Un dernier hommage...

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un dernier hommage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Un dernier hommage...   Mer 22 Oct - 21:54

• Date du RP: 12 Janvier 2189 (5 jours après Le début de la fin 2)
• Lieu du RP: Terra Nova - Cimetière militaire de Scott
• Type de RP: Ouvert aux membres de l'Alliance qui ont des liens avec Rachel
• Nombres de personnes requises: Une voir deux personnes


Le cimetière militaire de Scott... Gigantesque terrain aménagé peu de temps après la sinistre guerre des moissonneurs, cet endroit permettait d'offrir une sépulture décente aux braves combattants tombés au combat qui se sont battus courageusement contre l'oppresseur du Néant. Aujourd'hui était un sombre jour pour l'Alliance. Une énième enterrement avait lieu, sauf que cette fois-ci, il s'agissait d'un membre de la famille. Le Colonel Anthony Barclay, promu à titre posthume qui fut mon père.



Ce frais matin du lundi 12 janvier 2189 était particulier, j'étais en première ligne comme à mon habitude sauf que cette fois il ne s'agissait pas d'une bataille mais d'un enterrement. A ma gauche était placé un des trois officiers généraux présents qui avait eu la chance de commander en compagnie de Big Daddy comme ils l'appelaient. La ligne était composée de plusieurs officiers en tout genre, il faut dire que mon père avait le bras long dans la hiérarchie, des majors incluant son meilleur ami James Ramirez sans oublier les colonels et les quelques lieutenants. Il y avait même un ancien amiral à la retraite du temps où il commandait le cuirassé en charge de larguer les troupes au sol dans lesquels mon père avait combattu. Je m'en rappelle encore de ses histoires angoissantes mais palpitantes du raid skylien, où il répétait tout le temps la même chose de sa voix rocailleuse et grave. Sa voix sonnait dans ma tête comme si ça datait d'hier...

Derrière nous, les moins gradés qui étaient pour la majorité des représentants de la compagnie qui servaient sous ses ordres et à ma droite reposait un trou qui était occupé par ma mère, sanglotant derrière sa tribune prononçant son discours en tenant la tenant fermement lutant contre le chagrin. J'étais là, impuissante face au spectacle qui avait lieu, dans ma tenue de 2nd Lieutenant, le chignon sur la tête, le regard vide droit devant tentant de faire le point sur la suite.

Quoi qu'il advenait ma promotion était proche. Rien n'était plus précieux que de grimper les échelons après la famille évidemment, mais cette fois je m'en contrefichais totalement. J'avais le visage du salopard qui était responsable de sa mort et je comptais pas lâcher l'affaire, d'ailleurs j'avais rendez-vous pour la sixième fois avec un membre des services de renseignement qui était une autre branche de l'arbre des connaissances de mon paternel. En espérant d'obtenir vengeance, chose qui occupait principalement mon esprit, source de ma détermination et alimentation de ma folie qui ne faisait que grandir en moi.

Ma mère était probablement la seule civile vêtue de la tenue classique de la veuve. La tradition de l'Alliance et des Barclay stipulait que chaque militaire devait porter l'uniforme, même le défunt. Lorsqu'elle reprit sa place en s'essuyant du doigt une larme, j'ai compris qu'il s'agissait de mon tour. J'avançai, le pas lent, la tête haute, source de fierté d'avoir eu comme père un tel homme que j'admirais malgré l'attitude impartiale qu'il avait avec moi. Je pensais au début comme étant être un simple pion, source de sa volonté à devenir une machine à tuer qui suivait la logique aveugle de l'armée, mais en réalité non. Il souhaitait simplement me rendre meilleure, forte et unique. Et il avait encore raison... J'entamai la première et unique marche de la petite estrade en bois que je piétinai de mes bottes aux semelles trempées par la fraîcheur de la verdure. Ma main effleura le cercueil massif couvert de la bannière bleue de l'Alliance, à son pied était disposé un petit tas de roses blanches, image de sa force, de sa robustesse mais de sa justice. Je faisais désormais face aux nombreuses personnes respectant le doux et pesant silence légèrement trahi par le chance des oiseaux. Ma tête se baissa avant de se relever prête à débuter mon discours improvisé, je n'étais même pas stressée, simplement concentrée et en colère.


- Mon père, le colonel Anthony Barclay ex-commandant de la 512 compagnie des forces terrestres de l'Alliance était un grand homme. De part sa taille, son coeur et son talent au combat, il était grand. Je ne vais pas passer cette triste journée à vous raconter ses exploits qui resteront gravés dans nos coeurs et dans les rangs de l'Alliance.

Il est resté huit mois dans le coma, ayant combattu avec courage face à la mort après avoir vaincu contre les pirates qui menaçaient notre stabilité. Qu'elle était la première chose qu'il souhait faire lors de sa sortie du coma? Retourner auprès de ses hommes qu'il considérait comme ses propres fils, ses dix règles sont désormais utilisées pratiquement partout dans les centres de formation de l'Alliance par les sergents instructeurs, jamais au grand jamais il n'a raccroché.

Et ce, même pendant la guerre des moissonneurs où il a été gravement blessé et ce valeureusement dans une explosion de M-80 à Londres dans le but de sauver quelques pauvres civils sans défense. A-t-il laissé tombé lorsque le commandant Shepard et les forces galactiques ont mis fin à cette guerre? Non. Il est revenu sur Terra Nova afin de transmettre son savoir à ses hommes et participer à la reconstruction humaine et le redressement de l'Alliance sans rechercher la reconnaissance et les récompenses de notre faction.

Anthony Barclay était un héros. Il a le même mérite que ces braves soldats ou le commandant Shepard qui ont donnés leur vie pour que nous soyons encore en vie. Le colonel Barclay était un homme brave, rigoureux et calculateur qui n'hésitait pas à se mélanger avec ses hommes en allant combattre avec eux en première ligne afin de transmettre son savoir à ces derniers. Moi, Rachel Laura Barclay jure devant dieu de rendre justice aux criminels qui nous l'ont retiré de notre vie.


Après avoir haussée progressivement le ton sur toute la durée de mon discours, je repris ma place, laissant un officier ordonner aux dix hommes armés et alignés de lever leurs armes. A son commandement ils firent feu dans le ciel avant de redescendre leur fusil. L'officier se retourna sur place avant d'avancer en direction de la bannière de l'Alliance qui cachait le cercueil de mon père, il l'attrapa avec un soldat placé à l'autre bout pour la plier en plusieurs morceaux afin de former un triangle à angle droit pour ensuite la remettre à ma mère.

J'étais énervée, j'avais hâte que ce supplice qui alimentait ma haine finisse afin de me mettre au travail dans le but de retrouver ces terroristes qui ne resteront pas impunis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Re: Un dernier hommage...   Dim 26 Oct - 11:30

Une fois la cérémonie terminée, je plaçai à nouveau mon calot bleu sur la tête conformément au protocole. Une partie des personnes saluèrent ma mère en lui serrant la main en guise de compassion, tandis que d'autres firent de même avec moi en saluant militairement. Sur le coup j'étais honorée de faire face à un général mais ce moment ne fut que trop bref. Les gens se dispersèrent lentement pour ne laisser plus qu'un sortir du lot. Il avait l'air à priori de faire partie de la division des renseignements, surement le représentant avec qui j'avais pris rendez-vous il y a cela quelques jours quand ils me bombardaient de questions en pensant que j'étais impliquée dans cet accident. Dave Jombo, lieutenant des services de renseignement en charge de l'enquête sur l'attaque du chantier qui a provoqué la mort de mon père... Ils avaient plus l'air dérangés par les dégâts matériels que par sa mort elle-même. Sa carrure était l'inverse de mon père, à peine aussi grand que moi, fin, le visage pâle et décharné rappelant un anorexique. Sa voix allait parfaitement avec son physique, un mélange des deux sexes penchant vers la gente féminine.

- Second lieutenant Barclay ? Toutes mes condoléances pour votre père. Nous avions rendez-vous... me fit-il avant que je ne l'interrompt le coupant dans sa phrase.

- Tu veux bien m'attendre dans la voiture maman ? fit-je en lui tapotant discrètement l'épaule avant de revenir à l'enquêteur.

- Merci lieutenant mais j'aurai besoin que vous soyez bref. Avez-vous des informations sur les terroristes en question oui ou non ? répondis-je en laissant ma haine prendre le dessus sur le ton de ma voix.

C'est à ce moment que je me suis rendue compte de la tonalité de ma voix, grave mais sans aller dans l'excès, l'homme châtain au front dégarni n'avait pas l'air choqué par ma réponse plutôt hostile et froide, c'était déjà ça. Il se contenta de me tendre un datapad bourré d'informations, probablement un rapport. Une fois dans mes mains je fis défiler les informations à l'écran avant de remarquer mon nom presque en tête de liste. Mes lèvres n'eurent pas le temps de bouger qu'il me rattrapa à la volée.

- Nous avons réussis à retrouver les suspects, c'était plutôt simple étant donné qu'ils se croient discrets  nos agents ont remontés leur trajet depuis le soir de l'attentat jusqu'à leur base d'opération. Un ancien bunker désaffecté qui avait servi d'abris lors de l'attaque des moissonneurs. Le major Ramirez se chargera de l'opération, je me suis chargé personnellement de vous mettre sur le terrain conformément à vos souhaits...

Sur le coup je ne savais pas vraiment quoi répondre. L'amateurisme des terroristes et la rapidité de l'Alliance à réduit considérablement le délai des recherches.

- Et bien... Merci. Quand l'opération aura lieu?

- Le 15 janvier au matin. Soit dans trois jours. Le reste des informations arrivera à votre supérieur hiérarchique qui se chargera de vous briefer en temps. Maintenant si vous voulez bien m'excuser.

Le lieutenant Jombo se replia après m'avoir salué, chose que je fis en retour bien évidemment avant de regarder une dernière fois le datapad pour ensuite rejoindre ma mère qui m'observait de loin à travers la vitre de la voiture. Un sourire apparut sur mon visage, incarnant l'impatience, la joie et le sadisme auquel j'allais faire preuve de manière presque abusive sans trop risque de me faire moucher par la hiérarchie. Mon envie de devenir une N était toujours d'actualité, mon père ne voudrait surement pas que je gâche cette opportunité pour le venger de la manière la plus atroce qui soit.

La suite ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un dernier hommage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» hommage à michel Corringe.
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Choléra, dernier bilan: 305 morts et 4649 cas de contamination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Asgard (Terra Nova)-
Sauter vers: