Chasse en pleine jungle urbaine

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chasse en pleine jungle urbaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Spencer
The Last Shadow
The Last Shadow
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part dans la galaxie

Infos rapides
Âge: 34
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Chasse en pleine jungle urbaine   Sam 6 Sep - 15:01

Formulaire:
 

Ah les permissions ! C’est un peu comme les vacances quand on est gosse, quand on y est pas on attend que ça et quand on y est on espère qu’une chose c’est qu’elles se terminent parce qu’on a rien à faire, enfin c’était pour moi après pour vous je ne peux pas dire, mais cette fois si c’était un peu différent déjà on a fait escale sur  Ilium contrairement à d’habitude où  on s’arrange pour se poser dans un petit coin de paradis sur Terre ou alors de faire la tournée des bars sur la citadelle, bon la dernière fois c’était une base dans le pacifique, autant dire qu’on s’était pas fait prier pour lézarder à la plage après les montagnes de paperasses à remplir .

Enfin bref en l’occurrence sur Illium on a opté pour le plan B, les bars donc, et alors que l’équipage était parti pour préparer le départ du Pearl Harbor, j’étais plutôt motivé pour faire la fermeture du bar, quand tout d’un coup un type bizarre vint s’installer à côté de moi au bar quelques temps pour ensuite repartir.
Après quelques temps et un évanouissement temporaire je fus intrigué par une serviette sur laquelle était écrit quelque chose. Je la pris pour lire et je me suis rapidement rendu compte que c’était la fin des vacances, un de mes vieux démons était de retour, un fantôme de mon passé que n’ai jamais pu coincé qui venait de me provoquer pour l’une de ces fameuses parties « meurtrière » .  Il se faisait appeler le dragon en référence au dessin tribal qu’il laissait toujours derrière lui après avoir commis son crime, bien qu’il laissait toujours cette carte de visite, l’absence d’indice poussa l’alliance à nier jusqu’à son existence, allez dire ça aux centaines de victimes qu’il avait laissé dans son sillage.

Bref j’ai passé de longues années à le traquer sans jamais l’attrapé et j’imaginais alors que c’était une nouvelle invitation à l’affronter, un bon calcul de sa part sachant que je n’aurais au soutien de la part de l’alliance de quelques manières que ce soit. Je sortis donc à toute vitesse du bar pour tenter tant bien que mal de retrouver le messager, sans succès hélas. Ensuite  je reçu un message sur mon omnitech, ce dernier venait d’un destinataire inconnu et avait pour unique contenu un lien extranet qui lui-même menait à une vidéo en streaming, en directe donc, cette vidéo  montrait des images de vidéos de surveillance. En l’occurrence il s’agissait des caméras devant le bar dont je venais de sortir et ce n’était pas tout à côté de la vidéo on pouvait voir mon portrait avec une prime de 50000 crédits en dessous, j’avais donc une prime sur ma tête et apparemment c’était pour ma mort d’après ce que j’ai compris.

Quelques secondes après que je sois sortis et que j’ai vu la vidéo deux navettes se sont mises au niveau de la plateforme où se trouvait le bar, puis la porte latérale  des navettes s’est ouverte montrant ainsi des mercenaires équipés d’armes lourdes en train de se préparer à me tirer dessus.

Sachant qu’il ne me restait que peu de temps j’ai pris l’initiative et j’ai courus jusqu’ au bord de la plateforme pour ensuite sauter dans le vide priant au passage pour atterrir  en un seul morceau.
Le fait est que je n’ai jamais été aussi content de tomber dans un bassin à vocation décorative. Quand j’ai atterris dans l’eau je me suis rapidement retrouver à plusieurs mètre de profondeur où je dû rester en apnée quelques temps afin de m’assurer de ne pas être suivit. Après ça je suis ressorti du bassin et je me suis rendu le plus vite possible dans une petite ruelle pour me planquer et faire le point.


Spencer :Bon résumons …  mon vieil ami semble s’être donné  les moyens de me mettre dans la merde et a appris le piratage, en somme il s’est payé des mercenaires et des chasseurs de primes surarmés, et moi je suis seul … ok il va me falloir un flingue et quelqu’un qui pourra m’indiquer où le trouver avant qu’il ne prépare le second round impliquant très probablement des bombes placées dans des lieux très fréquentés comme d’hab, sachant que je ne peux me permettre d’impliquer l’équipage du Pearl Harbor.  Putain, je commence vraiment à me faire trop vieux pour me taper ce genre de connerie en solo.

*fait craquer son dos*

Ouhh ! Je vais dérouiller


Dis-ai-je donc avant de continuer ma course à la recherche d’un vendeur d’arme.

_________________


Dernière édition par Tom Spencer le Dim 7 Sep - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Dim 7 Sep - 14:26

Code couleurs :
 

Ah le plaisir des permissions, Rachel aimait particulièrement le climat d'Illium. Installée confortablement sur la terrasse avec une belle vue sur la fontaine entourée de bassins, elle savourait son doux plaisir de repos symbolisé par un cocktail exotique asari. Il faut dire que depuis la mort de son père elle était quelque peu perdue dans les rangs de l'Alliance. C'était seulement la deuxième fois de sa vie qu'elle prenait une permission, la première s'étant soldée par un magnifique séjour perdue au milieu de nul part sur Aïté à deux doigts de mourir dévorée par des loups. Merci l'Alliance de lui avoir réservée ce voyage par le biais d'une société low cost, elle ne porta pas plainte ce qui expliquait pourquoi ses employeurs étaient aux petits soins avec elle. Il était clair que cette fois elle n'allait plus jamais quitter les grandes métropoles et Illium était parfait. Évidemment elle se débrouilla pour faire correspondre la date de sa permission avec celle de Tamara sauf qu'elle n'avait le droit qu'à une permission par an les obligeant à profiter un maximum de leur séjour financé par l'héritage de son père. Comme d'habitude elle n'aimait pas en profiter, mais sa mère lui apprit en cour de route qu'autant d'argent sur son compte n'allait servir à rien, si elle n'avait qu'une seule occasion d'en profiter un peu elle n'hésita pas.

- Alors tu compte faire disparaître toutes tes cicatrices?
- Je vais faire comme mon père et les laisser comme ça, un bon souvenir qui me rappellera mes erreurs.
- Il est vrai que t'as un meilleur look comme ça. répondit-t-elle d'un sourire avant de siroter son verre.

Le binôme ou plutôt le couple à les voir de cette manière faisait de parfait touristes. Étant tous deux vêtues comme de simples civils.
Spoiler:
 

Ils poursuivirent leur conversation discutant de rumeurs dans leur régiment de manière chaleureuse et calme. Du moins jusqu'au moment ou plusieurs coups de feu retentirent aux étages du dessus faisant réagir Rachel au quart de tour. Elle envoya la table valser avant de prendre Tamara avec elle pour courir à l'abris.

- Oh bordel j'ai vraiment la poisse!
- Des coups de feu ici? Faut croire qu'Illium n'est plus comme avant!

Les deux femmes trouvèrent un abris temporaire derrière le comptoir du bar sous la foule qui s'emportait. C'est seulement au moment que Rachel passa son regard par dessus qu'elle vit un homme atterrir littéralement dans le bassin.

- J'espère que c'était profond. Faut que j'aille voir!
- Négatif reste ici c'est pas terminé on est pas armées!

Rachel fut retenue par Tamara qui l'a tenait par le bras, elle fut cependant intriguée par l'homme qui sortit de l'eau avant de se précipiter vers une des ruelles. Il ne lui fallut pas grand chose en temps pour le reconnaître.

- C'est Spencer! Le commandant du Pearl Harbor!
- De quoi? On doit l'aider!

Évidemment Rachel écouta une fois de plus sa compagne avant de passer par dessus le comptoir et rattraper Tom après avoir récupérée sa veste en cuir qu'elle mit sur son dos. Ce dernier était évidemment trempé de la tête au pied et cherchait désespérément quelque chose. La militaire appela son collègue en levant le bras droit avant de se faire rattrapée par Tamara.

- Commandant? Vous foutez quoi ici?

Elle attendait des réponses, et vu ce qu'il venait de ce passer il était clair qu'il lui fallait une belle explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Spencer
The Last Shadow
The Last Shadow
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part dans la galaxie

Infos rapides
Âge: 34
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Dim 7 Sep - 20:53

Alors que j’étais sur le point de m’échauffer pour battre le record du monde au 500 mètres une voix familière se fit entendre dans mon dos. Je me suis donc retourné tout en continuant à me diriger dans les profondeurs d’Ilium.

Spencer : Lieutenant Barclay ! Heureux de vous revoir maintenant si vous permettez j’ai un terroriste qui s’est payé une armée de mercenaires à arrêter avant qu’il ne  fasse sauter la moitié de la ville et que ma tête ne finisse au bout d’une lance. Hum au fait un conseil ça va tirer et exploser dans tous les sens par ici dans peu de temps donc je vous conseillerais volontiers de filer avant que votre amie ne finisse sur une table d’autopsie. Pour ma part je dois régler mes comptes avec ce vieil ami et sans le soutien de l’alliance de préférence.

Disais-je donc avant de me retourner et de reprendre ma course, en effet mieux valait ne pas trop trainer dans les parages et exposer une personne non impliquée de plus dans ce bordel incommensurable, j’étais déjà assez dans la merde sans en plus qu’on vienne me coller la mort de deux personnes de plus sur le dos.  Donc sans me retourner je me suis dirigé vers une autre des rues principales qui n’étaient pas encore investie par les chasseurs de primes pour voler une des voitures garées là. Manque de bol, je n’ai même pas eu le temps de casser la vitre de la voiture que je venais de choisir qu’un des chasseurs venait littéralement de me tomber dessus, me faisant ainsi tomber à la renverse.

Spencer :Bordel ! C’est déjà la saison des connards ? Je croyais que c’était en automne qu’ils tombaient des gratte-ciels !


Chasseur de prime : … ?

Spencer : Oui bon laisse tombé !


Dis-ai-je avant de sortir mon omnilame qui lui transperça la jambe peu après, ce qui d’ailleurs eut pour effet de le faire basculé, et le temps qu’il ne puisse dégainer je lui avais déjà choppé la tête pour lui briser la nuque et accessoirement lui prendre son matos.


Spencer : Bon voyons voir ce que t’avais sur toi … hein hein donc, deux pistolets , et. .. ah jackpot un fusil de précision tout ce que j’aime.


Après avoir pillé son cadavre j’ai en plus vérifié la fréquence sur laquelle il communiquait avec les autres chasseurs afin de garder mon avance sur eux. Et bien sûr j'ai continuer d'essayer de faire démarrer cette foutue voiture qui ne voulais pas démarrer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Lun 8 Sep - 18:16

Aimez-vous être mis de côté comme si on jetait une vieille paire de chaussettes? Non? Et bien imaginez les effets que cela pouvait engendrer sur Rachel qui était plutôt susceptible. Évidemment elle hésita à se renfrogner en le suivant comme un animal de compagnie l'obligeant à accepter son aide, mais plusieurs raisons lui vinrent à l'esprit dans le but de la convaincre de laisser immédiatement tomber.

Premièrement les répercussions. Rachel et Tamara étaient en permission, chose plutôt rare pour des militaires. Il faut dire que même si c'était une nouvelle fois la fin du monde elle n'hésiteraient pas à faire comme si de rien était dans le but d'en profiter au maximum.

Deuxièmement la personne. Rachel aimait beaucoup croiser des collègues de l'Alliance mais il faut dire que le fait que ça soit un supérieur de la Navy n'arrangeait pas les choses. Certes l'aider aurait pu lui être bénéfique aux yeux de la hiérarchie mais hors mission cela restait qu'un simple civil. Encore une preuve de l'imperfection de son caractère qu'est l'égoïsme. Évidemment elle avait quelque chose à gagner comme sa reconnaissance mais c'était trop peu contrairement à toutes les choses qu'elle risquait de perdre. Comme la vie ou celle de sa camarade. Surtout si Tom refusait lui-même son aide.


- Très bien. Bon courage alors... Ah oui utilisez votre Omni-Tech la prochaine fois au lieu de défoncer la vitre.

Sur ses mots Rachel reprit la direction inverse de celle de Tom. Non seulement elle voulait l'éviter car il attirait visiblement les ennuis mais c'est surtout pour trouver un autre restaurant ou les deux militaires pourraient finir leur soirée dans la joie et la bonne humeur. Les mains dans les poches de sa veste en cuir Rachel n'en avait plus rien à faire de son collègue contrairement à Tamara.

- Et tu compte le laisser comme ça? Tu ne préviens pas les autorités ou au moins tenter de le résonner?

- Ce sont ses affaires et crois-moi il a l'air d'y tenir. J'aurai beau jouer des pieds et des mains il ne m'écoutera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Spencer
The Last Shadow
The Last Shadow
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part dans la galaxie

Infos rapides
Âge: 34
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Mar 16 Sep - 18:13

C’est donc après un énième essai que je parvins à mes fins et que je repris ma course mais cette fois dans un véhicule nettement plus rapide. A défaut de savoir où aller à présent je me suis rapidement engager dans des voies de circulations très fréquentées afin d’être sûr de pas me faire remarquer et accessoirement d’avoir la paix, afin de réfléchir.

Spencer :*Bon enfin pénard, voyons comment je vais me tirer de cette merde…*


Pensais-je en soupirant et en observant le ciel, enfin j’avais trouvé une utilité aux bouchons caractéristiques des voies cités précédemment. Alors que je repensais tranquillement à ce que prévoyait très probablement mon vieil ennemi maintenant qu’il ne m’avait plus sur ses écrans, le loup ou plutôt le dragon, montra le bout de sa queue. Cet enfoiré avait profité du fait qu’il avait mon numéro pour me nargué et me faire réagir. Donc quand mon omnitech m’indiqua cet appel autant dire que je me suis préparé à une discussion plutôt enflammée.

Spencer : « Allô petit dragon paré à faire ta mue ? Où faut-il que je vienne t’arracher ta peau écailleuse moi-même »


D. : « Je vois que tu n’as pass perdu ton sens de l’humour mon vieil ami, bien tu connais les règles du jeu alors je vais abréger, disons que la seule nouveauté c’est que tu devras m’appeler Mr. D . »


Spencer : « Oui bien sûr et pourquoi pas Lord D. tant que t’y ai ?! Sérieux mec je vais être très clair, cette fois je vais te trouver te tuer et par la même  occase éviter que l’un de tes jouets ne fasse sauter la moitié de la ville, puis, je vais enfin profiter de ma perm même si ça signifie y laisser toutes mes plumes »


D. : « Ah ! Tant d’animosité dans tes propos, je sens que je vais bien m’amuser, cette fois je vais te faire une fleur et te donner un petit indice sur le lieu disons qu’il s’agit d’un petit mémorial plutôt bien fréquenté dédié à une guerre concernant des fruits de venant de la contrée la plus vaste connue à ce jour »


Spencer : « Je vois le genre, bon vu que tu m’as indiqué le lieu j’ose imaginer que le comité d’accueil m’attend là-bas »


D. : « Bien évidement… Allez dépêches-toi il ne reste que 10 minutes avant le feu d’artifice »


Spencer : « On se reverra en enfer fils de … Génial il a raccroché, bon au boulot ! »

Ouai il a raccroché … aujourd’hui il ne pourrait pas raccrocher grand-chose vu ce qui reste de lui, enfin d’après ce que j’ai pu en déduire aux vues des évènements qui ont suivie. Enfin bref sachant de quoi il en retournait je me suis dirigé vers le mémorial consacré à la guerre des moissonneurs qui ne se trouvait pas loin. Probablement très peuplé vu l’heure et pas que de civils ça sentait l’embuscade à plein nez, mais bon j’étais équipé et j’avais l’habitude de ces petites exhibitions, maintenant il me fallait impérativement reprendre le contrôle et vu notre  passif j’avais ma petite idée sur la manière d’y parvenir et enfin de rencontrer et d’éliminer cet enfoiré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ranka Lee
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 25

Infos rapides
Âge: 27
Profession: Assistante enquêteur
Classe: Technologique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Mer 17 Sep - 23:37

Illium... un monde touché également par les moissonneurs il y a quelques années de ça, mais aujourd'hui c'était de nouveau le monde Asari, avec ces multiples grat-ciel, un paysage habituel désormais. Qu'y avait-il à dire de plus là-dessus en tout cas ? Que c'était bien d'y passer ses vacances peut-être, mais pour ce qui était d'y habiter, à moins d'être une Asari, ce n'était pas forcément la grande joie, malgré la guerre il y aura toujours persécution, du racisme racial, mais passons...

Aujourd'hui Ranka n'était pas partis en permission, loin de là, elle accompagnait un prisonnier turien, elle était accompagné pour cela de Karex. Un Krogan comme lui suffisait pour le mettre à terre, surtout qu'il n'était pas très clair dans sa tête... selon ses activités sur Illium il aurait faire sauter son propre appartement, tentant au passage d'éliminer sa compagne asari. Ranka se posait bien la question "Pourquoi ?" mais ce n'était pas vraiment à elle de faire la justice, et puis elle ne pourrait rien faire pour lui si les preuves s'accablaient contre lui.

Karex et elle jouait à une sorte de jeux d'échec amélioré, contrairement à un jeu d'échec classique, celui-ci était circulaire et non carré. Et les pièces étaient des hologrammes... et il fallait dire que Karex ne se débrouillait pas trop mal, pour un Krogan. C'est alors que le pilote venait de leur indiquer qu'ils approchaient de leur destination, les choses sérieuse allait pouvoir reprendre après un vol sans encombre. Fusil à pompe tout ce qu'il a de plus classique pour Karex, et Mantis pour Ranka, ainsi que 2 phalanx. C'était le minimum syndicale pour cette escorte.

Menotte au poignet, main dans le dos, ainsi qu'une chaîne attachée à ces menottes pour éviter au prisonnier de se faire la malle. Les voilà maintenant sur "la terre ferme", si on pouvait dire ça, avec un petit comité d'accueil pour les conduire au poste le plus proche pouvant le prendre en charge. Il n'y aura plus ensuite à nos deux protagonistes qu'à partir de nouveau vers la citadelle en ayant remplis leur objectif et pouvoir prendre du repos... enfin... avoir du repos supplémentaire plutôt. Mais avant il fallait l'atteindre ce poste, et ils n'étaient pas à l'abris d'une attaque potentielle, quand bien même le turien aurait agit seul, les agents ne pouvaient pas esquiver l'hypothèse qu'il avait bel et bien des complices, ou encore que d'autres voulaient tout simplement le tuer de leur propre main... Ils avançaient donc en formation autour du prisonnier, regardant les alentours. Faisant gaffe au moindre geste suspect de la part d'un quelconque individus. Pour le moment tout se passait bien, jusqu'à ce qu'ils arrivent à une certaine place....


HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Spencer
The Last Shadow
The Last Shadow
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part dans la galaxie

Infos rapides
Âge: 34
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Jeu 18 Sep - 17:29

Après avoir bien réfléchit à la situation et avoir établie un pseudo plan je me suis précipité vers le mémorial sachant pertinemment ce qui m’attendais là-bas, gros calibre et bombe artisanale dévastatrice, là où j’ai foiré c’est que je me suis principalement basé sur les infos que j’avais sur D. mais j’ai zappé un détail important là, les mercenaires avaient leur propre mode opératoire.
Bref j’y reviendrais plus tard.

Donc après avoir atterris d’une manière disons peu discrète et j’ai couru jusqu’à atteindre le milieu de la place en regardant autour de moi, mais avec le monde qu’il y avait je n’arrivais pas à voir où pourrait il y avoir la bombe et aussi où pourrait se cacher un éventuel assaillant.

Jusqu’à ce que je me rende compte qu’il y avait un endroit suffisamment évident pour que mon cher Némésis y cache quelque chose pensant que je n’y prêterais pas attention, le monument en lui-même bien sûr. Autour de celui-ci étaient placés plusieurs bancs disposés de manière à l’entouré d’une certaine manière. Sur l’un d’eux il y avait un vieux turien assit avec une gamine qui semblait être sa petite-fille, bien sûr je n’y ai pas prêté tout de suite attention puisqu’il était en civil. Mais quand je me suis approché j’ai vite déchanté, ce dernier s’est levé avec la gamine et a pointer un M-77 Paladin sur sa tempe la tenant fermement avec son autre main. Bien sûr si je ne l’ai pas entendu sur la radio c’était probablement parce qu’il s’agissait du poseur de bombe et qu’il devait avoir été engagé indépendamment des autres mercenaires.


Spencer : OK mec lâche la gamine, tout de suite ! Tu risques ta vie là !


Mercenaire : Tu crois vraiment être en position de me donner des ordres ?! Allez donne-moi tes armes bien gentiment sinon elle en prend une.


Spencer : OK pas de problème, je t’aurais prévenu


Disais-je en souriant, il voulait mes armes il allait être servit, pendant qu’on papotait j’ai dégoupillé une grenade flash que j’avais piqué sur l’autre gugusse qui s’était pris pour Batman et au lieu de lui donner mon arme je lui ai lancé la grenade qu’il a rattrapé par réflexe et ensuite j’ai plongé pour rattraper la petite, lui couvrant les yeux pour la protéger. Puis je l’ai gentiment invité à se tiré de là avant que la bombe explose.  D’ailleurs juste après j’ai été relativement clair sur le sujet avec les autres touristes.


Spencer : hum hum, votre attention s’il vous plait… IL Y A UNE BOMBE AMORCÉE  PRES DE LA STATUE ! Bon ça c’est fait …


Après cette déclaration éclatante de vérité j’ai tiré un coup de feu en l’air histoire que la panique générale des gens qui étaient en train de se marcher dessus se dissipe ainsi à défaut de faire une mêlée générale ils sont tous parti bien gentiment vers les sorties sans faire de vagues et par la même les flics ont étés prévenus. Après, on passera sur la deuxième balle que j’ai tiré sur le mercenaire qui était en train de se faire la malle.

A propos de malle j’en ai trouvé une belle en dessous du banc où était le vieux, il s’avérait qu’il y avait la bombe dedans et comme d’hab accompagnée de pleins de fils qui sortaient de partout.


Spencer : Putain… il fait chier à avoir mis QUE des fils rouges je ne sais pas lequel est celui qu’il ne faut pas couper … Bon je crois que je vais la jouer façon Superball, avec un shoot à l’ancienne, hum …


Disais-je en voyant le compteur filé à toute allure passant de 120 à 80 et ainsi de suite …


HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ranka Lee
Rang 1
Rang 1
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 25

Infos rapides
Âge: 27
Profession: Assistante enquêteur
Classe: Technologique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Ven 26 Sep - 0:06

Code:
[color=#0066FF]Ranka : #0066FF[/color]
[color=#CC3300]Karex : #CC3300[/color]

Un homme venait de crier haut et fort qu'une bombe allez exploser d'ici peu sur la place, créant ainsi la panique générale... voilà la dernière chose que Ranka voulait voir, elle fit signe à son coéquipier de se mettre en garde et de rester en formation serrée. Les trois autres Asari faisaient de même, surveillant les alentours... seulement cet individu était devenu un danger potentiel, il venait d'annoncer une explosion mais il restait aussi calme que s'en était presque terrifiant, comment pouvait-il rester autant de marbre sachant qu'une bombe pouvait sauter à tout moment ?

Ranka fit signe à son collègue Krogan de la suivre de près, elle sortis ses armes de poings et les pointa vers l’individu qui était entrain de faire elle ne savait trop quoi, il était accroupi et semblait être assez concentré pour ne pas avoir entendu les deux protagonistes se diriger vers lui. Tout deux avaient laissé le prisonnier au soin des asari.

- Ne faites pas un geste de plus, mettez vos mains en l'air, levez-vous lentement et retou... Elle coupa nette sa phrase en voyant la bombe à retardement qui leur faisait face.

- Oops... c'est pas jolie ce matos là. Lança Karex de manière complètement désinvolte comme si c'était une situation parfaitement normal.

- La prochaine fois si c'est pour faire ce genre de réfléx... AAAH !

Karex ne lui avez même pas demandé la permission qu'il venait de la prendre sur son épaule et venait de chopper l'autre humain par la même occasion en donnant un coup de pied assez violent dans la valise où était installer la bombe, pas besoin de dire que le compte à rebours était proche de zéro... il les emmena tout de suite dans la direction opposée faisant signe aux asari de reculer et pas qu'un peu, et surtout très rapidement.

- A terre !!

Pas longtemps après une explosion se fit entendre et le souffle de la déflagration se fit sentir jusqu'à eux, ce n'était pas une bombe d'amateur ça, rien à voir avec la petite racaille du coin. Les asari se précipitèrent pour appeler du renfort, des unités médicales et s'assurer que le prisonnier était toujours bien là... Ranka restait encore assez stupéfaite de la scène qu'elle venait de vivre à l'instant ... elle n'aurais jamais cru voir ça ici. Puis elle lança un regard noir à Karex, sa façon de l'avoir "sauvée" ne lui avait pas forcément plu... bien évidemment ce dernier faisait comme si de rien n'était. Ils finirent par se retourner vers leur mystérieux individu d'un air assez interrogateur... était-il un ami ou ennemi ? Dans les deux cas il fallait qu'il soit en vie pour répondre à des questions. La seule différence entre les deux c'était de savoir s'ils allaient devoir jouer des armes ou non...

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Spencer
The Last Shadow
The Last Shadow
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part dans la galaxie

Infos rapides
Âge: 34
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Sam 27 Sep - 22:20

Décidément ça s’apparentait de plus en plus à une journée pourrie, entre le fait que j’ai pas pu finir mon verre de Whisky, que j’ai été obligé de sauter dans un bassin avec ma chemise préférée, et que je viens officiellement de perdre l’une des seules pistes qui auraient pu me mener  au foutu terroriste que je pourchasse depuis des années après m’être fait plaquer au sol par un krogan de près de 200 kg tout en armure enfin d’après ce que j’ai senti

Spencer : « Ah, dites,  vous êtes plutôt direct vous ! On vient à peine de se rencontrer que vous me sauter dessus, d’habitude je ne couche pas avant le troisième rendez-vous et encore moins avec des gens que je ne connais pas. Encore que je n’aurais pas dit non pour votre collègue. »


Disais-je en essayant de me relever

Spencer : « Bon, alors je me présente commandant Tom Spencer, et à qui ai-je l’honneur ? Ah et pour la bombe je vous expliquerai bien pourquoi un officier de l’alliance essayait tant bien que mal d’éviter de désamorcer une bombe pendant sa perm. Mais j’ai littéralement une armée de mercenaires au cul, ET un poseur de bombe à fouiller pour retrouver le commanditaire de cet attentat et le mettre définitivement hors d’état de nuire. Ah et si vous comptez me suivre je vous conseille de bien faire attention à vous notre ami n’est pas du genre à laisser des éléments extérieurs s’inviter dans son petit jeu»


constate-ai-je en regardant ce qui restait de la statue d’un air perplexe et espérant trouver quelque chose. Puis j’ai observé les environs pour m’assurer qu’il n’y avait pas de blesser du côté des civils, d’après le peu que j’ai pu voir ils avaient eu le temps de se tirer.
Mais il y avait un détail que je n’avais pas prévu, les unités de l’alliance me sont tombés dessus plus tôt que prévu, d’ailleurs ils me sont vraiment tombés dessus pour le coup… et dire que je voulais éviter de les impliquer là-dedans sachant que ça signifiait potentiellement donner de l’avance à D. à cause de leur protocole. Bref maintenant que les deux compères étaient là je ne pouvais que difficilement les ignorer d’autant que c’est deux imprévus avec lesquels notre cher Mister D. devrait lui aussi compter,  si ils comptaient s’investir dans cette affaire bien sûr.


Spencer :*Bon la pose est finie au boulot !*


Me disant ceci je me suis ressaisis j’ai pris mon arme en main et je me suis dirigé vers ce qui restait du cadavre du vieux turien que j’ai abattu pour retrouver un émetteur-récepteur ou quoique ce soit qui pourrait me donner ne serait-ce qu’un signal m’amenant vers ma cible  et vers ma vengeance…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Spencer
The Last Shadow
The Last Shadow
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part dans la galaxie

Infos rapides
Âge: 34
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   Dim 16 Nov - 12:32

Et après avoir fouillé ce qui restait du poseur de bombe j’ai trouvé ce que je cherchais, une fois ceci fait je me suis dépêché de regagner mon véhicule avant que la confusion ambiante ne retombe et j’ai rejoint une position moins exposée afin de pouvoir réfléchir à la manière dont je pourrais procéder pour remonter le signal.

Et après quelques minutes je suis arrivé à la conclusion que je n’arriverais peut-être pas à remonter jusqu’au commanditaire sans l’aide de mes chers confrères à bord du Pearl Harbor.

Je me suis donc permis, à contrecœur, de les contacter, leurs promettant que je leur expliquerais ça plus en détail en échange d’un coup de main pour remonter la piste que j’avais entre les mains. On a donc monté un plan, pour le moins audacieux, qui risquait d’être peu discret mais très efficace.

Grâce au petit bidouillage de mon équipe j’ai donc pu remonter la trace de mon adversaire qui allait enfin recevoir la correction qu’il mérite et ce quel qu’en soit le prix. Après quelques minutes à circuler en ville, le détecteur, si je puis l’appeler ainsi, m’a mené jusqu’à un chantier de construction perché sur le haut d’un building.

Avant toute chose j’ai retransmis ma position au Pearl qui attendait bien sagement au-dessus de nos têtes le signal pour passer à l’action. Ce lieu était digne d’un labyrinthe, je n’osais imaginer le temps que cela m’aurait pris pour retrouver notre homme en solo. Passant de passerelles en passerelles pour finalement rejoindre un escalier qui lui-même me mena à une salle je suis finalement tombé sur quelque chose de concluant :

En regardant par une fenêtre improvisée j’ai pu apercevoir la navette avec laquelle il comptait probablement rejoindre son propre vaisseau. Je me suis donc saisi de l’occasion pour aller y jeter un œil, et passer à la deuxième étape de mon plan.

Néanmoins comme je m’en doutais ça c’est compliqué, deux de ses gorilles se sont permis de me tomber dessus, j’ai donc essayé d’entamer le combat au corps-à-corps mais contre deux krogans c’était peine perdue. Mes faux espoirs se sont donc conclus par un magnifique coup de boule que j’ai pris de plein fouet et qui m’a fait tomber dans le coma.

A mon réveil j’étais attaché à une chaise au bord du vide, mais en face d’un visage familier, une jeune femme que je n’avais pas revue depuis longtemps, peut-être même trop longtemps. Enfin bref j’étais là à la merci de ces individus, sans armes et sans véritable moyen de m’échapper si ce n’est mon plan B qui m’attendait 10 étages plus bas.


Spencer : « C’est quoi ce délire … »


D. : « T’aurais vraiment dû rester où t’étais Spencer, et ce depuis le début, tu n’as fait que te compliquer la vie et compliquer ma tâche »

Spencer : « Pour une morte t’a l’air d’être plutôt active dans le genre, hein Anna ? Alors c’est quoi la suite de tes plans ? Faire sauter la Citadelle ? »


Anna : « Ne sois pas si puérile, j’ai des plans bien plus subtiles que ça et d’ailleurs te connaissant je ne dois pas être la seule non ? »

Spencer : « Admettons, bon et si tu me disais comment t’a fini embarquée dans ce bordel sans nom, car aux dernières nouvelles après l’assaut final à Londres t’a plus donné de signes de vie, on a tous cru que t’étais morte »

Anna : « piégée sous des tonnes de béton pas morte, et pour ce qui est de ma démarche elle me semble tout à fait légitime puisque mes chers frères d’armes se sont permis de me laisser crever dans la boue et la poussière aux mains des moissonneurs »


Spencer : « Là je te suis plus »


Anna : « Tu te souviens que j’ai été séparée de l’unité après un raids des unités ennemi sur notre position ? »


Spencer : « Ouai, bien sûr »

Anna : « Pour faire, court j’ai finie encerclé dans une position en hauteur attendant désespérément les renforts qui étaient censés arriver dans les plus brefs délais et au lieu de ça, ma position à purement été bombardées par nos propres armes, il me semble légitime de vouloir faire comprendre que les fameux principes pour lesquels on a sacrifié tant des nôtres ne sont que du baratin pour nous tenir en lèse »

Spencer : « Hum je vois le genre, je m’excuse de n’avoir pu faire quoique ce soit ce jour-là. Néanmoins il n’est jamais trop tard pour agir. Rend toi, dépose les armes et peut-être qu’on se montrera clément avec toi »

Un autre mensonge évidement, vu ses antécédents elle était bonne pour la peine capitale purement et simplement.


Anna : « Arrête de me prendre pour une conne deux minutes tu veux ? Maintenant je crois être contrainte de t’éliminer »

Spencer : « Ah … décidément tu n’apprendras donc jamais … »

A cet instant j’ai fait basculer en arrière afin de tomber dans le vide et j’ai donné le signal à la navette du plan B de me réceptionner avant que je finisse écrasé sur le sol. Ces derniers sont parvenus à me récupérer de justesse mais quand même.

L’autre problème c’était qu’on était à présent sous le feu ennemi puisqu’ils avaient pu assister à cette exfiltration pour le moins osée. C’est à cet instant que j’ai révisé mon plan et que j’en ai fini avec cette histoire qui n’avait que trop durée.


Spencer : « Cette histoire a commencée par le feu de nos armes ainsi que par le sang de nos frères et de nos sœurs et c’est aussi de cette manière qu’elle va s’achever »

J’ai donc contacté le Pearl Harbor pour qu’ils localisent la balise que j’ai posée sur la navette d’Anna quelques minutes plus tôt et qu’ils ouvrent le feu sur le chantier avec toute leur puissance de feu. C’est ainsi que cette histoire c’est conclue.

Enfin dans l’idée parce que maintenant j’allais devoir me justifier devant l’amiral pour avoir tiré sur un bâtiment civil sans justification officielle, c’était l’occasion idéale pour pouvoir discuter de nos conceptions différentes du devoir d’un soldat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse en pleine jungle urbaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse en pleine jungle urbaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les merveilles dans une jungle urbaine (Le Chapelier Fou & Cheetah )
» Interrompre le loup en pleine chasse [PV Gin]
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Un soir de pleine lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Tasalé (Illium - Relais Cosmodésique)-
Sauter vers: