Les Mercenaires Font Du Sky

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Mercenaires Font Du Sky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Spencer
The Last Shadow
The Last Shadow
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 20
Localisation : Quelque part dans la galaxie

Infos rapides
Âge: 34
Profession: Mercenaire
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Les Mercenaires Font Du Sky   Dim 16 Nov - 12:54

Formulaire :
 

Aperçu Global du complexe (Non représentatif de la base en elle-même, seulement de son Design):
 

Quelques jours après mon altercation avec mon cher Amiral qui ne le serait plus pour longtemps vu le bazar médiatique que les évènements d’Illium ont provoqués, on a décidé, moi et le reste de mon équipe, de quitter l’armée et de poursuivre notre œuvre en tant que mercenaires. Là où ça devenait ennuyeux c’était que je ne pouvais me permettre de juste me balader tranquillement à bord d’un vaisseau fiché à présent, il me fallait une planque au plus vite, une sorte de forteresse de solitude en quelque sorte  et j’avais justement ma petite idée d’où je pourrais installer notre nouveau QG.

Spencer : « Bon c’est décidé ! Meyers ? Direction le système Spartes, on part pour Alsagès »


James : « A tes ordres l’ami c’est parti pour Alsagès »


Peu après nous étions enfin en orbite de ce qui allait devenir notre nouveau foyer. Certes peu accueillante en apparence avec son atmosphère faite de méthane et d’argon ainsi que sa température globale avoisinant les -193 °C elle était abritait la planque parfaite pour des individus tel que nous, une ancienne base de l’alliance classifiée top secrète du temps de son activité, elle fut abandonnée lors de la guerre contre les moissonneurs et elle ne fut d'ailleurs jamais réinvestie à cause des conditions climatiques et du budget nécessaire à sa rénovation.
En d’autre terme une base d’opération idéale, j’en avais pris connaissance un jour alors que l’amiral se permettait une petite dispute avec un autre commandant lors d’un briefing, je me suis permis de, disons, jouer les petits curieux en jetant un coup d’œil discret sur les dossiers qui étaient posés sur son bureau.  

Bref me doutant de ce qui m’attendais j’ai d’abord fait le nécessaire avant d’envoyer une équipe y faire un tour.


Spencer : « Heaven fait un scan des coordonnées que je vais entrer dans la console s’il te plait »

Je me suis donc exécuté et j’ai tapé les coordonnées du complexe que je cherchais


Heaven : « Scan en cours … je détecte effectivement un complexe militaire à la surface mais il semble envahi par les glaces Commandant »


Derek : « Ah … ?  J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle les gars, je commence par laquelle ? »

Kara : « Par la plus pertinente Derek, par la plus pertinente … »


Dit-elle en approchant de la console de Derek, ce dernier ayant vraiment trouvé un élément intéressant qui pourrait avoir son utilité. Ce qui semblait être la voie d’honneur vers cette fameuse base.


Derek : « Regardez, il s’agit de ce qui s’apparenterait aux portes d’un hangar à vaisseau souterrain, suffisamment grand au passage pour que le Pearl puisse y atterrir enfin si on arrive à dégager les portes de la glace »


Spencer : « Bien vu, bon sachant qu’on n’aura probablement d’autres rénovations à faire autant ne pas perdre de temps, Kara ? Tu sais ce qu’il te reste à faire »


Kara : « Compris Commandant, A TOUTES LES BATTERIES FEU A VOLONTER SUR LES COORDONNEE INDIQUEE ! »


Pourquoi faire compliquer n’est-ce pas ?
Donc le Pearl Harbor tira sur la glace qui recouvrait les portes du hangar les endommageant un peu au passage, néanmoins à présent nous pouvions entrer et explorer les lieux. J’ai par conséquent ordonné à James d’amorcer notre descente. Une fois en bas nous avons, tant bien que mal, réussi à atterrir dans le hangar, et c’est là que la fête a commencée.


Spencer : « Au  fait c’était quoi la mauvaise nouvelle Derek ? »


Derek : «  Des trous dans la structure du bâtiment, en d’autre terme même à l’intérieur on va se les geler »


Spencer : « Je vois … tout ce que j’ai quoi, un froid de digne du vide spatial et une atmosphère limite inexistante, ce n’est pas demain que je pourrais profiter du jacuzzi »


Brian : « Parce qu’il y en a un ? »


Spencer : « Pas encore mais ça ne saurait tarder, tiens puisque tu sembles intéressé, toi et Cameron vous allez nous suivre. Mike ? Tu pourras dire à Marcus que je lui confie les commandes du vaisseau ? »


Mike : « Oui monsieur ! »

Spencer : « Merci, bon allons-y les gars »


Je partais avec mon équipe, bien déterminé à atteindre la salle de contrôle et à investir cette base pour en faire le nouveau point de départ de nos vies respectives.




Je m’enfonçais donc dans les entrailles de la base avec Derek, Kara, Brian et Cameron en quête du centre de contrôle depuis lequel je pourrais relancer les systèmes de survie, isoler les sections endommager et commencer à faire le ménage. Après avoir le hangar nous nous retrouvâmes donc dans les couloirs des sections techniques qui étaient étrangement dans un meilleur état qu’on ne pouvait l’imaginer au vu du temps qu’elle a passé sans entretient.

Enfin je me suis rapidement hôte cette idée de la tête, la réussite de cette mission était d’une trop grande importance pour qu’on se permette une quelconque forme de problème, on en avait déjà assez comme ça. Après quelques minutes nous nous retrouvâmes devant un ascenseur qui, à première vue, semblait en bon état lui-aussi, à croire qu’on n’était pas les premiers arrivés… Bref nous montâmes à bord et après à peine quelques secondes on avait atteint la surface, on avait d’ailleurs une vue assez superbe de la planète depuis la vitre de l’ascenseur, décidément tout allait trop bien, je commençais de plus en plus à voir venir les problèmes à quelques kilomètres.

Après ça on s’est donc retrouvé dans un hall assez grand, celui-ci devait probablement servir de jonction entre la section des habitations et celle concernant l’armurerie et les salles d’entrainement aux vues de nos patrouilles qui précédèrent notre arrivée. Bref si ce hall servait de carrefour il avait 4 embranchement l’un menait donc au hangar, un autre aux habitations, un autre vers la section que je qualifierais de martiale et enfin un dernier  qui était en face de nous et qui menait droit à la section administrative du complexe. Voyant cela nous avons tous naturellement essayé de l’emprunté mais quand j’ai essayé d’ouvrir le sas ce dernier me refusa l’accès, et bien sûr j’aurais dû en rester là : sachant que la section dans laquelle nous étions était-elle, malgré le fait quel ne soit pas alimenté en énergie, pressurisée. Nous avons donc fait preuve de notre tact légendaire et avons simplement tripatouillés dans la console qui gérait le verrouillage de ce même sas, ainsi quand enfin ce dernier s’ouvrit nous fûmes aspirés à l’intérieur sans rien pouvoir faire après un court moment de voltige nous fûmes arrêté net par un bloc de glace qui avait perforé le couloir en question et nous bloquant donc aussi l’accès à la salle de contrôle.  

A défaut de vouloir abandonner nous rebroussâmes chemin et après 3 ou 4 heures à visiter les lieux et à nous perdre continuellement nous avons finalement réussi à atteindre la salle de contrôle qui elle, grâce à dieu, était intacte bien heureusement pour nous d’ailleurs. Je crois à ce propos qu’il serait judicieux de m’attarder sur ce passage fort intéressant.

??? : « Puis-je savoir ce que vous faites ici ? »

Kara : « Et les ennuis continuent… »


Spencer : « Ça va, ça va c’est bon à la fin arrête de  te râler tu veux ? On est des vétérans du SSC et toi qui es-tu … IV ? »


En effet la voie venait bien des haut-parleurs de la salle de contrôle et il paraissait évident que seule une entité artificielle pouvait vivre ici.

Alkatraz : « Je suis Alkatraz gardien de ses lieux, tout du moins jusqu’à ce que les renforts du SSC ne viennent réinvestir le complexe Arcéus »


Derek : « OK, donc on connait le nom de l’installation à présent c’est déjà ça »


Cameron : « Bon… tu viens Brian ? On va faire une ronde, je sens que ça va vite devenir prise de tête cette histoire d’I.A. »


Brian : « Ouai je te suis »

Kara : « Evitez de nous causer plus de problème que prévu, merci … ça s’annonce mal »

Spencer : « hum … donc dites-vous bien Alkatraz qu’on est plus du SSC, ils vous ont abandonné ici, et nous on vient réinvestir les lieux, on est un peu des mercenaires si vous voyez ce que je veux dire »


Alkatraz : « Je vois, en principe j’aurais dû vous enfermer à l’intérieur de la structure et appeler le SSC mais ma fonction première est de survivre et d’assurer la sécurité du complexe, en conséquence je n’ai d’autres choix que de vous aider de toutes les façons possibles. En quoi puis-je vous être utile ? »


Spencer : « Bien commence déjà par rétablir l’alimentation dans toutes les sections non-endommagés, et de t’assurer d’avoir isolé toutes les autres, cela comprend aussi les sections techniques. Ensuite je veux que tu fasses un diagnostic système et que tu rétablisses la base de données de la base. Je suis sûr que ces idiots ont dû oublier d’effacer ta mémoire en plus du reste »

Alkatraz : « …C’est fait »


C’est alors que toutes les lumières de la base se sont rallumées, les caméras en ont fait de même ainsi que les systèmes de détections internes et externe, les systèmes de communications eux étaient hélas hors d’usage et quelques sections nécessitaient des dérivations à causes des fuites d’énergies, globalement la station se faisait vieille malgré son état relativement convenable néanmoins il semblait qu’elle abritait un atout non-négligeable.

Derek : « Non de … Tom viens vite ! »


Spencer : « Quoi ?! »


Derek : « Regarde-moi ça, c’est une vraie mine d’or cette base de donnée, j’ai jamais rien vu de pareil, ces archives sembles contenir des dizaines de téraoctets de données, de relevés d’ordre scientifique, de rapports militaires et j’en passe, t’a même des dossiers classés secret défense là-dedans ! »


Spencer : « Mais rien datant de la guerre des moissonneurs en elle-même ou concernant Cerberus ? »


Derek : « Non désolé il n’y a rien, le complexe est trop vieux »


« Spencer : Dommage... »

Certe j'aurais préféré mieux mais bon je pouvais déjà me targué d'avoir "volé" une frégate ainsi qu'une base de l'alliance sans même en subir de contre-coup pour le moment...

Enfin bref puisque la station était enfin habitable grâce à mon nouvel ami nous pouvions  nous y installer et commencer les travaux de réparation, chose que j’ordonnai sur le champ après que l’équipage fut installé et qu’il eut subi mon petit discours. Désormais nous n’étions plus des mercenaires nomades mais des agents de la «Nemesis Enterprise »  et enfin notre projet allait pouvoir être mit en œuvre… Sérieusement vu ce qu’on a subit j’ai envie de dire heureusement que l’espoir fait vivre.


Quelques minutes après le discours dans mon bureau :

Spencer : « Ah Derek, que puis-je pour toi ? »

Derek : « Et bien, des explications peut-être »

Spencer : *Soupir* « Bien que veux-tu savoir ? »

Derek : « Et bien pour commencer c’était quoi cette histoire sur Illium ? Je sais qu’au final t’a fini par découvrir qui était le taré de terroriste qui nous a presque traqué pendant près de 3 ans, qui était-ce ? »

J’ai donc levé le nez de mes dossiers et j’ai regardé Derek droit dans les yeux.


Spencer : « Assis-toi, ça risque de prendre du temps d’éclaircir toutes ces zones d’ombres »


Ce dernier s’exécuta donc et j’allais pouvoir lui expliquer, toute l’histoire depuis le début, passant de mon grand plongeon dans une piscine improvisé, puis mon altercation au mémorial pour enfin parler de cette confrontation en fin de journée avec cette vieille connaissance. Un règlement de compte qui n’a jamais atteint son terme au final.


Spencer : « Voilà, tu connais donc toute l’histoire, ou tout du moins tout ce que je sais, alors c’est quoi les prochaines questions ? »


Derek : « Et bien sans vouloir être trop indiscret j’aimerais aussi des précisions concernant ta dernière altercation avec l’amiral »


Spencer : « Je t’avouerais Derek que … je suis assez réticent à l’idée d’en parler mais pour faire court disons que ça se résume à un échange d’accusations fondées principalement sur des suppositions, en soit il s’agit aussi du réveil de vieilles rancunes familiales. Inutile de dire qu’il s’agirait d’affaires illégales  qui auraient pu ruiner sa carrière si ça s’était su et quant  aux menaces et aux accusations à mon encontre j’imagine que tu les connais »

Derek : « Ouai je vois vaguement à quoi tu t’es exposé outre insubordinations et insultes envers un amiral, et donc t’a des preuves de ce que t’avance ? »


Spencer : « Juste un fichier crypté  que j’ai eut bien du mal à récupérer »


Derek : « Ah oui, sa secrétaire ! »


Spencer : « Je sais bien que c’est tout sauf éthique de manipuler une femme via ses sentiments mais ça en valait la peine, non seulement je récupérais les documents mais en plus c’est elle qui plongeait si elle se faisait choppé en pleine effraction du bureau de l’amiral, enfin bref pour en revenir au sujet tu  dois te douter que sans la clé de cryptage … »


Derek : « On ne peut pas accéder aux dossiers et le seul qui à cette clé … »


Spencer : « C’est l’amiral voilà, donc ce sera notre première cible quand on s’attaquera à l'Alliance»


Derek : « Tu te rends compte que c’est de la folie ? »


Spencer : « Bien sûr mais je cherche ces réponses depuis très longtemps, si on doit passer par la force je ferais le nécessaire crois-moi »


Derek : « Très bien, on te suit Tom, foire pas, c’est tout »


Spencer : « J’en ai pas l’intention Derek, j’en ai pas l’intention… »


Derek : « Ce sera tout merci Tom, Ah et … on a une cible potentielle on attend que ton feu vert »

Dit-il en se levant


Spencer : « Terminus ? »


Derek : « Non,  système Aralakh , Tuchanka : un Cartel de contrebandiers »


Spencer : « Dans le Noyau Concilien ?! Des Krogans ?! Mon cher Westbrook t’a pas froid aux yeux pour ce premier contrat »

Derek : «  Il fallait bien justifier le prix Tom »


Spencer : « Combien ?»


Derek : « 350000 »


Spencer : « On va dérouiller … »


Derek : « Nan ! Je déconne c'était bien, dans les Terminus allé, viens je te dis où on va en chemin »


Spencer : «T'a vraiment le chic pour me prendre pour un con sans te faire prendre toi»

Disais-je en laissant mes dossiers sur mon bureau et en suivant Derek jusqu’à la salle de contrôle ou mon haut-commandement nous attendaient


Spencer : « Messieurs dames ? En selle, direction les systèmes Terminus, nous avons  5 jours , en route ! »

Disais-je avant de me diriger vers le hangar du Pearl Harbor tandis que mes vieux amis mobilisaient leurs hommes via une alarme que nous avons demandé à Alkatraz de mettre en place. Cette dernière ayant une sonorité particulière et affichant les données sur le contrat sur la plupart des écrans des salles principales du complexe. Bref on n’avait pas le temps de chômer il paraissait évident que ça allait finir par ce faire ressentir à la longue… Sans parlé du fait qu'on allait à un moment ou à un autre devoir changer de vaisseau pour un modèle plus... discret histoire de... la question étant de savoir pour quel modèle opté et chez quel fournisseur passer pour avoir du bon matos ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Mercenaires Font Du Sky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Que font les autorités haitiennes ?
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Les orties ne font pas que piquer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Spartes-
Sauter vers: