Le début de la fin 3

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début de la fin 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Le début de la fin 3   Mer 31 Déc - 20:10

• Date du RP: 15 Avril 2189
• Lieu du RP: Terra Nova - Scott - Appartement des Barclay
• Type de RP: Les MJs sont autorisés.... AUTORISÉ !
• Nombres de personnes requises: MJs seulement

Spoiler:
 



Profitant de son dernier jour de repos, Rachel et Tamara avaient décidées de la passer devant l'holo-tv, confortablement installées dans le canapé. A l'occasion elles revoyaient les vieux enregistrements qui dataient de leur époque à l'académie Grissom. Les deux femmes n'étaient âgées que de simples adolescentes à l'époque.

« La tête de James est juste incroyable ! » fit Rachel avant d'éclater de rire

« Tu t'en souviens quand il devait envoyer son orbe sur la cible et qu'il a envoyé Jimbo dans le bassin ? »

« Et comment ! Jimbo était vert de rage ! Il devient quoi au fait James ? »

« Il est N5. » répondit Tamara totalement calme, brisant ainsi l'ambiance.

« Ah. Et Soleine ? Elle doit surement en chier dans la 1ère compagnie des biotiques. » envoya Rachel en voulant changer de sujet.

« Ah Soleine ?! Aux dernières nouvelles elle était N3 en spécialisation Fendeur. »

« Le monde est vraiment mal foutu. » fit-elle en ouvrant une canette de boisson énergisante

« Et maman Barclay arrive quand ? » envoya Tamara en regardant le ventre de Rachel d'un grand sourire.

« Demain, elle est de perm aux urgences. »

« Je ne parlais pas de celle-ci. » fit Tamara en regardant Rachel d'un sourire aguicheur

« Oula, doucement ma grande ! Commence déjà par maîtriser ta déchirure et on en reparlera. » répondit Rachel avant de boire sa boisson

« En y parlant... Je vais être mutée dans la 1ère compagnie. » annonça Tamara d'un air gêné

Rachel sursauta, se retenant de recracher le contenu de sa canette par le nez elle déposa la canette en s'essuyant la bouche avant de faire un câlin à sa collègue. Tentant de cacher son chagrin, elle joua la comédie en faisant semblant d'être sincère.

« C'est génial ! Tu vas pouvoir... »

A peine avait-elle eu le temps de terminer sa phrase qu'une silhouette fit irruption de l'autre côté de la baie vitrée. La militaire observa avec attention avant de se rendre compte qu'il ne s'agissait pas d'un laveur de vitres. Le temps de réagir, il était trop tard. Toute la façade de baie vitrée derrière eux vola en éclat sous une déflagration assourdissante. Rachel tomba au sol avec Tamara dans les bras, trop choquées pour comprendre ce qu'il se passait. Des hommes en armure firent irruption, balayant de leur torche la pièce plongée dans l'obscurité. Même l'écran posé devant le petit jardin de plantes s'éteignit.

« Fouillez l'appartement en silence. » fit un géant caractérisé comme étant leur chef

« Ils sont cinq, armures intermédiaires, deux fusils d'assaut, trois à pompe. Laissons-leur le temps de se séparer, on génère une barrière et on les neutralise un par un. » chuchota Rachel en espérant ne pas attirer l'attention.

« Attendez, derrière le canapé c'était quoi ça ? »

« C'est une plante ! Faut détendre ton string mon gars c'est pas ces deux connes qui vont nous avoir ! » fit l'un d'entre-eux en ricanant bêtement

« Fermez-la bordel ! On s'en tient au plan et on se sépare, elles verront ce qui en coûte de s'en prendre à nous. »

Le groupe se sépara, tout allait bien pour l'instant jusqu'au moment où l'un décida de vérifier derrière le canapé. Sentant les pas s'approcher, Rachel généra une puissante barrière en décidant d'écouter son instinct. Prendre les devants s'annonçait essentiel si elles voulaient avoir une infime chance de survivre.

La biotique sursauta hors du canapé, prenant appui, elle observa les ravisseurs totalement énervée, sa rage sortant de sa bouche dans un hurlement à en faire pâlir une asari, digne de ces "Furies". Elle serra les poings, ignorant les hommes qui levaient leur fusil dans sa direction. Deux eurent le temps de tirer au fusil d'assaut, mais seulement une balle atteignit la barrière de Rachel avant d'être déviée.

Eclatant son poing au sol tel le marteau du jugement, une Nova bleutée destructrice se propagea dans l'appartement, provoquant des dommages collatéraux considérable pour le mobilier. Les cadres volèrent en éclat, le bureau passa par la fenêtre en même temps que trois des leurs. Bref c'était un véritable chantier.

Rachel se releva totalement exténuée de cette prestation, elle s'approcha du vide afin de vérifier combien étaient tombés. Seulement trois. Le quatrième avait trouvé une position affreuse après s'être écrasé contre le mur, presque inhumaine. Rachel observait le désastre de l'appartement, il y a deux minutes tout était paisible, maintenant plus rien ne restait. Le canapé avait terminé sa course dans le pauvre jardin de sa mère.


« Putain mais c'était quoi ça ? Oh merde... » fit Rachel en observant le cinquième homme sortir de derrière le pan de mur.

« Ceux que t'as tuée au bunker te saluent connasse. »

Une orbe surgit de derrière le jardin en ruine. Celle-ci déstabilisa le terroriste sans pour autant l'empêcher de presser la détente de son fusil à pompe. Rachel profita pour charger biotiquement son ennemi, sauf que ce dernier avait visé juste.

Cela se jouait à seulement un centième de seconde. Les fragments déchiquetèrent les muscles de la cuisse droite de la brune. Cette dernière trébucha littéralement sur lui dans son élan, hurlant de douleur. Le temps qu'il ne réagisse pour se relever, Tamara avait récupérée un fusil d'assaut avant de l’assommer d'un coup de crosse dans la tempe.


« Merde ! Ma jambe putain ! » hurla Rachel en constatant qu'elle perdait du sang à vitesse grand V.

« Fait chier ! J'appelle les urgences ! » fit-elle totalement stressée en pianotant son Omni-Tech

Les sirènes retentissaient déjà dans le centre-ville, il fallait dire que ce petit spectacle avait eu le mérite d'attirer les autorités. Une marre de sang avait trouvée sa place sur le carrelage de la cuisine. Tamara pensait que faire un garrot aurait été favorable pour elle, mais comment en faire un avec toute cette chair en lambeau ? Écrasant ses mains sur la jambe pendouillant sur le sol afin de stopper le plus possible l’hémorragie, Rachel hurla de douleur une nouvelle fois avant de perdre connaissance.

« Reste avec moi Rachel ! Garde les yeux ouverts bordel ! »

« Police ! » fit des agents en braquant leurs torche sur le couple au sol dans la cuisine.

« Femme à terre ! Appelez des secours ! » cria Tamara en sanglots

« Amenez les toubibs, on en a une qui est fortement amochée ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Re: Le début de la fin 3   Jeu 1 Jan - 18:27

Hôpital militaire de Scott...

Le major Ramirez était patiemment installé derrière la baie vitrée. De l'autre côté était située la salle de soin intensifs. Véritable tombeau aux murs blancs, dont les décorations étaient principalement des machines aux bips intempestifs. Un amas de fils, de capteurs et de tubes convergeaient vers un et unique point, avant de se faufiler sous le drap cachant ce spectacle assez macabre.

James avait les mains derrière le dos, il restait silencieux debout, dans sa tenue d'officier, le béret bleu sur la tête. A ses côtés, la mère de Rachel qui était encore affolée, assise sur le fauteuil, les mains recouvrant son visage.


« Vous devriez vous reposer madame Barclay. » fit James en se retournant sur la gauche

« Ma fille est dans le coma, et vous voulez que j'aille me reposer ? Vous déconnez ?! »

Le major resta muet, préférant baisser la tête et orienter son regard vite en direction de la salle des soins.

« Vous... vous avez raison, je vais aller dormir un peu. » se résigna Maéva en se levant pour s'orienter vers la sortie.

Une infirmière à la blouse blanche et bleu passa inspecter les lieux, le datapad à la main en ignorant le quarantenaire comme si il s'agissait d'une plante. A force de le croiser, elle s'était résignée à l'ignorer. Une autre femme à la tenue d'officier blanche et bleu passa à son tour, la trentaine, aux trais latino-américains imitant ceux de James, le teint blafard et vieux en moins. Il se retourna à moitié avant de l’interpeller pour lui reposer cette même et unique question.


« Docteur, elle va s'en sortir ? » fit James de sa voix faiblarde et fatiguée

Comme si reposer la même question allait en changer la réponse, tout ce qu'il voulait entendre, du moins recevoir, c'était cette once d'espoir qui lui permettrait d'avoir le moral en hausse. Plus le temps passait, plus il désespérait.

« Avec tout le respect que je vous dois monsieur. Ses signes vitaux sont encore instables, le polonium présent en grande quantité dans les munitions retrouvées dans sa jambe ont empiré son état, elle est toujours dans le coma, on attend des signes... Attendez. »

Une musique d'ambiance est disponible.:
 

La lieutenante alluma son Omni-Tech afin d'appeler des renforts. Rachel semblait trembloter légèrement, le médecin ouvrit la porte de la salle en laissant le bruit des machines sortir pour vérifier que tout allait bien.

« Elle réagit. Stones, vérifiez ses constantes, administrez-lui un anti-coagulant si nécessaire et augmentez la dose de sédatif. Vérifiez le taux de radiation et l'état de guérison de sa jambe. Miles, retirez-lui le respirateur avec Carter, elle a du mal à respirer avec. »

Les appareils s'affolèrent, faisant sursauter l'équipe médicale ainsi que le major qui commençait à s'inquiéter sérieusement.

« Elle nous fait un arrêt cardiaque ! L'équipe de réanimation arrive reculez ! »

Deux hommes aux origines afro-américaines débarquèrent dans la salle avec l'équipement sur le dos. Dans un temps record, ils s'installèrent sans un bruit avant de retirer la couverture et le haut de la tenue de patient pendant que l'autre chargeait les défibrillateurs pour les plaquer sur Rachel.

« On a un pouls mais pas stable, Frank ajuste ça on se pré... Arrêt cardiaque on y retourne ! » hurla l'homme aux défibrillateurs avant de les charger pour les écraser une nouvelle fois sur le thorax de Rachel.

« Toujours pas... Attendez. Le volume systolique est en baisse... Le rythme cardiaque aussi... 90... 60... Elle semble stable docteur, attendez, c'est pas normal ça... Et merde ! Frank relance à 300 ! »

« C'est bon ! »

Le médecin frotta de nouveau ses défibrillateurs avant de les plaquer à nouveau sur la patiente... Les appareils se calmèrent une nouvelle fois progressivement, laissant trôner une ambiance stressante dans la salle blanche. Les médecins avaient les yeux rivés sur les appareils, tandis que James avait les siens sur Rachel.

« Elle respire sans l'appareil, c'est déjà ça... » ajouta l'assistant de réanimation d'un air optimiste

« Quand je disais que je mourrai seulement lorsque je serrai une "N"... » sortit Rachel discrètement de sa bouche, levant la main dans la direction de James

« Elle se réveille ! Putain j'ai jamais vu ça ! » fit le réanimateur alors qu'il rangeait tout juste ses outils

« Sortez, elle a besoin de respirer. » ordonna le médecin en chef avant de regarder James par la baie vitrée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Re: Le début de la fin 3   Sam 31 Jan - 15:12

Le personnel s'engouffra vers la sortie, ne laissant plus que la patiente et le médecin en chef dans la salle. James était toujours de l'autre côté de la baie vitrée, l'observant attentivement le sourire aux lèvres. Ce dernier trifouilla son Omni-Tech, rédigeant un message à la mère de Rachel, afin de lui prévenir de la sortie du coma de sa fille. La lieutenant, quant à elle était encore en état de réveil, la lumière des néons réfléchie sur les murs blancs lui brûlaient littéralement les yeux, l'obligeant ainsi à se faire de l'ombre en posant le dos de sa main sur son front.

« Rachel ? Vous revenez de loin dîtes-moi. » fit le médecin hispanique d'un parfait sérieux

« J'ai la tête qui va exploser... » marmonna l'autre brune en ouvrant les yeux lentement

« C'est l'effet secondaire du sédatif. Je suis le docteur Santos, vous êtes à l'hôpital militaire de Terra Nova. Vous êtes restée quatre jours dans le coma. »

*Quatre jours...* pensa Rachel, ignorant la moitié des explications de son médecin.

« Vous vous souvenez de ce qui s'est passé avant votre accident ? » demanda le docteur en attrapant son datapad

Rachel commença à fouiller dans son esprit brouillé, tout était noir. Seul des flashs de certains moment lui revenaient en tête. Elle se voyait à la première personne dans son canapé, puis d'un coup elle était au sol, baignant dans une marre de sang. La patiente tenta malgré tout de faire un point sur ce qui s'était passé, résumer l'accident, même si une seule personne pouvait parfaitement résumer ça : Tamara. Mais où était-elle ? Pourquoi n'était-elle pas là ? Rachel était en pleine réflexion, cherchant des réponses à des questions qui n'avaient aucun sens.

[Lancer de dés afin de tenter de se rappeler des événements précédents.]

Hélas pour elle, rien à faire. Rien n'était exploitable face à ce combat. Rachel s'était battue avec elle-même, mais elle venait d'échouer lamentablement. Malgré ça elle ne lâchait pas le morceau, elle continua son acharnement jusqu'à ce que Santos lui ramena à la réalité.

« Je... Je ne sais pas. Je me vois face à ce type en armure. Puis à terre... C'est tout ce dont je me souvienne. Où est Tamara ? »

L'hispanique dans sa tenue blanche pianotait son datapad, notant attentivement ses impressions avant de lui répondre toujours calmement.

« Le maître artilleur Payne a été mutée. Je laisse le major Ramirez vous expliquer ça. Pour revenir à l'accident, il semblerait que vous ayez prise une cartouche de fusil à pompe dans la jambe en pleine charge biotique. Fait rarissime j'en conviens. Vous avez été opérée il y a cinq jours par chirurgie réparatrice. Evidemment les frais sont à la charge de l'Alliance. »

« Je m'en contrefout des frais, c'est pas la première fois qu'une crasse dans ce genre m'arrive en leur nom ! Est-ce que je vais récupérer pleinement mes capacités ou pas ?! »

Rachel s'emporta, accélérant son rythme cardiaque en concordance parfaite avec ceux des machines. Elle ne sentait plus sa jambe et c'était mauvais signe, cela lui faisait d'ailleurs peur, petit à petit la sueur commença à s'installer sur son front. Le médecin s'empressa de calmer sa patiente en reprenant calmement ses explications.

« Evidemment. D'ici deux voir trois semaines vous serez comme avant. Mais il vous faut du repos avant. Je comptais vous garder sous observation pendant encore trois jours et... »

« Demain matin j'entame ma rééducation. » fit Rachel d'une voix froide et monocorde en se redressant

La brune observa le major à travers la baie vitrée. Ce que Rachel lui demandait était osé et elle ne voulait pas l'envoyer hors du lit si vite. James l'observa à son tour, hochant la tête d'un air à dire "Elle est prête.". Santos craqua et accepta la proposition de Rachel en restant prudente


« Très bien. Reposez-vous et on verra votre état demain.  »

Sur ces mots, le médecin sorti en regardant rapidement James. Seul, il observa la porte ouverte avant d'entrer à son tour dans la salle de soin.


Dernière édition par Rachel Barclay le Lun 2 Fév - 21:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ : Shepard

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: Le début de la fin 3   Sam 31 Jan - 15:12

Le membre 'Rachel Barclay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel Barclay
M-35 Mako
M-35 Mako
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 21

Infos rapides
Âge: 25
Profession: Militaire
Classe: Martiale et Biotique

MessageSujet: Re: Le début de la fin 3   Sam 31 Jan - 16:52

Les bottes de James claquaient à chaque pas, ce lourd résonnement accompagnait celui des machines. Le major avait toujours son béret sur la tête, marchant les mains dans le dos en regardant le sol. Il s'arrêta dans un coin pour prendre place dans le fauteuil gris. Après un court instant de silence, il soupira avant d'entamer la discussion avec sa subordonnée.

« Comment ça va ta jambe ? » fit James en relevant la tête, toujours les coudes posés sur ses genoux

« Plutôt bien. Je n'ose même pas regarder sous la couette à vrai dire. » répondit Rachel en souriant

« Ta mère est au courant, elle devrait arriver dans la journée. Tu sais ce que c'est la paperasse. » déclara James en souriant à son tour.

« Tamara est où ? Elle a rejoint la 11eme compagnie ? »

« Non. Comme le médecin l'a dit, elle a été mutée sur Benning. Elle rejoint la 1ère compagnie des biotiques il y a trois jours. »

Un flash revint dans la tête de Rachel. Elle s'en souvenait partiellement de la conversation avec Tamara, juste avant l'explosion.

*Fait chier...* pensa Rachel en grimaçant légèrement

« L'état major lance la sélection dans un peu plus d'un mois. Cela te laisse le temps de te préparer. Je compte appuyer ton dossier afin que tu puisse rejoindre Rio. L'amiral de la 6eme flotte est appris ce qui s'était passé et est d'accord pour donner plus de poids à ton dossier. »

Une once d'espoir venait d'apparaître sur le visage de Rachel. Après tout ce temps, tout ces événements, ces malheurs, ces crasses... Enfin une bonne nouvelle. Ce n'était pas gagné d'avance, elle  en était pleinement consciente, mais rien que cette annonce suffisait à lui insuffler de la détermination précédemment perdue.

« Je croyais que j'en avais fini avec ces connards. Ils venaient d'où les autres ? »

« Les services de renseignement sont encore dessus. Ils penchent pour une autre filière qui traitait avec eux. Si c'est le cas on est sacrément dans la merde. L'état-major n'a pas attendu pour répliquer. Ils lancent le plan Marshall, sécurité au maximum. La 512eme, la 11eme et même la 6eme flotte sont sur le pied de guerre. »

« Tout ça pour ça... » pensa Rachel à voix haute

« La faute à ANN. Ils se sont pas retenus d'en parler de cette affaire, d'après les sondages, la peur de la population est en hausse. C'est pas les discours de l'Amiral qui va apporter le calme. »

« J'avais oubliée que les gens préféraient les M-35, les UT-47 et les M-080 au discours... » répondit Rachel sur un ton sarcastique

Elle ne comprenait pas cette mobilisation. Mais l'Alliance était dos au mur, et quand elle l'est, elle sort le grand jeu en déployant des renforts sur toute la colonie. Certes ce n'était pas la loi martiale. Seulement une parade des forces humaines afin de faire plaisir aux colons, toutous de l'Alliance... Rachel se positionna à nouveau contre son coussin. Repensant aux infos, elle osait à peine imaginer ce qu'ils avaient racontés sur cette affaire. Elle s'attendait à une amplification importante certes, il fallait bien attirer les gens en faisant gonfler les audiences, mais c'était surtout autour d'elle que cela importait. ANN ne se retenait pas de citer les personnes qui avaient des liens avec cette histoire. Dans quel cas sa vie allait devenir particulièrement dérangée. Heureusement, ses obligations lui permettaient de rester à l'abris des caméras, tôt ou tard elle aurait à répondre aux journalistes. C'était tout à fait normal d'un côté, une interview d'une rescapée d'attaque terroriste intriguait les téléspectateurs, mais faisait peur à Rachel. Elle qui une semaine plus tôt avait l'air de ne craindre rien ni personne, persuadée de vivre sa vie telle qu'elle souhaitait.


« Bien. Je vais te laisser. Ta mère ne va pas tarder et il vaudrait mieux que je sois pas là si tu vois ce que je veux dire. » annonça James en se relevant

« Reçu chef. Je vous tiendrai au courant. » fit Rachel en souriant de nouveau

James sortit de la salle en fermant la porte derrière-lui, laissant Rachel seule dans la pièce. Elle souleva une nouvelle fois son drap en regardant dessous l'état de sa jambe momifiée sous des bandages. Elle sentait de la crème sur sa poitrine, provenant des défibrillateurs.

*J'ai besoin d'une douche moi...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la fin 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la fin 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Asgard (Terra Nova)-
Sauter vers: