Fiche personnage : "Cadence Visrin"

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiche personnage : "Cadence Visrin"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cadence Visrin

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 16/10/2014

MessageSujet: Fiche personnage : "Cadence Visrin"   Dim 19 Oct - 0:10

« FICHE DE PERSONNAGE »

« Identité »

Nom complet : Cadence Visrin (vrai nom : Caden'Rah Vas Qwan)
Sexe : Femme
Race : Quarien
Âge : 26 ans
Planète natale : Flotille (vaisseau Rayya)
Affiliation : Indépendante
Profession : Hacker en freelance/mercenaire
Rang : Rang 2

« Description physique »

Il est difficile de parler de son apparence physique. Même si dans sa jeunesse il aurait été plus simple de le faire, plus de dix ans à porter sa combinaison à s'entendre parler de son importance et même à subir l'importance dune "faille" dans la combinaison fait que l'on s'intéresse moins à ce que l'on ressemble.
Néanmoins, elle reste d'une taille basique, n'excédant pas les 160 centimètres. Semblant particulièrement fière de ses longues jambes fines. Elle possède quelques "tics", ainsi il est courant que ses trois doigts fins viennent pianoter sur son OmniTech présent à son poignet gauche. Sans raisons ou buts précis, simplement pour le "sentir" sous les gants de sa combinaison.

D'une peau légèrement grise, ses yeux en forme d'amandes brillent d'une douce couleur sombre derrière sa visière, visible vraiment en collant son nez à cette dernière. Pétillant légèrement quand son intérêt est soulever ou quand elle use de ses pouvoirs biotiques. Son visage reste "banal" pour sa race, ni plus fin ni plus carré que les autres, elle se démarque juste par des lèvres plus fine mais toujours, ou presque, figé dans un sourire en coin.
Comme le reste de sa race, une quarien ne peut se permettre d'être "gros". De fait, l'apparence de la jeune quarienne est svelte, légèrement athlétique à cause des nombreuses heures de travail à ramper dans un conduit pour réparer un panneau.
En outre, elle ne fut pas la plus gâtée des quariennes au niveau de ses mensurations. Cela l'aide dans ses mouvements, il est vrai, mais cela l'énerve aussi passablement quand elle se compare, même inconsciemment, avec d'autres, ne pouvant réfréner la petite pointe de jalousie montant en elle alors.

Si, par chance, oui sadisme, vous veniez à la voir sans sa combinaison, vous pourriez être surpris par la douceur, et la "perfection" de sa peau. Elle ne possède aucunes marques, cicatrices ou traces d'impacts quelconque. Chose très étrange compte tenu de la vie dans la Flottille, des conflits que les quariens ont connus, du Pèlerinage ou, même, de ses entraînements biotiques.
Et pourtant rien.
Aucunes cicatrices, aucuns hématomes, rien ne semble destiné à noircir cette peau, déjà sombre, de blessures.

C'est dans sa combinaison que les différences se font plus sentir. Là où la plupart des autres quariens décident de soit la laisser comme elle est ou "d'ajouter" des éléments, elle à simplement décidée de renforcer ce qui existait dessus. D'une couleur noir douce au regard avec des protections plus épaisse d'une couleur doré sa combinaison semble presque "fragile" si ce n'était pour ses modifications. Ainsi elle renforça, au fil des années, les systèmes étanches de sa combinaison tout en s'assurant que le matériel utilisé soit assez résistant pour ne pas se "briser" au moindre effort. Une capuche sobre recouvrant son casque, ne laissant que la visière teintée de noir et entouré de doré de visible.

Finalement, ce qui différencie tant sa tenue des autres viens de sa "sobriété". Aucuns "câbles" visibles ou poches. Comme une simple combinaison portée par tout un chacun.
« Description psychologique »

Tétue serait un bon moyen pour commencer à décrire la personnalité de "Cadence". Sans vouloir prouvée envers et contre tous qu'elle à raison, elle était du genre à continuée à suivre son idée, ou son instinct, sur le chemin qu'elle pense être "correct", même si elle doit faire des ajustements durant le trajet ou que ce dernier se montre infructueux. Un trait de caractère qui énerva souvent ses instructeurs de son enfance tout en lui attirant, souvent, des problèmes bien plus gros qu'elle. Sans pour autant qu'elle le regrette.
Avec le temps, elle à appris à tempérer cette partie là d'elle-même, faisant plus souvent des concessions avec ses interlocuteurs plutôt que continuer dans son idée.
Mais pour les causes en laquelle elle croit, vous pouvez êtes certains que "tétue" ne sera qu'un terme gentil pour la décrire.

Malgré ce coté tête de mule, presque fière, il existait quand même des choses suscitant la peur chez la jeune quarienne. Comme ses pouvoirs biotiques et le danger qu'ils pouvaient représentés. Ainsi son caractère, parfois défiant, se pliait aisément devant les risques qu'engendrait un mauvais contrôle de son "don" biotique. Ces enseignements étaient les seuls durant lesquels elle ne venait pas questionner chaque affirmation qu'on lui présentait. Il s'agissait des seuls moments durant lesquels la forte tête "Cadence" rentrait dans le rang afin de s'assurée de ne pas mettre en danger la Flottille.
Bien sur, elle ne pouvait vivre éternellement dans la peur de ses pouvoirs. Ainsi, au fur et à mesures que les années passèrent, son contrôle sur "l'énergie noire" se renforçait jusqu'à ce qu'elle soit à l'aise pour utilisée ses pouvoir et ce même à l'intérieur des plus petits vaisseaux de la Flotille.

Plutôt conciliante le reste du temps, elle a appris, assez jeune, à se détachée des événements galactiques et des problèmes locaux tant qu'elle n'est pas concernée. L'on pourrait juger cette attitude comme égoïste, et elle serait d'accord avec vous, mais, comme elle l'aime à le dire... "Je suis une simple quarienne en fuite... Que veux tu que je fasse ?" De fait, elle estime que la majeurs partit des soucis peuvent, et doivent, être régler par les responsables. Bien sur elle ne laisseras pas mourir des innocents si elle peut l'empêcher, mais elle n'ira pas défendre la veuve et l'orphelin si cela risque d'entraîner sa morts.
Sauf si cette personne est un quarien.
Sans se montrée raciste envers les autres races, leur mépris durant son Pèlerinage l'a vite désabusée du caractère générale des personnes. Certes, les exceptions existes mais même maintenant, après la guerre et la reconquête de Rannoch, l’instinct premier des autres races en voyant un quarien est de se méfier de l'éventuel voleur, les humains à part. Lassant, mais classique. De fait, elle tente par tout les moyens de changer la vision qu'on les gens des quariens... Quand elle le peut. Le caractère souvent obtus de certaines personnes rendant sa tache plus compliquée que prévus...

Pour tout le reste... Elle est facile à vivre. Appréciante de faire la fête dans les clubs, appréciant particulièrement la musique. Elle ne refuse jamais une boisson adaptée aux quariens ou aller se bougée sur la piste de danse, même si cela la met souvent "victime" des dragueurs. Flattée mais habituée, elle ignore généralement ce genre de requête... Cachant au passage un de ses plus "gros" secret : sa virginité. Sans en être honteuse, elle se rend compte qu'actuellement... Elle est une rareté.

Quand elle n'est pas en train de débattre ou de s'amusée... Elle use ses talents. Qu'ils soient dans le piratage ou autres via ses pouvoirs biotiques et dans ces moments là... Elle change du tout au tout. Existant deux "niveaux" de changement.
Dans le premier, elle se montre détendue, pouvant craquer des plaisanteries avec ses quelconques partenaires du moment, tant qu'ils répondent, ou se montre plus aventureuse dans ses méthodes.
Jusqu'à ce que les soucis commencent.
Efficace serait alors son surnom. Elle ira à l'essentiel et essayeras de faire le moins de vagues possible. Perdant son sens de l'humour pour une professionnalisme certains. Dans ces moments de stress intense, toute son attention est focalisée sur sa "tache"... Elle agit alors beaucoup plus froidement jusqu'à ce que le niveau de stress retombe et lui permette de récupérée.

Finalement... Son attitude avec les geth. Enfant, ils étaient les croque-mitaines des quariens, créant une peur intense dans son cœur et son esprit. A l'adolescence, la peur se changea en haine. Ils étaient les monstres. Ils étaient ceux qui avaient pris leur monde. "Et alors ?" répondait-elle quand on lui disait que les quariens avaient tentés d'éradiquer les geth quand ces derniers firent preuves de conscience de soi. "Ils étaient nôtres !" Une réponse d'enfant.
Ce n'est qu'après son Pèlerinage et le procès de l'Amirale Tali'Zorah que son avis commença à changer. Certes, les geths semblaient être des ennemis, mais quand toute la galaxie s'accordaient à dire qu'ils étaient des êtres "vivants"... Qu'est-ce que ça faisait des quariens qui les considéraient encore comme de simples objets ?
A ce jour elle n'a pas encore la réponse. Elle a simplement abandonnée sa haine, mais pas sa méfiance, face au peuple geth. Décidée à les juger au cas par cas mais refusant d'entrée dans les débats politiques les concernant.
« Biographie »

Il existe des moments dans la vie de la Flotille que tous, ou presque, aimerait garder sous silence. Des tragédies si grandes que la mémoire collective cherche à les oublier. Mais il est impossible de totalement oublier quand, tous les jours, des reliquat de ce passé tragique continue d'exister. Ayant pratiquement l'air de se moquer de la peine et de la souffrance des survivants et victimes en agissant avec innocence et naturelle.
Ce moment dont je parle, il s'est passer avant même la naissance de "Cadence".
Quand elle était encore dans le ventre de sa mère. Elle et une douzaine d'autres enfants quariens à venir. Nouvelle joie pour ce peuple nomade à la faible population. Mais même la joie la plus grande n'est parfois la préface que de la pire des tragédies.

Mais il faut comprendre un petit quelque chose avant.

La Flottille est un mélange de vaisseaux divers et variés dont la grande majorité date encore d'il y a 300 ans. Et 300 est très long pour un vaisseau. Malgré les multiples attentions dont le peuple quarien fait pour s'assurer du bon fonctionnement de ces reliques il arrive parfois que des accidents ou de simples soucis n'arrivent... Et parfois ces accidents se montrent tragiques.
Dramatique même.
Mais qui en est alors le responsable ? L'ingénieur épuiser par son travail constant ? Le moteur ancien qui n'arrive plus à correctement fonctionner ? Ou bien tout cela est-il laisser à la décisions des ancêtres ?

Difficile à dire.

Pour autant, ce drame est arrivé. Avant même que l'enfance de "Cadence" ne commence, le Destin à déjà voulue placer un premier défi sur son chemin. Comme dis, les vaisseaux les plus anciens sont ceux nécessitant le plus d'attention... Mais parfois cela ne suffit pas. Même le plus efficace des ingénieurs quariens à besoin de repos, de sommeil, de nourriture pour avancer efficacement et malheureusement le mécanicien du vaisseau Qwan fut partie des quelques cas épuisés mais désireux de poursuivre son travail pour la Flotte.
Même si cela engendra plus de problèmes qu'autre choses.
Ce n'était rien. Une simple fuite au départ, quelque chose qui aurait dut être réparer dans la minute par le mécanicien expérimenté... Malheureusement la fatigue de ce dernier lui fit enchainer les erreurs basiques, de débutants. Et la petite fuite devint une explosion, secouant le vaisseau, blessant un grand nombre de personne, déchirant des dizaines de combinaisons environnementale et... Exposant un grand nombre de quariennes enceinte à l'élément zéro.

Devenant une rareté, une biotique quarienne tandis que les autres devraient vivre leur vie normalement... Et une deuxième tragédie.

L’explosion, les infections... Les morts furent terribles et durant des semaines tous se pointaient du doigt pour désigner un coupable... Mais tous s'accordait a dire que cela aurait put être pire, que les enfants in utéro auraient put risquer bien plus que ce qu'ils avaient subit. Que la Flotte aurait put perdre beaucoup d'enfants durant ces accidents.
Même si deux biotiques naquirent alors.
Les quariens biotiques sont rares et presque toujours le résultat d'un accident... Cette fois ci n'échappait pas à la règle. Deux enfants étaient devenus biotique, sur la douzaine d'atteint, seul deux avaient eut la chance, ou malchance, d'avoir accès à l'énergie noire. Même si la naissance de "Cadence" ne se fut pas sans peine, sa mère mourant de complications durant l'accouchement.

L'enfance de "Cadence" - alors appelée Caden'Rah Nar Rayya - fut plus compliqué que celle d'autres enfants quariens jugés "normaux" sans toutefois être si différente. Déjà il fut impératif de l'opérée, alors qu'elle était encore jeune, afin de lui implantée, en plus de tous les implants nécessaires aux enfants quariens pour augmenter leur système immunitaire, un implant biotique ainsi qu'un ampli. Des rareté à obtenir pour ce peuple nomade mais nécessaire pour le futur de l'enfant. Néanmoins, tout objet nécessaire qu'il soit, la Flottile ne put se satisfaire que d'un vieux modèle L2 d'implant, obtenus via le marché noir. Et bien que permettant à la jeune quarienne d'apprendre à maîtriser ces pouvoirs, les "soucis" inhérents à cette marque d'implants étaient connus.
De fait, la pose de cet implant créa quelques soucis de santé, bénin par chance, pour la quarienne. Maux de têtes, pertes temporaires de la mémoire à court terme. Rien qu'un peu d'anti-douleurs et de prise de notes ne sauraient gérer.
Néanmoins, malgré cette pose d'implant et d'ampli biotique, elle était sujette à de nombreux "accidents" avec l'énergie noire, créant divers problèmes de sécurité pour l'ensemble des personnes présente dans le vaisseau. Cela força alors les capitaines à utiliser plus de ressources pour protéger l'enfant... Ou plus réellement l'isolée plus encore du reste de la Flotte pour éviter tout nouveau accidents, du moins jusqu'à ce qu'il soit sur qu'elle puisse rejoindre les autres sans risques pour ces derniers.
Ainsi commença une enfance de solitude.
Personne ne voulant prendre de risques à entraînée Caden'Rah dans la maîtrise de ses pouvoirs biotiques, il fut demandée à des mercenaires asari d'Eclipse de pouvoir l'entraîner... Bien sur cela n'était pas sans coût et bien que les ressources étaient moindre, le capitaine de Caden'Rah arrivait toujours à trouver un marché, comme envoyer un quarien au service d'Eclipse pendant un temps donner ou donner des informations "acquises" aux pirates d'Eclipse. Tout les moyens étaient bons pour faire en sorte qu'elle puisse maîtriser ses pouvoirs et devenir, enfin, utilise à la Flotte.

A coté de cela ses instructeurs ne manquaient pas de poursuivre son éducation sur tout le reste. Rannoch, les geth, la situation galactique, la place des Quariens sur la scène galactique... Tout ce dont elle aurait besoin de savoir lors de son Pèlerinage et après. Ajoutant à toutes ces études, elle fut formée sur tout ce qui était électronique et mécanique. Ayant une plus forte affinité avec les ordinateurs que moteurs mais semblant se débrouillée correctement dans les deux cas.
Malgré sa solitude, et son caractère, elle semblait trouver sa voie.
Quand enfin fut le temps pour elle de portée sa combinaison, et donc de rejoindre les autres, la peur la paralysé un temps. Elle avait passée presque 15 ans "seule". Seulement accompagnée d'éducateur ou d'instructeurs brutaux d'Eclipse. Ses rares interactions sociales avec les autres quariens étaient généralement professionnel. Son père semblant avoir abandonné l'idée de la connaître et étant séparée de la seule autre personne qui aurait put comprendre ce qu'elle ressentait. L'autre quarien touché par l'élément Zéro.
Elle ne connaissait même pas son nom et elle n'avait appris son existence qu'à cause d'une faute de langue de l'un de ses instructeurs qui lui parla des "deux biotiques". Et bien qu'elle tenta d'en savoir plus elle fut refusée à chaque fois, faisant grandir le mystère, et sa curiosité.

Finalement, le grand jour arriva. Sa première combinaison, sa première rencontre véritable avec le reste des habitants de son vaisseau... Et tout ne se passa pas exactement comme prévus. Elle s'attendait à de la curiosité, de la méfiance, comme elle se méfiait de ses propres pouvoirs, voir de la colère mais... Rien de tout cela. Au contraire, c'était pire. Ils se montraient... Reconnaissant, agréable, compatissant même de ce qu'elle vivait, comme si ils pouvaient comprendre ce qu'elle ressentait... Comme si ils pouvaient savoir exactement le "poids" qu'elle portait sur les épaules.
Et pourtant cela la rassura de les voir si... Chaleureux.
C'est à cette première véritable rencontre que Caden'Rah se fit la promesse de toujours protéger la Flotte, les quariens et Rannoch. Envers et contre tous et même si pour cela elle devait sacrifier son propre bonheur personnel.

Les années qui suivirent furent un long fleuve tranquille. Certes occulté par de trop nombreuses demandes de "montrer" ses pouvoirs biotiques ou par l'intérêt, presque malsain, que ses entraînements créait. Mais dans les faits... Elle était heureuse. Elle était Caden'Rah Nar Rayya, simple aide mécanicienne et "force de sécurité biotique" au besoin et elle était heureuse de cette simplicité. Elle aimait cela.
Et elle voulait protéger cela.
Bien sur tout n'était pas idyllique. Les nombreux débats sur les geth, le mépris afficher des quariens dans la galaxie, le manque de ressources... Cela peignait un tableau bien noir mais qui était alors illuminer par de simples soirées entres amis. Des rires. Des histoires de Pèlerinage farfelus. Des discussions sur le futur et les craintes et espoirs que tout un chacun avait... Une vie simple mais parfaite.

Puis arriva le Pèlerinage.

Malgré sa nature spéciale de biotique, elle entreprit ce voyage comme tout autre quarien. Visitant alors, pour la première fois, la galaxie dans son ensemble. Subissant, personnellement, le mépris et le mal à l'aise afficher des peuples de la galaxie face aux quariens. Partant à la fois explorée, se renforcée et trouver le cadeau nécessaire a son futur capitaine.
Tout en essayante de survivre.
Son Pèlerinage prit deux ans. Elle était partie à 21 ans et rentra peu après ses 23 ans. Durant ce temps elle fit... De tout. Allant de serveuse dans des bars miteux d'Oméga à hacker pour un krogan des Berserker. Essayante de suivre les traces de ses prédécesseurs sans trop abimer l'image des quariens dans la galaxie. Chose difficile à faire quand la faim la prenait au ventre et que seul le vol était la solution car on lui refuser l'accès.
Étrangement, elle trouva assez rapidement ce qu'elle souhaitait offrir à son capitaine : un prototype de scanner miniers - désormais banal, voir désuet - durant les six premiers mois de son Pèlerinage. Cependant elle sentait que ce moment était à utiliser pour améliorer ses compétences via des "enseignements" différents de ceux de la Flottille... Tout en goûtant au danger réels du combat afin de tester, sur le terrain, ses compétences biotiques.
C'est aussi durant ces longues années que l'équipement, pour ne pas dire la vie, de Caden'Rah évolua. En tant que quarienne biotique, le choix pour un implant n'était pas des plus vastes. Ainsi, lors de la première pose d'ampli, la Flotte dut se satisfaire d'une vieux modèle L2 qui lui posait tout un tas de soucis. Hors, via ses travaux pour divers groupes mercenaires, elle put entrer en contact avec le marché noir pour acquérir un modèle d'implant L3. Moins puissant mais beaucoup plus stable... Une vrai nécessitée pour la quarienne. Après une transaction - onéreuse - et une visite a un "médecin" pour l'opération, durant laquelle elle choppa une infection légère, elle put repartir, satisfaite, de la disparition de ses maux de crâne et "trous de mémoire".
Mais plus le temps avançait, plus de sombres rumeurs se propageaient dans la galaxie... Un Spectre humain et sa croisade face à un Spectre turien agissant avec les geth... La menace des geths dans la galaxie...

Ce sont ces rumeurs qui la forcèrent à repartir vers la Flottille.

Si les geth devenaient de plus en plus actifs, alors nul doute que les amiraux allaient tenter de mettre de plus en plus de pression sur le peuple quariens. Que ce soit pour l'affrontement ou la paix. Et elle se devait d'être là pour ce moment, savoir quel serait sa position face à ces débats et tenter d'apporter son soutien a ce moment là.
Offrant donc le cadeau à son capitaine - le scanner - elle prit donc place dans le vaisseau où tout commença. Devenant Cande'Rah Vas Qwan. Refusant de fuir le vaisseau qui l'avait changer à tout jamais.
Néanmoins, elle avait plus à faire que s'occupée de ses drames personnels. La Flottille avait besoin d'elle, et de tous les autres, et elle comptait bien répondre à l'appel.

Dans les mois qui suivirent, elle découvrit la vérité. En partie grâce aux discours de Tali'Zorah. La quarienne la plus connue de la galaxie pour son affiliation avec un héro humain. Toujours est-il qu'elle découvrit enfin la vérité. Saren, les geths, les Moissonneurs. Elle découvrit tout et fut prise aux tripes, de panique, devant l'impossible tache devant elle.
Mais l'impossible n'était pas improbable.
Ainsi, lentement, la flotte des quariens se mit en marche, se préparant à l'arrivée des Moissonneurs mais aussi aux combats contre les geths. Malgré les tentatives de paix, malgré les discussions... La colère quarienne était plus forte et la majorité voulait cette guerre, envers et contre tous.

Une guerre qui faillit les éliminés.

La guerre fut... Longue. Éprouvante pour Caden'Rah. Flou aussi. Le conflit contre les geth, la reprise de Rannoch, s'alliés avec les autres races de la galaxie contre les Moissonneurs... Les geth de nouveau à leur coté. Éprouvant, perturbant et terrifiant...
Et Caden'Rah était au milieu de tout ça.
Malgré son jeune âge, sa particularité biotique lui valait d'être plus souvent en première ligne qu'elle ne l'aurait souhaiter, combattant les horreurs des Moissonneurs tout en espérant survivre à ce cauchemars semblant sans fin.
Un cauchemar qui s'arrêta aussi brutalement qu'il n'avait commencer.
Elle était sur la Flottille quand cela arrivas, aidant les blessés lors de l'attaque finale contre les Moissonneurs quand tout se termina, enfin. Laissant croire à un avenir meilleur.

Mais les problèmes ne faisaient vraiment que commencer.

Frustrée par les dirigeant quariens de se montrés... Boudeur face au Conseil et frustrée par l'impossibilité, réellement, de vivre sur leur monde d'origine sans leur combinaison... Caden'Rah se montra de plus en plus difficile à vivre parmi les siens. Elle continuait à vouloir les défendre et vouloir les protéger mais devant l’obtention de tout ce qu'ils désiraient... Disons qu'elle n'en pouvait plus.
Sans parler de la présence, constante, des geths.
Elle n'avait vraiment rien contre eux. Les trouvant même intéressant mais leur présence rappelait de mauvais souvenir des conflits qui s'étaient passer il y a quelques mois à peine, de la souffrance ressentis par tous les quariens durant 300 ans. Et, peut être était elle encore une enfant, mais elle n'arrivait pas à s'adaptée aussi vite.

Et elle n'était pas la seule.

Perdre, abruptement, 300 ans de vie nomades... Se dire que les choses allaient "enfin changer", de voir les rêves de multiples générations enfin prendre forme... C'était intimidant. Étouffant même. Qui aurait cru d'obtenir tout ce que l'on souhaitait pouvait se montrer aussi difficile à accepter ? Aussi difficile à se convaincre de la réalité ?
Qui aurait cru que l'ancienne vie nomade aurait manquer ?
Ce n'était pas crier dans la galaxie mais... Les changements n'ont pas fait nécessairement que du bien aux quariens. En tout cas aux plus fragiles ceux habituer à une structure "fermés", a un monde clos mais réconfortant. Elle pouvait comprendre cela. Même si le Pèlerinage devait aussi servir à aider les quariens si jamais ils venaient un jour à trouver un monde vivable... C'était autre chose de passer des "peut être" à "maintenant".

Et certains avaient des réactions... Drastiques.

La récupération de Rannoch fut lente, difficile malgré l'excellent entretien que les geths avaient fait, les amiraux et capitaines les plus influents faisaient de leur mieux pour attribuer des taches à tout un chacun, s'assurant de tout quariens puissent poser le pied sur leur monde, leur véritable monde.
Et si certains étaient ébahis par l'horizon de Rannoch, d'autres furent pris de panique et durent être calmés avant de retenter l'expérience. Sa propre réaction n'étaient guère différentes des plus paniqués. C'était un monde, son monde d'après tout le monde et elle sentait aussi peu d'affinités avec ce dernier qu'avec Tutchanka... Mais pourtant il était le sien. Perdue la définissait comme tant des siens.
Et d'autres...
Il existe très peu de personnes qui sont réellement au courant des faits qui se sont produit le jour ou elle a accompagner un autre groupe explorer Rannoch. Très peu car peu étaient encore en vie il faut dire.
Tout s'était bien passer malgré quelques éclats nerveux au tout début, rien de dramatique et quelques minutes suffirent pour que le petit groupe reparte. Elle, un fils de capitaine et deux autres ingénieurs. Ils ne devaient rien faire... Simplement exploré, découvrir, s'imprégner des lieux... Quand le fils du capitaine craqua.
Toute sa vie durant on lui avait répété que son rôle serait d'être capitaine... Puis la guerre contre les geths, puis celle contre les moissonneurs... La reprise de Rannoch, le changement de son destin ! Il en devenait, il était devenu fou. Sortant son arme de poing, il se mit à tirer sur ses compagnons de route, éliminant les deux ingénieurs et, si ce n'était pour son entrainement biotique, il aurait certainement réussit à la tuée elle aussi au lieu de la toucher au bras. Son intention était claire. Tuer les personnes qui l'accompagnait avant de retourner son arme contre lui, chose qu'il aurait faite si une projection biotique ne l'aurait pas assommer contre un mur.

Le reste des événements est passer sous secret. Des rumeurs flottes sur Rannoch comme quoi une biotique serait devenue folle et aurait tentée de se suicidée en entraînant avec elle un fils de capitaine envers qui elle était follement amoureuse mais qui la repoussait constamment. Mais que le père du dis quarien arriva a temps et qu'après un court combat réussit à faire fuir la biotique jusqu'à une navette qu'elle vola avant de disparaître dans la galaxie.
Et c'est l'histoire qu'elle utiliserait même devant son procès.
La vérité est... Jalousement gardé entre elle, le capitaine et trois marines. Tous ayant, certains à contrecœur, jurés de ne rien dévoiler de ce qu'il s'était passer, laissant Caden'Rah devenir la "coupable idéale".

C'est ainsi, qu'avec une navette volée, vendue pour se payée un billet, et se goinfrant d'antibiotiques, elle arriva sur Oméga, la station dans laquelle commençait sa nouvelle vie, changeant son nom de Quarien pour devenir "Cadence Visrin", le nom d'une héroïne de romans humains. La décision n'avait pas été facile mais elle devait être prise. Avec un peu d'aide, le fils arriverait certainement à redevenir "normal" et à suivre son nouveau destin.
Quant à elle le sien serait de protéger le peuple Quarien. Dans l'ombre si nécessaire.
Oméga était un bon point de départ. La masse de population permettant de facilement se faire oublier. Et ses compétences, tant technologiques que biotiques, lui avait permis de travailler sans vraiment de "soucis". Bien sur difficile de croire sur parole quand une petite quarienne arrive pour dire qu'elle allait être votre garde du corps. En tout cas pas avant que la dite quarienne n'envoie voltiger d'une projection biotique un turien un peu trop entreprenant.

C'était sa vie pour les années à suivre. Oméga, la Citadelle, l'espace. Faisant toujours en sorte de garder une oreille attentive sur Rannoch et de toujours venir en aide aux quariens en Pèlerinage... Même si elle devait le faire sans se faire voir.

Peut être qu'un jour elle rentrerais et affronterais la nouvelle justice de son peuple.

Mais pour l'heure... Le bar l'attendait.
« Combat »

Classe : Biotique et Technologique

Barrière : Cinétique

Pouvoirs actifs :
Rang 1
- Projection (Orbe)
- Télékinésie
- Camouflage Tactique
- Décryptage
- Pyromane
Rang 2
- Déchirure
- Orbes
- Technoblindage

Pouvoirs passifs :
- Maîtrise Biotique
Faisant partie des rares biotiques Quariens, "Cadence" à dut faire preuve d'énormément de prudence et de patience en s'entraînant avec ses pouvoirs Biotiques. De longues heureus de méditations précédant d'encore plus longues heures d'exercices. A tel point qu'après plusieurs années, manipulée l'énergie noire devint une seconde nature.

- Maîtrise Technologique
Malgré tout ce qu'elle dis ou fait, "Cadence" reste une quarienne. De fait, apprendre à utiliser la technologie lui fut pratiquement obligatoire pour pouvoir être utile à la Flottille. Passer ses journées, sa vie même, au cœur de vaisseaux décrépits demandant une attention constante améliore grandement l'affinité avec la technologie. Que ce soit les ordinateurs ou les moteurs.

- Montée d'adrénaline
Vivre seule dans la galaxie, surtout quand sa simple présence apporte l'inimité du reste des races de la galaxie, force à faire attention à son environnement, surtout aux pires moments, comme quand on essaye de voler de la nourriture...

- Premier Secours
Survivre alors que la moindre infection peut se révéler fatale incite à la prudence, pour ne pas dire la paranoïa la plus totale... Faire attention dans les actes de tous les jours est facile mais lors de situations... Mouvementés, il deviens plus difficile pour la quarienne de faire attention. Afin d'améliorée ses chances, elle a très vite appris les bases des premiers secours. Poursuivante son éducation médicale après son "exile" afin de s'assurée d'être toujours en sécurité.

Inventaire :
- Pistolet lourd Carnifex (amélioration "Canon de gros calibre" et "Matériaux Ultra-légers")
Première arme de "Cadence" lors de son pèlerinage, elle n'a pas réussit à s'en séparer encore à l'heure actuelle. Même si le modèle commence à dater et nécessite un entretien constant.

- Omnitech Savant (lourdement modifier pour les besoins de "Cadence")
Cet OmniTech fut si souvent modifier et réparer qu'il pourrait tout aussi bien être "neuf". S'agissant là autant de son arme que de son outil de "travail" elle s'est toujours assurée d'avoir le meilleur matériel possible pour ce dernier. Une IV d'assistanat est intégré dedans pour simplifier ses taches.
De part ses modifications et la nature parfois "illégale" de son travail, elle s'est arrangée pour changer la couleur, habituellement orange, de l'OmniTech par une couleur noire plus discrète.


- Implant L3-r (type "Prodigy")
Elle dut attendre quelques années avant que cet implant ne soit accessible, devant se contentée d'un "vulgaire" modèle L2 qui causait trop de soucis de santé pour être viable. L'acquisition et la pose ne se fit pas sans soucis d'infection et elle passa une solide semaine au lit à cause de cela.

- Combinaison Quarienne (modifiée par ses soins. Renforcée pour lui donner la résistance d'une armure légère)
Une de ses fierté. Sobre, résistante, souple, efficace. Elle peut pratiquement aller partout avec.


Dernière édition par Cadence Visrin le Dim 26 Oct - 3:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Archer
Super Lala
Super Lala
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 28

Infos rapides
Âge: 31
Profession: Exploratrice
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Fiche personnage : "Cadence Visrin"   Sam 25 Oct - 14:08

'o' une zolie Quarienne *doit résister à ne pas lui sauter dessus tout de suite*

Welcome chez nous dans un monde fait de cookies et de supercookies

Alors alors voyons voir comment s'en sort notre Quarienne biotique


Bon d'abord, pas un problème en soit, juste des précisions. Les Quariens ne portent pas un aussi grand intérêt à la biotique que les autres races. Pour eux l'ézo est un bien extrêmement précieux qui ne doit être gaspillé sous aucun prétexte, ce qui supprime d'office les expositions prénatale volontaires. Il reste le cas de l'accident comme c'est le cas avec Cadence. Mais les Quariens n'étant que 17 millions, les probabilité qu'une fuite d'ézo ait lieu dans un vaisseau avec une Quarienne enceinte "au bon moment" et que ce Quarien naissent avec un potentiel biotique en ayant échappé aux problèmes de santé comme des problèmes au niveau du système nerveux... sont très faibles (bien que c'est toujours possible hein Wink)
Le souci c'est qu'avec une si faible population biotique "viable" (s'il y a une centaine de biotique quarien dans toute la Flotte, ça serait déjà bien), le programme de formation biotique des Quariens,sans parler du fait d'avoir des implants et des amplis pour pouvoir s'en servir -qui sont soit très chère à l'achat chez d'autre race soit requérant des ressources rare pouvant être mieux utilisé ailleurs si les Quariens construisent les leurs- est extrêmement basique

Je ne dis pas qu'une Quarienne biotique est impossible, juste que sa formation ne doit se résumer qu'au strict minimum dans la Flotte faute de formateurs et de structure nécessaire.



Description physique
Citation :
Et cela est aussi vrai pour les autres quariens. Si elle n'avait pas été curieuse, elle aurait put croire avoir été la seule à avoir une "apparence" physique.
Comme je te l'avais dit, les Quariens n'ont pas de combinaisons jusqu'à leur adolescence, ils vivent jusque là dans des pièces spéciales un peu comme les bébés bulles IRL. Donc techniquement, ils savent à quoi ils ressemblent eux même sans passer par l'étape "Tiens dis donc à quoi je ressemble?" Sans parler qu'ils n'utilisent pas qu'une seule combinaison dans leur vie et que donc pour en changer, faut l'enlever

Description mentale
Citation :
L'on pourrait juger cette attitude comme égoïste, et elle serait d'accord avec vous, mais, comme elle l'aime à le dire... "Je suis une simple quarienne exilée... Que veux tu que je fasse ?
trois petits problèmes :
1) Si c'est de l'Exil sous forme de Sanction judiciaire pendant le temps de la Flotte (avant ME3 donc), ce n'est pas possible, le dernier exil avant le procés de Tali eut lieu une vingtaine d'année avant.
2) Si c'est l'Exil sous de Sanction judiciaire après le temps de la Flotte (époque forum donc), ce n'est plus possible non plus parce qu'elle n'existe plus, les Quariens pouvant désormais se permettre d'avoir des prison
3) Si c'est une décision volontaire qui n'a rien à voir avec une sanction judiciaire, et bien faudra trouver une autre façon de le dire pour éviter les brouillage ^^"

Citation :
Certes, les exceptions existes mais même maintenant, après la guerre et la reconquête de Rannoch, l’instinct premier des autres races en voyant un quarien est de se méfier de l'éventuel voleur.
Les Humains sont globalement et de tout temps l'exception qui confirme la règle à ce niveau (même si y'a toujours des idiots partout)

Biographie :
Citation :
Exposant un grand nombre de quariennes enceinte à l'élément zéro.
Créant ainsi des biotiques quariens.
Comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas parce qu'un foetus, qu'il soit quarien ou pas, est exposé à la poussière d'ézo (et uniquement à la poussière) qu'il deviendra obligatoirement un biotique. En fait c'est même une rareté, pour un enfant exposé qui devient biotique, il y en a dix autres avec des problèmes de santé au niveau cérébrale ou même rien du tout. Tout est une question de quantité d'ézo et de moment de développement natale. D'ou les expositions volontaire et controlés chez les autres races pour favorisé l'apparition de biotique (et encore les risques sont toujours la juste plus faible) Donc il est plus probable que Cadence soit la seule a devenir biotique dans le groupe.

Citation :

Néanmoins, malgré cette pose d'implant et d'ampli biotique, elle était sujette à de nombreux "accidents" avec l'énergie noire, créant divers problèmes de sécurité pour l'ensemble des personnes présente dans le vaisseau. Cela força alors les capitaines à utiliser plus de ressources pour protéger l'enfant... Ou plus réellement l'isolée plus encore du reste de la Flotte pour éviter tout nouveau accidents, du moins jusqu'à ce qu'il soit sur qu'elle puisse rejoindre les autres sans risques pour ces derniers.
Les enfants quariens vivent ensemble, c'est une race très communautariste. Ensuite, la biotique n'est pas dangereuse en soit, c'est pas la Force de Star Wars. Il faut des années de pratique pour ne serait ce que faire bouger une cuillère. L'implant est implanter à la petite enfance, mais sans l'ampli qui est posée dans l’adolescence, il ne sert à rien et donc pas de biotique jusque la puisque il faut avoir les deux + l'entrainement pour pouvoir utiliser la biotique. Même si tu pète un plomb avant d’accéder à ce niveau, tu fera pas de méga explosion biotique de la mort Razz

Citation :
Elle était Caden'Rah Nar Rayya, simple aide mécanicienne et "force de sécurité biotique" au besoin et elle était heureuse de cette simplicité. Elle aimait cela.
Le but du Pélerinage est justement de "prouver" ta valeur, donc pas de petit boulots juste avant et encore moins d'appartenance à une force de sécurité et encore moins "sécurité biotique" vue la rareté des biotiques quariens.

Citation :
Ainsi, lors de la première pose d'ampli, la Flotte dut se satisfaire d'une vieux modèle L2 qui lui posait tout un tas de soucis. Hors, via ses travaux pour divers groupes mercenaires, elle put entrer en contact avec le marché noir pour acquérir un modèle d'implant L3.
Contrairement à l'ampli que tu peux changer facilement, l'implant reste à vie, ça ne se change pas, on peut juste lui incorporer de nouveaux éléments (qui eux aussi, ne changeront pas). Il est enfoncé dans ton cerveau et le retirer pourrait faire de très gros dégâts sur ta tête surtout dans une clinique clandestine sur Oméga.
Ensuite il y a une petite faute : Les implants sont les L1 à L5. Les ampli ont des noms plus commerciaux (Prodigy, Savant, Polaris, etc.)


Citation :
Quand le fils du capitaine craqua.
Toute sa vie durant on lui avait répété que son rôle serait d'être capitaine... Puis la guerre contre les geths, puis celle contre les moissonneurs... La reprise de Rannoch, le changement de son destin ! Il en devenait, il était devenu fou. Sortant son arme de poing, il se mit à tirer sur ses compagnons de route, éliminant les deux ingénieurs et, si ce n'était pour son entrainement biotique, il aurait certainement réussit à la tuée elle aussi au lieu de la toucher au bras. Son intention était claire. Tuer les personnes qui l'accompagnait avant de retourner son arme contre lui, chose qu'il aurait faite si une projection biotique ne l'aurait pas assommer contre un mur.

Le reste des événements est passer sous secret. Des rumeurs flottes sur Rannoch comme quoi une biotique serait devenue folle et aurait tentée de se suicidée en entraînant avec elle un fils de capitaine envers qui elle était follement amoureuse mais qui la repoussait constamment. Mais que le père du dis quarien arriva a temps et qu'après un court combat réussit à faire fuir la biotique jusqu'à une navette qu'elle vola avant de disparaître dans la galaxie.
Et c'est l'histoire qu'elle utiliserait même devant son procès.
La vérité est... Jalousement gardé entre elle, le capitaine et trois marines. Tous ayant, certains à contrecœur, jurés de ne rien dévoiler de ce qu'il s'était passer, laissant Caden'Rah devenir la "coupable idéale".

Cette partie de l'histoire est assez improbable :
1) pourquoi garder l'évènement secret sur le pétage de plombs de l'autre ? Parce qu'il est "fils de capitaine"? Les Quariens ne sont pas regardant sur les grades et origines; exemple : Tali accusée de trahison alors qu'elle est la fille d'un amiral et qu'elle a aidée à sauver la galaxie.
2) les quariens ne sont pas du genre à ce fier aux rumeurs, le même genre de chose qui les font passer pour des voleurs, des mendiants et des parias dans la galaxie... Ils veulent des explications concrètes (comme avec le procès de tali)
3) Etant donnée qu'elle a neutralisé le tueur de deux personne, c'est plutôt une héroïne qui a arrêtée un meurtrier et pas quelqu'un qui passerait pour le coupable idéal
4) comme je l'ai dis plus haut, l'Exil n'existe plus

Donc voila je sais que cette partie de l'histoire est là pour justifier que Cadence n'est plus sur Rannoch, mais il faudra trouver autre chose

Inventaire :
-Les implants n'ont pas de nom (qui au passage sont des modèles humain). Il ne s'agit que de "modèles" qui sont de plus en plus évolués. Les variantes sont simplement des sortes de "mise à niveau de l'implant". C'est à dire que l'implant L3r, c'est grosso modo un "bout d'implant L3" qui est "connecté" à l'implant L2 pour former un implant L3. Il a en fait juste pour intérêt de marquer la nuance avec un implant L3 directement implanter "en entier".
-Il manque l'ampli biotique qui, lui, a un nom, et lui peut être changé plus facilement.




Bon voilou voilou personnage intéressant avec quelques changements à faire mais rien de compliqué


si tu as des questions hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melrpg.forumactif.org
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Fiche personnage : "Cadence Visrin"   Mar 9 Déc - 11:16

N'ayant plus de tes nouvelles depuis un mois, ta fiche est considérée comme abandonnée. Tu pourras la reprendre et la terminer en nous l'indiquant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche personnage : "Cadence Visrin"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche personnage : "Cadence Visrin"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche personnage de Tarkandil
» Bolt Uzumaki [Fiche Personnage]
» fiche de personnage
» Modèle de fiche de personnage ~ Pirates
» [Codage] Fiche de personnage - Severus Storm [Terminé - Abygael Thompson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Dossiers Refusés, Abandonnés ou Inactifs-
Sauter vers: