Speed dating qui donne des envie de meurtre ....

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Speed dating qui donne des envie de meurtre ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Speed dating qui donne des envie de meurtre ....   Mer 15 Oct - 21:35

• Date du RP:20 Février
• Lieu du RP: Citadelle, Présidium
• Type de RP: Solo, défis rp
• Nombres de personnes requises: 0


Nissara poussa un soupir léger en faisant tourner son cocktail dans son verre. Proche d’une fenêtre donnant sur le présidium elle était assise à une table simple mais élégante munie de seulement deux chaise se faisant face. La lumière légèrement tamisait donnait une forme un brin intime sans pour autant cacher les gens. Elle était vêtus d’une belle robe de soirée rouge aux épaules dénudé, ouverte sur le devant, son ventre dessiné était visible attirant presque autant le regard que le fendus de sa jambe remontant presque jusqu’au haut de la cuisse. Ses autres formes elles, étaient plus discrètement mise en valeur, délicatement moulé dans cette robe épousant à merveille son corps. Comme pointe de maquillage elle avait usé d’un très joli vernis à ongle rouge, d’un rouge à lèvre carmin pour souligner sa lèvre inférieure et juste un peu de maquillage pour souligner ses paupières, toujours dans la même teinte. Certes elle faisait très Bicolore ainsi, mais elle s’était rendus compte que cela plaisait en générale. Pourquoi être ainsi toute voile dehors ? … hé bien à cause d’une mauvaise blague. Les autres membres de son commando l’avait inscrite à une séance de speed dating sur la citadelle, déjà qu’elle n’aimait pas le principe, elle n’avait pas énormément gouté à la blague. S’étant laissé convaincre, surtout qu’elle aurait de quoi leur rendre la pareille après ça, elle s’était laissé convaincre. Enfin cela commença, une asari multicolore s’installa alors à la place devant Nissara. La commando n’aurait juste jamais imaginé voir l’incarnation d’un crash d’arc en ciel … et pourtant … L’asari avait une peau bleus classique pour le peu qui était visible, chacun de ses excroissances coloré d’une façons différente, allant du vert fluo, au rose tout en passant par l’orange et presque tout le spectre de couleur les plus flashi existant.. un peu comme le maquillage de ses paupière et son … multicolore à lèvres ? Comment avait elle fait pour faire tenir autant de couleur sans déborder ?? Sa robe ouverte de toute petite trous, semblait avoir était la cible d’un attentat au pot de peinture, le tout se mélangeant par endroit pour former un torrent de colorisation épileptiques. Scotché par un tel étalage du spectre lumineux, la commando nota également que chaque ongle de la … chose … avait une teinte différentes … Déesse sur quoi elle était tombé ??

« Bonjour ! Je suis Colria epsia enchanté ! Je suis positivement enthousiaste par toutes ces rencontre pas toi ? Tous ces gens qui cherchent l’amour et vont peut-être le trouver ici, c’est juste incroyable ! Déesse je me sens toute chose tant c’est merveilleux ! Des rencontre dans un cadre absolument MA-GNI-FIQUE ! Mais pas autant que moi hein ! HIHIHIHIHIHI »

La commando venait de brutalement découvrir qu’en plus d’agresser les yeux elle s’en prenait aussi aux oreilles !! La dite Colria, qui semblait parler sans reprendre son souffle, possédait une voix suraigus aux tonalités changeante. La chasseresse se demanda même si ce n’était pas un nouveau prototype d’arme sonique …

« J’adore le présidium ! c’est vraiment un endroit splendide ! des fontaines magnifique qui entourent ce lac centrale holala et ses plantes venants de milles mondes différents et ses parfums si incroyables ! C’est OUAAAAA !! ça manque juste de couleur par contre mais ça je crois qu’on à comprit que j’aimais la couleur HIHIHIHIHIHI ! En tout cas vous êtes très jolies en rouge et bleus, mais j’aurais bien rajouté du mauve du vert et d’une jaune, la ça fait un peu fade c’est dommage ! »

*Déesse sortez moi de la … Pitié !!*

Le bruit de la sonnette retentis brusquement elle se demanda si ce n’était pas un effet de voix de la Nian-asari devant elle, mais au vue des gens se levant pour changer de place c’était bien le gong salutaire. Horreur cependant Colria ne semblait pas l’avoir remarquait et continuait son débit d’ondes soniques dévastatrice avant que quelqu’un ne vienne gentiment la conduire à sa prochaine rencontre.

« Hoooo déjàà ? bon tant pis dommage hein la belle, mais moi plus HIHIHIHIHI Numéro 17 hein n’oublie pas ! »

Nissara opina vivement avec un sourire crispé avant de brusquement se prendre la tête entre les mains, coudes sur la table quand elle fut partie … Elle se demanda si elle retrouverait un jours pleinement la vue et l’ouï quand une odeur écœurante mit aux supplices ses narines … Redressant la tête elle se retrouvait face à un butarien en tenue débraillé, l’odeur, un mélange affreux de sueurs rance, de vêtements moisi, et de parfum bon marché, semblait venir de lui.

« B’jour … »

* Déesse... ils ne sont pas tous comme ça quand même ???!!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Re: Speed dating qui donne des envie de meurtre ....   Mar 21 Oct - 18:51

« ….. et c’est ainsi que l’oncle de ma tante au troisième degré put admirer au travers d’une navette de passage Blasto en personne. Surprenant n’est-ce pas ? »

Le bruit de sonnerie réveilla brutalement la commando qui semblait bien s’être assoupie face à cet humain rondouillard vêtus d’un costume marron et qui parlait encore plus lentement qu’un elcor sous somnifère.

« Hein oui oui .. Surprenant … »

La commando cligna des yeux en essayant tant bien que mal de sortir de sa torpeur avant de bailler copieusement. L’homme quitta sa chaise, visiblement enthousiaste de raconter son histoire à une personne de plus. Nissara n’en revenait tout simplement pas, c’était un vrai cauchemar ! Elle se jura de faire payer son équipe au centuple … peut être en les inscrivant de force à une représentation de cet auteur humain qui avait pour délire de faire jouer du théâtre à des elcors … Elle imaginait tellement bien sa vengeance qu’elle remarqua que tardivement le galarien assis en face d’elle. Un peu plus grand et large d’épaule que les classique de sa race il portait une élégante chemise verte sombre et jaune allant asse bien à son teint vert un brin claire, ses yeux aux reflets dorée scrutant étrangement la chasseresse. Il semblait attendre, épuisé lui aussi. La commando fronça un instant des sourcils au moins celui la semblait aussi désespéré qu’elle ... un signe de normalité ?

« Rude journée ? »

Le galarien fut un brin prit de court, il semblait s’attendre au pire comme si Nissara aurait pu essayer de l’égorger avec ses ongles. Puis il poussa un léger soupire avant de parler.

« On peut dire ça oui, je sens que mon unité vas en entendre parler de m’avoir inscrit à … ça … je dérangeais vos réflexions ? »

La commando se redressa légèrement à cette déclaration, se pouvait-il qu’il y’ai bien un être vivant normal dans ce cirque ?

« Ho j’imaginais juste comment j’allais torturer mon commando pour m’avoir inscrit ici, vue les souffrances infligé il faut du raffinement dans ma vengeance … »

Le galarien fut surprit, agréablement, à son tours, semblant se faire la même réflexion que la chasseresse une fraction de seconde plus tôt.

« Vous aussi ? Vous n’auriez pas trouvé quelque chose de bien tordus ? J’ai bien envie de lâcher du gaz paralysant dans les bureaux du GSI mais ça ferait de la paperasse ! Au fait, Alok Gilus enchanté »

La commando rit de bon cœur à la remarque, se réveillant enfin de son précèdent rendez-vous.

« Nissara T’Sironia, enfin sincère en disant enchantée ! Un membre du GSI donc ? Je suis impressionnée ! J’ai rarement rencontré des membres de votre groupe, une élite galactique, qui en plus sais être élégante »

« Et moi donc Une commando asari, chef d’équipe qui plus est ! Les soldat les plus redoutables de la galaxie à en croire les Turien, et j’ajouterais qui sais incroyablement s’apprêter entre ce rouge éclatant et ce bleus profond, vous êtes superbe ! »

La commando sourit en gloussant un instant, ça ne lui arrivait pas souvent mais la charge nerveuse accumulé avant se relâchait enfin. Elle leva les yeux et murmura tout bas au point que personne n’entendit. Sous le regard intrigué du Galarien elle répondit en souriant.

« Je remerciais juste la déesse d’avoir enfin rencontré quelqu’un de normal dans ce fichus endroit ! »

Ce fut au tour du galarien de rire, visiblement très amusé par la remarque.

« Attendez un peu avant de me dire normal, certains m’appellent « l’allumé » dans mon service. »

« Pourquoi donc ? » Interrogea la chasseresse en haussant un sourcil

« Le scorpion et le Venin sont mes armes favorites en opération. Enfin ce surnom me viens surtout de la foi ou j’ai utilisé un firestorm en pleine mission, trouvé sur place je précise. »

Un peu surprise, elle rit de bon cœur avant de répliquer à un galarien intrigué à son tour.

« Je me trimbale avec un Prêtresse en opération et une Dualista Monomoléculaire avec canaliseur biotique ho et un Varren aussi, Vadrouille, mon petit bébé »

L’agent du GSI ouvrit de grands yeux surprit et rit à son tours.

« Un Varren ? Vraiment ? J’ai du mal à y croire quand même, on dirait une jolie blague dans une robe rouge troublante, ce serait donc un piège hummm je dois me méfier »

Visiblement dans son manège, la commando sourit de plus belle se prenant au jeux.

« Moi ? Voyons je suis l’innocence, la pureté, la sagesse, et la modestie incarné ! »

Alok rit rapidement à cette remarque, suivis par la commando, un vrais moment de laissé aller en comparaisons de tout ce que les deux avaient subi à cause de leur collègues de travail. Finalement, tout ne semblait pas à jeter dans cette journée. C’est à ce moment-là que la sonnette se fit entendre, éclatant la petite bulle qui s’était formé autour du duo. Les deux se redressent un peu brusquement, comme prit par surprise par cette cruelle réalité qui viens s’imposer à eux. L’agent du GSI pousse un léger soupire avant de se redresser.

« Bon, hé bien retours à la torture … tu crois que le gaz paralysant la ça serait abuser ou pas ? »

La commando s’était presque résigné à un nouveau tour d’horreur jusqu’à cette remarque. Elle se redresse alors vivement et attrape Alok par la main avant de l’entrainer vers la sortie d’un pas énergique. Surprit par la poigne de la chasseresse, ce dernier est kidnapper de la façon la moins discrète possible. Sous le regard de certain, et notamment d’une des organisatrices, une humaine aux cheveux roux et à la peau claire, la commando lança simplement « Désolé, on à piscine ! »avant de quitter l’endroit en trombe, un galarien sous le bras …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Re: Speed dating qui donne des envie de meurtre ....   Mer 22 Oct - 19:14

Des rires éclataient régulièrement à une table un peu à l’écart d’un restaurant en terrasse, fous rire même, en vue de la durée de certains et des yeux brillants des deux protagonistes.

« Je te jure ! Une explosion de couleur ! Magenta rose vert, bleus jaune.. blère ! »

« Blère ? » Parviens à demander Alok qui à du mal à articuler

« C’est un mélange entre bleus et vert ! Et sa voix ! Un son strident, ça vrille les tympans ! je croyais assister à l’expérimentation d’une nouvelle arme sonique ! Je vois d’ici le nom de code ! Mélodie du suicide ! Ou mieux ! La mélopée de la liquéfaction cérébrale !! »

Lança la commando, grandiloquente, en faisant un grand geste du bras comme pour désigner une enseigne. Le fous rire n’en repartie que plus encore, jusqu’au moment ou le galarien parvins à enchainer.

« ça vaudrais presque … l’humaine que j’ai eu un mélange entre un Yagh et un poireau »

« Heiin ? » Fut le seul mot que la commando arriva à sortir en haletant, ses abdominaux douloureux témoignant des nombreux rire lancé depuis quelque temps. Pour répondre à la question de la chasseresse, Alok choisi simplement de lui montrer deux images qui firent ouvrir de grands yeux à l’asari avant qu’elle ne reparte en riant, parvenant tout juste à articuler « t’exagère ! »

« Tu à raison, c’est méchant pour le Yagh. » Ce qui n’aida en rien à calmer l’hilarité de Nissara. C’est après un long moment qu’elle arriva à se calmer basculant doucement la tête en arrière. Son regard se perdant dans le ciel artificiel de la citadelle, des cumulonimbus cotonneux semblant planer paresseusement. Ce sont finalement les petit crie d’une enfant humaine qui jouait avec une représentation animal mécanique, utile quand on vivait sur la citadelle et qu’un vrais animal devenait trop encombrant. Elle faisait rouler la petite créature féline en répétant les mots « P’tit chaaaat, p’tit chat mignon ! »

La commando en fut asse attendrie en voyant les parents, ou du moins le père visiblement car accompagné d’une jeune turienne., souriante, elle reporta son attention sur Alok qui avait suivis son regard.

« Nostalgie ? »

« Si on veut, je trouve ça mignon surement mon côté matrice qui ressort enfin, rien d’alarmant pour toi je te rassure » dit la chasseresse en riant doucement avant de se tenir le ventre « Fiouf je n’ai jamais autant rit de ma vie je crois bien ! »

« Moi de même ! Et merci de me ménager ! »

La commando se retint de rire au moins autant que l’agent du GSI, les deux ayant vraiment eu les fous rire de leurs vie. Une paire de cocktail aux couleurs chatoyantes furent finalement déposé par une jolie serveuse asari aux marques blanches. Les touillettes, des tiges en plastiques terminant par une feuille de ficus, amusèrent la chasseresse qui, bien qu’elle n’identifia pas le végétal, trouvait la feuille rigolote. Remerciant la serveuse, les deux militaires burent un instant leur verre en silence, récupérant de ces élans volubiles et de leurs éclats. Quelques instant plus tard des plats furent amené, il faut dire que la soirée approché, et tout deux semblèrent bien heureux de profiter d’un bon repas. Si le plats de Nissara était asse typiquement de son peuple, bien qu’en proportion généreuse vue les nombreux ajouts, Alok lui avait opté pour un étrange mélange provenant de plusieurs cultures, légumes et fruits exotiques pour la commando se disputant la place avec une viande inconnus de la chasseresse. Tous deux mangèrent en se détendant, profitant de l’aire doux et de l’ambiance calme jusqu’à ce que Nissara reprenne la parole.

« Merci beaucoup pour cette après-midi, c’était vraiment agréable et pour tout dire, ça a sauvé ma journée ! »

« Mais de rien, c’est un plaisir que de partager une journée avec le type même du fantasme de la jeune et jolie asari. »

Répliqua Alok en souriant, visiblement tout aussi ravis du moment que la commando

« Jeune ? je dois avoir 10 fois ton âge quand même ! »

« Ho même plus ! »

La chasseresse ourla un petit sourire espiègle avant de répondre à son tour.

« Qu’est-ce qui donc te fait penser que je ne suis pas une fraiche jeune asari de 200 ans ? »

Le galarien eu un demi sourire diplomatique, tachant de ne pas trop montrer d’amusement devant la déclaration de Nissara alors que celle-ci mangeait tranquillement dans l’attente d’une réponse.

« Eh bien, tu as parlé de ton coté matrice tout à l’heure ce qui témoigne asse bien de ton âge même si la plupart des chasseresse le sont surtout à l’âge de demoiselle. De plus ton corps, sublime au passage, n’est pas exempte de marque du à la vie, devant votre fascinante faculté de récupération corporel donnant votre longévité, j’en conclus deux choses, une expérience intense de la vie tendant à penser à une vie bien remplie, ensuite,  étant donné la facilité avec laquel des cicatrices peuvent être retiré de nos jours, je vois ça comme une forme d’affirmation de soi asse criante témoignant d’un fort caractère qui s’obtiens plus souvent avec l’âge et les épreuves. Les nombreux calles sur tes doigts soulignent un entrainement intense avec des armes multiples, j’y reconnais bien sur les fusils à pompe lourd et les pistolets en plus utilisé ou plusieurs armes blanches, Dualista et Solia assurément, mais peut être autre chose. Enfin, ta démarche et tes gestes sont empreint des arts martiaux asari les plus raffiné, style de combat seulement maitrisé par les plus expérimenté des chasseresses, voir, seulement les commandos et les probatrice surtout que j’y décèle quelques traces exotiques.. drell peut être, la non plus pas les plus évident à maitriser rapidement … j’ai bon ? »

La commando n’en revenait tout simplement pas, autant elle était habitué de ce genre de déduction, le coup des calles aux doigts et des déplacement était un classique, mais pas à un tel niveau ! En effet, si elle-même aurait facilement repéré l’usage d’arme plutôt lourde à fort recule ou d’arts martiaux typiques de son peuple, jamais elle n’aurait pu nuancer à un tel niveau son analyse. Pour la première fois depuis longtemps, la commando se sentie nue et vulnérable. D’un autre coté … elle avait suffisamment de maturité pour pouvoir accepter cet état parfois, quand on vivait plusieurs siècle il fallait avoir l’humilité de ne pas se croire infaillible si l’on ne voulait pas se couper du reste du monde. Elle reprit donc une certaine contenance en reprenant une bouchée de nourriture.

« Très perspicace j’avoue que je suis impressionné, ce n’est pas souvent que l’on décrypte si facilement mon physique, mais cela me conforte dans ma première idée »

« Laquel ? » Demanda Alok intrigué.

« Que j’ai bien envie de proposer un désert pour adulte à ce repas » Lâche la commando avec une œillade pleine de sous-entendus. Surprit, le galarien semble prit de court avant de répondre.

« Puis-je savoir ce qui te fait penser que je serais intéressé par une demande si abrupte ? »

« La demande abrupte n’est là que pour te replacer sur la défensive et finir de me convaincre ou non. Après tous les mots sublime, fantasme et j’en passe ont régulièrement traversé tes lèvres sans pour autant que notre discutions ne dépasse le stade du très amicale. Tes réactions sont celle d’un bon ami avec qui on discute à bâton rompus, mes tes glissements de regards sont parfois aguichés par mes formes. J’y vois là un désir sincère pour mon physique, mais pas forcément une attirance pour une idée de couple ce qui peut être tout aussi intéressant je trouve, une belle rencontre assurément. Je rajouterais même que ta dernière tirade, bien que plaçant un nouveau compliment sur moi, serait presque une manœuvre pour me tenir sur la défensive et plus envisager cet échange comme un entretiens des plus amical mais sans plus. Cependant tu restes un adulte conscient de sa personne, de ses sentiments, et de ses désirs voilà pourquoi je me disais qu’une nuit mêlée de plaisir et de rire pourrait t’intéresser … j’ai bon ? »

Ce fut au tour du Galarien d’être prit de court, secouant un instant la tête il s’adossa à la chaise, son repas, plus frugale que celui de Nissara, déjà terminé.

« Encore une preuve du pourquoi les asari sont le fer de lance diplomatique du conseil ... eh bien … pourquoi pas ! Après tout nous sommes deux adultes consentant qui profiteraient d’un moment de détente ! »

La commando sourit, amusée par le retournement de situation qu’elle avait provoqué, pas si vulnérable que ça se dit-elle avant de finir son propre repas. Un petit jeux s’enchaina entre les deux au moment de payer

« Voyons, je paye ma part »

« Mais non je paye la mienne »

« tatata je paye ma part »

« Et moi la mienne ! »

Les deux rire de la situation devant une serveuse complice qui les encaissa donc tous les deux et leur souhaita une bonne soirée. Ils n’eurent pas trop de mal à trouver un hôtel à leur convenance qu’ils louèrent pour une nuit, les remarques espiègles fusant de façons sereine alors qu’ils rejoignaient la pièce confortable. Surprit, ils découvrirent l’holoécran activé déballant son discours à la pièce impeccable, mais vide.

« .. La crise écologique d’après-guerre semble donc bien écarté, sans transition, une sordide affaire d’immatriculation falsifié entrainant l’accusation d’un honnête père de famille … »

La commando coupa proprement la parole au présentateur et se jeta sur le lit amusée de façon un peu gamine.

« Haaa, confortable ! »

Alok s’approcha et s’installa sur le bord du lit, pas forcément aussi à l’aise que l’était la chasseresse. Rassurante, cette dernière se redressa.

« Pas de soucis, je vais te montrer comment on le fait à l’asari … détend toi, laisse toi aller et fait-moi confiance … embrasse l’éternité »

N’ayant pas vraiment laissé le temps à l’agent du GSI de lui demander comment elle avait deviné, elle l’entraina doucement dans la fusion de leur être pour lui faire découvrir de bien nouvelles expériences. Des rires furent encore échangé dans cette nuit apprécié des deux, une nuit qui dura longtemps …[/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Speed dating qui donne des envie de meurtre ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Speed dating qui donne des envie de meurtre ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Speed-Dating Lou ♣
» Speed-dating d'Alexis
» ∆ speed dating (event #1)
» Speed Dating
» Speed-dating de Noko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Veuve (Citadelle - Relais Cosmodésique)-
Sauter vers: