Le début de la fin 2

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début de la fin 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Le début de la fin 2   Ven 5 Sep - 20:26

• Date du RP: 7 janvier 2189
• Lieu du RP: Terra Nova (Scott)
• Type de RP: Fermé (c'est une histoire familiale Sad)
• Nombres de personnes requises: 0


Rachel était repartie pour une mission de routine. Les événements récents quant au manque de vigilance au niveau de la sécurité créèrent une véritable polémique remettant en question l'efficacité de l'Alliance. D'où sa récente affectation à ce quartier en pleine reconstruction du centre-ville de la capitale. Ils étaient évidemment en sous-effectif, une simple équipe ne pouvait pas se permettre d'inspecter les chantiers de reconstruction à seulement quatre. D'où le travail bâclé de certains soldats qui profitaient pour faire une pause au lieu de remplir leur objectif laissant les intrus voler du matériel précieux sur les chantiers.

La Seconde Lieutenante était dans le collimateur de l'état-major. Sa méthodologie et sa détermination enseignées par son père lui permirent de faire un pas sur le devant de la scène des promus et son supérieur hiérarchique qui n'était d'autre que le major Anthony Barclay son père s'était porté garant pour justifier son obstination envers sa promotion. Évidemment Rachel n'aimait pas ça. C'était le genre de personne qui pouvait suivre les ordres mais sans que quelqu'un ne lui colle au dos, même si c'était son paternel qu'elle considérait comme un simple officier supérieur.

A vrai dire elle n'avait rien à lui reprocher. C'était son portrait craché. Grande, forte, déterminée, bornée et surtout calculatrice. Son père était lui-même la victime de son travail, il avait façonné sa fille à l'image de l'Alliance en mettant son amour paternel de côté. Pas de place pour l'amour Rachel était devenue ce qu'il voulait, une machine à tuer qui suivait la logique aveugle de l'armée. Mais ce sacrifice était payant, à seulement 25 ans elle allait probablement se retrouver lieutenante de quoi rendre fier ses parents. Rachel souffrait psychologiquement au point de s'y habituer se blessant elle-même de l'intérieur. Son objectif fut pendant longtemps de rendre ses parents fiers d'elle, mais à présent monter les échelons était son seul but jusqu'à atteindre le sommet "Entrer dans le programme des N."

Rachel scrutait en permanence les accès verrouillés du chantier. Ce dernier fut mit en place dans le but de redonner vie aux fondations endommagées durant la guerre des moissonneurs, événement tragique et souvenir marquant de l'horreur qui régnait ici il y a seulement 3 ans. Son père marchait à ses côtés le fusil à la main scrutant les moindres faits et gestes du groupe de son regard si particulier. Rachel et ses hommes étaient les seuls en armure, le major n'en avait pas car officiellement il n'était présent qu'en tant qu'observateur et puis c'était un colosse digne d'un Krogan. Ses deux mètres passés et ses 130 Kg de muscle lui attribuèrent le surnom de "Krogan Humain", c'était plus qu'habituel chez les Barclay, une famille de militaires depuis plus de trois siècles forgée par le marteau des ordres et des missions. Quoi qu'il en soit l'équipe de 5 personnes était arrivée face à leur "terrain de jeu". S'étalant sur plusieurs centaines de mètres carrés ils en auraient pour toute la nuit obligeant Rachel à scinder le groupe en deux tout en exécutant une multitude de gestes dans toutes les directions.


- Narville tu pars en direction des échafaudages avec Sev et Ham. Je reste avec le major pour patrouiller les fondations. dit-elle en chuchotant espérant garder une discrétion absolue

Le major se tut en voyant les hommes partir en direction de leur destination. Placé uniquement en observation, il préféra laisser Rachel donner ses directives et apporter ses critiques ensuite. Le père et sa fille avancèrent donc prudemment en direction des fondations scrutant chaque recoin malgré le manque de luminosité et cela en étant parfaitement synchronisés. Les nombreux piliers en béton armé tous disposés de manière assidue créèrent un appel d'air se dispersant partout dans les lieux. Le duo fit attention à remarquer que le matériel nombreux et diversifié n'entravait pas leur avancée.

Leur attention porta en direction d'un bruit métallique impossible à identifier. Pas de doute ils étaient seuls, une telle chose ne pouvait arriver qu'en la présence d'un intrus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Re: Le début de la fin 2   Ven 5 Sep - 20:28

- C'était quoi ce bruit? dit-elle en chuchotant

- Ça venait du fond, on avance prudemment en balayant la zone on ne tire pas tant qu'on est pas sûrs que la cible potentielle est armée. Go. répondit le père de sa voix grave presque rocailleuse

Le couple avança côte à côte en trottinant fusil à l'épaule. Cependant un son leur mettait la puce à l'oreille. Une sorte de bip résonnait plusieurs fois de suite dans tout le rez-de-chaussé, plus ils avançaient, plus il s'intensifiait. Arrivés à une dizaine de mètres, Rachel remarqua une silhouette recroquevillée dans l'obscurité avant d'hurler en pointant du fusil dans la même direction. Le suspect accroupie à côté d'un petit entrepôt scellé semblait bricoler quelque chose...

- Alliance Interstellaire! Arrêtez immédiatement ce que vous ce faîtes et levez-vous les mains sur la tête je ne le redirai pas deux fois!

Rachel avait imposée son autorité dans sa voix tonique et forte mais elle ne fut pas efficace. La cible lui lança sans réfléchir en se retournant à une vitesse impressionnante un objet clignotant à vive allure. La militaire reconnue immédiatement l'objet en question avant de se ruer derrière un pilier tout en générant une barrière.

- Grenade! A terre!

L'explosion retentit à une distance suffisante pour épargner le major ainsi que l'armure de sa fille. Néanmoins la déflagration la propulsa quelques mètres en arrière faisant glisser son fusil dans un endroit inconnu. Quelques secondes plus tard le temps que son père ne court à ses côtés pour la relever Rachel était à nouveau pleinement consciente, observant le suspect prendre la fuite. Elle se mit à ses trousses en disant qu'elle allait bien laissant son père derrière dans l'incapacité de le suivre en raison de sa forte carrure.

C'est ainsi que Rachel suivit de toute sa rapidité le suspect couvert par un long parka. Elle souhaita le staser profitant ainsi du terrain qu'elle gagnait à vitesse grand V, mais sa trajectoire imprécise ne lui laissa pas l'occasion de le faire, l'obligeant à lancer des orbes qui tournoyaient autour d'elle.


[Lancer de dès afin de déterminer si les trois orbes touchent leur cible]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ : Shepard

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: Le début de la fin 2   Ven 5 Sep - 20:28

Le membre 'Rachel Barclay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Re: Le début de la fin 2   Ven 5 Sep - 21:21

La première orbe toucha sa cible tandis que les deux autres terminèrent leur course en plein dans un pilier. Cela ne l'empêcha d'atteindre le suspect le déstabilisant faisant ainsi gagner du terrain à Rachel. Cette action lui permit de remarquer quelques détails particulièrement intéressants. En effet lors de sa glissade Rachel constata qu'il s'agissait d'un humain... Un humain! Comment une personne de la même race que les habitants de cette colonie pouvait faire une chose pareille? Non, il était forcement membre d'un groupe terroriste extrémiste, il n'y avait que eux pour accomplir une telle chose.

- Ici le second lieutenant Barclay nous avons une intrusion d'un homme armé, je répète envoyez les renforts nous avons une intrusion! Homme de type caucasien, blond voir châtain tatouage inconnu sur la joue gauche. hurla-t-elle dans sa radio pratiquement essoufflée

Mais tôt où tard il allait être cerné. Ils avaient beau être au rez-de-chaussée, le bâtiment était surélevé côté sud dans le but d’accueillir une cascade afin d'embellir les lieux. L'homme blond s'arrêta au bord avant de se retourner pour sauter littéralement dans le vide esquivant la stase que Rachel lui avait envoyée. Elle se précipita vers le bord afin de constater si le suspect était toujours là ou non. Il l'était pendant quelques secondes, mais une autre équipe était là pour l'accueillir dans un rampant bricolé pour amortir sa chute, elle prit le temps d'observer avec minutie chaque détail lui permettant de les retrouver.

Une musique d'ambiance est disponible.

- Ici le major Barclay! Évacuez le bâtiment IMMÉDIATEMENT, une bombe va sauter dans moins de vingt secondes! Je répète une bombe va sauter! dit la voix tonique dans sa radio faisant retourner Rachel en direction de son point de départ

La militaire réfléchit sur les paroles de son père. Une bombe? Mais comment? Pourquoi? Allait-t-elle tout anéantir les embarquant dans l'effondrement du bâtiment? Devait-elle fuir ou rester? Une tonne de questions bousculaient la conscience de Rachel. Elle n'avait que vingt secondes, si le major les avait prévenus immédiatement après l'avoir remarqué il n'aurait jamais le temps de fuir, il avait besoin d'aide. C'est dès lors qu'elle se mit à courir sans réfléchir tête baissée derrière son casque.

Une série d'explosion retentit illuminant les lieux. Une seule bombe ne pouvait pas créer une telle chose, probablement le matériel inflammable qui augmenta les effets de l'explosion enflammant tout l'étage. Rachel ne prit pas le temps de se rendre compte du chemin qu'elle traversait. Déstabilisée par les explosions qui n'arrêtaient pas, elle fut une nouvelle fois projetée tête en avant contre un pilier, fort heureusement son casque et sa barrière avaient amorti le choc en grande partie ne la privant malheureusement pas d'un mal de tête intense. Elle se releva en toussant face aux émanations de gaz toxique après avoir retirée son casque à la visière fissurée, rapidement enfumée elle poursuivie son chemin en traversant les flammes sans aucune hésitation. Ses hommes furent rappelés par un simple contact radio, les secours allaient rapidement arriver.

Enfin sur place elle constata l'ampleur du désastre avant de repérer son père embroché contre une barre d'aluminium.


- Papa! dit Rachel en courant à ses côtés sans se rendre compte des flammes qui approchaient rapidement.

- Bouge pas papa, je vais chercher de l'aide!

Anthony tenta bien que mal de répondre, il y parvint en chuchotant entre deux crachats de sang aggravant son état. Il passa sa main dans les cheveux de sa fille avant de caresser sa joue accompagné d'un sourire sentant que la vie s'éloignait de plus en plus.

- Tu dois partir Rachel, pars avec.... Tes hommes.

Subjuguée par les émotions Rachel commença à pleurer, elle refusait de voir la réalité en face, son père était invincible à ses yeux. Il faut dire que les blessures du passé faisaient froid dans le dos. Elle répondit malgré tout en se laissant guidée par son refus d'affronter la réalité.

- Je te laisserai pas papa! Tiens bon tu va surement t'en sortir, t'as pris une balle au polonium en plein visage! Tu entends papa? Reste avec moi! Me laisse pas seule avec maman!

- T'es comme ta mère à son âge, une femme....*tousse* forte et déterminée. Dégage d'ici Rachel...*tousse* c'est un ordre.

Il ajouta une dernière fois.

- Je suis fière de toi ma fille. Fais honneur à la... *tousse* famille.

Rachel sentait dès à présent la fumée toxique et ardente pénétrer son système respiratoire. Elle se releva en fermant les yeux de son père tout en tentant de se couvrir le nez et la bouche à l'aide de son avant-bras. Ses larmes séchèrent en raison de la température infernale qui régnait. La militaire se précipita vers la sortie.

Quelques minutes plus tard...


Les secours étaient déjà sur place, le périmètre était sécurisé par les forces de l'Alliance tenant les civils à l'écart. Il faut dire qu'une telle explosion réveilla tout le quartier pour ne pas dire toute la ville. Rachel ressorti des décombres, l'armure recouverte de marques de brûlures, le visage noir et les poumons engorgés de poussière incandescente. Titubant sur place elle fut prise par deux soldats sous les épaules avant d'être amenée vers les ambulances recevant ainsi des soins en compagnie de ses amis. Narville et les autres demandèrent des nouvelles de leur supérieur. Rachel baissa la tête, la hochant de gauche à droite faisant ainsi comprendre à ces hommes ce qu'il s'était passé. Le major avait perdu la vie la nuit du 7 janvier 2189. Mais c'était pas encore fini, elle comptait bel et bien retrouver les responsables de cette histoire pour les traquer en justice... Du moins de manière officielle, sa haine avait fait surface la faisant jurer de tuer le responsable de cette tragédie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la fin 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la fin 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Asgard (Terra Nova)-
Sauter vers: