Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]   Ven 18 Juil - 11:52



« Formulaire du RP »

• Date du RP: 26 Février 3 ARW
• Lieu du RP: Lessus, Système Mesana, Secteur Nimbus
• Type de RP: Fermé
• Nombres de personnes requises: 1 (Urdnot Uoldar)


« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #FF9900 : Ishra S’Lani

« Tenue d'Isi »:
 



« Classieux, je dois le reconnaître. »

Le compliment d'Ishra me fit sourire. D'autant plus qu'on ne voyait pas encore très clairement à cause de la tempête de neige qui soufflait pour l'instant. On pourrait le voir par la suite à l'abri mais dans l'immédiat, je pilotais avec délicatesse le petit véhicule, acquis récemment dans la petite capitale planétaire de Lessus, bien loin de cette chaîne montagneuse, pour le faire avancer vers le sas liant l'extérieur à l'intérieur du complexe.

En effet, si le chalet était visible depuis l'extérieur - du moins par temps clair, tout en bois provenant de forêts de différentes colonies asari - il existait également tout un complexe sous-terrain, creusé à même la montagne. Il s'y trouvait entre autre un vaste hangar qui aurait presque pu accueillir un petit yacht stellaire si j'avais voulu. Après tout, Lessus étant dans un système excentré, il fallait bien un vaisseau pour s'y rendre. Mais je préférais que les gens s'arrêtent dans la capitale planétaire puis vienne en véhicule.

C'était pour cette raison, qu'à la place, j'avais préféré disposé tout cet espace en une sorte de parking. Il y avait de quoi recevoir au moins une bonne dizaine de véhicules. D'un point de vue plus pratique, le générateur électrique et tout le matériel nécessaire au fonctionnement du complexe s'y trouvaient aussi.

Ishra put donc le découvrir par elle-même, une fois que le sas s'ouvrit automatiquement à notre arrivée pour nous laisser pénétrer à l'intérieur. Une bouffée de neige s'engouffra également pour finir sous forme de gouttes d'eau. Le sas se referma quelques instants après tandis que je coupais le contact du véhicule. Les deux portes s'ouvrirent pour nous laisser sortir.

« Eh ben. T'as pas lésiné sur les moyens, s'exclama Ishra en regardant les alentours.
- On peut dire ça, répondis-je en souriant. Dois-je te rappeler qu'on a largement les moyens?
- Inutile puisque c'est moi qui tient les comptes.
- Pas faux.
- Je me demande d'ailleurs comment t'as réussi à convaincre les Sénatrices de t'accorder une aide pécuniaire pour ce genre de chose.
- Si tu savais... répondis-je simplement en riant doucement tandis qu'elle soupirait en passant une main sur son front.
- Déesse, ne me fais pas penser à ce genre de chose pour rien. Je l'ai fais déjà suffisamment pour de vrais raisons! »

Cette dernière remarque acheva de me faire éclater de rire et même Ishra finit par se faire avoir à son tour. Essuyant les quelques larmes apparues pendant notre fou rire, je récupérai ma valise transportant la plupart de mes affaires personnelles et on s'éloigna finalement du véhicule pour s'avancer vers le cœur du chalet. Ishra regardait le moindre détail, comme à son habitude. J'avais eu moi suffisamment le temps de le faire quelques jours plus tôt avant de me décider.

On emprunta un escalier en spirale fait de bois, comme le reste du chalet d'ailleurs, qui nous mena au rez-de-chaussée du chalet. On déboula ainsi près du salon. Celui-ci était la plus vaste pièce de cet étage. Canapé, fauteuils, tables basses, tapis rembourrés, nombreux tableaux et surtout une immense baie vitrée donnant sur la montagne et la tempête de neige étaient les mots résumant parfaitement la chose. Les radiateurs dissimulés un peu partout produisait une température agréable, presque chaude même. Déesse, tu parles d'un choc thermique si tu passais de l'intérieur à l'extérieur d'une traite! Surtout au vu de ma tenue.

Que je pus revoir en passant devant la grande glace qui se trouvait dans l'une des quatre chambres du chalet, tandis que je posais ma valise dans celle que j'avais choisie pour moi. Une robe, tout ce qu'il y avait de moulante. Elle était d'un ton turquoise et noire à la texture semi-rigide qui faisait à la fois ventre et dos nus. Elle descendaient jusqu'au bas des genoux et seuls deux bandes de cette matière remontaient jusqu'à mon cou pour dissimuler, en partie, mes deux seins volumineux. Il s'agissait de ... comment les humains appelaient ça déjà? Du ladax? Ladex? Ah non, latex, voilà! La sensation était bizarre au touché mais au moins ma poitrine rebondissait moins qu'à son habitude. La vendeuse humaine m'avait jeté un regard bizarre quand je le lui avais acheté d'ailleurs. Bizarre. Enfin, là n'était pas la question...

La vraie question était de préparer l'arrivée d'Uoldar, cet adorable diplomate krogan. Après la négociation intéressante de Thessia et surtout mon sauvetage sur Astéria, je me devais de le remercier comme il se doit. Je me mis d'ailleurs à m'imaginer célibataire. Je ne pense pas que j'aurai hésité à me le coller dans le plumard. S'il y avait bien un type de Korgan idéal pour moi, c'était bien lui. Mais la Déesse m'avait choisi un destin différent et me voilà, moi la mauve, enceinte de Lala! Ce qui n'était pas pour me déplaire, loin de là. Et Ishra enceinte elle aussi! Alors celle-là, j'avais encore du mal à me l'imaginer!

Je me demandais d'ailleurs ce qu'elle comptait faire étant donné qu'elle m'avait dis qu'elle allait nous laisser juste tous les deux, moi et Uoldar. Apparemment, elle voulait revoir une vieille amie d'enfance qui habitait sur la planète depuis peu. Je trouvais cette excuse plutôt étrange, surtout venant d'elle, mais bon. C'était possible après tout ...

« Et il arrive quand ton prince charmant? me demanda Ishra en me taquinant.
- Mais? Oh, tu plaisantais... Eh bien, il devrait arriver d'ici une heure ou deux. Normalement. Je suis restée vague là-dessus, il arrive quand il veut en fait. Je voulais juste te montrer le chalet avant que tu ne files chez ta mystérieuse amie. Comme ça, si jamais tu veux ramener du monde plus tard, tu sauras où aller!
- Oh? C'est gentil! » répondit-elle en me serrant dans mes bras.

Par la suite, je ne sus plus vraiment comment la situation dérapa mais on se trouva enlacer l'une contre l'autre sur le lit, nos tenues respectives sur la moquette de la chambre. Il fallait dire que si toutes les deux nous avions nos "compagnes attitrés", dans les faits, nous appartenions toutes les deux à la "grande famille de Lala", comme nous aimions l'appeler. Quoi de plus étonnant à ce que l'on s'amuse toutes les deux ensemble quand la situation le permettait ? Et puis, c'est pas comme si cela faisait déjà un siècle que ça durait...

Enfin, cela, ne dura guère longtemps. Après tout, quelle aurait été la réaction d'Uoldar en nous voyant ainsi à son arrivée ! Ceci dit ... cela aurait été intéressant et sans doute amusant à voir. Mais place au sérieux ! Et pour une fois, ce fut moi qui arrêta les hostilités la première. Ce qui étonna d'ailleurs Ishra au passage mais qui se rhabilla comme moi. Un regard au réveil de la chambre. Oui, le temps avait défilé mine de rien.

Un dernier baiser et Ishra s'évapora au parking du complexe en redescendant l'étage puis l'escalier et je pus voir le véhicule disparaitre dans la tempête de neige en retournant dans le salon. Tempête qui semblait visiblement s'intensifier d'ailleurs. J'espérai qu'elle ne lui arriverait rien. Ni à Uoldar d'ailleurs.

Je réfléchis. Bon, que pouvais-je faire en l'attendant? Ah si, déjà, prendre une douche, me parfumer et me pomponner. Je me mis à me demander pourquoi cette envie me prenait. J'avais envie de me faire belle pour ce beau Krogan. Déesse, tu t'entends penser la mauve? On dirait une Demoiselle tout juste sortie de la robe de sa mère!

Me préparer me fit sortir ces pensées de l'esprit, ce qui me fit du bien. Autant que la sensation de l'eau chaude coulant le long de ma peau douce sous la douche. Me rhabillant par la suite, je me dirigeais vers la cuisine du chalet pour préparer un petit encas et me pencha sous le petit bar.

Bon, il y avait du ryncol. La société krogane à qui j'avais commandé la bouteille sur Extranet m'avait donc bien livré sa meilleure bouteille de Tuchanka. J'espérai que ça ferait plaisir à Uoldar. Surtout au prix où je l'ai acheté! Déesse, cette société devait avoir un financier volus, ce n'était pas possible autrement!

Puis, commençant à tourner en rond car ne sachant plus trop quoi faire le temps qu'Uoldar n'arrive au chalet, je finis tout simplement par m'installer dans le salon et allumer la télévision géante située devant l'immense baie vitrée, me permettant ainsi de suivre les actualités galactiques du moment et surveiller l'extérieur...


Dernière édition par Isïana N'iim le Sam 18 Oct - 12:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4
Rang 4
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 22

Infos rapides
Âge: 442
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]   Sam 26 Juil - 20:36

« Légende des couleurs » a écrit:
• #AE0505 : Urdnot Uoldar
• #999999 : IV de la navette
• #40A475 : Nyria Varian

- J'aime pas le froid...

Ce furent les premiers mots d'Uoldar sur Lessus, lorsqu'il regarda les infos météorologiques au Spatioport, il n'était pas habitué aux froids et à la neige, il préférait les déserts et les hautes températures, mais Isïana N'iim, sa nouvelle "amie", l'avait invité à passer un séjour dans son chalet récemment acquis et Uoldar se voyait mal de refuser l'invitation, un peu de vacances lui ferait du bien après les derniers évènements sur Astéria et Thessia.

Il s'écarta de l'écran et il réajusta sa veste tout en grommelant de n'avoir pas pris de vêtements chauds tout en espérant que ses réserves naturelles l'aideront, une fois de plus, puis il attrapa sa valise et commença à se diriger vers la sortie. Comme d'habitude, grâce à sa stature imposante, la foule s'écarta de son chemin et cela lui dégagea un couloir vers les navettes à louer, Uoldar afficha un petit sourire, heureux de savoir qu'il n'allait pas prendre des heures à sortir de là, une fois à l’accueil, il réserva rapidement une navette rapide et confortable, après avoir payer, il alla la chercher pour commencer le trajet vers le chalet d'Isïana.

Une fois dans le "parking", il trouva sa navette et s'y installa tout en admirant l'intérieur, un cuir noir de qualité, un rouge sombre en guise de peinture de carrosserie, il penserait peut-être à s'en procurer une dans le même genre lorsqu'il aura un domicile fixe. Après quelques minutes, il démarra le moteur de la navette, entra la trajet dans l'ordinateur et la navette se lança vers sa destination.
- Destination enregistré. Arrivé prévu dans une heure et demie.

La voix synthétique surpris un instant le krogan, qui soupira avant de commencer à se relaxer, il avait une heure et demie devant lui, il avait le temps et allait en profiter, il ferme lentement son œil tout en se laissant bercer par le bruit du silence qui planait à l'intérieur de la navette et commençant à s'endormir. Après une heure de sommeil, il se réveilla en sursaut à cause d'une communication entrante, il accepta la communication en grognant.
- Mhoui...? grogna-t-il en émergeant
- Houla, je te réveille mon grand ? dit une voix féminine en ricanant

Uoldar fut surpris en entends cette voix et haussa un sourcil

- Nyvia ?
- Oui c'est moi, comment vas-tu ?
- Bha... Ça va très bien, je suis en "vacances". dit-il d'une voix émergeant du sommeil tout en baillantEt toi ? Comment vas-tu ? Et les enfants ?
- En vacances ? Tu en as de la chance. dit-elle en rigolant un peu Sinon, je vais très bien et les enfants aussi. Je suis actuellement sur Gellix pour étudier la faune, quand aux petits, ils sont sur Palaven, ma sœur les gardes le temps que je revienne. expliqua-t-elle calmement
- Sur Gellix... ? Ah oui, tu y as découvert ces 'tites bestioles... Heu...Les... marmonna-t-il en cherchant le nom
- Mhmh... elle étouffa un rire  Les douros
- Oui, voilà. dit-il en claquant des doigts Et ils grandissent bien les petits ?
- Oui, ils grandissent...Trop vite à mon goût. Et ils demandent à revoir leur Tonton Kroggy. dit-elle en ricanant

Uoldar ricana à son tour, puis il soupira intérieurement, car il ne désire pas que les enfants de Nyria le voit comme un père et ni comme un "tonton", simplement comme un simple ami de leur mère, un simple passage dans leurs vies. L'idée de jouer de nouveau le rôle du père lui donna un frisson et un vieux souvenir lui revint un instant à l'esprit, cela ne l'enchanta pas du tout et chercha un moyen de changer de sujet.
- Je vois... dit-il en grimaçant Et tu restes encore combien de temps sur Gellix ?
- Mhhh... Encore quelques mois, pourquoi ?
- Je risque d'y passer dans le mois qui arrive, ou peut-être après. dit-il en se réinstallant correctement dans son siège Tu vois, visite officiel avec un rapport derrière sur les revenus et les autres trucs hilarants que sont la paperasses !

Nyria éclata de rire et rigola pendant plusieurs secondes, puis après cela, elle arriva à ce reprendre.
- Excuse-moi, mais un krogan qui parle et travail dans la paperasse, ce n'est pas courant. dit-elle en reprenant son souffle Mais je serais ravie de te faire visiter la colonie, tu n'as qu'à me contacter pour me dire quand tu arriveras.
- J'essayerais de ne pas oublier de te prévenir cette fois. dit-il en ricanant.
- Oui... Comme ton passage sur Palaven, lorsque les enfants et toi m'aviez fait une surprise ? dit-elle d'un ton amusée
- Mais...Heu... Je ne savais pas que "Madame" avait pour habitude de sortir complément nue de sa salle de bain et de se balader dans le salon après ! dit-il un peu embarrassé
- Mhmh... Dans ma maison, je peux me le permettre et cela n'avait pas l'air de te gêner... Surtout au soir. termina-t-elle en ricanant
- C'est très petit Nyria. dit-il en se souvenant de cette soirée
- D'après mes souvenirs, pas tant que ça ! dit-elle avant d'éclater de nouveau de rire

Dans la navette, un petit silence s'installa, bien que souvent brisé par les rires de Nyria, Uoldar repensait aux évènements de cette soirée, très agréable et l'un des rares moments de repos qu'il put se permettre depuis qu'il avait prit son poste. Il se demanda à quoi pensait Nyria en ce moment, à cette soirée ou bien à son travail. Après quelques instants, il haussa les épaules pour ensuite regarder l'environnement qui était devenu blanc,la tempête de neige et la montagne avait remplacé la ville et les alentours de cette dernière.
- Arrivée estimé à dix minutes.
- Bientôt en vacances ? demanda la turienne d'une voix douce Et où te trouves tu en fait ?
- Sur Lessus, une amie m'a invité à passer un séjour dans son chalet. dit-il tout en observant le décor
- Une amie ? Avec un chalet sur Lessus ? Ton amie doit être de bonne famille !
- Juste diplomate, je l'ai rencontrer sur Astéria... Lors d'un sommet. dit-il d'un ton las
- Attends... Le Sommet sur Astéria ? Tu y étais ? demanda-t-elle d'une voix intriguée et inquiète
- Oui, c'est une longue histoire, je te raconterais cela une autre fois. dit-il tout en voulant oublier un peu cette histoire

À ce moment-là, la Navette commença à descendre pour s'approcher d'un bâtiment cachée par la tempête, il plissa son oeil valide pour mieux voir et commença à percevoir le chalet d'Isïana. La navette passa devant un grande baie vitrée du chalet pour ensuite se stationner devant une grande porte, apparemment le garage du chalet.
- Ah, je pense être arrivé... pensa-t-il Nyria, je te laisse et je te recontacterais bientôt d'accord ?
- D'accord, profite bien de tes vacances et à très vite.

La communication coupa et Uoldar en relança une autre derrière pour contacter Isïana, après quelques instants, la connexion s’établit.
- Mademoiselle Isïana ? C'est Uoldar, je suis en face de votre..."garage", vous pouvez m'ouvrir s'il vous plaît ? demanda-t-il
- Vous êtes arrivé à destination.

Après quelques petites minutes, la porte s'ouvrit lentement et la navette entra lentement pour ensuite se poser sur une place libre, Uoldar coupa ensuite le contact et descendit de la navette tout en attrapant son sac. Une fois sur le sol du garage, il regarda un instant la porte se fermer puis il se dirigea vers l'escalier en bois et l'emprunta, tout en montant il caressait la rambarde en bois pour apprécier la douceur du bois. Il arriva enfin au rez-de chaussé et s'arrêta juste en haut des escaliers.
- Mademoiselle Isïana ? demanda-t-il en admirant la pièce Je suis là !

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]   Ven 1 Aoû - 14:46



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #FF9900 : Ishra S’Lani
• #AE0505 : Urdnot Uoldar
• #40A475 : Nyria Varian


Attendant toujours l'arrivée d'Uoldar, j'avais fini par changer de chaîne pour tomber sur une diffusant exclusivement du sport. Il s'agissait alors de la fin d'un match de Space Battle. Un truc d'humain dont Hanaki, ma précédente compagne humaine, était fan. J'en avais vu des matchs à cette époque! Ce n'était principalement que des équipes humaines à ce moment là mais depuis la fin de la Guerre, allez savoir pourquoi, les autres races s'y étaient mises. Là, c'était l'équipe asari d'Illium qui l'avait emporté de peu face aux Galariens d'Erinlé.

Profitant des éternelles publicités d'entre-matchs, je m'étais dit que préparer des petits fours serait également une bonne idée. Avec tout ce froid en arrivant, j'étais certain qu'Uoldar serait ravi d'avoir quelque chose de chaud à grignoter. Même si connaissant bien l'appétit des Krogans, je n'étais guère convaincue que ça lui suffise.

Ce fut donc en toute logique que je m'orientai vers la cuisine pour y sortir des petits fours tout préparés du congélateur. Toujours avoir un petit quelque chose rapide à décongeler chez soi! Préchauffant le four, je retournai en attendant devant la télévision. Un match de Biotiball. Classique. Dans un tournoi secondaire visiblement. Les commentateurs, une Asari et une humaine, étaient en train de plaisanter quand au choix de l'arbitre. Un Turien alors que, visiblement, à l'origine cela devait être un Galarien. Au détail près que c'était une équipe kroganne qui avait passé les poules à la place d'une équipe galarienne, à la surprise de tous si je devais en croire les commentateurs. Et du coup, craignant que les Krogans ne "bouffent" l'arbitre s'il s'agissait d'un Galarien, un Turien avait été réquisitionné à la dernière minute. Cela me fit rire malgré moi.

J'entendis le four sonner et je me dépêchai d'y insérer les petits fours disposés au préalable sur un plateau avant de revenir voir le début du match, jetant un coup d'œil de temps en temps à travers la baie vitrée. Puis finalement, j'aperçus un mouvement dans la tempête. D'abord difforme, la silhouette d'un véhicule finit par se manifester. L'IV de la maison, car oui, il y en avait bien une, se manifesta.

« Appel entrant Madame N'iim.
- Sur haut-parleurs, IV. »

Celle-ci n'eut pas le temps de répondre car déjà j'entendais la voix caractéristique d'Uoldar. Enfin, sa voix de Krogan en fait.

« Mademoiselle Isïana ? C'est Uoldar, je suis en face de votre..."garage", vous pouvez m'ouvrir s'il vous plaît ? »

Déesse! C'est vrai, j'avais oublié ce détail! Je descendis en vitesse au garage. Pour me rappeler que pour ouvrir la porte manuellement, il fallait en réalité que j'appuie sur un bouton situé près de la porte donnant sur l'extérieur du châlet. Grommelant et insultant l'idiote qui avait eu l'idée de tout centraliser ça alors que ça semblait bien plus logique de mettre un simple bouton au garage géant, je remontai en catastrophe en espérant ne pas faire trop patienter Uoldar. Puis, au bout de quelques instants, je finis par retrouver le fameux boitier et put ouvrir la porte du garage. Je finis par soupirer.

« Votre invité est arrivé Madame N'iim. »

Merci de l'info IV, je n'avais pas remarqué, soupirai-je intérieurement. J'entendis le four sonner et me dirigeai vers lui pour sortir les petits fours bien cuits. J'eus tout juste le temps de les disposer sur un plat que j'entendis Uoldar monter l'escalier en bois.

« Mademoiselle Isïana ? Je suis là !
- Je suis ici » , répondis-je en sortant de la cuisine, souriante, mon plat entre les mains que je posai sur la table du salon avant de la saluer comme il se doit, par une petite bise d'Asari.

Je pus noter le regard "caractéristique" qu'il me jeta en voyant ma tenue. Et, à vrai dire, le contraire m'aurait profondément déçu. Il fallait dire que je ne pouvais pas laisser indifférente ainsi vêtue, et ce au vu de mon physique. Je jetai un regard furtif vers l'entrejambe d'Uoldar. Ainsi vêtu, difficile à dire si je lui avais fait autant d'effet que ça. Je me mordis la lèvre, voilà que je recommençais!

« Et pas de Mademoiselle ici, on est entre nous, pas dans un sommet! Encore que ceci dit, on est sur un sommet de montagne. Hihihi... Bon, plus sérieusement, Isïana suffira. Et même un petit Isi si tu es sage, le taquinai-je tout en l'invitant à s'asseoir sur le canapé, jetant un bref regard sur le score du biotiball pour voir l'évolution du match. J'ai un excellent Ryncol que j'ai importé de Tuchanka, tu m'en diras des nouvelles ! »

Je retournai donc dans ma cuisine, laissant ainsi à Uoldar le temps de s'imprégner de l'ambiance du chalet, principalement du salon ceci dit. Et peut-être reprendre ses esprits aussi pensais-je en rigolant intérieurement. Récupérant la bouteille de Ryncol, je me mis à me demander si je devais lui servir un verre ou lui apporter la bouteille. Haussant les épaules, je me dis que la solution la plus simple serait de mélanger les deux options. Je sortis donc un verre finement décoré que je replis de l'alcool krogan et que je posais sur un plateau en bois, le même que celui du chalet. J'y posais la bouteille dessus ainsi que les encas que j'avais préparé avant les petits fours. Je me grattais la tête, que pouvais-je bien prendre moi?

« J'arrive dans quelques instants » indiquai-je à Uoldar tout en fouillant dans le bar du chalet.

Je tombai finalement sur une vieille bouteille d'Alakfil, cet alcool drell fort de couleur bleue. C'était pas mauvais, de mémoire. J'ouvrai le flacon. Hmm, oui ça sentait bon. Je m'en servis un bon verre que je posai à son tour sur le plateau en bois, rangeai la bouteille et enfin, plateau en main, je retournai au salon.

« Et voilà! Au cas où, je t'ai apporté la bouteille, comme tu peux le remarquer. »

Je déposai le plateau sur la table du salon en souriant une nouvelle fois et m'installai sur le canapé au côté d'Uoldar. Je lui tendis son verre et pris le mien pour ensuite trinquer avec lui. Je bus une gorgée de mon verre. J'eus une sensation de brûlure au niveau de la gorge mais qui passa très rapidement. Ouais, pas mauvais.

« Alors? Pas trop éreintant ce trajet?  Et que penses-tu de mon petit coin perdu? » ajoutai-je histoire d'enfin lancer la conversation tout en prenant un petit four.


Dernière édition par Isïana N'iim le Sam 18 Oct - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4
Rang 4
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 22

Infos rapides
Âge: 442
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]   Jeu 14 Aoû - 14:37

...

Il tourna le visage sur la droite et afficha un sourire en apercevant le visage d'Isïana, qui était radieux, mon son regard fut vite happé par la tenue que portait Isïana, enfin, c'était la vue qu'elle offrait sur la poitrine d'Isiäna et sur son ventre. Il déglutit en remontant son regard et vit que l'Asari le fixait en souriant, se doutait elle ou bien attendait-elle cette réaction de la part du krogan ? À l'instant d'après, elle se mordit la lèvre, cela fit hausser un sourcil de la part du krogan, mais l'asari lui afficha de nouveau un sourire.

- Et pas de Mademoiselle ici, on est entre nous, pas dans un sommet! Encore que ceci dit, on est sur un sommet de montagne. Hihihi... Bon, plus sérieusement, Isïana suffira. Et même un petit Isi si tu es sage, dit-elle pour le taquiner et à s'asseoir sur le canapé, jetant un bref regard sur la télévision. J'ai un excellent Ryncol que j'ai importé de Tuchanka, tu m'en diras des nouvelles !
- Ho, et bien c'est très gentil d'y avoir penser, mais il ne fallait pas vous en...heu, pardon. T'embêter avec ça. dit-il en souriant

Puis elle commença à s'éloigner vers la pièce d'où elle été sortie près de l'escalier, cela permit au krogan d'apercevoir la cuisine brièvemen et de s'installer dans le canapé, il était confortable, à un tel point qu'il soupira de plaisir en s'installant. Une fois bien installé, il profita du moment pour inspecter le salon de son œil valide et l'intérieur était très beau, surtout avec cette immense baie vitré offrant une belle vue.
- Il n'y à pas que la baie vitré qui offre une belle vue... pensa-t-il en ayant l'image du corps de l'Asari qui revint s'installer dans ses pensées

Uoldar secoua légèrement la tête, il n'allait pas penser à ça tout de même...Elle l'avait invité, dans son chalet hors de prix, à passer un moment de détente entre "camarades" et il ne voulait pas déshonorer cette invitation sur une simple "envie de plaisir charnelle". Mais Uoldar soupira intérieurement, tentant de se souvenir de la dernière où il eu droit à un moment " de détente ", après quelques instants, il se rappela de son séjour sur Palaven auprès de Nyria...Oui, cela faisait longtemps. Mais en plus de cela, ce sentiment de "protecteur" envers l'asari le perturbait, pourquoi elle et pas l'une des nombreuses personnes à qui il porta secours lors des derniers siècles à parcourir la galaxie ?
- J'arrive dans quelques instants.

La voix douce d'Isïana fit sortir Uoldar de ses pensées et il glissa le regard vers la cuisine, l'asari avait disparut de son champ de vision, mais elle réapparut quelques instants après, une bouteille à la main, elle l'ouvrit et sentit le contenu, le sourire qu'elle afficha semblait confirmer que le contenu avait une bonne odeur. Elle en profita pour se servir un verre et le déposa sur un plateau déjà bien charger, il y avait des petits fours, un verre rempli d'un ryncol d'une belle couleur ainsi que la bouteille, une fois cela fait, elle se baissa de nouveau pour ranger la bouteille qu'elle venait d'ouvrir et une fois le plateau en main, l'asari entra dans le salon le sourire aux lèvres.
- Et voilà! Au cas où, je t'ai apporté la bouteille, comme tu peux le remarquer. dit-elle en s'installant à ses côtés et en lui tendant son verre
- C'est très aimable, mais je vais éviter de tout boire en une soirée, cela à dû te coûter chère, mais pas autant que ce chalet, il est splendide. dit-il en attrapant le verre qu'elle lui tendit en la remerciant d'un hochement de tête tout en trinquant avec l'asari
- Alors ? Pas trop éreintant ce trajet?  Et que penses-tu de mon petit coin perdu ? demanda t-elle en souriant
- Le trajet ? Non pas du tout, j'ai réussi à m'endormir pendant une bonne partie et je me suis réveiller pour admirer le paysage avant d'arriver. dit-il en souriant et en avalant une gorgée Mhhhh...Délicieux. pensa-t-il alors que le liquide coula en brûlant sa gorge Et pour ce petit coin perdu, je dois bien avouer que l'endroit, même avec cette tempête, il est magnifique. termina-t-il en souriant

Alors qu'il venait de terminer sa phrase, son regard glissa des yeux d'Isïana à sa poitrine et il prit plusieurs instants pour se rendre compte qu'il se rinçait bien l’œil, il toussa et se massa la nuque de sa main libre tout en affichant un visage gêné.
- Ex..Excuse-moi pour ce regard impoli...Mais ta tenue est assez inhabituel et elle fait...Bien ressortir tes "attributs déjà fort bien développer"... dit-il en toussant une nouvelle fois Mais le vert te va à merveille, elle se marie bien avec tes yeux émeraudes. dit-il en affichant un sourire tout en admirant ses yeux vert
- C'est pas faux. dit-elle en riant face à la réaction du krogan, puis elle regarde l'endroit concerné Et tu n'as pas à t'excuser, j'y suis tellement habituée maintenant tu sais. Tant que c'est que regarder ... Mais plus sérieusement, j'aime bien la porter quand je peux, je suis à l'aise dedans.
- C'est vrai qu'avec une poitrine pareille, cela ne doit pas être simple d'être à l'aise. puis il commença à s'empourprer et détourna le regard d'Isi Et sinon...Heu... Comment va votre amie...Ishra, c'est cela ? Elle n'est pas avec vous ?
- Elle va très bien. Elle est passée voir une amie à elle sur la capitale. expliqua-t-elle tout en continuant de rire face à la gêne d'Uoldar
- Oh je vois, nous sommes donc seul dans ce grand chalet ? il déposa de nouveau son regard sur l'asari et en attrapant un petit four qu'il avala d'une bouchée Et si tu me parlais un peu de toi ? Quand on y pense, on ne se connait presque pas.
- Moi ? lança-t-elle surprise. Eh bien ... par où commencer ... j'ai une vie très mouvementée tu sais... J'ai fait de tout, chasseuse de prime, exploratrice, là diplomate. J'ai eu des hauts et des bas. Mais ce sont ces bas qui m'ont rendu plus fortes. Et j'ai rencontré Ishra il y a plus d'un siècle sur Oméga alors qu'elle ... hm. Bref. Niveau famille bah. Tout ce que j'avais est mort bien avant la Guerre et le peu qu'il me reste est partie en fumée. A part mes filles. Et de ton côté?
- Bha, la vie d'un krogan lambda... dit-il en s'installant correctement pour faire face à l'asari Né sur Tuchanka, puis je suis partit faire du mercenariat...Puis je suis rentrer à la maison et puis... il soupira Bref, la routine quoi, après j'ai rejoins les rangs des Urdnots pendant la Guerre et maintenant, je suis Diplomate ET Soldat d'Élite. dit-il en jouant avec son verre
- Soldat d'élite ? Vraiment ? J'imagine que c'est grâce à cela que tu as pu si bien te défendre sur Astéria.
- Oui...Et... il afficha un regard assez désolé en détournant le regard de l'asari Désolé de na pas avoir été plus rapide, j'aurais put vous faire évitez... il soupira
- Allons allons, il me semblait qu'on en avait déjà parler. Ce n'est pas ta faute. dit-elle en tapotant affectueusement les genoux du krogan
- Je sais mais... J'ai déjà, par le passé, échouer à protéger certaines personnes... il déposa son verre sur la table Je ne veux plus que cela se reproduise...
- Oh. Je comprends... Ne t'inquiètes pas, j'ai survécu et enduré bien pire que ça. lui dit-elle en affichant un sourire rassurant
-  Mhhh...il la fixa en souriant et en la regarda d'un air compatissant Mais mes erreurs m'ont coûter chère...Trop chère... Puis il se redressa et secoua la tête Excuse moi, tu m'invites chez toi et je parle de choses négatives...Nous ne sommes pas là pour ça.
- Bonne remarque ! Un vrai diplomate krogan qui parle ! dit-elle en souriant
- Un "vrai" diplomate...Oui Pensa-t-il en affichant un sourire à l'asari tout en plongeant son regard dans le sien, puis il caressa machinalement un pendentif qu'il cacha sous sa veste rapidement Allez, santé pour " Le Bien de nos deux peuples " ! cria-t-il en souriant et en trinquant avec elle.
- Pour le bien de nous deux peuples en effet ! ... Et avant tous de nous deux pour le moment. ajouta-t-elle en riant et en imitant le krogan

Uoldar afficha un sourire lorsqu'il avala une gorgée, mais il disparut quelques instants lorsqu'un souvenir du passé refit surface, puis il regarda de nouveau l'asari en souriant, désirant passer un agréable séjour aux côtés de cette délicieuse créature.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]   Dim 24 Aoû - 16:06



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #FF9900 : Ishra S’Lani
• #AE0505 : Urdnot Uoldar
• #40A475 : Nyria Varian


Après avoir trinqués, la discussion dévia sur différentes thèmes allant des goûts musicaux ou culinaires de chacun à nos avis respectifs sur la politique et les attitudes des différentes races! Eh que vous voulez, on avait beau passer un moment de détente, il était inévitable de retomber là-dessus. Du coup, j'en profitais pour donner mes petits tuyaux à Uoldar et celui-ci fit la même chose à mon encontre. Ce que j'appréciais avec ce Krogan, c'était sa franchise. Vous me direz, rien d'étonnant pour un Krogan. Mais, il n'y avait pas un Krogan si attentionné que lui, si adorable, si ... Enfin bref.

Le temps défila, les petits fours et les verres d'alcool également et c'est lorsque le match qui passait à la télévision se termina que je proposai à Uoldar de se mettre à table. Car oui je connaissais l'appétit d'un Krogan - et du mien - et ce n'était sans doute pas cette apéritif qui allait le suffire. Me levant, et manquant de trébucher ce qui me fit dire que j'avais peut-être un peu abusée sur la boisson - je guidai mon invité vers la salle à manger situé à côté de la cuisine. A vrai dire, la salle à manger donner sur la cuisine. Ou l'inverse. Enfin bref, ce n'était pas important.

On continua à discuter tandis que je sortais la nourriture des chauffe-plats. Car oui, j'avais quand même anticipé cela et préparer de la cuisine avant l'arrivée d'Uoldar. Je pris donc les deux plats, un à la fois, que je posai sur la table. Celle-ci avait d'ailleurs largement de place pour accueillir nos assiettes et les plats. Il fallait dire que tout en longueur elle pouvait accueillir facilement une trentaine de personnes. Devais-je préciser que c'était pour recevoir toutes les filles?

« Et voilà! Attention, c'est encore chaud. Les appareils de cuisine ici envoie! A se demander s'ils sont pas suralimentés en ézo! lui dis-je tout en m'installant ensuite face à lui en souriant. J'espère que ça te plaira. Des steaks de Varrens accompagnés de légumes asari et drells assez variés d'un côté. Sinon, tu as de la viande originaire de Thessia avec des ... Déesse, j'ai oublié le nom. Des frites? Oui c'est ça, des frites terriennes! C'est très bon, je ne sais pas si tu as déjà goûté? »

Je regardai Uoldar qui commençait à manger en souriant.

« Jamais nan, mais cela n'à pas l'air mauvais ! me dit-il en attrapant quelques frites et les dévorant avec gourmandise. Mhhh...C'est bon ! »

Tout en étant contente que ça lui plaise, de mon côté, je me servais dans le second plat. Surtout qu'Ishra connaissant par cœur mes goûts, elle l'avait préparer comme je l'adorai! Si j'étais un estomac sur patte, j'aurai peut-être gouté l'autre également. Je me tapais doucement le front.

« Déesse, j'allais oublier les boissons. J'ai un excellent vin doux de Thessia ou du rouge de Terre. Oui, tu pourras le remarquer, j'ai une alimentation plutôt asari et humaine. Tu préfèrerais quoi?
- Je laisse faire la connaisseuse, répondit-il en affichant un sourire et me fixant. [color:df5e= #AE0505] Je ne m'y connais pas trop en vin.
- Dans ce cas, va pour Thessia. »

Après avoir entendu la réponse d'Uoldar, je me dirigeai vers la petite cave à vin du chalet pour y prendre la bouteille choisie. Revenant, presque au pas de course, je servis un bon verre après l'avoir ouverte.

« Je n'y ai pas goutté mais on ne m'en a dis que du bien.
- Délicieux, me confirma-t-il en souriant après avoir goutté le vin et attendu quelques instants pour bien le savourer.
- Ah tant mieux! » m'exclamai-je, ravie, surtout au prix où la bouteille m'avait coûté, non pas que j'en étais à compter mes crédits en banque, loin de là, mais je détestai gaspiller de l'argent pour quelque chose qui n'en valait pas la peine.

Tout en disant cela, je me servis à mon tour et portai le verre à mes lèvres. Le liquide sirupeux descendu dans ma gorge, la réchauffant doucement. Hmm. Excellent. En tout cas moi j'appréciai beaucoup.

« Sinon, le repas te plait? » ajoutai-je d'un clin d'œil.
- Très bon... répondit-il en se frottant le ventre tout en souriant. Je risque de revenir souvent ici ! Vous êtes une chef hors pair, ajouta-t-il ensuite.

Ravie de sa réponse, je ne pus m'empêcher de sourire et de gigoter un petit peu, toute fière. Ce qui dut entraîner une petite vague mammaire sans que je m'en aperçoive au vu du regard que me jeta Uoldar dans la dite direction. Regardant à mon tour, je souris et lui susurrai sensuellement.

« Si tu es un gentil Krogan, peut-être te laisserai-je jouer un peu avec, je sens que tu en meurt d'envie... »

Uoldar continua à manger tout affichant un visage mi-gêné mi surpris tout en regardant une nouvelle fois ma poitrine qui était en grande partie visible au vu de ma tenue. Il se mit à rougir, ce qui m’embarrassait du coup plus qu'autre chose.

Mais Déesse? Qu'est-ce que je racontais moi enfin! Le pire c'était que c'était sorti tout seul et non calculé. Ma petite voix de nymphomane qui semblait vouloir ressurgir du passé alors que je croyais pourtant l'avoir tu à jamais. Cela dut me surprendre autant que lui, même si je ne l'avais pas montré. Enfin, est-ce que je l'avais bien dissimulé ? Oh Déesse je n'en savais rien et mon visage s'empourpra légèrement à mon tour. J'avais "vraiment" abusé de l'alcool ce soir. Oh cela aurait bien fait rire Ishra si elle avait été présente, à non pas douter.

« Enfin, on verra ça plus tard » tentai-je de me rattraper rapidement en souriant, l'air de rien.

Je repris donc mon cours du repas et débarrassai rapidement la table pour amener les desserts, apportant un plat avec de très nombreuses friandises, sucreries et autres joyeusetés pâtissières.

« Là, j'ai commandé. J'ai beau savoir cuisiner, il y a des limites » précisai-je en riant, tentant de détendre un peu l'atmosphère que je sentis pesante suite à ma précédente bourde.


Dernière édition par Isïana N'iim le Sam 18 Oct - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4
Rang 4
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 22

Infos rapides
Âge: 442
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]   Lun 22 Sep - 8:29

...

- Si tu es un gentil Krogan, peut-être te laisserai-je jouer un peu avec, je sens que tu en meurt d'envie... lui susurra sensuellement l'asari mauve

Uoldar failli s'étouffer en entendant cette phrase tandis que son visage se figea entre la gêne et surprise, il fallait le dire qu'il ne s'attendait pas du tout à ce genre de réponse. Il continua de manger, mais avec un geste lent et le regard toujours poser sur l'asari et ses "arguments", sans s'en rendre compte, il se mit à rougir toujours en train de chercher une réponse ou une réaction à lancer pour répondre, mais rien ne se fit et il continua de manger.
- Enfin, on verra ça plus tard. dit-elle en souriant
- Hum... il toussa entre deux bouchées Oui, enfin je ... il avala une bouchée pour éviter de dire une bêtise.

Elle commença à débarrasser la table, le krogan resta statique, il regarda la baie vitré et essaya de  penser à autre chose. Mais la phrase de l'asari mauve résonna dans sa tête, depuis qu'ils se sont rencontrer sur Astéria, les quelques folles idées de venir "dévorer" l'Asari se firent nombreuses, mais ce sentiment "Protecteur" envers elle lui faisait vite oublier ce genre de pensées. Mais lorsqu'il déposa son regard sur l'asari en cuisine, cette envie était bien présente sans qu'elle soit balayée par son autre sentiment.
- Ne fais pas l'idiot et pense à autre chose... pensa-t-il en se mordant la lèvre inférieur.

Après quelques instants, l'Asari revint avec une assiette bien garnie de friandise qu'Uoldar dévora du regard pour penser à autre chose.
- Là, j'ai commandé. J'ai beau savoir cuisiner, il y a des limites. dit-elle en riant

Uoldar ria un instant et fit ensuite tournoyer son vin dans son verre avant d'en avaler une gorgée.
- En tout cas, ça à l'air très bon. dit-il en attrapant un petit gâteau qu'il mordit avec gourmandise

Un petit silence s'installa pendant qu'ils dégustaient les petits desserts, mais la voix d'Isïana résonnait encore dans son crâne, il fixa l'Asari en rougissant après avoir avaler son gâteau et commença à parler d'une voix gênée.

- Vous... Enfin, tu étais sérieuse quand tu disais... demanda-t-il en faisant des petits gestes avec ses doigts.

Isïana fixa Uoldar droit dans les yeux. Elle réfléchissait en même temps sérieusement à la question. Quelque soit la réponse, cela entraînerait une conséquence. Elle se sentait idiote d'avoir lâchée cela ainsi. Mais ... le voir ainsi. Timide ? Oui, c'était l'impression qu'il donnait à l'Asari mauve le rendait si irrésistible à ses yeux. Cela aurait été idiot de passer d'un bon moment avec quelqu'un qu'elle appréciait beaucoup après tout ? Même s'ils ne connaissaient que depuis peu au final ...

Elle respira fortement et ferma les yeux avant de poser ses coudes sur la table et d'y placer son menton, se baissant un peu pour y être confortablement installée puis elle afficha un sourire au Krogan.
- Tout dépend. Je ne suis pas contre certains plaisirs ... charnels ... en compagnie de Krogan dans ton genre Uoldar. Surtout si c'est pour mon grand sauveur. Mais je ne veux évidemment pas te forcer, hein. Je comprendrai tout à fait que tu refuses ...  dit-elle simplement d'un sourire resplendissant et surtout sincère.
- Ho... il se masse la bosse de la main droite Hé bien... il avala une grande gorgée de vin Depuis Astéria, je ressens quelque chose envers toi. Pas de l'amour hein, ne panique pas, mais un sentiment protecteur... Même si te dire que je pince pas un peu pour toi serait te mentir... puis il plongea son regard dans celui d'Isïana Oui, j'en ai envie, mais je ne voudrais pas te forcer...

Les yeux d'Isïana s'illuminèrent et elle fut comme soulagée. Elle se redressa vivement et son attitude vira du tout au tout, devenant comme une gamine à qui ses parents lui auraient autorisé quelque chose qu'elle pensait jusqu'alors interdite.

- Oh? Vraiment! Oh mais bien sûr! Il n'y a pas à me forcer... je serai ... toute à toi pour la nuit, dit-elle simplement d'une voix sensuelle et aguicheuse avec un clin d’œil. Mais il va falloir venir me chercher . ajouta-t-elle d'un ton joueur.

Tout en disant cela, elle joua avec les bretelles de sa robe de manière à faire bien rebondir sa poitrine qui se déplaça à la limite de faire ressortir ses seins de sa tenue. Elle fit un petit sourire coquin et passa un doigt entre ses lèvres.

- Et puis, le dessert ne m'a totalement coupé l'appétit. J'ai encore une petite ... faim.

Uoldar la fixa et afficha un sourire tout en avalant le fonds de son verre, une fois cela fait, il se leva  et s'approcha d'elle en gardant son sourire, tout en prenant une pose assez « gentleman ».
- Hé bien, dans ce cas. Il tandis sa main droite en souriant Si la « Maîtresse des Lieux » me montrait notre petit coin à nous pour ce soir...

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]   Sam 22 Nov - 11:45



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #FF9900 : Ishra S’Lani
• #AE0505 : Urdnot Uoldar
• #40A475 : Nyria Varian


Ce post RP étant entièrement érotique/pornographique, vous aurez donc droit à un beau spoiler :p Il est très long (trop long ! éè') et ça sera d'ailleurs la dernière fois que j'en ferai un comme ça Chut! … mais bon j'avais promis à Kroggy =3

Pegi18

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaud Froid [PV Kroggyyyyy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chaud-froid-chaud-froid... j'ai dis chaud. Ah bah non, j'ai tiré froid !
» Chambre n°2 : Merdita
» Les cadavres ont ils le sang chaud ou froid? [Pv avec kitase shinichi]
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Mesana (Lessus)-
Sauter vers: