Escorte sans problème ... ou presque, (suite et fin)

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Escorte sans problème ... ou presque, (suite et fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Escorte sans problème ... ou presque, (suite et fin)   Ven 25 Juil - 22:31

Le voyage se passa extrêmement bien, presque trop en fait, Nissara n’avait rien contre le fait d’escorter quelqu’un dans le calme mais elle se demandait du coup si sa mission était bien utile. Son commando était habitué aux situations les plus extrêmes et cette mission calme la prenait de court vis-à-vis des dernières qu’elles avaient remplies. Peut-être était-ce bon signe ? un signe que la galaxie se portait doucement mieux après le conflit le plus destructeur de son histoire ? Enfin, de l’histoire du conseil en tout cas. La commando n’avait pas vue passer les années qui suivirent le conflit, largué d’opération en opération, que ce soit dans la travée pour stopper une secte vénérant les moissonneurs, dans la bordure pour soutenir des colons contre des pirates, sur Palaven pour remonter un trafic d’artefact moissonneur impliquant des membres de toutes races … En comparaison sa mission actuelle semblait fade …. Non, pas fade, calme. Elle avait été plus qu’heureuse de retrouver Uoldar, et encore plus en apprenant ce qu’il était devenus. Ils avaient traversée beaucoup d’épreuves, et l’évolution de son ami l’avait remplie de joies. Elle trouvait Isiana des plus intéressante également, forte personnalité, à n’en pas douter, mais douce et maternel, une parfaite matrice en somme. Pour une fois qu’une politique lui plaisait autant, elle n’allait pas s’en plaindre. Elle trouvé également le vaisseau riche, riche en personnes intrigantes et atypique, et un peu un refuge pour des recalé militaire. La commando ne put s’empêcher de penser qu’elle aurait pu faire partie de cet équipage en déambulant dans les couloirs. Elle saluait chacune des asari qu’elle croisait et faisait en sorte de ne pas être sur leur route, bien que certaines ai le réflexe de s’écarter d’une commando en armure complète et surarmée.

Un bruit l’alerta cependant, non loin de la salle des machines, comme des sons de lutte. Portant la main à son arme, elle s’approcha de la zone d’où venaient les bruits. Cela la mena à un petit couloir ne donnant visiblement que sur une pièce. Se déplaçant silencieusement pour ne pas alerter l’agresseur elle s’apprêta à entrer quand un gémissement lui parvint. Suspendant son geste elle se mit immédiatement à rougir. Non pas qu’elle ne comprenait pas ce qui se passait maintenant dans la salle, mais le fait d’avoir presque interrompus un ébats entre des inconnus dans un vaisseau ou elle était l’intruse la mit dans un profond embarras. Tournant les talons elle fit demi tours en reprenant sa ronde, respirant vivement pour calmer le feus de ses joues.

*Allons ! Tu rougie comme une demoiselle qui vois pour la première fois l’éternité ! Reprend toi !*

Reprenant peu à peu contenance elle se concentra sur sa mission en relâchant un peu sa paranoïa. Elle n’avait aucune envie de débouler en plein milieux d’un instant de tendresse ou quoique ce soit d’autre arme à la main … cela en auraient peut-être excité certaines mais non elle n’avait pas la tête à ça pour le coup !

Le reste du voyage se passa sans encombre, si l’on exceptés les quelques avances qu’avaient reçu certaines des chasseresses de Nissara, aucune n’avait cédé mais la commando soupçonnait que quelques adresses extranet ai été échangé. Enfin le vaisseau se posa sur Thessia. La commando alla chercher les diplomates qui étaient déjà prêt pour la suite des évènements. Cela serait simple, la planète mère des asari était un lieu calme, même si encore en reconstructions.

Le groupe descendit de la rampe dans la même formation que sur la colonie, aux aguets. Toutes avaient à un moment combattu sur Thessia, des jours durant même, et cela se ressentait un peu dans la démarche des chasseresses. Aucune ne perdait l’objectif actuelle de vue, mais un œil avisé pouvait déceler une certaine tension. Le regard de Nissara plus particulièrement s’attarda un peu trop longtemps sur un hôpital visible depuis les quais. Seul un œil avertie pouvait le remarquer, ou quelqu’un la connaissant bien. Le trajet se passa la encore sans encombre, jusqu’à arriver à l’ambassade. Là, un attroupement de protestant était rassemblé devant la porte brandissant des pancartes grossières contre le rapprochement Asari-Krogan, certaines faisant même référence à l’attaque dont Uoldar et Isiana avaient été la cible. Heureusement, le drone envoyé en avant par N’okia permit d’anticiper la situation et d’éviter de se retrouver en plein milieux d’une foule en colère.

« Il y’a également des manifestants dans les rues proches mais en moins grands nombres »

« Bien, on contourne, on calme les opposants, et si agression physique on réplique à échelle de l’attaque, filmé chaque actions. Eviter au maximum les blessures quand même, ça fait de la paperasse … »

Nissara dirigea l’escorte dans les rues autours de l’ambassade forçant parfois le pas des VIP pour éviter les quelques manifestants qui vadrouillaient autours du bâtiment. Bien sur des forces de sécurité formaient un cordon de sécurité pour empêcher les belligérants de déborder, mais la chasseresse préférait visiblement éviter tout contact trop direct avec la foule. Certes les asari sont un peuple de dialogue et d’apaisement, mais certaines tension et épreuves de la guerre des moissonneurs avaient marqué certains esprits plus durement que d’autres, et la peur de nouveau conflit prenait au ventre parfois sans prévenir. Le groupe arriva finalement vers ce qui semblait être une entrée de service, trois asari penché sur le dispositif d’ouverture en essayant, maladroitement, de le pirater. L’une d’elle était plutôt grande pour une asari, la peau bleus sombre sans aucune marque et vêtus d’une tenue civile constitué d’un pantalon moulant et d’un genre de blouson court rembourré laissant voir son ventre plat. L’autre, à peine plus petite avait un visage richement marqué, de multiples tatouages blanc lui encadrant les yeux. Elle avait une tenue similaire à sa camarade si ce n’est qu’elle était plus courtement vêtue pour son haut. Enfin, la dernière du lot était un peu à l’écart, surveillant une autre rue menant à l’entrée. D’un ton très claire celle-ci, elle se dandinait nerveusement dans une combinaison intégrale proche du corps dans les teintes claires. La commando poussa un grognement, la sécurité devait être trop concentré sur l’avant du bâtiment, ou alors ces deux-là étaient à l’œuvre depuis très peu de temps. Tant pis pour elle.

« Dégagez, avant que je vous coffre pour intrusion dans un bâtiments privé. »

Les trois asari sursautèrent avec une belle emphase la plus grande sortant une arme par reflexe. Sans un instant d’hésitation, et avec une rapidité impressionnante Nissara concentra l’énergie noir et figea l’asari armé dans une stase. Fonçant droit sur elle, elle fit un grand saut en tournoyant pour décocher un puissant coup de pied contre la tête de son adversaire, la mettant KO pour le compte.

De leurs coté le reste du commando resserra les rang autours des VIP et entamèrent une approche ralentis vers l’entrée ou leur chef faisait le ménage.

La pirate amateur poussa un glapissement de peur et voulus frapper la commando qui esquiva sans aucun difficulté la frappe maladroite en lui saisissant le poignet et la nuque pour forcer son mouvement pour la faire tourner et percuter violemment la porte qu’elle essayait d’ouvrir. La dernière voulus s’enfuir devant la brutale efficacité de la commando qui s’entoura d’un champ biotique et fonça vers la rescapé. Heureusement pour elle, Nissara n’utilisa pas sa charge que pour la frapper, ce qui l’aurait surement broyé à l’impact compte tenu de son absence de protection. Au lieu de cela, elle la doubla et se retourna pile devant elle. L’asari prise de court ne parvins pas à ralentir et encore moins à éviter le magistral coup de boule que lui décocha la chasseresse. L’arcade ouverte, son adversaire s’étala de tout son long au pied de la commando qui l’enjamba sans autre forme de procès. C’est à ce moment-là que choisi d’arriver les agents de sécurité, surement envoyé pour faire dégager les intruses, pour constater la présence d’un commando surarmé, des diplomates qu’ils attendaient, et de trois asari assommé.

« Nissara T’Sironia, on vient vous confier les VIP »

L’officier présent reprit rapidement contenance, une asari à la peau très sombre et au visage joliment souligné par quelques tracés d’un bleus très claire. Elle fit rapidement rentrer tout le monde, donnant quelques instructions pour les délinquantes au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Escorte sans problème ... ou presque, (suite et fin)   Mar 5 Aoû - 15:33



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #FF9900 : Ishra S’Lani
• #AE0505 : Urdnot Uoldar
• #663300 : Korhg
• Dodgerblue : Nissara T'sironia



Le trajet entre Astéria et Thessia. D'un calme olympien. Peut-être pas à certains endroits du vaisseau ceci dit ... mais cela, c'était une autre histoire. Tandis que chacun vaquait à ses occupations, moi et Tala avions discuté un bon moment, à la demande de celle-ci. Les thèmes avaient été variés. Ma santé déjà, la nécessité ou non d'avoir toute une équipe de commandos asari, les conséquences de cette attaque sur Astéria, la teneur des discussions sur Thessia, le temps que ça prendrait qui obligerait la Neliane à rester à quai, etc.

Une bonne heure et demi. Je pense que se fut le temps durant lequel je dus rester sur le pont de la frégate. Assise confortablement sur mon siège, fort heureusement. Non pas que rester debout m'aurait fatigué plus que cela mais pourquoi s'embêter pour si peu? Visiblement, les commandos de Nissara n'avaient pas posé de problème ou dérangé qui que se soit car Tala ne s'était pas encore énervée. Une pensée qui me fit sourire malgré moi.

Désormais libre de mes mouvements une fois quittée le pont, je tombai sur une des commandos qui patrouillaient par là. Celle qui avait l'air toute timide et adorable. Comment s'appelait-elle déjà? Ah oui Nostia! Cédant à ma curiosité naturelle, je ne pus m'empêcher de lui taper la causette. Cela sembla la surprendre sur le coup, au point de la faire arrêter sa ronde. Lui souriant, je lui indiquai qu'il ne fallait pas s'arrêter pour moi. Reprenant ses esprits, la timide commando reprit sa patrouille, moi à ses côtés. Je ne savais pas trop si elle me supportait et ne pas me fâchait pas vu que j'étais sensée être la personne qu'elle devait escortée ou si elle était vraiment intéressée par ce que je lui disais.  

Décidant finalement de moi-même à la laisser tranquille, je pris un couloir différent d'elle en souriant et me dirigeai vers ma cabine. Je me demandai soudainement si je ne devrai pas aller voir Uoldar et son ami. Non, j'aurai suffisamment le temps de le voir par la suite et peut-être voulait-il être un peu tranquille dans son coin lui aussi.

Au bout de quelques instants, enfin, je pus arriver à ma destination. Là, je tombai sur Ishra qui faisait réciter à Aerti une vieille poésie asari. Mon arrivée déconcentra ma petite, ce qui valut un regard sévère d'Ishra qui eut pour conséquence que ma petite bleue se reprenne immédiatement. Je me demandai si Ishra serait aussi exigeante avec sa propre petite qui n'attendait que de naître. Sans doute. Voire plus.

Vu que le reste de la journée risquait d'être éreintante, je me décidai à me reposer tranquillement sur mon lit. Enfin notre lit vu que je le partageai avec Ishra. Je finis par me faire bercer malgré moi par la récitation d'Aerti. A croire que j'étais surmenée.

Il fallut d'ailleurs qu'Ishra me réveille une fois arrivée sur Thessia. Déesse, je m'étais donc endormie? Baillant doucement, je me changeais rapidement pour enfiler une robe de diplomate asari et me pomponnait comme il se devait. Avec l'aide d'Ishra, fort heureusement.

Celle-ci avait autorisé Aerti à jouer aux jeux vidéos pendant notre absence car bien évidemment Ishra allait m'accompagner! Après tout, si notre relation était très intime, elle restait pour les autres surtout mon assistante personnelle. On rejoignit finalement l'équipe de commandos de Nissara ainsi qu'Uoldar et son ami - dont je n'avais toujours pas retenu le nom soit dit en passant...

On reprit la formation que nous avait imposé Nissara sur Astéria à la descente de la rampe de la Neliane. L'arrivée avait été très calme. Quelques passantes avaient regardé le cortège avec curiosité mais c'était vraiment tout ce qu'on pouvait relever.

Jusqu'à l'approche de l'ambassade où on put apercevoir plusieurs centaines, au minimum, de manifestantes asari à l'entrée et au alentour. Ce fut du moins ce que je pus entendre de la part de "l'éclaireuse" de l'équipe commando. Il y avait un cordon de sécurité autour de l'ambassade, ce qui semblait être le minimum, mais malgré tout Nissara préféra nous faire faire le tour. Après tout pourquoi pas...

On finit finalement sur une entrée se service ou trois Asari, visiblement plutôt jeunes. On n'aurait plus dis un trio d'adolescentes en mal d'émotions fortes que de véritables criminelles. Cela n'empêcha pas Nissara d'intervenir rapidement.

« Dégagez, avant que je vous coffre pour intrusion dans un bâtiments privé. »

La suite se passa très rapidement à coup de déploiement de biotiques et de frappes bien ciblées. En quelques instants, les trois asari étaient hors combat. Et surement inconscientes. Ce fut le moment que choisit la sécurité pour arriver et constater la scène avec étonnement, tandis que moi-même fronçait les sourcils. Je n'étais pas vraiment convaincu qu'un tel étalage de force était nécessaire et j'allais en faire la remarque mais la commando prit la parole avant moi.

«  Nissara T’Sironia, on vient vous confier les VIP »

Laissant tomber ce que je comptais dire à l'Asari, après tout peut importait au fond, je suivis l'agent de sécurité qui nous mena à l'intérieur de l'ambassade. Les cris de manifestation s'atténuaient au fur et à mesure qu'on s'enfonçait dans l'ambassade. Il y avait encore quelques agents de sécurité ici et là mais dans l'absolu, on sentait bien que les protestantes étaient bien maintenues à l'extérieur de l'ambassade et que l'intérieur était relativement calme.

On nous guida donc vers la salle de réunion où allait, enfin, pouvoir se conclure le sommet entre les Républiques Asari Unifiées et la Confédération Krogane. Et sur Thessia, là, il était peu probable que des Krogans ou des Asari psychopathes ne viennent tout ravager...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Escorte sans problème ... ou presque, (suite et fin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» 02.03/17.C.Allemagne - Dresde, une petite ville sans histoires... Ou presque...
» Il n'y a pas de solution sans problème ~ (Haven)
» Garder un esprit lucide ici ? Sans problème ! [PV : Phao]
» On ne fait pas de portrait sans casser des oeufs - Suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Parnitha (Thessia - Relais Cosmodésique)-
Sauter vers: