Graves Wittman [Terminée]

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Graves Wittman [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Graves Wittman
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 25
Localisation : in space

Infos rapides
Âge: 32
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Graves Wittman [Terminée]   Mar 1 Juil - 10:10

« FICHE DE PERSONNAGE »

« Identité »

Nom complet : Graves Wittman
Sexe : Masculin
Race : Humain
Âge : 32 ans, bientôt 33
Planète natale : Terre (Londres pour être plus précis)
Affiliation : Changeante
Profession : Mercenaire
Vaisseau : Wild Claw
Rang : 3

« Description physique »

Graves n'est pas du genre à montrer sa trogne en public très facilement. C'est dommage et assez incompréhensible car il n'est pas si mal (pour un humain): sa barbe assez négligée et son physique musclé lui donnent un air de mauvais garçon de film et son caractère s'accorde bien avec cette idée générale. Il n'y a évidemment pas que cela à dire sur lui ce serait bien ridicule sinon. Ayant été militaire une bonne partie de sa vie, Graves en a gardé quelques traces : une petite cicatrice sur le front (à la tempe gauche) qui date d'un tir bien cadré. Heureusement, son casque à arrêté la quais totalité de l'impact, ne lui laissant qu'une blessure à présent refermée. Les yeux du mercenaire commandant à présent la griffe écarlate sont d'un gris bleu assez attirant et d'une teinte plus rare que la moyenne. Ses cheveux sont en général peignés en arrière mais c'est assez difficile de garder une coupe de cheveux correct avec cette p***** d'armure qui le décoiffe à chaque fois. D’ailleurs parlons en de cette armure car il la porte la plupart du temps lorsqu'il ''travaille''. Bien qu'elle ressemble un peu à une armure inferno, ce n'est pas le cas hein... Faut pas poussé le galarien dans les orties surtout si n'a pas son omnitech. En fait il s'agit surtout d'une armure assez commune mais dont on a modifié quelques pièces (surtout le casque) après qu'elle aie encaissée un plein chargeur de Carnifex dans la face (Graves ne la portait pas, c'était l'ancien proprio qui a subit ce véritable purgatoire). Ayant donc récupéré ce bien pas très très légalement (comme pas mal de choses lui appartenant d'ailleurs), Graves s'est amusé à la réparer et à la personnaliser : il a remplacé certaines pièces endommagés, il a repassé un coup de peinture ect ect) en tous cas, ce symbole est vite devenu la marque de son petit groupe de mercenaire : l'armure noire à la griffe rouge peinte sur l'épaule. Ah oui, même si ça ne sert strictement à rien, le casque peut afficher des motifs sur sa visière grâce à une iv très, très simpliste activable via le hud de graves. Ayant plus un but humoristique, les fonctions de l'Iv permettre de faire apparaître un dollar, un cœur ou toutes autres formes sur le ''visage'' de Graves et même de produire une gamme de sons limité.

Mais assez parlé de ce petit trésor personnel qu'est l'amure ! Il a d'autres fringues aussi ! Se déplaçant souvent dans ses coins peu recommandables de la galaxie (Oméga pour ne citer qu'elle), Graves a adapté son style vestimentaire en fonction : veste en cuir solide et pantalon simple mais souple accompagnée de bottes renforcées pour pouvoir éclater des tibias en cas de besoin. Fumeur invétéré, graves se ballade souvent avec un antique zippo et son paquet de cigarettes à la main, souvenir de la terre. Le plus amusant dans tout ça c'est que Graves craignait au départ que l'abus de tabac lui détruise les dents comme ça le faisait en général il y a plusieurs siècles et donc il a souvent consulté des dentistes et autres médecins à ce sujet. C'est assez ironique de voir ça quand on sait à quel point Graves ''adore'' se fourrer dans les ennuis qui pourraient lui coûter quelques dents : il a toujours réussit à soigner son apparence malgré tout comme cette description veut le prouver.

Oh, un dernier petit détail qui pourrait intéresser ces dames : Graves est assez attiré par les tatouages vu qu'il en a plusieurs. Une griffe rouge toute simple orne son biceps droit, deux dragons enroulés autour d'une épée ornent son poignet gauche et finalement un imposant tatouage s'étend sur tout son dos. Ce dernier représente un ange femmelle au visage dissimulé par une capuche noire tenant dans une main une balance et dans l'autre une épée. Tout autour d'elle, des roses s'étendent pour devenir des ronces et enfin des flammes lorsqu'elles en arrivent au bas du dos de l'humain.  


Graves en ''civil'':
 


« Description psychologique »

Graves n'est pas quelqu'un de brusque à proprement parlé : il est toujours ouvert au dialogue envers les gens qu'il connait un minimum. Détestant les gens autant, arrogants et trop sûrs d'eux, le jeune homme déteste pourtant plus qu'on lui fasse remarquer qu'il a exactement la même attitude. De nature plutôt belliqueuse, le jeune homme n’hésitera jamais avant de se plonger dans une baston ou une cause perdue. C'est pour cela qu'il fut presque ''subjugué" par les actes de Shepard (et ce ne fut pas difficile d'en avoir certains détails croustillants qu'ils soient vrais ou non). Le jeune Terrien caressa donc un instant le rêve d'être comme notre dévouée sauveuse, à triompher des pires dangers l'arme au poing pour le bien de tous mais la triste réalité, une trahison ou deux, sa mauvaise expérience dans l'armée et surtout le fait d'avoir tué un ami de sang froid ont vite changé ce caractère altruiste et guerrier en quelque chose de plus sombre. De nos jours, Graves s'est bien tourné vers son côté obscur (de la force) et opère donc de manière brutale lorsque c'est nécessaire à ses yeux (et donc souvent) tout en se désintéressant totalement de l'alliance qui pourtant l'avait bien aidé autrefois mais lui avait planté une lame dans le dos tout autant de fois. Mercenaire freelance, le Terrien a dû s'imposer à la force de ses poings, de ses armes à grâce à une bonne dose de charme. Ce charme lui a d'ailleurs permit de monter un petit groupe de mercenaires opérant dans les système Terminus qu'il dirige d'une main de fer : ce n'est pas qu'il n'aime pas son équipage malgré son antipathie générale avec les extraterrestres au contraire mais il se dit que trop les materner va leur jouer des tours à tous.

Voilà donc la situation de Graves et de son équipe avant l'arrivée des moissonneurs sur terre. Evidemment, il y en a eut du changement en trois ans aussi bien chez le capitaine de la griffe écarlate qu'au sein de son équipage. Ayant perdu quelques personnes précieuses à ses yeux lors de cette série d’événements, Graves est devenu d'un naturel qui semble nonchalant et amusé de prime abord mais ce n'est qu'un vernis. Lorsque que cette couche craque, on peut voir que Graves en veut à tout le monde, aux moissonneurs mais surtout à Shepard : pourquoi avoir laissé ces saletés de machines en vie ? Qu'elle soit morte ou vive, l'héroïne n'avait pas le DROIT de laisser ces choses vivres et donc à présent il déteste tout et tout le monde pour cette ''trahison''. Il le cache cependant avec brio car ce ne lui rendrait pas service de mordre toutes les mains se tendant vers lui. Au contraire, il affiche souvent un humour sardonique et noir pour faire passer son mépris d'une manière plus douce et (parfois) supportable pour autrui. Sinon, il adore toujours plumer l’alliance par tous les moyens nécessaires (attention on dit bien plumer pas nuire physiquement)... C'est une des seules formes de vengeance qu'il peut appliquer sans trop de mal donc pourquoi hésiter ?

Enfin, il n'y a pas que l'Alliance et donc les humains qu'il adore plumer : les Quarriens subissent souvent ses foudres (sans doute à cause de leur proximité actuelle avec les Geths) mais il se tient bien avec toutes les autres races sauf les Hanaris... Les tentacules doivent l'effrayer sans doute. Enfin, il y a bien une race ou deux qui trouvent un certain intérêt aux yeux du chef mercenaire et ces races s’appellent les Asaris et les Drells. Pour la première, il trouve leur sensualité et leur grâce très attirante et pour ce qui s'agit des Drells, il respecte les talents martiaux de cette espèce si particulière. Evidemment, le jeune respecte aussi les Krogans mais il n'irait pactiser avec eux que si il y est obligé. Les Turiens sont des compagnons de bataille assez agréable malgré leur caractère un peu casse-couilles. Un bien joli bordel donc quand on voit les rapports qu'ç Graves avec les autres mais comment en être surprit hein ? Le Terrien a toujours été quelqu'un ''sur le fil'' comme on dit, toujours à deux doigts d'exploser et de laisser voir une facette de lui même moins jolie à voir.

« Biographie »

Graves a toujours été quelqu'un que l'on peut qualifier de ''sur le fil''. Tout jeune homme déjà, l'humain devait souvent faire face à sa nature conflictuelle, limite belliqueuse qui l'ont poussés à rejoindre un gang. De là, il fit son petit bout de chemin sanglant dans sa ville natale, échappant aux représailles à la fois des autorités et des autres gangs. Petite chose à noter cependant : bien que faisant partie d'un gang, graves n'a jamais participé de près ou de loin à du terrorisme qu'il a en horreur et n'a jamais non plus participé à un ''coup'' qui impliquait des enfants ou des civils vraiment ''innocents''. Ce code de conduite fut d'ailleurs ce qui lui permit, un peu plus tard, de ne pas être jeté à vie en prison quand son gang se fit enfin avoir par les autorités. N'ayant aucun parent reconnu, personne ne pouvait le soutenir et lui éviter la prison. Cependant, un officier de l'alliance dont Graves n'arrive jamais à se souvenir du nom lui fit une offre qu'on ne pouvait refuser : s'engager dans l'armée. Dos au mur, le jeune homme accepta et suivit l'entrainement des marines de l’alliance, se forgeant une réputation de tête brûlée efficace. Parcourant plusieurs mondes et se battant comme un lion avec ses camarades, Graves parvenait souvent à remporter la victoire même si pour cela il finissait couvert de sang. Cependant, l'armée n'était pas son grand amour, loin de là. Plusieurs années après son enrôlement, Graves se mit à sérieusement douter des motivations et surtout de la logique des huiles de l'armée. Plusieurs opération se passèrent mal suite à des ordres inconsidérés ou reçus trop tard et chaque perte humaine causée par ce manque de compétence et de réactivité enrageait clairement Le Terrien qui le fit bien comprendre à sa hiérarchie. Si les officiers supérieurs de Graves passèrent l'éponge plusieurs fois car le jeune homme ne faisait que crier haut et fort ce que la plupart des soldats pensaient tout bas, il en fut autrement quand il alla jusqu'à frapper un officier supérieur.

Bien entendu, ce n'était pas chose rare au sein de l'armée aussi la chose ne fit pas grand bruit à l'extérieur et on mit juste Graves à pied pendant une assez longue durée. Cette durée fut plus propice qu'on ne le pense pour le jeune homme qui échangea des communications avec certaines de ces anciennes connaissances sur terre. En fait, les rares survivants avaient changés de vies pour devenir des hommes et des femmes réglos, plus posés. Partager ses expériences avec ces gens n'apaisa peut-être pas Graves quant à ses ressentiments envers la hiérarchie mais elles lui permirent au moins d'apprendre à garder ça pour soit. Reprenant le service une fois sa mise à pied terminé sous l’œil plus que vigilant de certains, Graves repartit au combat sans faire signe d'une nouvelle rébellion. Pourtant, on peut vous assurer que des oreilles ont sifflé et que des officiers ont éternuais sans raison apparente à chaque fois que Graves était dans le coin : si il ne s'extériorisait plus autant, il n'en disait pas moins à l'oreille d'un autre soldat avant d'éclater de rire. Promut de nombreuses fois et dégradés presque autant de fois, Graves se surprit à aimer de nouveau la vie de militaire.

Ce fut au moment précis où Graves ''rentrait'' dans le rang, après encore plusieurs années de bons et loyaux services, après moult rencontres bonnes ou mauvaises (comme ces esclavagistes surgit du trou du cul du monde qui leur en firent baver) qu'un nouveau tournant fut marqué dans la vie du jeune Terrien. Une mission qui semblait être une patrouille de routine avec son unité partit méchamment en vrille : comment pouvait-ils savoir qu'une unité de féroces pirates de l'espace allait choisir leur planète isolée et sans histoire comme terrain de jeu et jardin d'expérimentation ? Surgissant de nulle part, les pirates Krogans accompagnés de Vortchas et de Varens dressés pour le meurtre massacra les quelques unités Teriennes présentes. Réunissant les dernières troupes encore en état de se battre, le chef de Graves, le sergent-chef Molard tint bon et espéra jusqu'à la dernière minute que l'Aliance lui envoie des renforts. Pour Graves, c'était comme revivre un cauchemars : un ennemi en surnombre, des communications laissant à désirer et des renforts qui tardaient à venir à cause de l’imbécillité des huiles. Ce fut au cours de cette bataille qu'il ''perdit les pédales'' pour la première fois. Surgissant à découvert, une mitraillette dans chaque main, le jeune homme tira à tout va et ignora les balles qui perçaient ses bouclier.  Le massacre changea de camp car son état de machine de mort incarnée inspira les troupes aux alentours. A la fin de cette escarmouche, le sergent-chef Molard fut découvert parmi les cadavres et on donna le commandement des survivants à Graves. Ce fut à contre-cœur qu'il accepta... Après tout, sa rancœur de l'armée n'allait qu'en augmentant avec le temps.

Le commandement de graves se révéla pourtant excellent et ce malgré quelques anicroches (surtout ''politiques'') et non tactiques : faisant preuve d'une certaine hostilité envers les turiens (sauf à de rares exceptions) et d'un manque indélébile de respect envers les politicards et les huiles, Graves fut souvent regardé de travers par la hiérarchie, le groupe de combat du Terrien remporta plusieurs grands sucés dans quelques coins toujours chauds de la galaxie. Cependant, la chance finit toujours par s'épuiser et le sergent de l’alliance se retrouva pour la première fois confronté à un adversaire trop retors pour lui. Une mystérieuse unité de combattants masqué intervint juste après qu'ils aient nettoyés un refuge de pirates dangereux et ce fut un vrai massacre pour les soldats de l'alliance. Le sergent Humain lui même aurait dû mourir : en sortant à découvert, le jeune homme se prit une balle en plein dans le casque ! Rien que ça ! Perdant connaissance alors que le casque volait en éclat et que la balle repartait se perdre ailleurs sans pénétrer la chair de Graves, le jeune homme se réveilla quelques semaines plus tard d'un coma médical qu'on avait jugé bon de lui imposer pour sa survie malgré sa chance incroyable qui avait fait que la balle n'avait fait que l’effleurer. Evidemment, le jeune homme fit un rapport incisif sur les qualités de l’armement et l'expérience de l'ennemi qui qualifiait donc cet ennemi comme une unité militaire d'un gouvernement ou l'autre. Pourtant, Graves se huerta à un mur de silence et perdit le peu de confiance qu'il portait encore à sa hiérarchie. Retournant au sein des rares survivants de son unité, le jeune homme se promit de ne plus trop faire confiance à l’alliance.

Les missions se succédèrent et gagnèrent en ampleur jusqu'à  l'arrivée des Geths. Graves combattit les synthétiques une ou deux fois avec la même hargne que les autres et plongea plusieurs fois dans cet espèce d'insensibilité qui le caractérisait et que certaines personnes appelaient ''l'état de la machine à tuer''. Durant ce conflit, il vit pas mal de choses qui lui remuèrent l'estomac pendant la poignée d'escarmouches sur des avants postes mais fut heureux de voir que quelqu'un semblait vouloir prendre les choses en mains. Certes, il aurait donné beaucoup pour faire partie de l'équipe de cette dénommée ''Shepard'', premier spectre humain mais ce n'était pas possible bien entendu. Il assista comme les autres au combat sur le banc de touche. La paix semblait être revenue mais pas pour Graves et ses gars : il voulait pousser le combat chez eux, détruire ses enfoirés de Geths ! Cette attitude faillit faire passer l'unité de Graves de plus en plus réduite devant un tribunal militaire mais ce fut abandonné. A la place de quoi, on envoya l'unité de Graves enquêter sur quelques problèmes dans des colonies qui ne donnaient plus signe de vie... Et ce fut là que le Terrien fit la connaissance avec les Recolteurs.

Bien qu'il ne participe pas aux combats directement, il fut présent avec son unité sur une des planètes lointaines où se déroule un raid de ces êtres immondes. Situé au sud, dans un secteur plus isolé où vivaient plusieurs anciens amis de Graves. Alors que l'héroïsme et le courage des hommes de l’alliance présent auraient pu changer quelque chose, Graves et une poignée d'amis fidèles décidèrent de fuir, abandonnant les autres à leur sort... Si l'alliance les sacrifiaient malgré les incessantes demandes de rapport et de renforts, ils n'avaient plus besoin de l’alliance alors pourquoi rester ? Cette fois ci avait juste été la fois de trop. Heureusement pour les fuyards, plusieurs localités retardèrent les récolteurs assez longtemps pour qu'ils mettent un plan au point. Prenant un petit cargo civil, ils partirent ailleurs pour se faire oublier... Et oublier les atrocités qu'ils avaient vues. Leur sort durant l'invasion des moissonneurs fut assez obscur mais on peut affirmer avec précisions qu'ils sévissaient sous la forme de pirates dans les systèmes Terminus. Leur petit groupe, les griffes écarlates se sont fait un nom d'audacieux mercenaires et pirates qui réussissait presque toujours ses coups et amassait par conséquent pas mal de gains. Cependant, l'avenir ne resta pas brillant longtemps pour Graves et les deux derniers survivants de la bataille contre les récolteurs. En effet, si les pertes avaient été lourdes pour l'alliance lors de la bataille, toute l'unité n'avait pas été exterminée pour autant. En plus d'avoir fait un rapport peu reluisant sur le comportement de Graves et des autres, les survivants avaient finit comme des corsaires qui avaient jurés de se venger.

Retrouver la trace des survivants leur prit du temps mais une fois ceci fait, ils tentèrent d'assassiner deux des trois anciens marines : pourquoi deux ? Et bien parce que le troisième leur indiqua simplement la position des autres traîtres en échange d'une amnistie. La tentative échoua, presque, l'autre camarade de Graves périt sous le nombre et le Terrien finit le travail seul... Terminant le tout en déchargeant un chargeur de Carnifex dans la tête du traître. Repartant ensuite pour Omega la ''sublime'', Graves et son groupe attendirent un peu avant de reprendre de plus belle les activités de mercenaire. La fin de la guerre contre les moissonneurs ne changea rien à cet état de fait si ce n'est des changements dans la mentalité de l'équipage et surtout du capitaine. Devenant encore plus casse-cou, les griffes écarlates se forgèrent un nom plus sanglant qu'auparavant et qui sait... Ça allait peut encore empirer pour les pauvres voyageurs galactiques et les cibles d’intérêts dans le secteur Terminus hein ? Enfin en respectant toujours la volonté d'Aria bien sûr une fois sur Omega... L'espace hors de cette juridiction comptant comme un vaste champ de bataille où ni roi ni reine ne pouvait dicter le moindre semblant d'ordre.

Si une partie de l'histoire de Graves et des griffes écarlate semble être écrite, le reste est encore à venir... Comment évoluera ce groupe au chef si tourné vers le mal ? Seul l'avenir... Et la puissance de feu, nous le dira !


« Combat »

Classe :Martial (et tech vu qu'il possède un omnitech standard
Barrière :Barrière cinétique
Pouvoirs actifs :

-omnilame, recharge de bouclier et décryptage, camouflage tactique (rang 1)

-omnilame (antigrav), technoblindage, lame balistique (rang 2)

-scan tactique, drain d'énergie, leurre explosif et Omni bouclier (rang 3)

Pouvoirs passifs :

Maîtrise du fusil d'assaut et mitraillettes, Immunité, Atlèthe et Formation d'assaut

Inventaire : Armure Inferno peinte en noir et avec un casque personnalisé (seule la forme change, rien d'autre) + m-15 vindicator (lunette thermique et allonge du canon + munitions incendiaires) et deux (si autorisé) mitraillettes locust sans mods (sauf mod de munition => incendiaires)


Dernière édition par Graves Wittman le Mer 2 Juil - 22:52, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graves Wittman
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 25
Localisation : in space

Infos rapides
Âge: 32
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Graves Wittman [Terminée]   Mar 1 Juil - 15:05

« FICHE DE VAISSEAU »


« Identité »
Nom :Wild Claw
Affectation :Mercenaire/Criminelle
Capitaine :Graves Wittman

«  Informations »

Capacité d’accueil :15
Capacité de stockage :10 tonnes en moyenne
Armement :Standard
Bouclier :Standard
Réacteurs :Améliorés pour accroître la vitesse de pointe du vaisseau mais cela diminue l'autonomie du vaisseau qui doit se ravitailler tous les deux ou trois voyage (en plus, cela revient assez cher à cause du carburant militaire nécessaire au fonctionnement du patrouilleur)
Autres : /

«  Description »

Le Wild Claw (enfin il ne portait pas ce nom là au moment de sa mise en service pour l’Alliance) est un vaisseau qui aurait bien pu disparaître des mémoires aussi vite qu’il y était arrivé. Propriété d’un riche homme d’affaire qui a malencontreusement attiré l’attention d’une poignée d’officiers de l’Alliance assez pingres sur les bords et par dessus tout corsaires pour l'alliance qui proposèrent un marché à l’homme d’affaire. Il devait lui vendre le patrouilleur d'origine apparemment Volus pour un de leur groupe de ''hors-la-loi'' pour une bouchée de pain et eux se taisaient quant à la provenance d’un navire manifestement militaire. Ceci était bien entendu interdit : une dizaine de lois différentes interdisaient la possession ou le commerce de vaisseaux militaires dans le secteur d'où était originaire l'homme d'affaire . L’humain finit par accepter le marché et le Wild Claw fut donc remit aux mains de l’Alliance qui affectèrent le patrouilleur à un coin paumé de l'espace humain où des opérations pas très licites pourraient se dérouler sans peine. Evidemment, les officiers avaient fait une bonne affaire dans le fond : récupérer un patrouilleur en parfait état (sauf si on était allergique à la rouille et à la poussière bien sûr !) Pour une bouchée de pain, c’était toujours mieux que de le construire bien cher et de l’affréter n’est-ce pas ? En tous cas, le navire militaire partit pour une colonie et tout le monde ou presque l’oublia dans l’enfer bureaucratique de l’armée. Cela aurait bien pu être la fin du patrouilleur, condamné à une patrouille insipide  dans un système solaire vide de tout intérêt et même de pirates qui préféraient des coins plus cléments.

Evidemment, ce ne fut pas le cas car la planète que défendait le navire lors d’une patrouille fut la cible de l’horrible horde des récolteurs. Le pire, c’est que le Wild Claw en lui-même ne pu rien faire car il était en révision au sol. C’était aussi sur cette planète que l’équipe de Graves Wittman était stationnée pour régler les troubles civils survenus plus tôt. Vu que le combat était perdu d’avance, l’unité de Marines résista le plus longtemps possible avant que plusieurs éléments dont l’humain cité plus tôt abandonnent les autres, volant un cargo au détriment du Wild Claw plus gourmand en hommes.  De plus, le patrouilleur étant en révision, il ne pouvait décoller sans soutien technique et le groupe de ‘’traîtres’’ n’en comptait aucun. Pourtant tout ne se termina pas ainsi : les survivants humains et les colons firent tout ce qui était en leur pouvoir pour faire voler le navire et réussirent ! Alors qu’une poignée d’hommes faisait un baroud d’honneur héroïque face aux ennemis qui les massacraient ou les enlevaient, le Wild s’envola vers les étoiles. Les rares survivants décidèrent d’un commun accord d’aller trouver Graves pour exiger des comptes. Cela prit du temps mais finalement l’équipage réduit du vaisseau arriva sur Oméga pour traquer Graves… Et tous y mourir.

L’ex militaire humain se retrouva donc avec un patrouilleur modifié et sans identifiant militaire à disposition… Une occasion en or pour tout mercenaire ou pirate en devenir qui se respecte ! Après avoir payé deux ou trois réparation nécessaire au bon fonctionnement  du vaisseau rebaptisé alors le Wild Claw (Graves effaça l’ancien nom des registres avec l'aide d'un autre ancien soldat de l'Aliance qui resta avec Graves par après pour ''l’amusement'') puis se mit en quête d’un équipage. Contrairement à ses premières impressions, il ne fut pas difficile en soit d’en trouver un. Les deux premiers membres furent un duo de Turiens, des frères d'armes et d'honneur qui traînaient souvent dans un bouge bien connu de Graves. Les allécher avec un patrouilleur armé fut une bonne idée et ils signèrent de suite… Impatient à l’idée de faire sauter des trucs avec les canons je suppose mais il remirent rapidement en question l’autorité de Graves vu son comportement trop mercenaire sur les bords. Après moult discussions, coups de gueules et autres tracas à leur faire voir leur opérations comme une façon de délester des biens illégalement acquis, de détruire d'autres pirates si ils en avaient l'opportunité et il promit aussi qu'une partie de leur butins iraient aux plus défavorisés, le jeune homme acquis leur loyauté. En tous cas, en tant que pilotes, les deux Turiens étaient doués et travaillaient bien en duo alors on pouvait dire que ce problème était règle. Quelques jours après cet événement, une Asari rejoint les rangs en tant qu’infirmière : virée de son ancien travail, la jeune femme en ayant eut assez des manies de son patron, l’extraterrestre monta à bord du Wild à une seule condition… Que Graves ne la touche pas. Cela ne posa pas le moindre problème au mercenaire vu l’hostilité qu’il vouait généralement aux autres et qui empêchait en général une relation de se nouer en toute simplicité. La dernière venue fut une humaine qu’ils trouvèrent lors de l’une de leurs premières sorties dans un navire en perdition. Apparemment, il devait s’agir d’une des rares humains d’éclipse mais dont le vaisseau avait subit trop de dégâts dans un raid et avait donc été abandonné sur place. La jeune femme fut ramenée à demi-morte sur le Wild Claw, soignée et intégrée à l’équipe : l’humaine semble avoir une dette encore plus forte que ne le laisse à penser ce sauvetage envers Graves et lui obéit au doigt et à l’œil.

Un petit détail amusant est que Graves a réussit on ne sait trop comment à se procurer un Varen et devinez quoi ? L'humain et le Varren s'entendent à merveille !... A croire que le Terrien n'arrive à s'entendre qu'avec les animaux étranges.

L’équipage enfin au ‘’complet’’, le patrouilleur reconvertit n’attend plus qu’une occasion de se lancer dans les étoiles et d’y chasser ses proies !

«  Liste de l'équipage »

-Graves Wittman (humain, capitaine)
-Aedan Saekus (pilote Turien)
-Skell Valtis (copilote Turien)
-Laly S'Allanin (infirmière Asari)
-Mira Landcaster (passagère permanente humaine) et soldat si besoin est, elle manie bien les armes de poing et c'est une biotique.
-Savin Koleman (soldat humain) et mecano du vaisseau
-Vaako le Varren (eeeuh... Varren quoi)

_________________
Sweet betrayal


Dernière édition par Graves Wittman le Mar 8 Juil - 10:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Graves Wittman [Terminée]   Mer 2 Juil - 14:02

Welcome jeune merco avide d'argent de jolie filles ou de gros pétoires (rayer mentions inutiles)

Alors alors, voyons voir cette fiche

Identité :
Rien à dire

Physique :
Rien à dire à par peut être de parler du casque personnalisée

Mentalité :
Rien à dire à part peut être rajouter les races qu'il aime ou pas

Biographie :
Citation :
Ce fut au moment précis où Graves ''rentrait'' dans le rang, après encore plusieurs années de bons et loyaux services, après moult rencontres bonnes ou mauvaises (comme ces esclavagistes des systèmes Terminus) qu'un nouveau tournant fut marqué dans la vie du jeune Terrien
Le souci, c'est que l'Alliance n'intervient que dans son propre territoire, à savoir l'espace humain. Après il peut défendre les colonies humaines du coin, mais si elles sont dans les systèmes terminus c'est pour que justement l'Alliance leur fout la paix

Citation :
Le sergent Humain lui même aurait dû mourir : en sortant à découvert, le jeune homme se prit une balle en pleine tête ! Rien que ça ! Perdant connaissance, le jeune homme se réveilla quelques semaines plus tard d'un coma médical qu'on avait jugé bon de lui imposer pour sa survie
Hum... une balle dans la tête sans AUCUNE séquelle physique ou mentales ? C'est très improbable, voir même impossible. Une autre zone vitale du corps serait sans doute plus appropriée Wink

Citation :
Les missions se succédèrent et gagnèrent en ampleur pourtant, surtout avec l'arrivée des Geths.
Les Geth n'ont pas attaqués en masse, ils ont surtout suivit Saren et mit quelques avant poste ça et là. Si le premier cas avec Saren c'est Jesus Shepard qui s'en occupe, le coup des tits avant-poste ça peut le faire. Bref c'est possible, mais pas d'attaque d'envergure

Citation :
Et ce fut là que le Terrien fit la connaissance avec les Recolteurs.
Un peu plus délicat avec les Récolteurs. D'abords parce qu'ils visent les colonies les plus lointaines donc celles dont l'Alliance ne s'occupent pas beaucoup. Et surtout parce que les Récolteurs paralysent et kidnappe TOUTE la planète, colons et garnison inclue. Le coup "Vega à la rescousse" à la Pargon Lost est impossible, même si ton perso fuit comme un lâche, mais ça revient au même. Donc ce petit point est à revoir.

Citation :
Enfin en respectant toujours la volonté d'Aria bien sûr.
Aria n'a autorité que sur Oméga, le reste des Systèmes Terminus elle s'en balance royalement tant que ça touche pas ses intérêts.


Combat : Rien à dire

Vaisseau :
Citation :
le patrouilleur d'origine inconnue
Il faudra une origine au vaisseau

Citation :
à un coin paumé de l’empire humain
Y'a pas d'Empire Humain, si tu voulais parler de la zone de la galaxie sous la juridiction de l'Alliance, le terme exact c'est Espace Humain

Citation :
duo de Turiens, des frères de sang qui trainaient souvent dans un bouge bien connu de Graves. Les allécher avec un patrouilleur armé fut une bonne idée et ils signèrent de suite… Impatient à l’idée de faire sauter des trucs avec les cannons je suppose.
Les Turiens sont une race assez casse c***** pour les mercos et cie. Parce qu'ils priviligient le bien être de la communauté avant le leur et que donc l'égoisme ou le mensonge n'existe pas chez eux. Pour qu'un Turien rejoignent un merco il faut que ce soit dans une optique désinteressée et dans le but d'aider la communauté. Par exemple dire qu'il rejoigne Graves parce que pour eux, les gouvernements ne font pas assez pour défendre la galaxie des esclavagistes, c'est possible. En revanche, dire par exemple qu'ils font ça uniquement pour leur propre enrichissement personnel et le massacre gratuit, ça c'est pas possible)


voila voila quelques petits détails à revoir et ça sera bon

Si t'as des questions hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Graves Wittman
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/07/2014
Age : 25
Localisation : in space

Infos rapides
Âge: 32
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Graves Wittman [Terminée]   Mer 2 Juil - 15:47

Je pense que la majeure partie des modifications ont été effectuées : en cas d'oubli/de modifications insuffisantes, n'hésitez pas... Bon pas de poison, de charge biotique ou de bombardement orbital sur ma pauvre trogne par contre please !  Evil or Very Mad 

_________________
Sweet betrayal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Graves Wittman [Terminée]   Mer 2 Juil - 22:24

HUM

*range son poison, rappelle son amie qui allait faire une charge biotique et annule le bombardement orbital*

Tout est bon je valide

Il ne manque plus que l'Extranet et le journal de bord à faire dans les sections correspondantes

Si t'as des questions hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Graves Wittman [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Graves Wittman [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Dossiers Validés-
Sauter vers: