Kal'Doreth vas Rannoch

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kal'Doreth vas Rannoch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kal'Doreth vas Rannoch
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Ingénieur en chef
Classe: Technologique

MessageSujet: Kal'Doreth vas Rannoch   Jeu 14 Aoû - 23:47

« FICHE DE PERSONNAGE »
« Identité »

Nom complet : Kal’Doreth vas Rannoch
Sexe : Masculin
Race : Quarien
Âge : 31 ans
Vaisseau natal : Shellen
Affiliation : Fédération de Rannoch
Profession : Ingénieur en chef de Rannoch Armory
Rang : 3

« Description physique »

Comme tout quarien, Kal possède une combinaison environnementale. Cette dernière tend sur les nuances de gris, des câbles écarlates sortant de l’arrière de son casque à visière mauve. Sa carrure est assez svelte et il est plutôt grand, mesurant environ 1m82 pour un poids de 57 kilogrammes approximativement sans sa combinaison. Cette dernière semble légèrement usée, ayant vu beaucoup d'endroits différents, mais ce n'est qu'une usure visuelle. Derrière sa visière, il possède des cheveux mi-longs qu'il n'a pas l'occasion de recoiffer bien souvent... Ses traits de visage sont assez fins et même pour un quarien, il ne semble pas avoir une carrure de soldat.

Sa combinaison possède un signe distinctif, une sorte de ceinture possédant de nombreuses sacoches qu'il emploie pour récupérer le plus d'éléments possibles sur une machine inutilisable ou sur un vaisseau échoué et détruit. Il a également un motif gravé sur son brassard gauche, qui semble être le travail d'un véritable artiste : le motif n'est autre qu'un fusil à plasma geth, pour se rappeler toujours que son travail consiste à développer du matériel qui peut potentiellement servir à tuer, malgré ses intentions. Pour les cas où la force serait requise, il possède un M-4 Shuriken prêt à être dégainé ainsi qu'un sabre court légèrement recourbé au cas où son Omni-Tech ne suffirait pas à assurer sa sécurité au corps-à-corps.
« Description psychologique »

Kal’Doreth est ce que l’on peut appeler une personne difficile à apprivoiser. Plutôt à penchant solitaire par méfiance, il emploie souvent une méthode distante et observatrice pour jauger les personnes qu’il peut croiser. Il sait rester silencieux et discret aussi longtemps que possible et ne tentera que rarement de faire le premier pas dans un cadre social. Dans le cadre professionnel, il peut lui arriver de maintenir une relation distante dans le seul but de faire des affaires ou de travailler, mais même dans cette optique la solitude correspond mieux au quarien.

Si son tempérament distant et peu ouvert peut être un frein à beaucoup de relations sociales, il n’en est pas pour autant une personne cherchant à éviter à tout prix le contact. Bien qu’il soit en général peu enclin à faire le premier pas, il peut parfois se surprendre à se rassurer et répondre au contact d’autrui s’il ne sent pas de danger immédiat. Le plus grand révélateur de son absence de froideur est l’alcool : il y est très sensible et n’eut que très rarement l’occasion d’en goûter, pouvant être pompette très rapidement, voire saoul. Dans ces cas la il peut être très cordial et ouvert, et bavard. Beaucoup trop bavard…

Depuis les événements marquants de sa vie, Kal'Doreth a beaucoup de mal à dépasser, voire à atteindre l'amitié avec quelqu'un. Il peut lui arriver de feindre une sympathie récurrente pour rassurer les gens l'entourant, mais il a beaucoup de mal à sincèrement s'attacher, que ce soit amical ou sentimental. Ses intentions n'étant pas de mentir pour décevoir, il cherche toutefois à ne pas créer trop de faux espoirs parmi les gens qui pourraient attendre quelque chose de lui. Il privilégie avant tout sa propre sécurité mentale, et il voit l'attachement comme une dépendance susceptible de le faire souffrir. Et bien qu'il n'ait aucune intention malveillante, parfois il peut lui arriver de perdre le contrôle et commettre quelques erreurs...

Il n'est pas pour autant invulnérable et il peut arriver, très rarement, qu'il s'attache sincèrement à quelqu'un, auquel cas ce sera pour lui un réel combat de faire face à ses principes et à ses démons intérieurs pour prendre une décision concrète.

Face au danger ou à un besoin de se battre, Kal'Doreth est en proie à une poussée d'adrénaline forte, réagissant sans brutalité compulsive mais avec beaucoup de vivacité, ce qui peut parfois surprendre quelques personnes lorsqu'il se sent en danger. Ses réactions en général sont souvent soit extrêmement réfléchies, soit complètement impulsives, ce qui peut le rendre un poil imprévisible quand on ne le connait pas bien. Il est à noter que son mental est encore assez fragile, en proie à la dépression si on l'enfonce trop.
« Biographie »

Né sur le vaisseau agricole Shellen, Kal’Doreth venait d’une famille assez modeste en terme d’influence sociale. Son père était assigné à l’entretien du vaisseau tandis que sa mère occupait un poste dans la communication. Comme tout jeune quarien, il vivait dans un environnement entièrement stérilisé en attendant de pouvoir recevoir sa première combinaison. Cette étape est de loin la moins passionnante qu’il ait pu vivre, ce qui peut être le cas de nombreux jeunes quariens. Les interactions sociales n’étaient pas très nombreuses, et son caractère solitaire se développait très rapidement. Bien que dans un environnement communautaire avec d’autres jeunes quariens, il n’était pas très à l’aise déjà tôt avec les relations sociales.

C’est à l’adolescence, à 15 ans exactement, qu’il put effectuer le rite lui permettant d’obtenir sa première combinaison. Sortir de cet espace où il ne pouvait que rêver et observer était probablement la première réelle joie qu’il put ressentir… Bien que le travail sur le vaisseau agricole Shellen ne soit quelque peu loin de ses ambitions réelles. Son rêve se trouvait dans l’ingénierie : tout ce temps passé à réfléchir l’avait mené à imaginer tant de choses qu’il pourrait accomplir, et il lui tardait de pouvoir accomplir son pèlerinage.

A l’âge de 19 ans, il fit la connaissance d’une quarienne du vaisseau, Rey’Nomah nar Shellen, qui tenta alors de faire un premier pas vers lui. Elle s’intéressait à Kal’Doreth, à ses projets, à ce qu’il désirait accomplir… C’était en quelques sortes la première fois qu’il entamait une relation amicale, et le temps put rendre cette relation plus sérieuse. Au fil des années, bien que le travail sur le vaisseau agricole ne soit entre temps toujours pas devenu plus passionnant, cette relation qu’il entretenait avec Rey’Nomah était de plus en plus intime. Ils se voyaient fréquemment, partageaient les mêmes centres d’intérêt, et devenaient de plus en plus proches, jusqu’à ce que ce soit la première femme dont il soit tombé amoureux.

Puis le jour du pèlerinage arriva. Il avait alors 22 ans et partait pour découvrir le monde, en même temps que Rey’Nomah ne soit partie de son côté accomplir le sien. Kal’Doreth était ainsi parti pour la Citadelle, un lieu certes peu accueillant à son égard mais bien plus riche que d'autres, tandis que la femme de ses rêves était partie vers Illium. Le quarien était quelque peu intrigué par cette suspicion permanente à l'égard des gens de son espèce : excepté quelques humains, la majorité des autres races semblait le considérer comme un vagabond, un fugitif, et c'était quelque chose de très curieux pour lui. Le concept même de racisme lui était inconnu, car il ne pouvait envisager faire une différence avec quelqu'un d'autre simplement par la "faute" d'une différence raciale. La Citadelle était un endroit intéressant pour trouver quelque chose de valeur, mais il était toujours tenu à distance de ce qui aurait pu être utile pour lui.

Et ce fut au bout de peu de temps qu'il put commencer à travailler : des humains l'embauchaient parfois de manière plus ou moins légale pour réparer des machines endommagées, s'occuper de petits problèmes techniques et occasionnellement même participer à la réparation de plus gros appareils tels que des vaisseaux civils. Avec l'argent gagné, il pouvait non seulement manger et séjourner dans un endroit correct, mais il pouvait également voyager, découvrir d'autres planètes conciliennes et y effectuer d'autres travaux tout en enrichissant sa soif de savoir et de culture. C'est alors qu'il voyagea vers Illium, au bout de quelques mois : bien que certaines histoires ne circulent par moments, il pensait peut-être croiser la route de Rey'Nomah. Ce temps loin d'elle lui avait fait un certain mal et il découvrait ce que c'était que le manque d'une personne.

Son voyage versla planète terminé, il se mit en tête de chercher la quarienne. Même si Illium était plus que dangereuse à son égard et que l'ambiance ne semblait pas très bien lui convenir, son objectif était fixé. Seulement, c'était une grande planète et trouver Rey'Nomah ne serait pas le plus aisé à accomplir. Il tentait de contacter les douanes, pour se renseigner, et bien que la majorité de ses demandes n'étaient pas satisfaites, l'information d'une quarienne suivant son pèlerinage lui fut tout de même accordée : elle était en effet arrivée il y a un moment, mais son dossier avait été transféré à la sécurité de la planète... Ce fut après un long moment et une démarche pénible qu'il put accéder à l'information qu'il désirait : Rey'Nomah avait été retrouvée morte dans des circonstances douteuses qui laissaient suggérer qu'elle avait été tuée de manière non-accidentelle.

Si peu d'expérience dans les relations sociales, et il subissait déjà la mort d'un proche, et plus encore : de la personne la plus proche de lui. Rey'Nomah avait été assassinée et son tueur demeurait inconnu, même si des pistes laissaient sous-entendre qu'un membre des mercenaires d'Eclipse aurait pu passer son rite d'initiation par le biais du meurtre de la quarienne. Le pèlerinage de Kal'Doreth était devenu un cauchemar... Et sa motivation était également à zéro. Ce fut alors la première fois qu'il but de l'alcool : au bar d'Illium, il se fit violence et sirota pas moins de deux verres d'alcool purifié. Bien que sa mémoire de la suite des événements ne soit floue, apparemment, rien de mal ne s'était passé : il avait juste parlé avec la tenancière durant un long moment de son pèlerinage. Plus démoralisé que jamais, le lendemain même il était parti de cette planète qui ne lui tenait plus trop à cœur.

Ce fut au bout de plus d'un an supplémentaire ainsi que quelques mois qu'il parvint à amasser assez d'argent pour se procurer une grande quantité de matériel qui bénéficierait à la Flotille : matériel d'ingénierie, pièces pour petits vaisseaux, chargeurs thermiques... Une fois de retour sur le Shellen, il devint alors membre d'un vaisseau-laboratoire, le Ranko, et fut renommé Kal'Doreth vas Ranko. Mais même si son rêve de participer à la science et d'en savoir toujours plus était satisfait, la blessure de la mort de Rey'Nomah était toujours présente.

C'est alors que la guerre contre les moissonneurs commença, seulement un an après son entrée sur le Ranko. Il avait 28 ans tout juste et travaillait intensément au développement de l'armement quarien contre les menaces potentielles. Dans le cadre d'un drame éventuel futur, il se préparait au combat en s'exerçant pour pouvoir se défendre, bien qu'il soit loin d'être un soldat. Il ne recevait que peu de nouvelles, mais il rêvait un jour comme beaucoup d'autres de pouvoir fouler à nouveau le sol de sa planète natale. Et pourtant, un jour, ce rêve fut atteint : les vaisseaux de la flotte étaient sur le pied de guerre et le sien avait été écarté du combat. Ce fut après un long combat que la planète-mère était enfin récupérée.

Les quariens entamaient désormais sous un règne de paix avec les Geths, ce qui soulagea grandement les pensées de Kal'Doreth. Il sentait la menace s'éloigner et bien qu'il ne put être certain entièrement que cette paix en soit durable, c'était un bon début. Pas à pas, il redécouvrait Rannoch dès qu'il eut l'occasion d'y poser le pied, chaque pas étant une émotion qui l'envahissait. La lumière contre sa visière, le bruit du vent, la terre ferme... Tout était une découverte qui lui redonnait espoir pour l'avenir : il avait désormais un foyer.

Tout juste après la fin de la guerre contre les moissonneurs, son travail fut relocalisé sur Rannoch. Le besoin d'une industrie travaillant à l'élaboration d'armement et de matériel de grade non-militaire se faisait sentir, dans un souci d'économie, et ce fut avec la collaboration d'autres quariens qu'il put participer à la fondation d'une industrie basée sur la planète-mère : Rannoch Armory, dans laquelle il occupa le poste de co-fondateur, aux côtés de quatre autres quariens, et ingénieur en chef de par son expertise sur le Koran et ses travaux ayant déjà permi de déboucher sur plusieurs concepts ingénieux pouvant profiter à la firme.

Il s'occupait de la conception de l'armement pour la sécurité intérieure, et au moins pouvait bénéficier d'un peu de répit et d'activités intéressantes sans la menace des Geths pour freiner ses ambitions. Et bien que le temps n'ait adouci la peine causée par la mort de son unique partenaire amoureux, cela eut pour cause de créer un grand frein à beaucoup de relations sociales. Encore aujourd'hui il tente d'enrichir l'économie de Rannoch en proposant également les produits de leur industrie à l'exportation, servant également d'ambassadeur commercial auprès des autres civilisations pour leur firme.
« Combat »

Classe : Technologique
Barrière : Cinétique

Pouvoirs actifs :

• Rang 1
-OmniLame
-Décharge
-Décryptage
-Recharge de bouclier
-Leurre
-Camouflage tactique

• Rang 2
-Technoblindage
-Lame balistique

• Rang 3
-OmniBouclier
-Scan Tactique
-Electronique
-Fortification

Pouvoirs passifs :

-Premier secours
-Maîtrise technologique
-Maîtrise de la mitraillette
-Maîtrise du pistolet
-Montée d'adrénaline

Inventaire :

Un sabre court facile à transporter

M-4 Shuriken
-Matériaux ultralégers
-Bobine cinétique
-Amplificateur de puissance
-Antiadhésif
Munitions : percussives

Armure Onyx
-IV ablative
-Accumulateur
-Capacité en médigel
-Joints antitoxines

Omnitech Polaris
-Ampli à noyaux multiples


Dernière édition par Kal'Doreth vas Rannoch le Mar 26 Aoû - 4:02, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4
Rang 4
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 22

Infos rapides
Âge: 442
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Kal'Doreth vas Rannoch   Mer 20 Aoû - 3:33

Salut salut !
Désoler d'avoir pris autant de temps pour corriger ta fiche, me voilà donc à 4h du matin en train de la corriger !

Bref...C'est partit.

Le physique, le mentale, les pouvoirs et l'équipement, tout ça, c'est o, rien à dire là-dessus, les gros changements à faire seront à faire dans la Biographie.

Citation :
Puis le jour du pèlerinage arriva. Il avait alors 25 ans et partait pour découvrir le monde, en même temps que Rey’Nomah ne soit partie de son côté accomplir le sien. Kal’Doreth était ainsi parti pour la Citadelle, un lieu où beaucoup de Quariens accomplissent ce pèlerinage, tandis que la femme de ses rêves était partie pour Illium.

Ce sera fait en trois points : ...
- Le pèlerinage ce fait vers 21-22 ans et non à 25, faudra donc changer les dates.
- La Citadelle, c'est au final très rare que les Quariens accomplissent leur pèlerinage là-bas. Pourquoi? Vu qu'ils sont plus ou moins refoulés, on leur donne accès à pas grand chose (Tali est la seule Quarienne à être au Présidium par exemple UNIQUEMENT parce qu'elle accompagne Shepard). Donc très difficile de trouver quoi que se soit d’intéressant. Après, on peut dire que ton perso cherchait à y trouver son bonheur ( et donc, une grosse désillusion ), pourquoi pas.
- Illium est pire que la Citadelle pour les Quariens. Outre le fait qu'ils sont tous aussi mal vu qu'ailleurs, le fait qu'il y est les servages n'arrangent rien. Il est très facile pour les Quariens de se faire avoir et la plupart de ceux qui restent là-bas se sont justement faits avoir. Donc, c'est possible, mais je préfère le préciser.

Citation :
La Citadelle était un endroit intéressant pour trouver quelque chose de valeur : il cherchait des pièces de vaisseaux, ou n'importe quoi qui puisse être utile à la Flotille.

Cf plus haut. Peu probable qu'on lui laisse approcher quoi que ce soit"d'intéressant'".

Citation :
Son voyage terminé, il se mit en tête de chercher la quarienne. Mais pourtant, personne ne fut en mesure de lui répondre, alors qu'il travaillait cette fois-ci pour le compte des rares asaris acceptant de l'embaucher pour un temps. Mais au bout de deux mois alors, ce fut un membre de la sécurité d'Illium qui le contacta, au sujet de Rey'Nomah : ce fut un choc pour Kal'Doreth...

- Cf encore plus haut. Déjà Illium c'est grand donc bon, à part aller se renseigner genre aux douanes, etc. c'est bizarre comme réflexion. Ah euh car oui, les "Oh tiens quelle coïncidence la galaxie est petite" ... ici on évite à moins d'avoir une cohérence en béton armé. Ors là, ce n'est pas le cas. Après, du coup, que suite à ta demande, un agent de sécurité d'Illium t'informe, ça, ok Wink

Citation :
A peine un mois de plus et il retournait à la Citadelle, plus démoralisé que jamais. Il n'avait plus qu'un but en tête, rentrer à la Flotille.

Cf le début.

Citation :
C'est alors que la guerre contre les moissonneurs commença, seulement un an après son entrée sur le Ranko. Il avait alors 28 ans tout juste et travaillait intensément au développement de l'armement quarien contre les menaces imminentes. Dans le cadre d'un drame potentiel futur, il se préparait au combat en s'exerçant pour pouvoir se défendre, bien qu'il soit loin d'être un soldat. Il ne recevait que peu de nouvelles, mais celles à propos d'une certaine Shepard étaient les plus prometteuses : à un point, certains quariens parlaient de la reprise de Rannoch, ce qui semblait presque un rêve fou. Et pourtant, un jour, ce rêve fut atteint. La planète-mère était désormais sous un règne de paix à la fois pour les quariens, mais aussi pour les geths, à la grande surprise mais pas au mécontentement de Kal'Doreth.

Plusieurs points pour celui-ci : ...
- Il faut adapté l'âge du coup.
- Le "contre les menaces imminentes" est à côté de la plaque. Pourquoi ? Les Geth ont jamais bougé de leur coin. Il y a eu le coup d'Eden Prime & cie, mais ça reste marginal, surtout qu'au final les Quariens n'avaient rien à voir. Donc les "menaces potentielles", là oui, mais imminentes... Si tu parles des Moissonneurs, alors là c'est pire vu que les rares au courant ET qui y croit sont ultra-rare. Et ça sera certainement pas un Quarien lambda qui sera au courant et s'y intéressera. Pour le coup d'attaquer Rannoch, jusqu'à très tard (cad le rappel des Quariens quasiment au début de l'invasion moissonneur), personne n'est vraiment au courant à part les Amiraux et éventuellement leur entourage. Donc ton Quarien ça sera non.
- Shepard: HS. A enlever purement et simplement.
- Le passage de la reprise de Rannoch est bâclé. C'est LE point important de tout Quarien donc faudra développer.

Paragraphe \"Mal développer" a écrit:
Tout juste après la fin de la guerre contre les moissonneurs, il put assister à la fondation d'une industrie basée sur Rannoch, son nom devenant ainsi Kal'Doreth vas Rannoch, et il y devint l'ingénieur en chef. Il s'occupait de la conception de l'armement pour la sécurité intérieure, et au moins pouvait bénéficier d'un peu de répit et d'activités intéressantes sans la menace des moissonneurs pour freiner ses ambitions. Et bien que le temps n'ait adouci la peine causée par la mort de son unique amour, cela eut pour cause de créer un grand frein à beaucoup de relations sociales. Encore aujourd'hui il tente d'enrichir l'économie de Rannoch en proposant également les produits de leur industrie, servant également d'ambassadeur commercial auprès des autres civilisations pour leur firme.

- Alors une simple phrase : " Comment, Pourquoi, Comment ?" Ce paragraphe ce résume juste à ça. Comment se nomme l'Industrie et par qui elle est dirigée, ensuite, pourquoi est-il entré dans cette industrie particulièrement ( dû à son importance, à sa réputation ou autre chose ? ) et comment est-il monter au grade d'Ingénieur chef , par quels évènements( qu'est-ce qu'il à fait de spécial, qu'à-t-il inventer,...) et en combien de temps ?

Deuxième paragraphe a écrit:
Et bien que le temps n'ait adouci la peine causée par la mort de son unique amour, cela eut pour cause de créer un grand frein à beaucoup de relations sociales. Encore aujourd'hui il tente d'enrichir l'économie de Rannoch en proposant également les produits de leur industrie, servant également d'ambassadeur commercial auprès des autres civilisations pour leur firme.

- Si tu développes le précédent, tout prends un sens.

Voilà ! C'est ce qu'il y à corriger avant de venir t'amuser avec tes 'tits camarades, si tu as des questions, n'hésite pas à les poser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kal'Doreth vas Rannoch
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Ingénieur en chef
Classe: Technologique

MessageSujet: Re: Kal'Doreth vas Rannoch   Mer 20 Aoû - 16:32

A priori je pense que j'ai tout corrigé, si y'a des oublis... Pas taper  Crying or Very sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4
Rang 4
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 22

Infos rapides
Âge: 442
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Kal'Doreth vas Rannoch   Mer 20 Aoû - 17:57

Me revoilà ! Petit oublie de ma part :3

Citation :
Rey'Nomah avait été assassinée et son tueur demeurait inconnu. Certaines rumeurs et pistes pointaient vers diverses organisations telles les mercenaires d'Eclipse ou Cerberus, mais aucune preuve concrète ne donnait de coupable réel.

Pourquoi? On assassine pas une Quarienne comme ça. Tout le monde s'en fout des Quariens globalement. Il faudrait une explication plus détaillée. De plus, Cerberus, t'oublies tout de suite. Ils s'en battent les couilles mais d'une puissance de ta Quarienne (sauf si tu justifies pourquoi et là, va falloir développer un bon gros pavé). Pour Eclipse, là aussi, peu de raison à part par exemple, une Asari qui pète un câble et qui la bute gratuitement ou par exemple pour leur "rite d’initiation" comme celle qu'on croise dans ME2.

Voilà <3 A part cela tout va bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kal'Doreth vas Rannoch
Rang 3
Rang 3
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Ingénieur en chef
Classe: Technologique

MessageSujet: Re: Kal'Doreth vas Rannoch   Mer 20 Aoû - 18:23

C'est fait coupain Krogan ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4
Rang 4
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 22

Infos rapides
Âge: 442
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Kal'Doreth vas Rannoch   Mer 20 Aoû - 23:27

Et bien félicitation ! Il ne te reste plus qu'à faire ton Journal de Bord et poster ton extranet et c'est parti! Tu pourras ensuite venir t'amuser et vivre l'expérience sur Mass Effect Legacy avec nous ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kal'Doreth vas Rannoch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kal'Doreth vas Rannoch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CODEX : Rannoch [Planète]
» Postes Vacants - Conseil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Dossiers Validés-
Sauter vers: