Prête au départ!

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prête au départ!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Prête au départ!   Ven 10 Jan - 23:11



« Formulaire du RP »

• Date du RP: 3 Janvier 3 ARW
• Lieu du RP: Frégate Neliane, proximité de la Citadelle, Système Veuve
• Type de RP: Solo
• Nombres de personnes requises:


« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #FF9900 : Ishra S’Lani
• #99CC00 : Capitaine Tala Nalzasis


La Citadelle. J’étais toujours fascinée par sa structure. Si imposante, si épurée, si … si belle tout simplement. Mon regard se porta vers un petit point noir qui se déplaçait au tour de la station concillienne, projetant une ombre sur la structure. A cette distance, il ne pouvait s’agir que d’un Moissonneur.

Un frisson de colère s’empara de mon corps tandis que des souvenirs désagréables refoulaient dans ma mémoire. Pourtant, des mauvais moments j’en avais passé ! Mais ceux-ci étaient encore frais, comme s’ils s’étaient déroulés hier. Pourtant, déjà deux ans !

Je détournai le regard du hublot de la Neliane et cligna des yeux le temps de me réhabituer au violent éclairage qui illuminait ma cabine. Ishra, ma fidèle assistante et amie de longue date, se tourna vers moi.

« L’heure du lancement ne va plus tarder Isi, et tu n’es toujours pas prête. »

Elle me fixa. En effet, j’étais toujours en nuisette. Je venais tout juste de me réveiller il y a quelques minutes il fallait dire. Bien dormie ! Trop dormie d’ailleurs. Mais Ishra avait eu la gentillesse de ne pas me réveiller. Elle savait que je m’habillais en peu de temps. Elle me connaissait par cœur depuis le temps.

« Je sais, je sais. Je me dépêche, lui répondis-je en me dirigeant vers le placard contenant ma garde-robe. Et Aerti, elle fait ses devoirs ?
- Oui. Elle est avec Arisha. La biologiste. La petite devait réviser les liens entre l’ézo et la flore de Thessia du coup je me suis dit que ça tombait bien. Et j’ai insisté à Arisha pour utiliser des termes simples.
- Très bien, tu as bien fait, confirmai-je tandis que je restai la tête devant le placard, me demandant quoi mettre pour l’occasion. Tu me conseillerais quoi ? ajoutai-je en me tournant vers elle.
- Voyons voir ça »

Je m’écartai du placard pour laisser Ishra se faire une idée. Je ne savais jamais quoi mettre ! Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurai presque tendance à prendre le premier vêtement qu’attraperait ma main. Mais je ne pouvais pas vraiment me le permettre. A l’inverse, Ihsra était férue de mode et je me demandais presque si elle ne s’amusait pas à m’habiller. Une sorte de poupée vivante. Cette pensée me fit rire intérieurement mais un sourire du se dessiner sur mon visage car elle se tourna vers moi.

« Qu’est-ce qu’il y a ?
- Rien, ne t’inquiète pas.
- Je vois … je pense que cette robe bleue t’irai bien. Simple et sobre mais élégante.
- Tout parait élégant sur moi. »

La remarque fit sourire Ishra mais elle n’ajouta rien. Je vis cependant ses yeux briller d’une étrange lueur, ne sachant comme l’interpréter. Elle posa soigneusement la robe sur notre lit. Oui, notre lit. Ishra était certes mon assistante mais c’était aussi ma meilleure amie et ma maîtresse, quand j’en avais envie. Elle n’avait jamais montré d’envie particulière à mon égard mais avait toujours semblé ravie de nos ébats. Je trouvais tout de même étonnant qu’elle ne m’en ait jamais demandé plus.

Perdue dans ma réflexion, je me contentai de hocher la tête quand elle m’indiqua qu’elle se rendait sur la passerelle pour voir où cela en était. J’avais remarqué qu’elle avait tendance à s’éclipser de la cabine quand j'allais me changer depuis qu'on était sur la Citadelle. Bizarre tiens … Me cacherait-elle quelque chose ? Ou juste moi qui me faisait des idées?

Je vis un croiseur de l’Alliance passé par le hublot. Il était très proche de la Neliane d’un point de vue spatiale mais à bonne distance malgré tout. Cela me tira de mes pensées. J’enlevai ma nuisette, me retrouvant pour le coup entièrement nue. Je récupérai rapidement des sous-vêtements pour les enfiler avant de mettre un léger haut et des collants tout aussi légers. Puis, je me tournai vers ma robe bleue qui attendait sagement que la porte. Je n’eus guère de difficulté et me dirigea vers la petite salle de bain personnelle de ma cabine. Un luxe accordé uniquement au vu de mon statut. Un rapide maquillage pour la forme, bien placer ma tenue, ouvrir un peu la robe de façon à dessiner un décolleté – qui n’avait pas besoin de ça pour deviner les formes de ma poitrine généreuse – et me voilà prête !

Je sortis de la cabine pour tomber sur l’Officier Shajia. Le médecin de la Neliane. Arlaa. Oui, c’était ça son prénom. A croquer cette fille. Vraiment adorable. Je ne sus dire qui fut la plus surprise de nous deux. La petite et jeune Asari, comparée à moi, changea légèrement de couleur quand elle se rendit donc qu’elle avait presque le nez entre mes seins. Elle recula vivement et bredouilla des excuses, ce qui me fit sourire, amusée.

«  Qu’y a-t-il ? finis-je par demander.
- Oh euh oui, désolé Madame. Je voulais juste savoir si vous confirmiez la demande de votre fille d’avoir accès à de l’ishiamine.
- Du quoi ? répondis-je en fronçant les sourcils, ne comprenant pas le lien entre cette chose et Aerti.
- Oh euh pardon, bredouilla-t-elle un peu plus en rougissant vraiment maintenant. C’est un médicament de mon cru que je donne comme bonbon. Votre fille les a vu et n’arrête pas d’en réclamer depuis.
- C’est dangereux pour elle ?
- Hein ? Oh non, non. C’est juste … aphrodisiaque. Mais pour elle ça risque juste de la rendre très agitée pendant quelques heures. Comme une petite fille hyperactive.
- Je vois … Vous pouvez lui en donner.
- D’accord, très bien, répondit-elle en commençant à partir.
- Mais pas trop. »

Je crus entendre un oui, oui, avant qu’elle ne change de couloir, laissant deux membres d’équipage qui passait par là se demander à qui l’officier asari pouvait bien parler avant de me voir. Je préférai oublier ça pour le moment. Je connaissais bien ma fille, même excitée, elle serait sage. Enfin … je l’espérai vraiment.

Je me dirigeai vers l’ascenseur de la frégate pour monter au niveau le plus haut. Je m’étonnai d’abord d’être seule, c’était plutôt rare. Puis je me rappelai que tous les membres d’équipage devaient être à leur poste tandis que les scientifiques du vaisseau devaient trépigner d’impatience. Pas étonnant au final. Je marchai donc dans les coursives jusqu’à arriver au niveau de la passerelle.

Là, un brouhaha se fit entendre. Il y avait les six officiers de pont, les deux pilotes, Ishra qui attendait sagement debout à côté de mon siège et enfin la Capitaine Tala Nalzasis. Ma grande rivale entre guillemets. C’était officiellement elle la maîtresse des lieux puisque la Neliane était un vaisseau militaire. Officieusement, les Républiques Asari Unifiées – et plus exactement la Tétrarchie, pour ne pas dire la Matriarche Aethyta – m’avaient placé à la tête de la frégate pour diriger les opérations d’explorations diplomatiques. Ou de diplomatie exploratoire. Difficile démêler les objectifs exacts du nouveau gouvernement asari sur ce point-là, même pour moi.

Outre le son, il régnait un intense balai lumineux dus à la présence de nombreuses consoles et d’hologrammes en tout genre. Sans compter la lueur rosée de la Nébuleuse du Serpent et le point bleu brillant représentant le relais cosmodésique qu’elle abritait en son sein, visible par-delà les larges hublots de la passerelle de commandement. On pouvait également voir de nombreux vaisseaux de guerres de différentes races qui constituaient la Flotte du Conseil, entourant la Neliane et le reste du convoi d’expédition civil. J’étais toujours autant surprise que notre frégate fût considérée comme civile. Peut-être parce qu’elle n’était pas affiliée directement au Conseil. Sans doute. Pour quelle autre raison sinon ?

« Ah ! Madame N’iim. Que vous êtes joliment vêtue! J’ai cru que vous n’alliez jamais venir à force de vous préparer, lança la Capitaine d’un ton masquant que très peu l’ironie.
- J’aurai trouvé dommage de ne pas faire bonne figure pour un tel moment, répondis-je simplement sans prendre la peine de relever la pique de Tala, ce qui la fit froncer les sourcils.
- Certes, ajouta seulement celle-ci qui délaissa mon regard, ou mon décolleté, faute de savoir quoi ajouter.
- Le Conseil militaire Hackett a envoyé l’ordre de lancement de l’opération, indiqua l’Officier Iviris, responsable de la communication du vaisseau.
- Il était temps, lança Tala en ordonnant à l’Officier Lanni, responsable de la navigation, de faire manœuvrer le vaisseau.
- Tout à fait d’accord avec vous … pour une fois ».

Le compliment, si on pouvait l’appeler ainsi, surprit Tala qui me regarda bizarrement, ne sachant pas comment réagir pour le coup. En profitant pour me mater un peu plus. J'en étais presque sûre. Pendant ce temps, Lanni avait lancé ses ordres à Raenïa et Miliss – les deux pilotes de la Neliane – pour qu’elles déplacent le vaisseau tel qu’il était convenu. Rien de bien compliqué en soit étant donné que l’expédition était déjà prépositionnée et que tous les pilotes avaient déjà été briefés sur la formation à adopter.

Je sentis le très léger bourdonnement sur le sol métallique du vaisseau lorsque les moteurs se mirent en marche. J’en profitai pour m’asseoir à mon siège, située non loin de la position occupée par Tala. Devant moi se trouvait une console holographique qui pour l’instant ne me servait pas grand-chose. Ishra restait silencieuse à ses côtés, son regard passant des différentes Asari travaillant sur la passerelle à moi, qui faisait globalement la même chose.

- « Neliane prête à emprunter le relais Capitaine, indiqua Lanni au bout de quelques minutes
- Allez-y. »

Plusieurs vaisseaux devant la frégate asari avait déjà disparu, comme aspirés par le vide. Puis ce fut autour de la Neliane. Je fermai inconsciemment les yeux. Un bête réflexe animal qui ne s’était jamais stoppé chez moi face à ce phénomène. Quand je les rouvrirai, nous serions enfin arrivées à destination. Rester à savoir ce qu’on y trouverait …

... Suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prête au départ!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Veuve (Citadelle - Relais Cosmodésique)-
Sauter vers: