Safana, l'asari humaine

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Safana, l'asari humaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Safana Neera
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/07/2014

Infos rapides
Âge: 103
Profession: De quoi avez vous besoin ?
Classe: Civile

MessageSujet: Safana, l'asari humaine   Ven 18 Juil - 19:11

« FICHE DE PERSONNAGE »

« Identité »

Nom complet : : Safana Neera
Sexe : Féminin
Race : Asari
Âge : 103 ans
Planète natale : Illium
Affiliation : Indépendante
Profession : Asari à tout faire qui enchaine les petits boulots pour survivre
Rang : 1

Safana:
 

« Description physique »


Safana est une jeune asari d’à peine 103 ans, ayant tout juste atteint la majorité. De fait, elle a une apparence encore relativement juvénile, comparable à une jeune humaine d’environ 20 ans. D’un bleu assez pâle, que certains Hommes qualifient de « ouais, un bleu normal d’asari quoi », elle a des pupilles d’un vert saisissant. Elle mesure un petit 1m68 pour un poids avoisinant les 50kg.
Elle a des formes assez discrètes, surtout pour une représentante de sa race. Sans être totalement inexistante, sa poitrine passe relativement inaperçue (tout en gardant à l’esprit une poitrine féminine ne passe jamais totalement inaperçu aux yeux d’un mâle). Ses muscles sont à peine visible, elle a pourtant suffisamment de puissance musculaire pour se hisser elle même à la simple force de ses bras le long d’une corde, le tout assez rapidement. Elle est de manière générale assez souple et vive, pour compenser son manque de puissance brute.
Son visage n’est orné d’aucune peinture caractéristique, ne connaissant finalement qu’assez peu la culture asari (voir biographie). Elle ne se maquille jamais, ou presque. Quand cela lui arrive, il ne s’agit en général que d’un peu de fond de teint extrêmement discret pour masquer des cernes ou une petite blessure. De même, elle ne porte aucun bijou. C’est une jeune asari extrêment simple qui évite en général d’attirer trop l’attention et qui préfère se fondre dans la masse.
Safana s’habille principalement avec des habits d’humaine. En effet, ayant été élevée pendant plus de 25 ans par un humain (voir biographie), elle a pris les habitudes de cette race. Il lui arrive néanmoins de porter des vêtements propres à son espèce à l’occasion. A cause de son éducation humaine, elle a également pris l'habitude de se déplacer à roller, un moyen de transport qu'elle a découvert chez ce peuple.
Elle affiche le plus souvent une mine déterminée, mais lorsqu’elle laisse son esprit s’égarer ou qu’elle se met à perdre un peu espoir, la tristesse envahit son visage.
Safana ne maitrise qu’à peine sa biotique, n’ayant reçu aucune formation pour l’utiliser, si ce n’est celle de sa jeunesse à l’école. Elle a donc appris les rudiments d’elle même et sur le tas, et n’est capable que de faire des choses extrêmement basiques, comme générer une faible barrière ou lancer une impulsion.

« Description psychologique »


Bien qu’encore très jeune, Safana est très (trop ?) mature pour son âge. La vie n’ayant pas été tendre avec elle dans sa plus tendre enfance ainsi qu’à la fin de la guerre, elle ne passe pas beaucoup de temps à s’amuser et à faire toutes les bêtises que font habituellement les jeunes de son âge. Elle n’est pas vraiment plus traumatisée que la moyenne par les horreurs du conflit, en ayant été relativement préservée, mais elle s’est retrouvée seule à la fin de la guerre. Elle est donc forcée de survivre par ses propres moyens, en attendant de retrouver son père, disparu depuis la défaite des moissonneurs. Elle refuse en effet d’admettre sa mort tant qu’elle n’en aura pas la preuve formelle.
A part ça, elle est d’une nature optimiste et volontaire. Qu’importe son travail, elle essaie toujours de mettre un maximum de coeur à l’ouvrage. Plutôt assurée pour son âge, elle est capable de trouver des arguments convaincants pour être engagée par un employeur doutant des capacités d’une « gamine ». Elle n’est pas avide, cherchant juste à avoir de quoi vivre et continuer ses recherches. Safana est de nature assez calme et posée pour son âge, mais elle peut s’emballer très vite à l’annonce d’une bonne nouvelle, aussi chimérique puisse-t-elle paraitre. C’est une jeune fille assez fiable et plutôt pacifique, bien qu’elle soit pleinement capable de se défendre en cas de besoin. Bien que de la tristesse soit enfouie au fond d’elle depuis la disparition de son tuteur, elle apparait plutôt joviale et loin du désespoir en public.
Concernant la sexualité, Safana est encore trop jeune pour l’avoir découverte à proprement parlé. Qui plus est, elle est bien trop (pré)occupée pour y penser.
Cela semble logique, mais une asari aussi jeune n’a pas d’opinion particulière sur le Conseil ou les systèmes terminus. Elle n’a pas non plus de préjugés sur les races. Elle s’est essayée à beaucoup d’activité, pas toujours légale, mais ne s’est jamais abaissé à vendre son corps et ne le fera jamais. De manière générale, elle préfère tout de même faire un travail qui ne lui demande pas d’enfreindre la loi. Elle n’a jamais tué et préférerait que cela dure, mais elle s’estime en revanche prête à le faire en cas d’extrême nécessité.


« Biographie »


Safana est née en 2085 sur Illium, de deux parents asari. Etant une « sang pur », elle subit quelques tests à la naissance pour s’assurer qu’elle n’était pas ardat-yakshi. Ils s’avérèrent tous négatifs et l’enfant n’eut donc pas à être arrachée à ses parents pour être élevée dans un monastère reclu.
Sa tendre enfance fut des plus banales. Elle ne manqua pas d’amour avec ses parents et elles savaient se montrer strictes quand il le fallait. Fille unique, elle hérita de toute leur attention. Elle était une élève correcte à l’école, ni brillante, ni particulièrement mauvaise, et s’entendait bien avec la plupart de ses petites camarades. Tout semblait promettre cette jeune asari à une vie paisible et banale. Cependant, à 43 ans, sa vie bascula soudain lorsque ses parents furent tués au cours d’une guerre de gang. L’attaque ne les visait pas, étant deux asari très droites, mais elles étaient juste au mauvais endroit au mauvais moment. La petite s’en sortit miraculeusement, mais peut-être aurait-il mieux valu qu’elle n’en réchappe pas. En effet, elle fut récupérer par l'un des deux gangs qui avaient besoin d'esclave. Elle passa alors près de 40 ans dans une usine clandestine à fabriquer des armes illégales. La vie y était très dure et les esclaves ne se soutenaient même pas entre eux. Ainsi, il n'était pas rare que la jeune fille se fasse voler son repas ou maltraiter, tant par ses homologues que par ses contremaitre. Mais heureusement pour elle, elle ne subit jamais la moindre agression sexuelle. Cependant, ce n'est pas ça qui la consola et elle songea plus d'une fois à mettre fin à son existence misérable de manière définitive. Malheureusement pour elle, elle n'avait pas de quoi le faire.
Son destin connu un nouveau tournant lorsqu’en 2160 elle croisa la route d’un jeune humain. L'asari étant en pleine puberté, ses maitres pensèrent pouvoir la vendre comme un tout autre type d'esclave. Ainsi, lors d'un salon où elle fut exposée comme un vulgaire animal, un natif de la Terre sembla intéressé par cette adolescente asari et après d'âpres négociations, parvint à la racheter pour un prix qui satisfit ses propriétaires. Celle ci obéit docilement à son nouveau maitre, comme elle avait appris à le faire avec les précédents, et le suivit sans faire d'histoire, loin de se douter de ce qui l'attendait. Peu importe ce qui allait lui arriver de toute façon, elle avait depuis longtemps perdu toute volonté de se rebeller et tout espoir de gagner sa liberté autrement que par le grand sommeil.
Cependant, il s'avéra qu'elle se trompait. Jamais elle n'aurait pu prévoir ce qui allait se produire. Arrivé au domicile de son nouveau maitre, ce dernier la libéra de ses entraves. Elle lui demanda alors ce qu'elle était sensée faire et il se contenta de lui répondre qu'elle était libre. Safana ne comprit pas. L'humain était en réalité un ancien soldat et un mercenaire repentant n’ayant pas encore atteint la trentaine. Ayant commis quelques actions dont il n'était pas très fier dans son passé, il tenait à se racheter. Ayant également envie de fonder une famille, il avait décider d'acheter une jeune esclave pour l'élever comme sa propre fille. Ce n'était qu'une goutte d'eau dans l'océan d'injustice de la galaxie, mais après tout, un océan n'était il pas un ensemble de goutte ? Quoi qu'il en soit, il expliqua brièvement la situation à sa jeune protégée, en lui précisant bien qu'elle était réellement libre et que rien ne la forçait à rester avec lui. La biotique croyant d'abord à un jeu malsain de son maitre continua de se comporter en esclave docile pendant quelques temps. Peu à peu, elle se rendit compte que celui ci ne mentait par sur ses intentions. Elle commença alors à se relâcher petit à petit, bien que toujours méfiante. Cela dit, au bout d'un ou deux ans de relation difficile, elle comprit que cet homme l'avait réellement sauvé d'une existence de servitude, ou pire. Leur rapport devinrent alors beaucoup plus familiaux.

Pour assurer sa sécurité et celle de sa très récente fille, il avait décidé de partir pour une petite colonie humaine reculée et sans grande importance. Là bas, Safana fut placée dans un lycée humain où elle ne s’intégra jamais réellement, étant la seule extraterrestre du village. Cependant, elle n’était pas malheureuse pour autant. Certains adolescents furent capable de passer au delà de sa différence raciale et surtout, son père prenait soin d’elle. En tant qu’ancien combattant, il donna à son enfant une excellente condition physique et lui apprit des rudiments de close combat et de tir. En revanche, n’étant lui même pas biotique et la colonie étant de très faible importance, personne ne fut en mesure d’apprendre à la petite à maitriser ses pouvoirs liés à l’énergie noire. Elle n’en développa qu’une maitrise très partielle et incomplète, bien inférieure au niveau moyen des asari lambda. Elle développa en revanche un intérêt pour l’informatique et devint assez bonne dans ce domaine, notamment pour ce qui concerne le hacking.
Ainsi, pendant plus d’un quart de siècle, Safana fut élevée par un père aimant. Elle devint une belle jeune fille, tandis que lui approchait de la cinquantaine quand la situation galactique bascula brutalement. Les moissonneurs venaient de faire irruption dans la galaxie. Bien qu’isolée, la petite colonie fut bien évidemment mise au courant de la nouvelle. De part son peu d’habitants, quelques centaines tout au plus, la planète ne fut jamais prise pour cible par les machines. Du moins, ses habitants furent évacués avant que cela n'arrive. Cependant, le père de la petite restait préoccupé par le sort de sa planète natale. Aussi, lorsqu’il apprit que la bataille pour libérer la Terre allait être lancée, il décida de reprendre du service et rejoignit la miriade de volontaires qui avaient répondu présents pour participer à cette opération. Il défendit en revanche à son enfant de la suivre et la laissa donc seule, en lui promettant de revenir.
Lorsque la nouvelle de la défaite des moissonneurs tomba, Safana fut soulagée. Mais le soulagement laissa peu à peu la place à l’inquiétude. Elle attendit pendant un mois le retour de son père avant de décider de partir à sa recherche. Un travail extrêmmement complexe étant donné qu’elle ne connaissait personne ayant combattu avec lui au moment de la dernière bataille des moissonneurs. Cela fait maintenant trois ans que la jeune fille court après l’humain, suivant toutes les pistes qui se présentent et enchainant les petits boulots pour subvenir à ses besoins. La plupart des pistes se révèlèrent être des impasses, mais tant que Neera n’aura pas la certitude que son sauveur est mort, elle n’abandonnera pas ses recherches.

« Combat »

Classe : Civil entrainé
Barrière : Biotique
Pouvoirs actifs : Barrière, Impulsion, Décryptage
Pouvoirs passifs : Athlète
Inventaire : M-5 Phalanx, Omnitech Bluewire avec un affichage prédictif


Dernière édition par Safana Neera le Lun 21 Juil - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Safana, l'asari humaine   Lun 21 Juil - 13:33

Hello hello jeune Asari en rollers

Alors alors voyons cette fiche

Citation :
Nom complet : : Safana Neera
Déjà pour commencer, il faudrait mettre le nom dans le pseudo aussi. Et puis elle a été adoptée après 7 ans dans la rue, elle garde son vrai nom de famille et pas celui de son père adoptif ?

Citation :
Âge : 78 ans
Le gros souci de cette fiche : l'âge. Techniquement jouer un personnage mineur est possible, mais c'est extrêmement limité. Avec ça t'enlève tout un tas de RP possibles sinon quasiment toutes. On va pas envoyer une gamine à la chasse aux mercos ou tout simplement lui donner un job (oui faire travailler des enfants est illégal aux dernières nouvelles).
Donc à toi de voir, soit tu gardes cet âge, soit tu la vieillit un peu pour qu'elle passe "majeure" dans pas longtemps (oui parce que rester 50 ans RP en jouant une gamine c'est vite très chiant Razz). Soit tu la passe direct en majeure et ça règle tout les problèmes. À toi de voir.
Pour info, la "majorité asari" (enfin l'équivalent asari de la majorité humaine qui est à 21 ans dans ME) se situe entre 100 et 110 ans.

Physique :
Citation :
Safana est une jeune asari d’à peine 78 ans, étant tout juste en train de sortir de la puberté. De fait, elle a une apparence encore relativement juvénile, comparable à une jeune humaine d’environ 17 ans.
78 ans pour une Asari c'est environ l'équivalent de 15-16 ans humains et pas 17. Donc t'es en pleine puberté et tu comprend le problème sous jacent que j'ai évoquée plus haut... enfin j'espère Razz

Mentale :
Rien a redire si ce n'est de rajouter le ressentie de Safana sur la situation après Guerre avec par exemple son ressenti sur les Moissonneurs, la situation de telle ou telle races, ce genre de truc.

Biographie :
Citation :
Elle se retrouva alors livrée à elle même pour survivre. Commencèrent alors 7 longues années de misère et de mendicité pour Safana. Elle se retrouva dans les quartiers les plus pauvres de Nos Astra, réduite à fouiller dans les poubelles ou à quémander pour un peu d’argent ou un repas à des passants, pour la plupart indifférents. Cependant, bien que misérable, son existence ne fut salie par aucun acte de violence ou d’abus sexuel à son encontre.
Que ton perso se retrouve à la rue d'accord. Le souci, c'est que sur Illium "une planète qui cautionne presque tout sauf le meurtre", vivre aussi longtemps à la rue sans avoir eut de problèmes, c'est plus qu'étonnant. Je dis pas que sa vie doit être une succession de problèmes entre gangs, esclavagistes, violeurs et j'en passe, mais 7 ans dans cette situation sans souci en mode "ouais je suis à la rue façon Rémi sans Familles mais j'ai aucun problèmes parce que les gens sont cool"... Mouais, c'est le monde de la rue (déjà pas agréables du tout) sur une planète où tout ou presque est légale quand même hein Razz

Citation :
Lorsqu’elle redressa la tête, quelqu’un lui tendit la main (aussi bien littéralement que métaphoriquement). Il appartenait à une espèce qu’elle ne voyait que depuis quelques années dans les bas fonds de Nos Astra. Safana attrapa timidement la paume tendue et se releva. L’homme l’interrogea sur ce qu’elle faisait ici et lui demanda si elle était seule. Elle lui expliqua rapidement la situation et son interlocuteur décida alors de l’emmener jusque chez lui, au moins pour la nuit.  Encore relativement naïve compte tenu de son âge, la biotique ne se montra absolument pas méfiante et le suivit volontier, bien qu’étonnée.
Safana à vécue à la rue pendant 7 ans. 7 ans où on l'a ignorée, rejetée, violentée, etc. Elle va donc suivre docilement sans discuter un homme qui lui pose des questions genre "Tu es seule?" ce qui est vachement suspect tout ça parce qu'il l'a aidée à se relever ?
L'excuse du "elle est naïve" ne tient pas vraiment avec 7 ans de vie dans la rue dans les jambes.

Citation :
En effet, il proposa à la jeune asari de devenir son père, promettant de la placer dans un orphelinat si elle refusait.
Plein de question concernant les motivations du MOsieur. Pourquoi adoptée une Asari à la rue au lieu de passer par le schéma d'adoption classique ? Pourquoi vouloir adopté une Asari alors qu'un Humain ne vit pas très longtemps en comparaison ? Pourquoi vouloir adoptée une enfant tout court?

Citation :
Bien qu’isolée, la petite colonie fut bien évidemment mise au courant de la nouvelle. De part son peu d’habitants, quelques centaines tout au plus, la planète ne fut jamais prise pour cible par les machines.
La guerre ayant durer 9 mois sur le RP, le coup de la colonie "épargnée" ne tient pas vraiment. Surtout que vue sa petite taille, les Moissonneurs n'auraient même pas pris la peine d'occuper. Soit ils en font une usine à zombie, soit ils détruisent tout en bombardement orbital.



Voila voila. Une fiche originale avec quelques erreurs facilement rectifiable. Il n'y a que l'âge qui pose un réel souci.

Si t'as des questions hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Safana Neera
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/07/2014

Infos rapides
Âge: 103
Profession: De quoi avez vous besoin ?
Classe: Civile

MessageSujet: Re: Safana, l'asari humaine   Lun 21 Juil - 17:04

Nom : Modifier dans mon pseudo. Oui, elle garde son ancien nom en souvenirs de ses vrais parents et pour ne jamais oublier d'où elle vient (sauf si ça pose vraiment problème).

Age vieilli et bio mise à jour. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Safana, l'asari humaine   Lun 21 Juil - 21:35

Oki tout est bon je valide

manque plus que le journal de bord et l'extranet à remplir où ils faut

PS : Faudrait mettre ton avatar à la bonne taille. Soit 200 de large et 400 de haut. Ni plus ni moins Razz

Si t'as des questions hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Safana, l'asari humaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Safana, l'asari humaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Lassitude de la vie humaine -Terminé-
» "La vie humaine se compose de deux parties : on tue le temps, le temps vous tue." [PV]
» La connerie humaine est sans limite !!!...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Dossiers Validés-
Sauter vers: