comment j'arrive encore à être aussi positif et optimiste. Et... Cela résume à peu près le regard que je porte sur la galaxie. Certains diront que c'est niais et gamin, ce qui est vrai, mais je ne désespère jamais. La galaxie est déjà assez pourrie par les déprimés qui se morfondent sur le passé. Roh les gens, nous avons survécu au Moissonneurs! Souriez un peu! Pour moi la vie mérite d'être vécue, je suis passé par plusieurs périodes plutôt sombres et frôlé la mort plusieurs fois, 'tain, j'ai même tout perdu. Une maison? Vaporisée. Une famille, des amis et petites-amies? Vaporisés ou moissonnés. Et pourtant je refuse de me laisser abattre en devenant un déprimé qui se morfond sur ce qu'il a perdu. Alors je suis devenu l'exact contraire, toujours souriant et optimiste. Mais ne vous méprenez pas, je suis sympa, pas stupide. Je n'hésiterais pas à presser la gâchette si jamais vous me menacez, voir même si vous menacez n'importe quelle personne pour le "fun", je ne suis pas le genre "protecteur de la veuve et de l’orphelin", mais je déteste rester les bras croisés . Autre chose à savoir, je suis franc, qu'importe que vous soyez un krogan ou je ne sais quel type de politicar haut placé, je dis toujours ce que j'ai sur le cœur.
Ouais, je ne sais pas si c'est très courageux ou extrêmement stupide, faites votre choix.  
Je suis devenu curieux de nature, cherchant toujours à mieux connaitre la galaxie qui m'entoure et aimant rencontrer de nouveaux visages. J'étais xénophobe avant, qu'est-ce que vous voulez? Vivre toute sa vie sur Terre avec un grand-père mort dans la guerre du 1er contact n'aide pas. Mais bon, une invasion de crabe de l'espace resserrent les liens en très peu de temps. D'ailleurs c'est grâce à la Résistance que j'ai développer un sens de la camaraderie aigu, vous pouvez me faire confiance, je ne vous laisserais jamais tomber.
J'ai envie de découvrir de nouveaux horizons, et même si je suis l'équivalent d'un electron libre dans notre belle société bien huilée, j'aime souvent me poser dans un endroit pour admirer le paysage en profitant des sons qui m'entourent, du temps qui passe.
Ouais, je suis quelqu'un d'étrange, c'est le cas de le dire.
Mais j'ai quand même eu la très mauvaise surprise de découvrir que les moissonneurs, race de géant mi-organique et mi-synthétique venant des profondeurs les plus sombres de l'espace, s'étaient gentiment ranger de notre côté, comme par magie. Ouais, Shepard ou non, je n'ai (étrangement) pas envie de croire un seul instant qu'ils soient gentiment devenu des robots protecteurs. Je suis pour les détruire définitivement, histoire de dormir tranquille.
Autre chose, "LeBreton" n'est pas mon vrai nom, mais je le garde, il représente le nouveau départ que j'ai pris après Londre et aussi une signification personnelle pour moi.
 

« Biographie »

Par où commencer? Je suis né sur terre en 2161 dans une famille aisée, pas le genre à rouler sur l'or, mais je n'étais pas à plaindre. Comme mon nom me trahit, je suis né en Bretagne, quoi? Tu connais pas la Bretagne? Tu rates quelque chose mon ami! Les gens là-bas sont sacrement borné, puis les paysages valent le coup d’œil, quelle que soit ta race. Ouais, j'essaye de convaincre un turien de visiter une région terrienne, ça le fait pas trop. Y'a même un quarien qui pensait que c'était le nom de mon vaisseau, mais là n'est pas la question. J'étais fils unique de la famille la plus bretonne de la galaxie, enfin sauf s'il existe une planète bretonne, mais j'en doute fort. Bref, j'ai appris à parler le jargon militaire avant de savoir parler français en grandissant dans une doctrine anti-alien, mes parents n'étaient pas de mauvais bougres, juste qu'ils avaient perdu des proches lors de la guerre du premier contact. Ma mère et mon père étaient des anciens de l'Alliance, ils m'ont donc formés au maniement des armes à feu, surtout au fusil d'assaut et au pistolet lourd, soit-disant que "c'était pour te protéger de ces connards de l'espace", donc j'ai rapidement appris à manier une arme et à me méfier des aliens,  enfin c'était avant Shepard. J'ai reçu mon premier téléphone le jour de mes 4 ans, et je suis rapidement un petit crack avec, le démontant et le remontant pour l'améliorer, fasciné par les dizaines de circuits et de puces qui se trouvaient sous l'écran. C'était naturel chez moi, comme jouer à la balle pour les autres gosses. J'ai pratiquement passé mon enfance sur des circuits robotiques et sur Omni, pourtant j'arrivais à avoir des amis, hey, je n'étais pas aussi désespéré. J'étais un élève lambda, plutôt bon en physique et en informatique.
Voilà comment je pourrais résumer la majorité de mon enfance, des circuits informatiques, une famille aimante quoique imparfaite, des amis sympa et quelques amourettes de passage. J'ai chopé un diplôme en technologie et je me suis engagé dans une usine de construction spatiale, au grand déplaisir des mes parents qui voulaient que je reprenne le flambeau. D'ailleurs, beaucoup de mes amis se sont engagés dans l'Alliance pour explorer l'espace, mais pas moi. Je tenais trop à ma Bretagne natale, les quelques aliens que j'avais vu se trouvaient sur l'extra-net, dont j'avais piraté l'accès en douce bien que mes parents m'en avaient interdit l'accès. C'était ça ou la chaîne d'information de l'Alliance. Pourtant je n'étais pas vraiment le type "voyageur" Comme quoi la vie est souvent pute.
Maintenant que j'y repense, j'aurais peut-être dû aller visiter la galaxie avant qu'elle ne vienne frapper à ma porte, sous la forme de crabes géants et rouges qui foutaient le bordel sur notre planète.
Alors ma famille et moi nous n'avons pas réfléchit, mes parents, forts de leurs anciennes expériences militaires, nous avons rapidement rassemblé un maximum de volontaires, d'armes et d'armure puis nous sommes partis pour Paris, le centre nerveux de la lutte contre les moissonneurs en France. Et ce n'était pas beau en voir, le temps que l'on arrive, la majorité des habitants de la région étaient mort ou pire. Nous avons rejoint les troupes résistantes française, repartie en plusieurs unités. Mes parents furent à la tête de tous les résistants arrivant de Bretagne, un système rustre, monté à la va-vite, mais efficace.

Et nous avions pris la bonne décisions, environ deux semaines après le début des combats nous avons appris que toute la cote Ouest de l'Europe avait terminé en cendre en moins d'une journée par des troupes orbitales. J'avais la rage de vaincre, une envie de lutter contre ces connards d'aliens par tous les moyens. Être le fils de deux militaires n'aidait pas, il fallait que je me donne au maximum de mes capacités. Mes connaissances en informatiques se sont changée en arme de destructions massives lorsque l'on me donna un Omitech. Mes talents technologique me sauvèrent la peau plusieurs fois.  
Bref, la résistance était... Désespérée. Il fallait être franc, je ne devais ma survie qu'à mon Omni et à mon entrainement, sinon c'était la boucherie, chaque jour amenait son lot de mort et de destruction. Mon père fut le premier à nous quitter, un Cicosaure a attaqué son envoi, aucun survivant. Ma mère tomba quelques jours plus tard dans la libération d'un camp de civil. C'était difficile, mais je refusais d'abandonner maintenant, il fallait continuer, encore et toujours. Je pourrais pleurer plus tard, après.  Car ils nous restaient encore une lueur d'espoir dans ce monde plongé dans les ténèbres.

Shepard.

La première spectre humaine, commandante du Normandy et surtout botteuse de cul interstellaire, la seule qui se dressa contre la menace Moissonneuse et Cerberus, lorsque je n'étais pas sur le terrain, c'était mon boulot de transmettre les infos sur Shepard et son avancement dans la création de la plus grande force alliance jamais créée. Les marines chantaient ses louanges lorsque tout semblait perdu, elle celle qui nous donnait la force de prendre les armes une nouvelle fois pour aller combattre l'ennemi. Et c'est ainsi que j'ai tenu le coup, encore et encore, je me suis endurci, j'ai perdu tout ce que j'avais de civil pour devenir une machine de guerre, capable d'être aussi efficace en première ligne qu'à l'arrière. L'ancien moi était mort cramé par ses machines, alors j'allais leur rendre la monnaie.

Les mois passèrent, la résistance continua, c'était plus devenu de la survie qu'autre chose, mais nous n'abandonnions pas. Et puis nous avons reçu un ordre interplanétaire venant d'un certain Anderson, il demandait à un maximum de soldat de se rassembler à Londre pour mener un dernier assaut contre la menace alien. Le plan était simple, réussir à atteindre la Citadelle par n'importe quel moyen. Une nouvelle fois, nous avions puisée dans nos dernières ressources pour traverser la Manche et se rendre en Angleterre, le rendez-vous était donné, il fallait être présent par tous les moyens.
Nous sommes arrivé un peu avant les autres renforts, venant de l'espace cette fois, turiens, galarien, krogan, asari, quarien et même geth! Les bras m'en tombèrent et toute ma haine raciale tomba devant les différents visages aliens qui venaient nous donner un coup de main avant l'assaut final. J'ai alors appris à mieux connaitre ses différentes espèces qui venaient sauver notre peau. Et croyez-moi, c'était vraiment réconfortant, l'aide venait de tellement d'horizon différent que cela a bouleversé mes idéaux de terriens coincé. Ce soir-là, quelques heures avant l'attaque finale qui allait conclure ces mois d'enfer et d'acier, j'ai ouvert mon dernier trésor, une bouteille de Chouchen, que j'ai partagé avec les patchwork d'alien qu'une bouteille d'alcool avait attiré. Nous avons donc trinqué, à Illium (avec une commando asari dont j'ignore toujours le nom), Palaven (le pauvre turien ne pouvais pas boire à cause de son système différent, dommage), Tuchanka (le krogan a cru que je lui servais de l'eau sucrée, normal), Rannock (un quarian seulement, presque aussi doué que moi avec son Omni), Sur'Kesh (un soldat galarien vraiment sympa) et à Shepard, celle qui avait permis notre beuverie. Et vous savez quoi? C'était la meilleure soirée de ma vie, nous savions que la plupart d'entre nous allaient surement manger les pissenlits par la racine le lendemain et pourtant les liens qui se formèrent entre nous autour de cette simple bouteille me marquèrent à vie.

Et bien sûr, le lendemain fut terrible, l'unité inter-espèce dans laquelle je mettais retrouvé venait de se faire encerclé par un groupe de moissonneur planqué dans un bâtiment, les balles et les biotiques filaient, mes armes firent leurs boulots, mais nos chances étaient ridiculement minces, je m'en souviens encore. Le cri d'une quarienne se faisant déchiqueter par les balles, un éclat de sang bleu et chaud atteignant mon visage, un turian tomba raide mort pour protéger un krogan, un salarien se faisant éclater par une brute, son cadavre tombant presque comiquement à mes pieds. Le ciel gris recouvert d'un voile de cendre...
Un hurlement déchirant retentit alors, je l'avais déjà entendit des dizaines de fois, une Furie. Flottant morbidement vers les rares soldats qui tenaient encore débout. Elle attrapa une Asari et la souleva, profitant de sa faiblesse pour se préparer à lui asséner le coup de grâce.
Oh hell no.
Je n'ai pas réfléchi, elle était une soldate et connaissait les risques, mais non, c'était l'asari avec laquelle j'avais trinqué hier, alors je n'ai rien trouvé de mieux à faire que de sauver sa peau bleue en plongeant pour me prendre le coup. Et tac, au revoir bouclier, armure et bonjour la douleur. Chair transpercée et cotes brisées, c'était la fin pour moi, je le savais, elle le savait. Elle me tenait face à elle, profitant de sa nouvelle victime, me laissant profiter de son visage cauchemardesque. J'allais mourir ici, mais j'allais mourir pour une cause juste, une cause que j'aurais défendue jusqu'au bout, alors elle pouvait bien frapper, j'étais mort pour ce qui était juste.
Et pourtant, la grande faucheuse décida que mon heure n'était pas venue.
je me souviens d'une explosion gigantesque, et d'une onde de choc plus grande encore. Le ciel, le sol, rien n'y échappa, la vague d'un bleu électrique s'étalait sur l'horizon, filant vers nous plus rapidement qu'un cheval au galop. Et alors que la Furie allait porter le coup de grâce, elle fut touchée par l'onde et... Me lâcha? Je n'eus pas le temps de savoir ce qui se passait, ma tête se cogna contre le béton et tout devint noir.
Je me réveilla une semaine plus tard, complètement branché dans un hôpital de fortune, j'étais dans un piteux état, mais vivant. Et avec un petit drone à mes côtés, les médecins me diront que c'est une Asari anonyme qui me l'avait laissé avant de disparaître dans la foule...

Mais voilà, la guerre était finie et... Je me sentais vide, je veux dire, je devais vraiment redevenir un civil quelconque? Une petite médaille, des remerciements de l'Alliance et basta? Non, ce n'était plus possible, pas après ce que j'avais traversé... Ce que la galaxie avait traversée...
J'étais vivant là où des milliers d'autres étaient morts, j'étais vivant et encore jeune, j'avais toute la vie devant moi... Et j'avais des étoiles pleins les yeux, je voulais voyager, quitter la Terre. Profiter de ma nouvelle vie, plus rien ne me retenais sur cette planète. Je voulais rire! Pleurer! Boire et anger! Chanter et danser! Je savais ce que je voulais, explorer l'univers, voir le soleil se lever sur Rannoch, les plaines dévastées de Tuchanka, le temple de la Déesse...
J'abandonna mon ancien nom, pour démarrer cette nouvelle vie, je devais devenir un nouvel homme, j'étais maintenant Maroti "LeBreton", simple voyageur en quête d'aventure, et peut-être même d'une commando Asari.

Bref, voilà mon histoire, bon bien sûr, j'ai dû attendre plusieurs années avant de partir, avec la reconstruction des relais et la réouverture des ambassades et de la Citadelle, rajouté le bordel avec les Galariens et vous avez une montagne de papier à remplir avant de pouvoir accoster sur la Citadelle, surtout avec Wheatley,  mais j'y suis enfin.
Et la galaxie s'ouvre devant moi...

« Combat »

Classe :Technologique
Barrière :Bouclier
Pouvoirs actifs :Omnilame Incendiare, OmniArc, Drone de combat lance-missile (Wheathley), Drain d'énergie, Camouflage tactique (électrique), Pyromane, Décryptage.
Pouvoirs passifs : Formation d’assaut, Maîtrise du fusil d'assaut, Maîtrise du pistolet, Maîtrise technologique et Premier secours  
Inventaire :Fusil d'assaut Tsunami (Antiadésif+compensateur/munition Phasique)
M-11 silencieux (IV de visée+Allonge de canon/munition Shredder)
Omi-techs Polaris (Ampli a noyau multiple)
Explosif de reconnaissance
Wheatley (un drone de combat lance-roquette, doté d'une IV)


Dernière édition par Maroti "LeBreton" le Mer 4 Juin - 17:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Maroti "LeBreton": Résistant    Mar 3 Juin - 16:25

Salut à toi fan de crêpes, de cidre et de pluie

Alors alors voyons vois cette fiche


Nom :
Comme je t'avais dis hier, il faudrait mettre son vrai nom. Tu pourras garder l'histoire du changement de nom, mais il faudrait aussi l'original à titre purement indicatif


Rang :
Vue les capacités du personnage, un rang 2 serait plus approprié que le 3


Physique
Citation :
Surtout avec la coupe que j'ai, qui se résume basiquement à un amas de pics blonds et bordéliques.
Juste pour préciser qu'une coiffure "à la Sangoku", naturellement c'est pas possible. Donc tu peux l'avoir mais faudra préciser les kilos de gel quotidien pour le faire que c'est une coiffure "artificielle" et pas naturelle

Citation :
Rien de bien méchant, une petite IV, un modulateur de voix couplé avec quelques circuits supplémentaires et vous obtenez Wheatley
I MEAN SPAAAAAAAAAAAAAAAAACE Juste pour indication, une IV reste une IV donc un programme sans conscience qui ne peux pas outrepasser sa programmation. Ce n'est pas une IA comme IDA (ou Glyphe d'ailleurs qui même si c'est prétendument une IV tient plus de l'IA) capable de philosopher sur le sens de la vie Razz


Psychologie
Rien a dire la dessus en particulier sauf de faire un petit rajout : Vue que tu parles des Moissonneurs et qu'on a choisit la control ending donc que les calamars sont toujours là, comment ton perso voit les Moissonneurs "post-Guerre" et comment il voit cette "cohabitation" ?

Biographie
Quelques points à changer la dedans. La principale qu'on peut mettre ici est qu'on utilise les termes de la VF. Donc va falloir changer les noms par exemple "Salarian" devient "Galarien", "OmniTool" devient "OmniTech", etc, etc

Citation :
Bref, j'ai appris à parler breton avant de savoir parler francais et j'ai grandi dans une doctrine anti-alien, mes parents n'étaient pas de mauvais bougres, juste qu'ils avaient perdu des proches lors de la guerre du premier contact.
Il existe des traducteurs universels qui sont devenus très courants très tôt. De plus, comme c'est le cas actuellement, les "langues locales" sont sur le déclin et sans doute qu'un gros paquet d'entre elles ont disparue. Je ne dis pas que le brezhoneg (merci wikipedia) n'existe plus, mais le fait d'en faire la langue parlée principale est hautement improbable.

Citation :
J'ai reçu mon premier Omnitool le jour de mes 4 ans, et je suis rapidement un petit crack avec.
Le problème de l'OmniTech est qu'il est considéré comme un bien de luxe dans ME1 (il n'y a que les soldats et colons qui ont un d'office, les autres ils paient très chère pour en avoir un). Essaye de faire un petit parrallèle avec les smartphones IRL. Si c'est vrai qu'aujourd'hui les iphone et cie sont tellement courant qu'un enfant de 4 ans peut avoir un (et encore ça coute quand même une somme non négligeable), c'était une chose quasi impensable il y a 30 ans.
Donc voila, le fait d'être un tit génie de l'informatique à un âge jeune est possible, mais il faudra un peu modifier la bio à ce point là.

Citation :
Je tenais trop à ma Bretagne natale, les quelques aliens que j'avais vu se trouvaient sur l'extra-net, mais je n'étais pas vraiment le type "voyageur" Comme quoi la vie est souvent pute.
L'Extranet étant une création extra-terrestre, tu croise beaucoup plus d'aliens que d'humains la dessus à l'époque. D'ailleurs ça peux faire un point intéressant : comment une personne qui a grandit dans un milieu xénophobe voit ce genre de nouveauté débarouler chez eux ?

Citation :
sous la forme de crabes géants et rouges qui foutaient le bordel sur notre planète.
Juste pour le troll, les Moissonneurs sont plus bleu/mauve que rouge Razz

Citation :
Je n'ai pas réfléchi plus longtemps que ça, j'ai acheté un flingue, quelques mods, une armure, pris mon sac et le premier bateau en direction de Londres, le centre de la résistance. Sur un ordre planétaire d'un certain Anderson.

Et j'ai pris la bonne décision, j'ai appris le lendemain que toute la cote Ouest de l'Europe avait servi de point d'attache pour les Moissonneurs, ma ville était en première ligne, elle a terminé en cendres en moins d'une journée. Moissonnée jusqu'à l'os.

Très confus. Les Moissonneurs ont capturée la Terre en quelques heures (oui c'était la définition même de "se prendre une branlée monumentale"). La Résistance s'est organisée dans les jours suivants dans un monde ou les moyens de communication et de transport sont quasi inexistant. De plus, les Moissonneurs ciblent en priorité les très grosses villes, donc la Bretagne et la côte ouest de la France en général, ils s'en moquent plutôt pas mal à leur arrivée (mais dans les semaines et les mois qui suivent, oui ils vont s'y intéresser, mais pas plus que n'importe qu'elle autre coin peuplé de la planète). Londres n'a jamais été le QG de la Résistance, ils se regroupent là bas quand les Calamars construisent le gros rayon et mettent la Citadelle au dessus. Sinon justement, elle évitait d'aller en ville en dehors de leurs "actions".

Ensuite il y a une différence entre "moissonné" et "exterminé". La Moisson consiste à parquer les gens dans des camps de concentration géants (d'où le fait que les calamars visent les endroits les plus peuplés en premier) et où ils sont convertis en bouillie noire comme les colons dans la base récolteur de ME2 qui sert ensuite à concevoir la matrice de l'IA du futur Moissonneur créé à partir de l'Humanité. Exterminer n'est pas l'objectif premier des Moissonneurs vue qu'il faut des centaines de millions voir plus d'individus pour créer un reaper, c'est pas rentable pour eux de tuer tout ce qu'ils voient. MAIS, si la région ou la planète ne comporte pas assez de population pour justifier une moisson, ils passent en mode extermination. Comme je l'ai dit plus haut, vue que la Bretagne et l'oeust de la France n'est pas vraiment hyper peuplés (ou du moins n'a pas de grosse villes), les Moissonneurs vont plutôt en effet tout rasé à part peut être dans les grandes villes comme Bordeaux ou Nantes.

Donc en résumé : oui tu peux aller dans la Résistance, mais non pas à Londres dès le départ (la Guerre dure 10 mois sur le forum entre l'invasion de la Terre et l'activation du Creuset). Par contre à la fin oui tu pourras à Londres avec les autres

Citation :
. Chair transpercée et cotes brisées, mais malgré la douleur, je réussis à l’entraîner dans ma chute, hey, biotique ou pas, un coup d'omni-lame d'aussi proche lui trancha la gorge aussi sec
Bon alors. On suit plutôt la description codex pour ce qui est des ennemis. Et une Furie, qui est capable d'exploser des bataillons entiers à elle seule, ce n'est pas le genre d'ennemi qui se tue comme ça "à la shepard". Donc oui tu pourra la tuer, mais faudra mettre plus de détails oh et aussi, avec une barrière biotique, l'omnilame sert à rien, la barrière bloque les coups physiques, ce qui importe dans ces cas là ce n'est pas la distance, mais la puissance d'impact (et vue qu'une balle tirée à vitesse hypersonique à beaucoup de mal de les avoir, un coup de lame comme ça... Bref faudra sacrément l'amocher pour que sa barrière biotique saute avant de pouvoir lui trancher la gorge... mais ça reste possible. Compliqué, mais possible Wink )

Citation :
Je savais ce que je voulais, explorer l'univers, voir le soleil se lever sur Rannock
Un dernier pour finir. on dit Rannoch avec un H

Combat
Ton personnage appartenant plus à la catégorie "rang 2" que "rang 3", il va falloir revoir tes pouvoirs à la baisse. De ce fait, il faudra choisir un pouvoir passif en moins (logiquement formation d'assaut, ça c'est plus pour du martial, sinon si tu veux vraiment garder, ça serait premier secours). Ensuite, concernant les pouvoirs actifs. Il faut préciser les pouvoirs "de base" en plus des pouvoirs "évolués". Par exemple, il faut indiquer "Camouflage tactique" en plus de "Camouflage tactique électrique". Enfin, vu que ton personnage est rang 2, il va falloir enlever "OmniArc" (ce qui pose un problème dans la bio), "OmniLame incendiaire" et "Drone de combat lance-missile" qui sont de rang 3. Tu peux les remplacer par des pouvoirs de rang 1 ou 2 supplémentaire si t'en as envie (et que ça dépasse 8 évidemment), y a pas de soucis là-dessus.


Voila voila. Quelques morceaux à changer, mais l'idée est bonne. Abandonne pas non d'un Normand Razz

Si t'as besoin d'aide hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Maroti "LeBreton"
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/06/2014

Infos rapides
Âge: 28
Profession: Indéfinie
Classe: Technologique

MessageSujet: Re: Maroti "LeBreton": Résistant    Mar 3 Juin - 18:44

J'ai déjà fixé 2-3 trucs, il ne me reste plus que le passage avec la Furie et la liste des pouvoirs à modifier (normalement ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maroti "LeBreton"
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 01/06/2014

Infos rapides
Âge: 28
Profession: Indéfinie
Classe: Technologique

MessageSujet: Re: Maroti "LeBreton": Résistant    Mer 4 Juin - 17:38

Et voilà, normalement tout est bon! n_n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Maroti "LeBreton": Résistant    Jeu 5 Juin - 17:36

Tout est bon je valide

Manque plus que le journal de bord et l'extranet dans les sections correspondantes

Si t'as des questions hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maroti "LeBreton": Résistant    

Revenir en haut Aller en bas
 
Maroti "LeBreton": Résistant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help me, it's a rush ✻ Maya, Maroti & Chrissie
» Comment etre resistant ?
» résistant à la magie
» Scout un jour, Scout toujours !
» Il est temps de faire parler de soi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Dossiers Refusés, Abandonnés ou Inactifs-
Sauter vers: