Layla Archer

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Layla Archer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Layla Archer   Jeu 21 Nov - 16:40

« FICHE DE PERSONNAGE »

« Identité »

Nom complet : Layla Archer
Sexe : Féminin
Race : Humain
Âge : 31 ans
Planète natale : Terre
Affiliation : Indépendante
Profession : Exploratrice
Vaisseau : Discovery's Lust
Rang : IV

« Description physique »

Layla est une jeune Humaine mesurant 1,73m pour 60kg. Ses origines ethniques alliant l'occidentale et l'orientale lui donnent une jolie peau halée douce et sans imperfections et de longs cheveux noirs et soyeux. Elle les coiffent souvent tout en longueur et lisse, mais les queues de cheval et autre formes ondulées, bouclées ou frisées ne sont pas bannies. Tout dépend de son humeur du moment et si elle a envie d'une folie capillaire. Par ailleurs, sa folie capillaire actuelle se résume en une mèche teinte en mauve retombant devant l’œil droit

En parlant des yeux, ce derniers sont d'un vert très intenses. On peut croire qu'elle porte des lentilles, mais c'est bel et bien sa véritable couleur. Au niveau du regard, son aspect perçant et hypnotique peut tout aussi bien indiquer son envie de vous fusillez sans sommation et avec des munitions explosives que de vous faire sauvagement l'amour sur place. Néanmoins, ce dernier cas est exclusivement réservé à la gente féminine.

Son visage, aux traits fins et harmonieux, est encadré par un front large, astucieusement caché par sa coiffure, des pommettes fines, un nez fin et des lèvres pulpeuses. D'une apparence agréable, son visage inspire la confiance, la sérénité et la sagesse tout en exprimant qu'en dépit de son jeune âge, elle a déjà plus d'une histoire à vous raconter. Il a aussi un petit air de "sainte nitouche" qui est tout aussi craquant que trompeur.

Son corps athlétique possède une musculature fine et discrète qui met en mouvement ses courbes ne laissant que très peu de personnes indifférents, le tout, dans une démarche naturelle à la fois agile et gracieuse. On pense plutôt à une danseuse ou une mannequin en la voyant, mais pas à une ancienne commando de l'Alliance !
Pour aller plus en détail, elle possède des bras fins, mais musclés, terminés par des mains fines aux doigts agiles. Ses jambes de rêve se terminant par des petits pieds. En remontant plus haut, on tombe sur un fessier parfaitement ferme et rebondit, achevant un dos légèrement courbé. De face, on peut voir un ventre plat avec des abdominaux faiblement visible, mais bien présent. Au dessus, difficile de rater sa poitrine, parfaitement équilibrés et d'une taille moyenne, ni trop grosse, ni trop petite. Enfin, des épaules fines et un cou fin.

Son passé militaire ne se voit que très peu sur sa silhouette. Pourtant, sa musculature est belle est bien présente, toute en finesse et surtout bien camouflée sous ses formes... Ce qui peut réserver de mauvaises surprises à ceux qui pensent qu'elle n'a que "la force d'un pyjak". On peut aussi noter que le corps de la jeune femme est parfaitement imberbe en permanence, sauf au niveau des sourcils, des cils et des cheveux bien entendue. Sinon, le reste de sa pilosité à totalement disparue depuis bien longtemps de façon permanente, que ce soit pour des raisons aussi bien esthétique que pratique.

"Parfaite", c'est un mot qui résumerait bien l'apparence de la jeune femme. Il ne faut pas voir là un quelconque "chef d’œuvre de la nature". En effet se beauté physique n'est pas dû au hasard, mais à la volonté de ses parents fortunés qui usèrent du génie génétique pour créer une fille "sur mesure". Ainsi, de la couleur de sa peau à ses mensurations, de ses yeux vert à ses cheveux noirs, tout les aspects de son anatomie furent décidés bien avant sa naissance.
Son ADN charcuté en laboratoire lui donne un système immunitaire plus résistant que la normale ainsi qu'une plus grande espérance de vie. De plus, elle a subit également la thérapie génique en vigueur lors de son admission dans l'armée de l'Alliance, lui donnant ainsi une plus grande endurance, de meilleurs réflexes et une acuité sensorielle porté à un maximum de 10/10 sur l'ensemble des cinq sens.

Néanmoins, la "perfection" physique qui lui fut octroyée par les miracles de la science furent peu à peu égaliser par les aléas de sa vie aventureuse. En effet sa peau est "impeccable" au niveau de son visage, pas une cicatrice, pas une seule marque. En revanche, son corps fut moins épargné. En effet, malgré la fortune de ses parents, elle décida de rejoindre l'armée dans un but d'indépendance et inutile de dire que son corps fut particulièrement malmené pendant les entraînements et les missions. Enchainant les ecchymoses, les éraflures, les coupures, les foulures et même quelques fractures, sans gravité heureusement. Quand elle quitta l'armée pour devenir exploratrice, ses quelques mésaventures vinrent gonfler de nouveau son dossier médicale et rajoutèrent de nouvelles venues à sa collection de cicatrices, vestiges d'une vie mouvementée.

Au niveau de l'estomac, elle porte une cicatrice fine, mais plutôt visible, résultante d'un coup de couteau crantée lors d'une "discussion mouvementée" avec des malfrats d'Oméga. L'épaule gauche et la cuisse droite montrent des signes d'impacts de balles, restes d'une rencontre avec des pirates sur une planète perdue lors d'une mission d'exploration. Sa jambe gauche montre une double cicatrices laissées par un morceau de verre ayant transpercé le mollet entre le tibia et le péroné, projeté par un piège artisanale. Enfin, sa blessure la plus "impressionnante" se trouve sur son bras gauche qui fut gravement brûlé par de l'acide de Dévoreur sur presque toute sa longueur. Si aujourd'hui son bras est parfaitement guérit, la peau légèrement plus clair à cet endroit reste le souvenir de la rencontre entre l'Humaine et la créature.

Elle possède un tatouage, un papillon stylisé, situé entre les reins qu'elle eut lors de ses 18 ans. En plus de cela, elle porte des boucles d'oreilles discrètes et sa dogtag de l'Alliance. Elle possède d'autres bijoux, mais elle les porte rarement. Enfin, elle ne porte jamais de maquillage. Elle n'est pas vraiment adepte de toutes ces choses servant à "embellir" le corps. Peut être qu'elle se considère inconsciemment comme suffisamment "mise en valeur" par sa nature, mais on le saura jamais. D'autant plus que si elle n'aime pas avoir ces choses là sur elles, elle reconnaît les apprécier chez les autres.

Au niveau vestimentaire, Layla n'est pas très exigeante. On peut la voir porter des tenues des plus sobres aux plus aguicheuses, des premiers prix en soldes aux tenues de haute couture. Sa tenue de travail est une combinaison ressemblant énormément à une combinaison quarienne et pour cause, c'en est une ! Les membres d'équipages quariennes de son vaisseau lui en fabriquèrent une sur mesure, modifiée afin d'être adaptée à la morphologique humaine. Cette dernière est entièrement noire hormis un protège cou orange sombre et l'étoffe de couleur rouge, s'enroulant autour de la combinaison d'une façon complexe jusqu'à former une capuche à son sommet.

En dehors, elle porte à peu près tout ce qu'une jeune femme peut porter. On peut toutefois noter qu'elle adore mettre son corps en valeur par ses tenues. Elle est belle et elle le sait. Ses vêtements, allant des plus simples à celles digne d'un défilé de mode, ont en commun cette mise en valeur de ces formes. Rien d'indécent ou de provoquant, mais on peut voir dans sa garde robe plusieurs choses comme des décolletés plutôt généreux, des tailles juste au corps, des jupes et des robes fendues sur le côté...

La seule chose qu'elle ne supporte pas au niveau vestimentaire, ce sont les talons. En effet, elle est plus à l'aise avec une bonne vieille paire de bottes que des talons aiguilles. On peut aussi noter que ses tenues varient énormément en fonction des lieux qu'elle visite. Par exemple, si elle se trouve sur une colonie asari, elle sera plutôt du genre à porter une tenue que l'on voit habituellement sur une Asari.
Séduisante et respectable en public, mais dans le privé, ses habitudes vestimentaire changent. Par exemple, dans son vaisseau, on peut la voir porter des tenus plus personnelles, plus révélatrice aussi. Par exemple, elle marche le plus souvent pieds nues et va même jusqu'à abandonner le concept du sous-vêtement. Le fait que l'intégralité de son équipage soit également ses compagnes la rend plus libre au niveau vestimentaire et il n'est pas rare que ses compagnes l'aperçoivent avec une partie de sa tenue, sinon toute, en moins et la voir agir comme si c'était parfaitement normal. On peut aussi noter que dès qu'un invité est à bord du vaisseau, ses habitudes vestimentaires reviennent en "mode tout public". Et oui, ses tendances érotiques ou nudistes ne se voient que dans un cadre purement intime.

« Description psychologique »

En résumé, Layla est une femme d'un naturel calme doublée d'un caractère bien trempé. Elle est intelligente et dispose, à l'instar des Drells, d'une mémoire dite absolue, un don de son ADN conçu en laboratoire, ce qui signifie qu'elle n'oublie jamais ce qu'elle voit, découvre ou apprend et qu'elle s'en rappelle dans les moindres détails. Cette faculté l'aide beaucoup dans son métier d'exploratrice en plus de sa grande capacité d'adaptation et d'observation, aidée par son acuité sensorielle avec un score de 10/10 pour chaque sens. Elle est également parfaitement ambidextre, pouvant se servir aussi bien de sa main droite que de sa main gauche avec la même précision.

Elle est considérée par beaucoup comme étant douce, gentille, résistante au stress et possédant un bon sens de l'humour et de la répartie. Mais ce qui ressort le plus chez elle, c'est un charisme rare qui pousse instinctivement à avoir confiance en elle, pour s'en remettre à son avis ou simplement pour s'attacher à elle. En plus d'une bonne capacité de leadership, elle est tout à fait apte à diriger une équipe. La raison de ce charisme est assez obscure, est ce simplement due au caractère unique de la jeune femme ou son ADN possède quelque "bonus" visant à la rendre plus susceptible à être entendue et écoutée ? On ne le saura sans doute jamais.

En revanche, son ADN n'y ait pour rien dans son caractère. Elle est obstinée, perfectionniste et très (trop) franche. Son éducation familiale pourrait se résumer aux mots "franchise", "loyauté" et "respect". En d'autres termes, elle ne se cachera pas pour dire sans détour ce qu'elle pense, ce qui peut la rendre parfois insolente. La loyauté, ramenée à la confiance en générale est très importante pour elle. Elle donnerait sa vie pour ses amis s'il le faudrait et ne supporte absolument pas la traîtrise. Pour finir, elle est très respectueuses des formes de vie. Si beaucoup d'humains se montre légèrement xénophobes ou du moins méfiant envers les autres races, ce n'est absolument pas son cas. Elle possède également un sens morale très élevée, bien que sa formation de soldat lui enseigna les notions de "mal nécessaire" ou de "Ce qui est utile à beaucoup l'emporte sur le désir du petit nombre... ou d'un seul". Optimiste, mais pas naïve. Prompt à aider, mais pouvant le refuser si nécessaire.

Elle se met rarement en colère, mais quand cela arrive, elle jaillit comme un volcan entrant soudainement en éruption dans une ville bondée. Ces piques de colère aussi rare que surprenantes apparaissent souvent quand elle est personnellement témoin ou victime de l'exact opposé de son "éducation familiale" à savoir la tromperie, la trahison et la discrimination. Ces piques peuvent aller de la simple remarque désobligeante au violent pétage de plombs en fonction de son humeur du moment. Elle souffre aussi d'un léger alcoolisme et de troubles du sommeil avec des périodes d'insomnies. Elle se referme presque immédiatement dès qu'on lui demande des précisions sur son passage dans l'armée, se limitant au strict minimum et cherchant à changer la direction de la discussion le plus vite possible. En effet, elle était très liée avec son escouade qu'elle considérée comme sa famille. Quand ses membres moururent, la jeune femme se retrouva avec un énorme trouble affectif.

Rapidement, Layla ne put s'empêcher de trouver le réconfort amicale et surtout amoureux dont elle avait besoin dans les bras... d'une femme, une Quarienne. Ben que les quelques liaisons précédentes de la jeune femme étaient des hommes, elle se découvrit nouvellement homosexuelle, ne préférant que la compagnie féminine. Elle montre une attirance certaines envers les Humaines, mais elle est plus forte envers les non-Humaines. Elle se considère comme étant une "pan-lesbienne". En résumé, elle peut avoir une attirance sexuelle ou amoureuse envers n'importe quelle femme sans tenir compte de leur race respective.

Elle a une grande passion en ce qui concerne la recherche de connaissance et de découverte. Son vaisseau : le "Discovery's Lust", littéralement le "Soif de Découverte", illustre bien cet état d'esprit. Grande amatrice d'archéologie, elle possède dans ses quartiers une petite collections d'objets archéologiques et historiques en tout genres et de toutes races. Elle aime également le modélisme, comme le montre ses nombreux modèles réduits. C'est aussi une amatrice d'alcool, de gastronomie, de musique et de cinéma. Elle montre un certain goût du luxe, mais préfère le high-tech sobre qu'au clinquant tape à l’œil. Elle peut se permettre ce genre de gout car elle est riche, très riche, sa famille lui ayant léguée en héritage une somme astronomique. Néanmoins, elle se montre très simple et comme le prouva son passage dans l'armée et son métier d'exploratrice, elle n'est pas du genre à s'endormir sur ses lauriers, bien que depuis la fin de la Guerre contre les Moissonneurs, elle s'autorise de plus en plus de vacances de plus en plus longues avec son équipage. Peut être que la Guerre lui rappela qu'il était bien mieux de passer son temps à vivre en compagnie des êtres chers.

Elle parle couramment la langue quarienne et à des bases plus ou moins solide dans plusieurs langues et dialectes humains et extraterrestres. Elle se débrouille également en ingénierie, ayant côtoyée des Quariennes assez rapidement pour se former inconsciemment "sur le tas". Le fait qu'elle est capable de se souvenir de tout ce qu'elle a vue, entendue ou apprise grâce à sa mémoire absolue lui octroie une connaissance générale très étendue et elle est capable d'assister dans plusieurs domaines qu'elle n'aurait même pas put imaginer faute d'enseignement. Très loin d'être parfaite, faute de pratique et d'enseignement adéquat, mais bien plus compétente que la première personne venue. Elle sait également piloter un hovercar, une navette ou un vaisseau de la taille d'une frégate, bien que ce ne soit que pour des manœuvres "basiques" comme "voler tranquillement dans des espaces dégagés ou pas très étroit", décoller ou atterrir... mais ne lui demander pas de faire des acrobaties au milieu d'un champ d'astéroïdes ou des manœuvres de combat, elle en serait incapable.

Elle fit partie d'un commando de reconnaissance de l'Alliance et peut se montrer tout à fait apte à se défendre elle-même que ce soit au corps à corps ou avec une arme. Ses performances dans ces domaines sont à la mesure de la désignation de commando et même au-delà, ayant reçue une lettre d'invitation à la session de sélection afin d'intégrer la section "Ombre" des N7, mais elle préfère la modestie à la vantardise. Comme tous les soldats de l'Alliance, elle maîtrise le close-combat et le tir. Sa spécialisation en tant que franc-tireur lui permet une grande discrétion et des capacités militaires assez poussée. Elle maîtrise également plusieurs attaques d'OmniTech ainsi que la redoutable Omnilame qu'elle utilise en duo avec des Omnigriffe. Elle possède aussi un Gantelet Butarien qui amplifie la puissance de ses coups au corps à corps.

Après la perte de son commando avec lequel elle était très attachée, elle développa un syndrome de stress post-traumatique aigu doublée de celui de la culpabilité du survivant. Suite à cela, elle se renferma sur elle-même, refusant toute relation. Lorsqu'elle rencontra Izira, elle s'attacha à elle plus que de raison et se retrouva tirailler entre ses émotions et sa crainte de perdre celle qui parvenait à faire battre son cœur. Elle finira par rencontrer la Favorite Sha'Ira absolument par hasard et cette dernière lui proposa de lui montrer comment les Quariens "voyaient l'amour" en lui offrant ce qu'on pourrait assimiler à l’inconscient collectif du peuple quarien. Ses instincts, son point de vue... Toutefois, cet inconscient collectif datait de bien avant la Révolte Geth, venant d'une époque où les Quariens avaient une mentalité bien différente, plus libre, sans contrainte exiger par la vie au sein d'une Flotte. Bien qu'elle a toujours refusée de dire comment la Favorite lui a transmise ces informations, la réputation sulfureuse de Sha'Ira ne laisse que peu de doute quant au moyen employé.

Grâce à cela, elle put enfin avoir une relation avec son amie et tout se passa pour le mieux jusqu'à ce qu'elle rencontre une seconde Quarienne, Zyria, avec qui elle sympathisa... Et tomba amoureuse sans pour autant "éteindre la flamme" de son premier amour. Elle savait que les Quariens de jadis avaient des relations quasi-symbiotique entre eux, ça plus leur goût pour la promiscuité et des plaisirs de la chaire, rendaient le polyamour et la polygamie au stade d'un écoulement logique de la chose. Ce n'était pas la norme, mais les Quariens d'alors n'avaient rien contre. Une pratique abandonnée sur la Flotte à l'époque pour éviter la consanguinité. Cependant, si Izira et Zyria voyait cela comme étant presque naturelle, ce n'était pas le cas de Layla qui elle avait eut cette vision de la chose de façon artificielle. Et c'est là le problème. En effet, il semblerait que la Favorite asari ait fait une erreur lors du "transfert" qu'elle fit à Layla, où peut être que ce problème est due à son ADN conçu en laboratoire. Certes elle offrit le point de vue quarien sur l'univers, mais elle débloqua le côté amoureux de ce dernier à un stade où la jeune femme tombe littéralement amoureuse à répétition.

Ce problème mental doublé à son charisme ont fait de Layla une personne qui est non seulement capable de tombée amoureuse de plusieurs personnes en même temps, mais également de convaincre ces dernières d'accepter ce genre de relations et même d'en profiter en leur faisant embrasser son point de vue à ce sujet et ce, en quelques jours voir quelques heures à peine. Avec humour, ses compagnes ont surnommées ce fait étonnant le "Laladoctrinement" en référence au tristement célèbre Endoctrinement des Moissonneurs. Ainsi donc, Layla parvint à instaurer une relation polygame avec l'ensemble de son équipage soit 31 personnes en s'incluant elle même.

Faisant abstraction des races de ses partenaires, on peut y trouver un équipage très hétérogène, des classiques Humaines et Asari à des cas plus exotique comme des Turiennes, des Quariennes ou des Drelles et des cas encore plus exotique comme une Butarienne, une Galarienne, une Krogane et même une Vortchane. Ce groupe se surnomme affectueusement le "Harem" en raison de la nature polygame de cette relation et aussi en raison du nombre assez conséquent de personnes impliquées. On a du mal à imaginer une telle relation. Ce n'est pas qu'un "rassemblement de plan Q réguliers", il s'agit d'un véritable "couple à 31" où les différentes membres sont véritablement amoureuse les unes envers les autres. Ainsi donc, il s'agit d'une relation à l'image d'un couple tout à fait banal, si ce n'est la fidélité extrême qu'elles ont les unes envers les autres et le nombre en plus.

Cette relation à également un impact non négligeable sur la vie sexuelle de la jeune femme. Elle ne se considère pas comme étant nymphomane, même si elle avoue être très fan de la chose. Néanmoins, le fait d'être un "couple à 31" implique que les rapports soient plus fréquent et les "rapports à plusieurs" comme étant des normes plus ou moins courante. Ainsi on peut voir, même si rarement, un "gros câlin" entre deux compagnes isolées dérivées que ce soit par l'arrivée d'une seule femme en manque d'affection, que de deux, trois... d'une dizaine voir plus, tournant ainsi la soirée en une véritable débauche généralisée se terminant par un lendemain difficile dans une zone de vie complétement ravagée par le séisme orgiaque de la veille, souvent accompagnés de plusieurs répliques dans les jours suivants... Néanmoins, comme dit plus haut, ce n'est pas courant et bien souvent, Layla préfère les têtes-à-têtes intimes à la débauche généralisée, même si elle ne proteste pas si la situation dérive quelques peu et se laisse alors tout simplement aller...

Sachant que ce genre de relation est tabou dans de nombreuses cultures, elles gardent le secret entre elles, bien que des fois, on peut voir des situations qui peuvent mettre la puce à l'oreille comme une Asari en compagnie de Layla le matin et voir la place prise par une Quarienne dans l'après-midi. En général les gens témoins de ces scènes assez curieuses ne pensent pas à un couple polygame, seulement au fait que Layla et/ou ses membres d'équipages ont des mœurs très libres, mais cet équipage hors du commun s'en manquent royalement. Elles s'aiment, peu importe si c'est d'une façon mal vue et c'est tout ce qui compte pour elles.

« Biographie »

Les circonstances de la naissance de Layla furent particulière. Elle est la fille de Scott et Razan Archer, un couple multimilliardaire propriétaire d'un consortium aérospatial ayant fait fortune après la découverte du Relais de Charon et le boom colonial qui suivit. Néanmoins, ils avaient un problème : Razan était stérile et Scott était atteint d'une maladie génétique diagnostiquée trop tardivement pour être prise en charge. Le couple voulait un enfant, mais pas d'un adopté, ils voulaient leur enfant... ce qui était impossible théoriquement.

Néanmoins, la fortune du couple leur ouvrait beaucoup de possibilité. Contactant les meilleurs généticiens dont plusieurs appartenant à la Lawson Genetics Incorporated, ils parvinrent à réaliser leur rêve : avoir un enfant, fruit de leur entrailles, à grand coup de thérapie génique. Ils ne s'arrêtèrent pas là et bien que le couple n'était pas eugéniste, il ne put s'empêcher de triturer davantage l'ADN de leur progéniture pour la rendre parfaite à leurs yeux. Chaque aspects physique étaient minutieusement choisit. Aucune place ne fut laisser au hasard, de la couleur de ses yeux à sa mémoire absolue, de ses mensurations à l'âge adulte à son système immunitaire renforcé...

C'est ainsi qu'après plusieurs années de "conception" et neuf mois d'incubation après insémination de la cellule créée dans l'utérus de la mère, la petite Layla vint au monde le 22 décembre 2157, quelques mois après la Guerre du Premier Contact, au San Francisco General Hospital de la ville américaine de San Francisco sur Terre.

Elle eut une enfance sans histoire ou événement notable. Ces parents ne voulant pas faire d'elle une "gosse de riche", elle suivit une scolarité normale avec d'autres enfants du quartier et si ces parents étaient riches, la famille ne jouissait pas de sa fortune, son père disant qu'il fallait mériter sa richesse et ne pas la considérer comme acquise de fait. Layla grandit donc dans une famille aimante et très moraliste, pensant sans doute que s'ils n'avaient pas été capable de concevoir naturellement leur fille, ils allaient l'éduquer de leur mieux.  

Elle intégra donc l'école élémentaire Robert Louis Stevenson, puis la Middle School A.P. Gianninni et enfin la Abraham Lincoln High School. Elle obtint son permis de conduire à 16 ans et effectua un voyage scolaire de fin d'année à la Citadelle dans sa dernière année scolaire à 18 ans. C'est également à ses 18 ans que ses parents lui révélèrent sa véritable nature. Cela ne la choqua pas plus que ça. Après tout, même si ADN a été conçu en laboratoire, elle était génétiquement leur fille et même si ce n'était pas le cas, elle aimait sa famille et sa famille l'aimait, c'était tout ce qui comptait au fond non ?

Sa mémoire absolue fit d'elle une véritable génie en classe. Néanmoins, au grand dam de ses parents, Layla ne rêvait pas d'université ou de laboratoire. Ni même d'être une mannequin là où son physique de jeune femme des plus séduisante pourrait l'aider à faire carrière. Les discours moralistes de ses parents sur le fait "d'aider autrui, être indépendante, franche, loyale, respectueuse" se retourna contre eux quand elle quitta le parcours scolaire après l'obtention de son diplôme et s'engagea dans l'armée de l'Alliance à 18 ans. Ses parents ne voulaient pas, la Guerre du Premier Contact étant encore dans tous les esprits. Toutefois, ils finirent par céder, ayant jurer de laisser leur fille mener sa vie comme elle l'entendait.

Elle s'enrôla à la base militaire d'Alameda avant de rejoindre la base militaire de Fort Collins sur Sélénè, la Lune de la Terre. Elle resta trois années dans le gros des troupes sous la direction du Sergent Rick Hartman où elle se spécialisa dans les opérations de reconnaissance. En 2178, elle fut mutée sur le croiseur SSV Houston où elle prit le commandement du commando de reconnaissance "DeathWings" au grade de Caporal. Ses parents moururent la même année dans un accident d'hovercar. Layla fut profondément touchée par leurs morts et ce n'était pas le fait qu'elle hérita de toute la fortune familiale qui allait la consoler.

N'ayant plus de famille, Layla se lia très fortement avec les trois membres de son commando. Le Soldat de Seconde Classe Stephen McLyn, un écossais; le Soldat de Première Classe Chris Mensah, un ghanéen; et le Caporal Randal Collins, un américain. Cette équipe toujours partante que ce soir pour s'éclater en perm que pour "casser du pirate", fut affecté deux ans plus tard, en 2180, sur le SSV Thermopyles, une frégate de patrouille de l'Alliance. Deux ans plus tard, après une succession de mission de patrouille diverse dont l'une qui vit la destruction d'une base pirate dans la Nébuleuse d'Armstrong, le SSV Thermpyles et ses 50 hommes surnommés les "Spartiates", en référence aux 300 Spartiates menés par Léonidas qui ont combattus à la Bataille des Thermopyles face à l'envahisseur Perse, furent assignés à titre de plate-forme de test en condition réelle pour un nouveau système de détection expérimentale.

Durant cette période, Layla reçut une lettre de l’État-major de l'Alliance, qui, impressionné par les talents de la jeune femme lors de la mission dans la Nébuleuse d'Armstrong, l'invita à participer à la session de sélection de la célèbre formation N7. La jeune femme répondit qu'elle y participera une fois la mission du Thermopyles terminée. Au cours de son affectation, la frégate s'enfonça dans les Systèmes Terminus pour tester ce nouvel équipement dont elle fut équipée. Ce fut un échec total et le vaisseau, malgré ses nouveaux capteurs expérimentaux, fut pris par surprise et attaqué par une flotte ennemie. Des pirates? Des esclavagistes? Une flotte militaire d'un des nombreux mondes des Systèmes Terminus? On ne saura jamais. Le vaisseau résista bravement face à l'ennemi en surnombre, mais finit par lâcher. L'équipage se rua dans les nacelles de sauvetage après l'envoi d'un SOS. Layla et son commando rejoignirent la zone des nacelles, mais une violente secousse provoquée par l'explosion d'un des moteurs, projeta la jeune femme dans l'une des nacelles en l'activant accidentellement dans sa chute, l'envoyant seule dans l'espace.

Le SSV Thermopyles explosa quelques instants après que la dernière nacelle ne soit expulsées. Layla parvint à entrer en contact radio avec le reste de son commando qui trouva une autre nacelle juste à temps. Elle s'excusa de les avoir abandonnées.

Malheureusement, la flotte ennemie n'en resta pas là et s'attaqua à toutes les nacelles à la dérive. Layla, seule dans sa nacelle, entendit par la radio les derniers instants des rescapées : appels de détresse, offre de reddition, pleurs et autres cris de terreur, emplirent la nacelle de la jeune femme. Son commando aussi fut massacré alors qu'il échangeait quelques paroles avec elle, interrompu par la destruction de la nacelle. Layla, désormais seule avec pour seule ambiance sonore les bips de la balise de détresse et les parasites des canaux radio, attendait son heure... Heure que ne vint pas. Une flottille de patrouille intervint suite au signal de détresse, mit la flotte ennemie en fuite et récupéra la seule capsule en état contenant sa seule occupante. Et comme les 300 Spartiates de Léonidas il y a 2 660 ans, les 50 membres d'équipage du Thermopyles moururent. Et comme les 300 Spartiates de Léondias, il n'y eut qu'un seul survivant, une survivante dans le cas actuelle.

Layla fut raccompagnée sur Terre. Elle était très perturbée psychologiquement parlant, souffrant d'un énorme syndrome de stress post-traumatique ainsi que du syndrome de la "culpabilité du survivant". La perte de son commando qui était comme sa famille était trop pour elle. Elle se sentait responsable "Si je n'était pas tombée, ils serraient montés dans la nacelle avec moi et on aurait tous survécus" dira t-elle à la psychologue militaire avant de se renfermer dans le mutisme.

Elle parvint néanmoins a raconter les circonstances de l'attaque due au système de détection qui n'avait pas fonctionner. Ses explications permirent de développer une seconde version du système, pleinement fonctionnelle cette fois-ci, qui fut installée sur le reste de la flotte de l'Alliance. Ce système de détection fut baptisé "Spartan", en hommage à la frégate détruite et ses 49 morts.

Layla fut déclarée "psychologiquement inapte" à poursuivre une carrière militaire et fut remerciée le 12 juin 2182 où elle se retrouva deux mois sans emploi avec une pension d'ancien combattant. Elle fut aussi à l'époque bourrée de tranquillisants et d'antidépresseurs suite à ses problèmes psychologiques, traitement qu'elle prit jusqu'à très récemment encore.

Toutefois, elle décida de ne pas se morfondre sur son sort, une amie parvint à lui faire voire sa situation comme une "chance" qu'il ne faut pas gaspiller. Comme ça quand "ton heure viendra, tu pourras retrouver tes compagnons et les regarder droit dans les yeux pour leur dire que tu n'as pas gaspiller la chance qu'on t'as donnée" disait t-elle. Layla n'était pas particulièrement croyante, mais elle n'était pas totalement athée non plus et dans l'optique où ce que disent les religions est peut être vrai, elle décida de suivre cette état d'esprit, bien qu'elle avoue elle même que c'est "parfois pire que la mort que de profiter de la vie alors que d'autres ne peuvent plus le faire".

Comme dit précédemment, c'était plus facile à dire qu'à faire. Layla était certes, toujours gentille et sympathique, mais elle devenait distante et limita ses relations à la simple amitié "de base" et sembla tirer un trait sur les relations amoureuses, la disparition de son compagnon et des ses amis étaient encore trop proches et surtout, elle ne voulait pas souffrir de perdre une nouvelle fois tout ce qui compterait à ses yeux.

Deux mois après avoir quittée l'armée de l'Alliance, Layla toucha l'héritage de ses parents, la rendant de ce fait multimilliardaire, avec un compte en banque de plus de 5 milliards de crédits. Toutefois, elle ne voulait pas vraiment de cet argent ou du moins, elle ne voulait pas en profiter pour mener une vie faite de farniente en s'offrant tout ce que l'argent pouvait offrir. C'était plus fort qu'elle, elle devait faire quelque chose de sa vie. Layla avait également un drôle de sentiment, l'espace lui manquait. Elle décida donc de trouver un emploi sur un vaisseau, mais se retrouver comme simple membre d'équipage ne lui plaisait pas, elle ne voulait plus recevoir d'ordre ou de devoir quelque chose à quelqu'un. Elle voulait commander son propre appareil. Un vaisseau de transport? Non. Vaisseau scientifique? Non... pas assez indépendant à son gout... L'exploration lui était la meilleure solution : elle pouvait choisir ses employeurs, avait une marge d'indépendance plus que suffisante et surtout, c'était quelque chose qu'elle savait faire.

Elle lui fallait désormais un vaisseau, de quoi commencer rapidement sans passer par des réparations ou des heures d'apprentissages de pilotage, qui puisse se piloter seule et avec un niveau de confort élevé, s'attendant à devoir vivre plusieurs années dans le vaisseau. Elle se rendit pour cela sur Mars, aux chantiers spatiaux d'Utopia Planitia. Là, elle passa commande d'un vaisseau d'exploration avancée de classe Hermès, un modèle fiable et apprécié malgré son prix. Pour Layla, ce n'était pas un problème et après un gros chèque de plus de 1.5 milliards de crédits, elle devint propriétaire d'un vaisseau "avec toutes les options".

Après avoir apprise les rudiments du pilotage dans un cours accéléré et achetée un système d'exploitation minier automatisé ainsi qu'une navette, Layla quitta la planète rouge avec sa nouvelle acquisition qu'elle baptisa "Discovery's Lust" et parvint a rejoindre la Citadelle. Là, après plusieurs vaines tentatives de décrocher une mission d'exploration, elle rencontra une Quarienne qui était en train de se faire enguirlander par un officier du SSC, manifestement sans autre raison que le cliché de voleur et de parias que l'on colla sur les Quariens après la Révolte des Geths. Layla intervint en faveur de la Quarienne ce qui attira sa sympathie.

Après avoir fait connaissance, Layla eut un appel : une entreprise qui avait refusée de l'embaucher la rappela, lui disant que la place était désormais libre. L'Humaine accepta avant de proposer à la Quarienne en Pèlerinage de l'accompagner. Elle accepta et les deux femmes s'envolèrent ensemble. La mission fut un succès et de fil en aiguille, Layla se fit rapidement un petit nom dans l'exploration, intéressant les grandes compagnies et les gouvernements qui n'hésitaient pas à travailler avec des freelances en sous main. Rapidement et au fil des missions, plusieurs membres d'équipages s'ajouta au vaisseau. Toutes des femmes et aux origines diverses tant par la race que leur histoire.

Parallèlement, elle commença progressivement à tomber amoureuse de la Quarienne, Izira, mais elle ne se sentait pas vraiment prête à s'engager dans une relation, ne voulant pas prendre le risque de la perdre ou tout simplement de subir un refus polie, mais catégorique. Elle parvint toutefois à lui faire part de ses sentiments, découvrant que la Quarienne éprouvait la même chose envers l'Humaine. Mais les deux personnes s'accordèrent un peu de temps pour ne pas "précipiter les choses". Pendant une pause à la Citadelle, Layla rencontra par hasard la Favorite Sha'Ira au détour d'une boutique. Cette dernière sentit visiblement le doute dans l'esprit de la jeune femme et lui proposa une entrevue. Sans savoir comment l'Asari s'en était rendue compte, Layla accepta l'invitation et se rendit dans les quartier de la Favorite quelques heures plus tard. Là, les deux femmes parlèrent, Layla lui racontant ses doutes, tiraillées entre le fait d'aimer quelqu'un qui éprouvait la même chose et la peur de la perdre ou de simplement de ne pas "être à la hauteur", étant dans sa première relation avec une femme, non-Humaine de surcroit.

Sha'Ira lui proposa alors de lui donner un petit coup de pouce : lui montrer comment les Quariens "voyaient l'amour" en lui offrant ce qu'on pourrait assimiler à l’inconscient collectif du peuple quarien. Ses instincts, son point de vue... Ainsi, Layla pourrait ressentir "par instinct" tout ce que sa futur compagne quarienne pourrait ressentir, lui donnant un sacré avantage pour débuter cette relation. Toutefois, cet inconscient collectif datant de bien avant la Révolte Geth, venant d'une époque où les Quariens avaient une mentalité bien différente, plus libre, sans contrainte exiger par la vie au sein d'une Flotte pourraient être un peu désuètes, néanmoins, Layla accepta ce don. Elle savait que les Asari pouvait transmettre des informations en fusionnant leur esprit avec ceux de leurs partenaires et elle s'attendait à un moyen similaire... Disons qu'elle a eut ce qu'elle voulait, mais pas de façon aussi neutre qu'elle le pensait. En résumé, Sha'Ira fusionna avec elle, lui transmettant son "cadeau" tout en couchant avec elle, disant qu'il fallait que l'esprit de l'Humaine soit "suffisamment réceptifs et détendue pour un tel transfert de connaissance". Elle a pendant longtemps tenue le secret sur la nature exacte du "transfert", la considérant comme étant un "adultère avant l'heure". En effet, elle n'avait pas protestée quand Sha'Ira se déshabilla et après le sentiment de surprise, elle se laissa docilement faire avant de participer activement, comme si elle ne se contrôlait plus...

Quoiqu'il en soit, le transfert fonctionna et Layla eut par exemple la surprise de maitriser subitement et parfaitement la langue quarienne. Rapidement, elle parvint à débuter une relation avec Izira et tout ce passa apparemment pour le meilleur du monde sur sa vie de couple. Elle avait bien quelques sentiments étranges concernant les autres membres de son équipages, mais elle n'en fit pas attention, pensant juste que l'envie de "glisser sa tête entre les cuisses de la timonière drell tout en aillant les autre membre d'équipage s'occupant d'elles" n'était qu'une pensée perverse parmi tant d'autres. Pensée qui revenait beaucoup quand même...

En 2183, après l'Attaque de la Citadelle par Saren, elle suggéra que le Sovereign était bien trop avancé pour n'être qu'un cuirassé geth ou même prothéen comme l'affirmait le Conseil. Mais elle n'avait aucune preuve de ça, juste des soupçons. La théorie de Shepard évoquant les Moissonneurs lui sembla plutôt plausible à ses yeux, mais c'était trop... gros. Comment une race de machines géantes peut anéantir toutes civilisations de la galaxie tous les 50 000 ans ? Même en supposant une technologie effarante ou une véritable nuée de ces engins, c'était un peu trop gros à croire selon elle.

Les années passèrent et Layla poursuivait son exploration de la galaxie, enchaînant les contrats et engrangeant toujours plus de crédits. Elle se fit un nom de plus en plus remarquable dans le milieu pour son professionnalisme. Renommée qui ne passa pas inaperçue aux yeux du Conseil lui-même et qui lui proposa plusieurs missions sponsorisées par ce dernier et elle se débrouilla assez bien pour que le Conseil lui offre une lettre de recommandation "signée" de sa main et même un quai privée au Présidium.

Avec l'argent gagné, elle commença à rouler sur un train de vie des plus confortable, son vaisseau fut amélioré par l'ajout d'équipement de pointe et plusieurs membres d'équipage s'ajoutèrent. Toutes des femmes encore, de toutes race et conditions. En 2185, Layla rencontra une nouvelle Quarienne et elle en tomba amoureuse... alors qu'elle était toujours amoureuse d'Izira, sa compagne actuelle. Les Quariens d'avant l'Exode de Rannoch avait quelques tendances polygames. Une pratique abandonnée sur la Flotte en raison de la consanguinité. Mais là... C'était elle qui l'avait, une Humaine. Comment c'était possible. Elle pensa rapidement à ce que Sha'Ira lui avait transmise et elle fit rapidement le lien entre les tendances polyamoureuse quarienne de l'ancien temps et ses fantasmes concernant les "soirées à plusieurs". Elle était juste en train d'adopter l'ancienne "philosophie amoureuse" des Quariens. À son grand étonnement, les deux Quariennes concernées éprouvaient également quelques choses l'une envers l'autre. Layla se laissa alors doucement glisser dans une relation à trois, pensant que ça s'arrêterait là.

Mais les choses ne se passèrent pas comme prévues. Quelques semaines plus tard, une simple soirée entre les membres d'équipages du vaisseau dériva, en raison de la médecin asari très fortement alcoolisée, en une véritable orgie. Au réveil, la gueule de bois s'ajoutant à l'incompréhension de se retrouver dans un lit ravagée en compagnie du reste de son équipage complétement nue et dans des positions plus que suggestive sur la nature de leurs activités nocturnes, Layla était plus ou moins perdue. Au départ, elle pensait que c'était juste une soirée qui avait dévier en une "super histoire sans lendemain", mais ce n'était pas tout, elle passa le regard sur les différentes personnes et elle ne pouvait s'empêcher de ressentir quelques choses pour elles, la même chose qu'avec les deux Quariennes... de l'amour. Elle se demanda si ça allait s'arrêter un jour alors que les autres femmes émergèrent peu à peu. L'Asari, responsable involontaire de la situation eut l'idée saugrenue que l'équipage forme un couple alors que les autres femmes étaient plus ou moins gênées de la situation. Elle rajouta qu'elle avait fusionnée avec l'ensemble des participantes, voyant en elles et découvrit qu'elles avaient toutes un énorme sentiment amoureux envers Layla, mais refoulées parce qu'elle était déjà en couple. Devant le fait accompli, elles ne purent qu'accepter cela et l'idée de former un couple à plusieurs devenait de plus en plus... intéressante et irrésistible et elles acceptèrent.

Ainsi naquit le "Harem", surnom que Layla et ses compagnes donnèrent à leur couple. Elles gardèrent le secret de cette relation, sachant que c'était plutôt tabou dans de nombreuses sociétés à travers la galaxie.

Parallèlement, les missions continuaient à se succéder et au début 2186, Layla pouvait se vanter d'avoir pratiquement tout vue dans cette galaxie. Elle avait vue le monde natale et les principales colonies de toutes les races, était aller sur Ilos, elle avait même transportée une Probatrice asari menant une jeune Ardat-Yakshi sur Lessus. Au fur et à mesure de ses missions son carnet d'adresse accueillit des noms de plus en plus connue et important comme des conseillers financier volus renommé dans tout la galaxie, des grands prêtres hanari, des haut-officier turiens, des Matriarches asari, des capitaines de vaisseaux quariens... Néanmoins elle restait accessible, sans prendre la grosse tête, même si ses tarifs pour les missions n'étaient pas à la portée de toutes les bourses.

Au début de l'année 2186, Layla fit la rencontre d'Isïana N'iim, une belle diplomate asari à la peau mauve spécialisée dans les relations diplomatiques avec les Humains. Cette dernière avait besoin d'un transport pour la déposer sur Astéria, une colonie occupée à la fois par les Asari et les Humains. Le courant entre la diplomate l'exploratrice et le reste de l'équipage passa tout de suite. De fil en aiguille elles devinrent rapidement très proche. À la fin du voyage, l'Asari est parvenue à déduire la relation que Layla avait avec son équipage, mais elle n'en dit rien. Isïana garda contact avec l'équipage et après une seconde rencontre, ce qui devait arriver arriva, l'Asari se laissant séduire par l'équipage et la capitaine hors du commun du vaisseau. Néanmoins, son travail empêchait à son grand regret de rester définitivement à bord du Discovery's Lust. Néanmoins, elle ne rate pas une seule occasion pour retrouver Layla et son équipage.

En mars 2186, les Moissonneurs attaquèrent la Terre, débutant la Guerre la plus dévastatrice de l'histoire de la galaxie. Layla, n'étant pas une combattante. Enfin, elle ne l'était plus et elle ne voulait pas risquer la vie de son équipage. Et puis son vaisseau n'était pas un vaisseau militaire. Ainsi, elle ne vit presque rien de la Guerre hormis les discours des réfugiés de la Citadelle et les infos. D'ailleurs son équipage gagna quelques membres supplémentaires durant l'ensemble du conflit. Elle était sur la Citadelle durant la tentative de Coup d’état à la Citadelle orchestré par Cerberus. Elle sauva une Quarienne SDF qui s'avéra être aveugle de quelques soldats de Cerberus avant de parvenir à la ramener à son vaisseau et retrouvant les autres membres de son équipage qui était sur la Station avant l'assaut.

Après le tentative de putsch, elle resta sur la Citadelle, récupérant quelques membres d'équipage supplémentaire, qui succombèrent toutes aux charmes de Layla les unes après les autres, avant de quitter la Station peu avant sa prise par les Moissonneurs. Le vaisseau se dirigea vers Rannoch où il resta jusqu'à la fin de la Guerre. C'est sur la planète qu'elle vit les Moissonneurs "de près". Un gigantesque vaisseau de classe Sovereign venait de se poser, accompagner de deux plus petits, à proximité de la nouvelle colonie quarienne que les Geth étaient en train d'aménager, mais le combat ne vint pas. Une sorte d'onde de choc bleu balaya la planète. Les Moissonneurs quittèrent le champ de bataille aussi rapidement qu'ils étaient venus. La Guerre était terminée et les Moissonneurs se mirent à... reconstruire. Toute tentative de dialogue était impossible avec eux. On ne savait pourquoi ils faisaient cela.

Durant les deux années qui suivirent, alors que la galaxie était en pleine reconstruction et que les différentes races étaient en pleine mutation sociale, Layla resta presque une année entière sur Rannoch, aidant la nouvelle colonie quarienne. Elle pensa à prendre une retraite sur la planète, ayant même été parmi ceux qui demandèrent à s'installer dans la future capitale de Rannoch ou cohabiterait Quariens et Geth. Mais finalement, avec l'ouverture des nouveaux relais, sa soif de découvertes ne fit qu'un tour et elle repartit à l'exploration. Gardant son pied à terre sur Rannoch.

Avec les nouvelles explorations vinrent les dernières membres d'équipages, qui toutes succombèrent aux charmes de l'Humaine une fois de plus. Curieusement, Layla mit un frein à son activité, préférant sans doute profiter de la présence de ses compagnes, mais Layla à bien un objectif en tête : La Voie Lactée à encore bien des secrets à révéler ou de monde à découvrir et a explorer et Layla veut bien avoir sa petite part du gâteau dans ce nouvel échiquier galactique.



Dernière édition par Layla Archer le Jeu 9 Jan - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Layla Archer   Sam 14 Déc - 13:34

« Combat »

Classe : Martial et Technologique
Barrière : Cinétique

Pouvoirs actifs :

• Rang 1: Camouflage Tactique
• Rang 1: Décharge
• Rang 1: Décryptage
• Rang 1: Double OmniLame

• Rang 2: Électronique
• Rang 2: Gantelet Butarien
• Rang 2: OmniGriffe
• Rang 2: Surcharge

• Rang 3: Sabotage/Piratage
• Rang 3: Scan Tactique


Pouvoirs passifs :

Aptitudes :

•  Rang 1: Art
•  Rang 1: Artisanat
•  Rang 1: Cuisine
•  Rang 1: Enseignement
•  Rang 1: Ingénierie
•  Rang 1: Médecine
•  Rang 1: Pilote
•  Rang 1: Politique
• Rang 1: Sciences

•  Rang 2: Commerce
•  Rang 2: Droit
•  Rang 2: Informatique

•  Rang 3: Histoire/Archéologie

•  Rang 4: Commandement


Physique

•  Rang 2: Aptitude à l'OmniTech
• Rang 2: Discrétion

•  Rang 3: Adrénaline
•  Rang 3: Athlète
•  Rang 3: Dextérité
•  Rang 3: Perception

•  Rang 4: Sang-froid


Combat

•  Rang 1: Fusil à pompe
•  Rang 1: Fusil d'assaut
•  Rang 1: Mitraillette

•  Rang 2: Armure
•  Rang 2: Élaboration par OmniTech
•  Rang 2: Arme blanche
•  Rang 2: Corps-à-corps

•  Rang 3: Champ électro-haptique
•  Rang 3: Pistolet

•  Rang 4: Fusil de précision


Combinaison

•  Rang 2: As du tir
•  Rang 2: Espion
•  Rang 2: Élaboration électro-haptique

•  Rang 4: Sniper


Inventaire :

ARMURE :
Combinaison quarienne adaptée à la morphologie humaine. Capacité de protection équivalente à une armure légère Colossus pour Quarien.

Mods installés :
CHAMP NANOCRISTALLIN : Inspiré des barrières cinétiques Geth, ce prototype de technologie permet de créer un générateur de champ gravitationnel modifié qui permet à la barrière d'être moins impacter par les tirs ennemis, abaissant ainsi les dégâts ressentis.
AMORTISSEUR : Ce mod permet d'amortir les chocs de l'armure lors des déplacements ce qui permet d'augmenter la stabilité.
JOINTS ANTITOXINES : Fournit une protection accrue contre les radiations, les gaz et la majorité des toxines connues.
IV MÉDICALE : Cette IV permet de distinguer deux cas de figure: actif et passif. La couche active administre de petites quantités de médigel en permanence sur les nouvelles blessures. Avec la couche passive, le module s'occupe intensément des blessures incapacitantes. De ce fait, cette IV permet donc de rétablir immédiatement le porteur même en cas de blessure grave. Néanmoins, il est fortement conseillé une fois le combat fini que le porteur aille se faire soigner dans un hôpital par un professionnel.


OMNITECH :
Possède deux Omnitechs :

Omnitech 1
SAVANT : Développé par Serrice Coucil, l'OmniTech Savant est ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle sur le marché. Sur-blindée, il possède de surcroît une très bonne puissance et une technorégénération impressionnante. Véritable Graal pour tout ingénieur ou personnes utilisant des pouvoirs techs, il en est donc excessivement cher et difficile à se procurer.

Mods installés :
HEURISTIQUE PERSONNALISÉE : La plupart des OmniTech opère de deux façons distinctes: des actions délicates et de précision ou alors une utilisation puissante et brute. Cette amélioration permet néanmoins une approche multi-opérative. Un OmniTech ainsi modifié peut adopter plusieurs dizaines de configuration selon le contexte, et ainsi offrir des performances supérieures pour chaque tâche donnée. Cela permet également d'accroître la durée d'utilisation de l'OmniTech pour la dite tâche.

Autres :
-OMNILAME : Crée une lame épaisse et tranchante qui peut percer presque toutes les défenses classiques et notamment les barrières cinétiques ou biotiques.
-GANTELET BUTARIEN : Ce gantelet de facture butarienne ralentit l'attaque au corps à corps mais en contrepartie lance une attaque lourde infligeant des dégâts massifs sur un point d'impact précis, pouvant aller jusqu'à briser un mur.
-COULEUR : La couleur de l'OmniTech à été modifiée. La couleur orange a été remplacée par du mauve.
-SCANNER : Layla utilise souvent cet OmniTech pour analyser les environnements, les lieux, les personnes ou les objets pour avoir de nombreux renseignements à leurs sujets (température, état de santé, informations générales, etc)
-OMNITECH PRINCIPAL : Layla utilise non seulement cet OmniTech dans les combats, mais aussi dans la vie de tous les jours. Il possède donc de nombreuses fonctionnalités civiles telles que la communication, les transfert d'argents et bien d'autres.

Omnitech 2
POLARIS : Développé par Kassa Fabrication, l'OmniTech Polaris est un modèle standard. Il s'agit du seul modèle d'OmniTech qui soit parfaitement équilibré. En effet, il dispose d'un blindage correcte, d'une technorégénération dans la moyenne et il n'y a rien à redire quant à sa puissance. Il est donc plutôt apprécié chez les personnes n'utilisant pas spécialement de pouvoirs techs.

Mods Installés :
KIT D’INGÉNIERIE : Ce kit est un ensemble d'amélioration qui une fois installé dans un OmniTech permet d'améliorer la puissance des attaques techs, augmentant ainsi les dégâts à la cible.

Autres :
-OMNIGRIFFE : Crée plusieurs lames denses, fines et tranchantes semblables à des griffes qui lacèrent autant la chair que les barrières cinétiques ou biotiques.
-COULEUR : La couleur de l'OmniTech à été modifiée. La couleur orange a été remplacée par du mauve.



ARMES:
Possède deux armes en permanence sur elle plus une qui l'accompagne en mission seulement. Layla a accès aux autres armes dans l'armurerie de son vaisseau, mais les trois suivantes sont les plus utilisées :

Arme 1
COUTEAU MILITAIRE DE L'ALLIANCE : Couteau de survie militaire avec lame monomoléculaire.

Arme 2
PISTOLET ARC : Innovation de l'amiral Daro'Xen, le pistolet Arc est un projecteur Arc à échelle réduite qui ne nécessite que des chargeurs thermiques pour résoudre ses problèmes d'alimentation. Le pistolet Arc utilise un laser non visible pour ioniser l'air et créer un chemin pour un choc de haut-ampérage électrique. Pour un souffle plus dommageable, il peut être chargé. Cet arme fut offerte à Layla par un capitaine de vaisseau quarien suite à un service rendue alors qu'il était encore à l'état de prototype.

Mods installés :
AMÉLIORATION DU CHARGEUR : Cette amélioration permet d'accroître la densité du chargeur de l'arme, permettant d'y incorporer le double de balles par chargeur.
PULSAR A MICRO-CHAMP : Cette amélioration renforce le générateur de champ gravitationnel de l'arme ce qui a pour conséquence d'augmenter l'accélération des projectiles, et donc des dégâts produits.
IV DE VISÉE : Un module de visée intelligent compense le recul de l'arme et mitige les interférences climatiques. Aligner une cible par vent violent devient aussi facile que de s'exercer sur un pas de tir par beau temps. La visée intelligente ne garantit pas que le projectile trouvera sa cible ; elle ne fait qu'améliorer le confort de visée.
MATÉRIAUX ULTRALÉGER : La plupart des pièces de l'arme sont remplacées par des alliages légers de qualité supérieure, rendant l'arme plus facile à manier et moins gênante pendant son utilisation.

Arme 3
FUSIL DE PRÉCISION M-92 MANTIS : Le Mantis est un puissant fusil de précision capable de venir à bout de la plupart des cibles en un seul et unique tir. Il est très performant à longue portée mais d'une cadence de tir réduite. Fabriquée par Devlon Industries, le Mantis était utilisé à l'origine par la police et les milices planétaires.

Mods installés :
RÉSERVE DE CARTOUCHES THERMIQUES : Accroît la capacité du chargeur en y ajoutant des espaces supplémentaire pour augmenter la capacité thermique, ce qui permet d'accroître de moitié le nombre de chargeurs de l'arme.
REVÊTEMENT SABOTS EN TUNGSTÈNE : La composition accrue en tungstène des projectiles et le recalibrage de l'informatique embarquée renforcent la puissance perforante des balles contre les cibles lourdement blindées. Une enveloppe phasique capable de neutraliser le champ gravitationnel dressé autour de la cible gaine les projectiles ce qui entraîne un indice de perforation accrue contre les blindages, barrières cinétiques et barrières biotiques.
MATÉRIAUX ULTRALÉGER : La plupart des pièces de l'arme sont remplacées par des alliages légers de qualité supérieure, rendant l'arme plus facile à manier et moins gênante pendant son utilisation.
BOBINE CINÉTIQUE : Les bobines cinétiques réduisent considérablement le recul de l'arme ce qui permet de stabiliser celle-ci de manière bien plus optimale. Elles permettent également d'augmenter l'énergie conférée aux projectiles ce qui entraînent une légère augmentation des dégâts à l'impact.


Dernière édition par Layla Archer le Lun 19 Jan - 14:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Layla Archer   Sam 14 Déc - 16:02

« FICHE DE VAISSEAU »


« Identité »

Nom : Discovery's Lust
Affectation : Indépendant
Capitaine : Layla Archer

«  Informations »

Capacité d’accueil totale : 50
Effectif actuel : 29
Capacité de stockage : 200 tonnes
Armement : 2 canons railguns anti-vaisseaux Geth, GARDIA avancé galarien
Bouclier : Bouclier cinétique renforcé quarien
Réacteurs : Propulseur à Hélium-3 de l'Alliance pour la propulsion standard. Réacteur SLM asari
Autres : Intelligence Artificielle, Capteurs de l'Alliance de type militaire, système de sonde d'exploration, deux navettes, un Mako, un système d'extraction minier mécanisé.

« Description »


Modèle de base
Le Vaisseau d'exploration avancée de classe Hermès est un vaisseau civil populaire tenant plus du yacht que du vaisseau d'exploration. Il est en effet très chère avec un prix de départ de 1,25 milliard de crédits mais il est très performant, fiable et très confortable, ce qui en fait l'un des meilleurs vaisseaux non-militaire de l'Humanité disponible sur le marché. De plus, il possède une conception le rendant très facilement modifiable, même avec des équipements non-humains. Bien qu'il soit considéré comme un vaisseau d'exploration, il peut également servir de de cargo léger ou même de yacht, lui donnant un rôle plutôt polyvalent.

D'une longueur de 125 mètres, ce vaisseau à le gabarit d'une frégate et dispose de 3 ponts. Le premier, le plus élevée, abrite le poste de pilotage et un grand laboratoire. Le second pont, le plus grand, abrite les quartiers de l'équipage ainsi que la zone de vie de l'équipage et l'infirmerie. Enfin le dernier pont abrite la soute et la salle des machines. Ses performances moteurs se rapprochent de celui d'une frégate militaire sans toutefois les égalées. Il ne dispose d'aucune arme hormis le système de défense GARDIA. Il peut accueillir 40 personnes dans des grandes cabines confortable (des "lofts" d'après le livret publicitaire) et possède une large soute capable de stocker 500 tonnes de marchandise entièrement modulable.

Discovery's Lust
Le Discovery's Lust (surnommé "Disco'" par son équipage), acheté par Layla pour la somme miroitante de 1,5 milliards de crédits (le prix de base avec quelques options notamment en vue de ses missions d'explorations), ne ressemble plus vraiment au vaisseau d'origine qu'il a été. En effet, ce vaisseau s'est vue progressivement modifié par l'ajout ou le remplacement de ses systèmes par des équipement de pointe d'origine multiracial, soit acheté avec l'argent des missions d'exploration, soit offert à titre de récompense. Le vaisseau possède sur le second pont une grande zone de vie aménagée ayant des airs de penthouse à la Citadelle où se retrouve et vivent Layla et ses compagnes, le tout dans le plus grand confort. La zone de vie possède même un système d'origine quarien ne se retrouvant que dans les hôpitaux et les maternité de la Flotte et permettant à un Quarien de vivre sans combinaison à l'intérieur de son champ d'action. Le vaisseau possèdent d'autres quartiers et une seconde zone de vie, plus modeste quoique très correct et confortable, pour les invités. Les cabines sont pourvues de contrôles environnementaux individuelles et disposent de salle de bains et sanitaires privées.

Le Discovery's Lust possède deux soutes. Une avec un accès sur l'avant du vaisseau, de petite taille et n'abritant que le Mako et le rack de lancement des sondes dans sa partie supérieure. La seconde à l'arrière est plus grande. Elle fut réaménagée fia un système de cloisonnement modulaire afin de fournir des pièces en plus telles qu'une armurerie avec champ de tir ou divers pièces de stockages. Le hangar fut agrandie afin de pouvoir accueillir deux navettes, un système d'exploitation minier mécanisé et enfin, une zone de stockage pour ressource fut créer. Ces modulation de la soute fit perdre à cette dernière une bonne partie de sa capacité, ne pouvant désormais stocker que 200 tonnes de marchandises en plus de l'équipement du vaisseau, au lieu des 500 à l'origine.

Le vaisseau est plutôt bien protégé, ses missions d'exploration l'amenant à voyager dans des endroits où les pirates sont légion. Le but de ce système n'est que de résister assez longtemps pour pouvoir fuir en SLM ou par un Relais. Depuis peu, le vaisseau se dota d'un armement plus offensif avec l'ajout de deux canons anti-vaisseau geth, lui donnant un  "sacré punch" si les pirates sont du genre collant et que la fuite ne semble pas être la meilleure solution. S'il son armement et sa défense sont très efficace contre les pirates, ils sont moins efficace contre une formation militaire et inutile face à un vaisseau comme un croiseur ou d'autres modèles plus gros.

Ce qui frappe d'avantage est son équipage multiracial que Layla recruta au fil des années. Il est exclusivement féminin et comme dit plus haut, se partage aussi bien le lieu de travail que le cœur et le lit de leur capitaine. Certaines de ces personnes n'ont pas de fonction officielle à bord, souvent par manque de qualification, bien qu'elles aident couramment les autres du mieux qu'elles peuvent de façon généraliste ou en fonction de leurs compétences respectives (comme défendre le vaisseau si elles ont une formation militaire). Elles n'ont donc pas le titre de membre d'équipage, mais de "passagère permanente"

«  Liste de l'équipage »


-Adrianne Hinton (Passagère permanente - Humaine)
-Alavina Tranni (Passagère permanente - Asari)
-Alyra T'Illasia (Passagère permanente - Asari)
-Amina Celma (Passagère permanente - Humaine)
-Cixi Oralo (Assistante / Officiellement Officier des Communications- IA / Officiellement Humaine)
-Cyliane Saverius (Passagère permanente - Turienne)
-Elizabeth Emmerson (Scientifique - Humaine)
-Esha Khadilkar (Passagère permanente - Humaine)
-Flivya Nerys (Artilleur - Turienne)
-Heliosa Veria (Conseillère - Asari)
-Houjili'Lyani (Scientifique - Quarienne)
-Izira'Shezra (Commandante en second - Quarienne)
-Kellya O'Neill (Passagère permanente - Humaine)
-Laeticia Sodré (Cuisinière - Humaine)
-Layla Archer (Capitaine - Humaine)
-Linia Vassilis (Timonière/Navigatrice - Drelle)
-Mako Wataya (Passagère permanente - Humaine)
-Mélia T'Sira (Médecin - Asari)
-Nelara Kal'Norak (Passagère permanente - Butarienne)
-Nolira'Relvosh (Experte en analyse et détection - Quarienne)
-Rachelle Eversight (Apprentie-mécanicienne - Humaine)
-Riyya T'Hori (Scientifique - Asari)
-Solina Ibys (Scientifique en chef - Galarienne)
-Talakor Araka (Passagère permanente - Krogane)
-Tamara Jordier (Copilote - Humaine)
-Tiana Urinis (Passagère permanente -Vortchane)
-Valana Elapios (Infirmière - Drelle)
-Ulya'Jazra (Passagère permanente - Quarienne)
-Zyria'Brevah (Chef mécanicienne - Quarienne)


Dernière édition par Layla Archer le Sam 18 Jan - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Layla Archer   Jeu 9 Jan - 20:13

Voyons voyons, une exploratrice humaine avec un équipage dévoué... très dévoué

Bizarre ça me rappelle quelqu'un...

 Lol 

Par les saints droits du super canard de bain géant, je m'autovalide et je part faire mon extranet et mon JdB fuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Layla Archer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Layla Archer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande pour un archer hobbit :)
» [Nouvelles Règles] Archer Satyre
» Julien Vogel... [Archer & Emissaire des nains]
» Lenwë Elensar [Archer]
» Viorion Tanaely [Archer & Musicien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Dossiers Validés-
Sauter vers: