Remember her

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Remember her

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Sinassas
Angel leader
Angel leader
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 26/09/2014

Infos rapides
Âge: 32
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Remember her   Ven 24 Oct - 22:34

• Date du RP: 18 fevrier
• Lieu du RP: Citadelle - Mémorial de Huerta
• Type de RP: fermé
• Nombres de personnes requises: 1 (évidemment moi )



« … Ok, on se retrouve au vaisseau dans dix heures, je vais sonner le rappel.
-Merci Max, merci beaucoup.
-Pas de quoi, dépêche toi ok ? »


Jonathan raccrocha avec un mince sourire.
Comme d’habitude, avant chaque départ, il était partit sans les autres dans la citadelle, pour passer un moment seul, et lui apporter des fleurs.
Il pénétra donc dans le hall d’accueil de l’hôpital et se dirigea directement vers l’ascenseur, en ignorant la case « je passe par l’accueil ».
Car il savait déjà ou il allait. L’étage réservé au patients de longues durée, ceux qui avaient des maladies incurables ou étaient dans le coma, comme elle.


L’ascenseur s’ouvris et Jonathan, vêtu comme à son habitude de sa veste noir et son pantalon de même coloris, s’avança dans le couloir, un bouquet à la main.
Un jeune drell passa, l'air triste, et pénétra dans une des chambres à coté de celle que Jonathan cherchait. Puis on entendit un cris, et les infirmières paniquèrent. Apparemment il avait claquer et choisi la solution de facilité. 
Il s’arrêta devant la porte de la chambre n°18, ferma les yeux pour se calmer et pénétra dans la chambre en poussant la porte de sa main gauche.
La chambre était petite, suffisamment pour un lit et le matériel, une armoire, une petite table, ainsi que deux chaises. Mais la chambre était éclairé correctement grâce à la vitre sur les jardins de la citadelle.
Et sur le lit, allongé comme si elle dormait, la belle au bois dormant de Jonathan, Jessica.
Ses longs cheveux roux avaient été peigné, ses ongles coupés récemment, et des jacinthes rouges avaient étés déposés sur la tablette à coté d’elle.

*Hum, les jacinthes c’est Doug à tous les coups, les soins ça doit être surement Jessica.*

Il déposa les fleurs à coté de la table, et alla s’asseoir à coté sur la chaise.
Cela faisait combien de temps déjà qu’elle était dans le coma ? Trois ans ? Trois ans de galère, d’espérance et de moment de désespoir.
Il prit un petit objet dans sa poche, et le déposa à coté des fleurs.
C'était une vielle montre terrestre, de couleur verte et rouge, dans un métal très résistant.
Sa vielle montre.
Il l'avait reçu en cadeau d'un de ses anciens camarades de son école, qui lui avait offert pour que la montre comme une sorte de porte-bonheur.
Par ce geste, c'était une manière d'attirer la chance, pour qu'elle se réveille plus vite.


*Enfin...*

Il commença à pianoter sur son omnitech, avec l'espoir qu'elle se réveille alors qu'il était la.
Elle lui manquait, affreusement.
Avec la fatigue de la nuit, il commença à somnoler sur sa chaise, indifférent au bruit ambiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Sinassas
Angel leader
Angel leader
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 26/09/2014

Infos rapides
Âge: 32
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Remember her   Mer 10 Déc - 18:37

Jonathan se mit à réfléchir, c’était quand la première fois qu’il l’avait rencontrée ?
Le jour de son arrivée, c’était un samedi. Jonathan était en train de réparer un des véhicules avec Héloise. Ils étaient au . A l’époque, ils étaient revenus d’un entrainement de terrain, une opération d’exfiltration de VIP, et un des Makos avait eu un soucis de moteur . Ils étaient en train de galerer quand elle est arrivée en disant….


=============================================================

« Vous avez pensé à effectuer un nettoyage complet de la bestiole ? »


Jonathan donna une poussée au chariot pour sortir d’en dessous du Mako qu’ils appelaient affectueusement Big Boss et releva la tête vers la personne qui venait de parler. C’était une jeune femme, en tenue d’officier, at minima 25 ans. Elle attendait avec un petit sourire supérieur, en plein milieux des portes du Hangar qui abritaient les Makos de l'unité. Jonathan se releva et s’épousseta rapidement avant de se diriger vers la nouvelle venue.


« Et à qui avont nous l’honneur ?



-Première classe Goncalves, Soldat, dit-elle en insistant bien sur le « soldat », Je cherche le chef de cette unité.


Jonathan souri, et fit un clin d’œil à Doug. Elle l’avait pris pour un simple soldat de rang, fallait dire qu’avec son t-shirt et son pantalon camouflage sans aucune de ses décorations, son grade n’était pas déductible. Combiné au fait que tout le monde se moquait du grade dans son unité, autant dire que dès qu’un nouveau cherchait le patron, cela était difficile.


"Doug ? Tu sais où est le patron ?

- Na Jonny, il n’est pas partit faire des courses ?

- T’est sur ? Je croyais qu’il était à l’armurerie, non ?

- L’armurerie ? Ce n’était pas hier ? Là il devait passer vérifier les chambres ?

- Hum… Il n’est pas en train de superviser l’entrainement des dernières recrues ?

- Mais non… Je croit qu’il est…..

- HOOOO ! Vous pouvez vous accorder bon sang ? Vous savez ou pas ?"


Jonathan souria. Elle était énervée. Parfait. Avec un sourire indolent, il se retourna pour revenir vers le Mako.


« On sait ou il est. Mais on vous le dira pas. A moins que vous me battez .

- Je n’ai pas le temps de me battre. Je le cherche au sujet de mon affectation !

-Doug ? Active le verrouillage du hangar.

- Okok, humpf.. »


Les portes de sortie des makos se refermèrent dans un Dong sonore, ainsi que les portes de sorties extérieurs. Ils étaient enfermés, et si elle voulait trouver ses informations, elle devra d’abord se battre.


« Michael ? On a de la visite ! Envoie-lui une paire de chaussure adaptée au moins ! »


Un grognement sourd lui répondit, menaçant, animal, et on vit une ombre se lever dans le fond de la salle. Une imposante ombre, grosse, et lourde. En passant dans la lumière, son crâne chauve parsemé de quelques cicatrices ressortit sur ce corps habillé de noir. Une paire de Chaussure vola en direction de la jeune femme et glissa devant elle.


« Bien… Je vais vous apprendre à respecter un supérieur… Allez-y, je vous attends . »

 Dit-elle dès qu’elle eut enfilé les chaussures et qu’elle fut prête.
Jonathan s’approcha lentement vers la jeune femme, garde levée, un mince sourire provocateur.

Il passa directement à l’attaque et la jeune femme intercepta sans problème le coup qui lui était dirigé. Il se passa un moment, ou aucun d’entre eux ne semblait prendre l’avantage. Quand soudain Jonathan sentit une douleur au niveau de sa jambe et il fut rapidement mit à terre.

La jeune femme l’immobilisa en quelques secondes.


« Apparemment j’ai gagné…dit-elle en soufflant… Où est le bouton d’ouverture de la porte et où est votre supérieur ? »


Jonathan respira lentement pendant des longues secondes.


-Vous savez ce qu’on dit aux nouveaux dans l’équipe ? Gare au Méta ! »


Elle eut un regard d’incompréhension et elle disparut soudain dans un « Grooooooaaaaaaarrrrr » sonore. Michael l’avait choppé au corps à corps et tentait de la maitrisée.

Mais l’intervalle que le colosse lui avait laissé n’était que de courte durée. L’homme vola dans les airs sous le coup d’une impulsion biotique tandis que la jeune femme se releva en colère, les cheveux en bataille.


« Tu tiens le coup mec ?

-Grrrrrrrrrrrr !!!!!

-Je prends ça pour un Oui. On y retourne. » Dit-il en se mettant à courir.



Jonathan encaissa la stase de plein fouet et Michael le toucha pour annuler la stase. La militaire regarda avec surprise le duo se ruer sur elle et tenta de balancer une dernière stase sur Michael. Mais Jonathan toucha son camarade d'une main pour le libérer avant de reprendre sa course et de plaquer au sol. Michael se jeta ensuite sur tout le monde pour immobiliser. Il se passa quelques secondes et Jonathan eu un sourire.


« On arrête la , victoire de la maison, tu peux me relever Michael ? »


Le colosse se releva et souleva gentiment Jonathan pour qu’il puisse se remettre sur ses pieds avant de tendre la main à la jeune femme.


« En tout cas, Bienvenue Mademoiselle Jessica Goncalves, Je suis le caporal  Jonathan Sinassas, et vous venez de passer avec les félicitations le baptême qu’on fait au nouveaux de l’unité.

-Whatttt ? »


=====================================================
Jonathan rouvrit les yeux et regarda l’heure. Il avait dormis que deux heures, deux petites heures. Et elle dormait toujours. Dans son sommeil sans fin.

Il décala un peu la chaise et glissa sa main vers celle de la jeune femme qu’il aimait.

Elle était douce et chaude, tellement à l’opposée des siennes, toujours froides et craquelés d’une multitude de cicatrice. Il resta ainsi, laissant le temps passé, savourant les instants qu’il passait avec elle. Avant de repartir à nouveaux….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Sinassas
Angel leader
Angel leader
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 26/09/2014

Infos rapides
Âge: 32
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Remember her   Jeu 1 Jan - 1:26

Jonathan reprit sa position sur sa chaise. Le jour commençait à se coucher, il ne pouvait rester que quelques heures de plus dans la pièce.  Max avait été suffisamment gentil pour l’autoriser à  faire ce passage alors que le Mother of Invention devait partir. Et il n’allait pas abuser trop de sa gentillesse.

Son regard se posa sur le visage paisible de Jessica et il eu un mince sourire. Elle était détendue, avec un mince sourire. Il se mit un peu de musique douce pour passer le temps, et ces yeux se fermèrent d’eux même.

===============================

Pour les fêtes de fin d’année,  j’avais obtenue de mes supérieurs de pouvoir nous accorder une période de repos sur la dernière semaine de l’année. Il avait fallu batailler pour pouvoir obtenir cette autorisation, mais je l’obtenue malgré  tout.


Nous avions donc tous choisis la destination, et une semaine avant les festivités, nous avions donc atterrit sur une planete dont personne m'en avait dit le nom précis, il fallait dire qu'il était compliqué en plus,  en parfait touriste. Malgré que des touristes habituels ne demanderaient pas à faire du saut en parachute à des distances assez hautes. Hé oui, on est des drogués des sauts H.A.L.O, partout dans l’univers. Nous avions donc passé la semaine entre farniente, saut H.A.L.O, course d’orientation dans la foret, et concours de lutte sur la plage. Des militaires en vacances quoi.

Et le jour J arriva, J-6H en gros. Le soleil se couchait très top ici et j’avais l’intention de faire une surprise à Jessica, et j’avais réussi  à la faire grimper sur une petite barque pour aller faire un tour sur l’eau. Par pur chance, je réussis à pousser le bateau à la force de mes bras sans faire qu’il se renverse jusqu’au milieux du lac.

« Qu’est-ce que tu voulais me montrer enfin Jonathan ? » me demanda-t-elle une énième fois.

Je souris, et rangea les rames. Jessica était vêtue spécialement  pour cette dernière soirée de l’année. Elle avait choisis une jupe blanche avec quelques touches de bleu, ainsi qu’un bustier de couleur bleu avec un gilet de couleur noire.

Je leva la tête vers le ciel, et lui fit signe de regarder. Elle suivit la direction de mon regard, et eu un « Ho » de stupeur.

Les nuages commençaient à glisser vers l’intérieur du littoral, et découvraient sous ses yeux éblouis un ciel vide, illuminé d’une multitude d’étoile. Le ciel était illuminé, et ainsi en était la mer d’huile qui nous entouraient. Nous étions entourés d’une multitude de point lumineux, éclats ou reflets sur l’eau, nous deux seuls sur notre barque,  avec le bruit de la mer, ce  « flush-flush » si régulier et si doux. Jess avait un sourire d’enfant devant la beauté du paysage, et la voir ainsi me faisait chaud au cœur. Je sortit deux bouteille de bière et en décapsula une que je déposai de son coté, avant d’ouvrir la mienne et boire un peu.

Nous attendîmes donc que le temps passe, profitant du spectacle magnifique qui s’offrait sous nos yeux.

A un moment donné, Jess eu un mince rire, et reposa sa bouteille dans le fond de la barque.

« Heu, Johnny ? Je peux te poser une question ? » Me dit-elle en se levant difficilement de son coté pour s’asseoir. Je leva un sourcil. Elle semblait un peu… Saoul ? Je jeta un regard rapide en direction de l’autre place, et découvris cinq bouteille posée en vrac au fond de la barque. Et regard mon unique bouteille consommée. Elle avait un peu abusée de la bouteille.

« Dit moi ? Cet endroit …. Ce lieux…. Cette atmosphère… tu n’es pas amoureux de moi par hasard ? »

Je mit plusieurs secondes à essayer de comprendre les possibles sens caché de sa phrase avant de me rendre compte de ce qu’elle me disait.

« Eh bien embrasse-moi Idiot ! » dit-elle avec un sourire taquin avant de fermer ses yeux et d’avancer ses lèvres lentement vers moi, les yeux fermés.

Il y avait donc Jessica, qui avançait sa bouche pulpeuse vers moi, et Moi, qui tendait difficilement de comprendre ce qu’il se passait, mes sens un peu endoloris par l’alcool. Avec une musique disant « Je pense que je vais t’épouser » en arrière-plans.  Wait a second… Ce n’était pas mon téléphone ?

Je me penchai en avant, esquivant les lèvres de Jess, et attrapa le téléphone qui était sous le siege.

« Pourquoi ? Je suis pas assez Belle a ton gout c’est ca ? »

Cette remarque qui m’aurait fit sourire en temps normal ne mis fit ni chaud ni froid. « Alerte météo, risque de tempete imminente.. » était marquer sur l’écran du téléphone.Il fallait bouger et vite. Mes mains se jetèrent sur les rames et les remirent à l’eau.

« Je suis trop moche….. Bouhouhouhouhouhouhouhou……

-          Ecoute Jess, il y a une tempête qui s’annonce et il…
-          Bouhouhouhouhouhouhouhou…. »

Je lâchai un juron, et commença à ramer de toute mes forces. Le ciel commença brutalement à se couvrir, et la mer commença  à entamer sa valse endiablée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Sinassas
Angel leader
Angel leader
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 26/09/2014

Infos rapides
Âge: 32
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Remember her   Sam 3 Jan - 22:41

J’avais toujours bien aimé le radeau de la méduse de… Je sais plus... Mais vous voyez ce tableau au milieu de la mer déchainer, ou des hommes et des femmes se retrouvaient sur un simple radeau fait de planche. Transformer ça avec deux jeunes gens sur la mer déchainée, avec un air de fin du monde à la Noé, sauf que là la Terre promise était la rive du lac.

C’était…. Horrible.  La mer faisait faire des bonds à notre barque, et cela me rendait malade. Malade au point où je me cramponnais à ce que je pouvais, sentant le steak de varren remonter dans mon estomac. Et Jess en train de se cramponner à l’avant de la barque, en train de traiter les vents de tous les noms. Elle était formidable comme fille, mais là j’aurais bien aimé qu’elle ne soit pas aussi saoul... Et puis soudain je sentis un gros choc, et plus rien.

Je repris conscience lentement, sentant le sable chaud sous mon corps, et les vagues glisser le long de mon torse.

Ma tête me faisait mal, affreusement mal, et je sentais que j’avais pas mal de petites éraflures un peu partout. Je me relevai lentement. Il faisait Jour, le lever du soleil. J’étais sur une plage, et je pouvais voir le lieu de vacance ou mes camarades séjournaient à l'autre bout du lac, c'est à dire très loin. En parlant de camarade…
« Jess ? Jess ? Jessica ! Jessica ! »
Un mouvement de panique me pris à la gorge, et je me retins de courir dans tous les sens. Si tu panique, tu ne risques que d’empirer les choses d’avantages.

Je jeta un regard le long de la plage. Des débris…… des noix de cocos…… un singe en train de se balader sur la plage….Un corps enveloppé de noir.

Je courus du plus vite que je pouvais, et glissa sur les genoux en arrivant à ses côtés.
« Non non non non Jess, tu ne vas pas nous lâcher maintenant, pas maintenant. »
Je posai ma main au niveau de son coup et ferma les yeux. Pas de respiration. Il allait falloir que je m’y mouille.

J’apposai mes mains au niveau de son thorax, et commença à appuyer.

*Ah, Ah, Ah, Ah, stay alive, stay alive…*
C'était une technique que m'avait enseigner un de mes professeurs dans la necessité de faire un massage cardiaque, suivre le tempo de cette musique. Il faut dire que les paroles sont adaptés en plus


Et il allait falloir faire du bouche à Bouche… Au moins elle allait être contente, j’allais l’embrasser.

Ou pas.

Je reçu un coup de poing dans les côtes et fut balancer dans le sable à côté. Apparemment elle était réveillée.
« Hey mais qu’est-ce que tu fous, ça va pas la tête ? »
J’eu un mince sourire en me tenant les cotes. Elle frappait fort la bougre.
« Où est la barque ? On est ou la ? Et pourquoi je me balade avec un mal de crane ? »
Je roula sur le dos et arrêta de bouger sur le sable chaud.  Au moins on était en vie.
« Qu’est ce qui s’est passé avec tes vêtements ? Et les miens ? Johny ? Johny ? »
Elle se leva difficilement et me regarda d’en haut dans les yeux. Des yeux chargés d’incompréhension et d’inquiétude. Je craqua. Et lui raconta ce qui était passé. Elle m’écouta en silence,  ma voix de basse racontant rapidement ce qu’il s’était passé. Elle m’écouta en silence.
« Hé bé... Ne me refait Jamais un Plan comme ça… Clair ?

-Je n’en n’ai pas l’intention !

-Bien, je propose qu’on bouge, ça ne servira à rien qu’on reste ici, autant rentrer. Surtout si tu as demandé à Michael de te couvrir au sujet de notre absence… Et le téléphone est tombé à l’eau… Génial ! »
Je ne fis qu’acquiescer, et nous commençâmes à marcher le long de la plage en silence.

Il se passa un temps. Une heure, Deux heures, entre les deux.  Un temps avant que nous nous arrêtâmes dans un petit oasis en bordure de forêt, ou nous étions à l’abris des coups de soleils qui commençait à taper fort.

C’était une petite cascade, ou l’eau chantait tranquillement avec un doux bruit de glouglou, les arbres faisaient de l’ombre tout autour, tandis que la vapeur d’eau s’élevant de la cascade nous rafraichissaient le corps.  Nous nous étions arrêtées la, profitant de la brise, quand quelque chose me revint à l’esprit.

Sur le coup, cela m’avait paru normal, mais cela semblait cacher quelque chose.
« Jess ? Je peux te poser une question ?

-Hum ? »
Elle tourna la tête vers moi, ses pieds déchaussés trempés dans l’eau. Les minuscules gouttelettes émises par la cascade s’emmêlaient dans ses cheveux et garnissaient d’une multitude d’éclat ses cheveux roux. Son regard un peu triste disparut d’un coup, comme si elle voulait cacher un mal être
« Lorsque tu m’a déclaré que tu m’aimait, tu avais bu de l’alcool, comme pour te donner du courage. Tu es tombée amoureuse de moi depuis le début non ? »
Elle rougit et se tourna. J’avais marqué un points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Sinassas
Angel leader
Angel leader
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 26/09/2014

Infos rapides
Âge: 32
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Remember her   Mar 6 Jan - 16:44

Nous restâmes immobile, seul, entourés par le glouglou perpétuel de l’eau.

« Tu sais je…enfin… je… »dit-elle avec difficulté.


Je me leva de l’endroit à l’ombre d’où je me trouvait, et la rejoignit lentement.

« Tu quoi ? » lui demandait-je doucement.

Je m’accroupis à coté d’elle et enleva mes chaussures avant de mettre moi aussi mes pieds dans l’eau.

« Je… Je …. Je ….. Bououououououou….. »

Et elle se jeta sur moi, des larmes coulantes à large flots sur son visage d’ébène, sa tête sur mon épaule. Je resta la, sans rien dire, la gardant dans mes bras, sentant son corps hoqueter contre mon corps. Elle n’avait rien dit, et pourtant, elle avait tout dit. Elle m’aimait, et je l’aimais. Cette petite fleur si fragile, si innocente, sous son armure de fer.  Nous étions militaires, nous nous aimions. Une chose impossible que nous avions refouler, refouler jusqu’à aujourd’hui.

Je la redressai, et lui chassa lentement les larmes qui restaient sur son beaux visage encadré de cheveux roux. Et je m’approcha lentement de ses lèvres.  Elles avaient un gout d’eau de mer, un gout de sel mêler de larme. Avec un gout de fraise. Sucré salé. Fer et verre.
Je recula lentement. Elle recula lentement, surprise,  sans comprendre.

« Moi aussi » lui chuchotais-je lentement.

Elle revint m’embrasser. Avec plus de passions qu’avant.

        Nous arrivâmes dans les environs de notre lieux de vacance dans la soirée.  Les bruits de la fête reprenaient. Apparemment tout le monde était rester dans les bungalows pendant la tempête et personne n’était sortit avant que l’alerte soir terminer. Jessica m’arrêta avant qu’on nous voie.


« Juste, me dit-elle en me prenant dans ses bras une dernière fois,  on ne va pas…
-Parler de ce qu’il s’est passer ? Non t’inquiète. Ce sera notre secret à nous deux d’accord ?
-D’accord »

Elle m’embrassa une dernière fois, et je me força a mémoriser la sensation de ses levres sur ma bouche, la sensation de ses cheveux, la forme de son corps.
Une dernière fois avant que l’armure de la dame de fer se referme.
Rien qu’une dernière fois…

« Hé, tant que j’y pense, vu qu’on était pas la on a rater les fêtes de fin d’année,  donc bonne année ! »


===================================================================
               Jonathan se réveilla en sursaut et regarda sa montre. Le vaisseau partait dans une demie heure. Il devait y aller. Déjà.  Il se leva de sa chaise, ses muscles lui faisant si mal de ne pas avoir bouger. Il alla déposer un baiser sur le front de sa belle au bois dormant, et empoigna son manteau noir. Il fallait remettre son armure, retourner  avec ses camarades, retourner sur le Mother of Invention. Il était devenue elle, elle était devenue lui.

Il jeta un dernier regard sur la chambre d’hôpital avant de s’en aller. Avec une pointe de regret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remember her   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remember her
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Veuve (Citadelle - Relais Cosmodésique)-
Sauter vers: