Une punition très sexuelle ! [PV Lala]

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une punition très sexuelle ! [PV Lala]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Une punition très sexuelle ! [PV Lala]   Dim 25 Jan - 21:41



« Formulaire du RP »

• Date du RP: 15 Mars 3 ARW
• Lieu du RP: Nébuleuse du Serpent, Système Veuve, La Citadelle, Présidium
• Type de RP: RP fermé
• Nombres de personnes requises:  (Layla Archer)


« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #FF9900 : Ishra S’Lani



Je regardai par la large baie vitrée et teintée de la chambre où je me trouvais depuis exactement une semaine. Je me trouvais à l'Hôpital de la Miséricorde d'Athamé, celui présent au niveau du Secteur Tayseri. Tout cela à cause de ma stupidité qui m'avait poussé à participer en première ligne lors de la traque de John Molovsky.

Mes pouvoirs biotiques et technologiques, je la maîtrisais, là n'était pas la question. C'était comme marcher, ça ne se perd pas. Mais un physique d'athlète, ça, c'était encore autre chose. Et ma vie de diplomate, si elle m'avait obligé à garder un corps svelte et mince pour donner une bonne image, ne m'avait pas incité au sport. J'en avais payé les conséquences.

Outre les blessures, bien qu'atténuées par mon application immédiate de médigel, c'était surtout l'effort physique et le stress trop importants qui avaient ruiné ma santé. L'infirmière asari qui s'était occupée de moi avait d'ailleurs remarquer que j'étais enceinte. Difficile à le cacher vu le traitement médical complet auquel j'avais eu droit.

Et « manque de chance », j'étais tombée sur une qui était en temps normal spécialisée dans le prénatal mais qui avait été exceptionnellement mobilisée pour s'occuper des patientes de retour des « théâtres d'opérations contre Molovsky » comme s'amusaient à indiquer ironiquement les lieux des combats contre le pirate et sa bande. Les journalistes étaient d'ailleurs très acerbes sur la situation. Difficile de leur en vouloir cela étant...

Si j'étais encore à l'hôpital alors que j'aurai pu sortir depuis facilement trois ou quatre jours, c'était parce que l'infirmière avait insisté pour que je reste un peu plus pour faire des examens médicaux approfondies pour surveiller la santé de la petite. En effet, elle avait craint que mes efforts physiques aient pu déteindre sur la vitalité de ma petite bleue en formation dans mon ventre. Mais fort heureusement, tout allait bien. Néanmoins, elle m'avait formellement interdit de répéter ce genre d'effort à l'avenir jusqu'à la naissance de l'enfant. J'avais bien compris la leçon et ne comptait pas réitérer cela de toute façon.

Et c'était avec cette annonce que l’infirmière m'avait autorisé à sortir finalement de l'hôpital. Je m'étais préparée en mettant ma robe rouge au décolleté plongeant, celle avec laquelle j'avais rencontré Lala pour la première fois. Tala m'avait apporté mes affaires dès mon arrivée à l'hôpital et m'avait rendue visite plusieurs fois. Cela m'avait très touché d'ailleurs qu'elle fasse cela. Et surprise également, mais je n'avais fait aucune remarque.

Elle avait profité pour donner une permission à tout le monde. Il fallait dire que le moral n'était pas au plus haut. Ish était d'ailleurs partie voir quelques jours l'Asari avec la mère asari de sa future première fille en tant que père sur Lessus. Elle n'était rentrée qu'hier et était passée me voir. Je lui avais annoncé que Lala, Tania et les filles allaient venir sur la Citadelle. Inutile de dire qu'Ish était désormais excitée comme une puce à l'idée de retrouver sa Vortchanne.

De mon côté, je devais retrouver Lala sur un café au Présidium apparut après la Guerre contre les Moissonneurs. Enfin un mélange entre un café, un salon de thé et un bar. Un drôle d’établissement mais qui était du coup apprécié des hautes instances de la Citadelle pour son excentricité. L' « Ailé verdoyant ». Un nom curieux mais qui venait sans doute du fait qu'il était en hauteur donnant sur le lac artificiel et que le propriétaire avait mis beaucoup de verdure et de fleurs. Dont notamment tout un coin entouré d'Eliziaana : le « coin asari ». J'adorai cette endroit et je m'y rendais de temps en temps quand j'étais de passage sur la station concillienne.

C'était là que j'avais donné rendez-vous à Lala. Sortant finalement de l'hôpital, je me ruai presque vers le premier taxi en direction du Présidium. J'eus de la chance, j'en trouvai un facilement et m'y glissai rapidement. Non pas que je sois en retard mais j'étais tellement impatiente de revoir ma Lala que je voulais à tout prix être sur les lieux … quitte à l'attendre après.

L'Ailé verodyant était à l'opposé de l'Hôpital de la Miséricorde d'Athamé. Si on pouvait parlé d'opposé dans une structure comme la Citadelle. Dans tous les cas, le trajet avait été assez long. J'en avais profité pour regarder le paysage, le regard dans le vide. J'avais eu largement le temps de réfléchir durant cette semaine. En fait, je m'étais rendue compte que je n'avais pas pris vraiment des vacances « calmes » depuis des années. Même lorsque je ne travaillais pas, je faisais différentes activités à droite à gauche.

Mine de rien, cela m'avait fait du bien. J'avais pensé calmement à Lala, les filles, ma future fille, celles que j'avais déjà et à part Aerti que je voyais tous les jours, mes deux autres je ne les voyais désormais que rarement. J'avais aussi réfléchis à mon avenir proche. Allier diplomatie et exploration m'avait semblé idéal au début : concilier mes deux passions. Mais je me rendais compte maintenant qu'au final je ne faisais que les deux à moitié. J'allais continuer ainsi sans doute quelques temps mais après ? Difficile à dire, surtout avec ces temps troubles. Lessus aussi, mon petit chalet qui avait valu quelques péripéties colorées …

Finalement, enfin devrais-je dire, le taxi me déposa à proximité de ma destination. Payant la pilote humaine – un peu trop chère à mon goût, elle abusait un peu, mais j'étais bien trop de bonne humeur pour me prendre la tête avec elle sur ce détail – je rejoignis l'entrée de l'établissement voulu après avoir pris un ascenseur et marché quelques temps.

Je regardai l'heure sur mon OmniTech. Dix minutes d'avance. Je réfléchissais. Entrer maintenant ou attendre Lala ? Avisant un banc libre entre deux arbres humains produisant de magnifiques fleurs roses, je me dis que j'allais patienter là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une punition très sexuelle ! [PV Lala]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Des animaux très curieux .
» Une blague très raffinée
» Un jeu très bien =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Veuve (Citadelle - Relais Cosmodésique)-
Sauter vers: