Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...

[Old] Mass Effect Legacy

Nouveau site : http://www.masseffect-legacy.fr/
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ : Aralakh

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 19/07/2014

MessageSujet: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Dim 20 Juil - 23:03

Citation :
• Date du RP: 8 Mars 3 ARW (2189 EC)
• Lieu du RP: Syba, Système Hydre
• Type de RP: Event RP
• Nombres de personnes requises: 4 ( Isïana N'iim,  Nissara T'sironia, Urdnot Uoldar )

C'est plusieurs heures après la conférence donner par le Conseil et le Conseiller Militaire Hackett, que les différents groupes s'étaient lancer vers leurs objectifs respectifs ou bien s'apprêtaient à le faire, c'était le cas de la flotte qui constituait le groupe Alpha. Une grosse partie de la Flotte attendait non loin du Relais les derniers vaisseaux manquant, ces derniers terminant leurs ravitaillements à la Citadelle, la Flotte était constituer de vaisseaux des différentes races du Conseil et le vaisseau en tête était un Croiseur humain, le SSV London dirigé par le Commandant Jefferson, ce dernier dirigerais l'opération sous les ordres directe d'Hackett.

Après qu'un nouveau vaisseau vint de se joindre à la Flotte et qu'une voix se fit entendre dans tout les vaisseaux, elle était émise du SSV London et la voix du Commandant Jefferson se fit entendre.
- Bienvenue à vous, Turiens, Asaris, Humains et aux autres races Concilienne présente. débuta l'humain d'une voix posé Vous savez pour quelle raison vous êtes présent au sein de cette Flotte aujourd'hui, le Conseiller Militaire Hackett vous à briefez tout à l'heure, mais je vais vous expliquez NOTRE mission.

Sur plusieurs vaisseaux, des informations et des plans du Système Hydre apparurent sur les différents pont de commandement de chaque vaisseau.

- Notre mission sera de débarquer et d'établir une formation de combat dés notre sortie de notre saut SLM, car si nos informations sont correctes, la base des sbires de Molovsky se trouve dans ce même système et il y à de fortes chances pour qu'ils soient alerter de notre présence dés notre arrivé. Nous devrons donc être rapide et efficace ! lâcha l'humain d'un ton militaire. Dés notre sortie du saut SLM et que notre formation sera faite, nous nous dirigerons vers les coordonnés de la base, nous devrons nous attendre à une défense acharné de la part des Pirates et voilà comment se déroulera la bataille...

Une autre série de plan apparurent sur les pont de commandement, cela permettrait aux pilotes capitaines des vaisseaux de coordonnées leurs mouvements.
- La première ligne d'attaque sera former des forces turiennes et de deux vaisseaux humains, suivit d'un groupe de deux vaisseaux Asaris et du notre, tandis que le reste de la flottes servira d'arrière garde ou de renfort en cas d'urgence. Le but de la première ligne sera d'engager et d'attirer les vaisseaux ennemis tandis que le Neliane et le SSV London aborderons la station pour y débarquer nos troupes, tandis que la Nybaen tiendra les quelques chasseurs pirates qui tenteraient de nous prendre par derrière.

Un petit moment de silence s'installa parmi tout les vaisseaux, c'est après quelques instants qu'il reprit la parole.
- Après avoir débarquer dans la station, nos troupes devront nettoyer la Station tout en recherchant des informations pouvant nous menez à notre véritable cible. Mais je ne vous mentirais pas, il risque d'y avoir un sacré bordel dans cette station, donc équipez en conséquences ! Voilà, tout est dit, l'opération ne va pas tarder à commencer, donc tenez-vous prêt et terminer vos tâches actuelles. Jefferson terminé.

La communication se coupa, rendant aux vaisseaux leurs calmes et permirent aux occupants de reprendre leurs occupations. Tandis que les derniers  vaisseaux arrivaient de la Citadelle, les volontaires et autres militaires s'échauffaient et patientaient dans les soutes et autres compartiments qui leurs étaient accessible.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Mar 22 Juil - 16:43

[HRP] Bon je me suis permit quelques liberté pour avancer si ça gêne hésitait surtout pas à me le dire hein, j'espère que la CB reviendra j'ai pas put vous demander pour ça du coup .... [HRP]





Nissara retourna plusieurs fois dans sa tête le discours qu’elle avait entendu dans la salle de conférence improvisé. Vraiment inspiré, se dit-elle, de quoi motivé les patriotiques, les civiles et peut être même des mercenaires. Le vrais discours avait était celui de l’amiral ceci dit, un discours de militaire dans une opération militaire, bref ce qui intéressait le plus la commando. Non pas qu’elle ne trouvait pas pertinent les propos tenus par le conseil, loin de la, il était même d’une franchise et d’une intelligence des plus intéressantes. Mais la chasseresse aimait plus se baser sur des faits et sur les informations de l’opération. Ajouter à cela qu’elle éprouvait un respect sincère envers l’humain, un homme de tête qui avait mené les opérations sur terre pendant la guerre des moissonneurs. La commando s’en souvenait très bien, et savoir qu’une telle pointure dirigeait l’opération la rassura vis-à-vis de la présence d’amateurs et de freelance.

Nissara flatta distraitement le flanc de Vadrouille, un Varren massif, même pour un membre de sa race, portant des éléments de protections sur diverse partie exposé de son corps. L’animal était un peu la mascotte du groupe depuis que le chef d’équipe l’avait recueilli dans un laboratoire clandestin. La commando l’avait élevé et il avait traversé la guerre des moissonneurs auprès de sa maitresse qu’il voyait vraiment comme une mère. Plusieurs membres de l’équipe lui devait la vie, comme en témoignait des cicatrices éparses sur la peau du Varren. Ajouté au fait qu’il possédait des facultés biotique, Vadrouille était à la fois une machine à tuer, et un adorable compagnon. Il suffisait de voir à quel point Nissara gagatisait quand elle s’occupait de lui.

Les chasseresses reçurent finalement les données plus précises de leurs affiliations certains yeux s’ouvrirent en plus grand d’autres ayant un sourire amusée.

« Hé ben, au moins on connait déjà le vaisseau ! »

Lâcha Kalita de sa voix profonde en faisant craquer son cous, un rictus amusé plissant ses lèvres.

« Certes, et le vaisseau en lui-même est un modèle des plus intéressants, on vas avoir un débarquement au top si tout se passe bien. »

« Vous croyez que l’ambassadrice sera la ? Elle était gentille »

Nissara sourit à Nostia, elle se demanda encore une fois comment une personne aussi douce et calme pouvait être aussi mortel.

« J’espère aussi, et si elle est bien la, bavaient pas trop sur ses nichons cette fois, le Krogan était presque discret en comparaison »

« Tu parles il m’a tellement maté le cul que je croyais avoir un miroir aux fesses ! »

« Ouais ben ton cul doit se mettre en marche ! »

Lâcha Nissara en donnant une claque retentissante sur le fessier de sa second, ce qui fit rire le reste de l’équipe. Il faut dire qu’elles étaient extrêmement proches au point de partager des moments parfois plus intimes entre elles. Les épreuves rapproches disait-on, et le commando avait traversé son lot d’obstacles en tout genre. D’un pas énergique elles se rendirent sur le quai ou se trouvait la frégate. Sur place elles virent Isiana, superbe dans sa tenue, comme à son habitude, et Uoldar ayant sortie le grand jeux pour l’occasion avec une armure à faire baver d’envie n’importe quel Krogan. Elle les interpela en souriant, puis lâcha Vadrouille en lui disant d’aller « dire bonjour ». Ni une ni deux, le Varren fonça droit sur le Krogan et lui sauta dessus. L’impact aurait renversé presque n’importe qui, ou quoi … presque. Dans les bras d’Uoldar, Vadrouille léchait son casque avant d’être enfin reposé au sol. La il s’approcha de l’asari mauve et renifla doucement, étrange contraste après la démonstration d’enthousiasme de l’animal.

« Isiana, je crois que vous venez de charmer Vadrouille »

La commando souriait largement heureuse de travailler avec des gens qu’elle connaissait, et tout le commando salua leur partenaires du moment. La chasseresse se posa tout de même la question sur l’efficacité au combat de l’ambassadrice, certes elle avait de gros moyens de diversions, mais avait-elle des talents martiaux caché sous ce joli minois ? Nissara donna une grande claque sur l’épaule armuré d’Uoldar.

« Haaa voilà l’Uoldar que je connais, sous 100 kilos d’acier et d’équipement ! »

Enfin, le groupe monta à bord, avant de suivre l’itinéraire transmit et de se mettre en position avec le reste des vaisseaux constituant la flotte. Le commando au complet était sur le pont mais en retrait de l’équipe du capitaine de la frégate, elles ne voulaient pas déranger les manœuvres. Elle porta cependant un regard curieux vers le duo de diplomate.

« Une question, comment vous êtes-vous retrouvé entrainé dans cette traque ? Moi mes supérieurs m’ont donné des ordres mais vous deux ? Surtout que je ne vous savez pas adepte des combats ouverts Isiana »

Après discutions, c’est finalement le haut-parleur qui impose le silence, une communication entre tous les vaisseaux du groupe alpha, dirigé par un humain. Nissara fronça un instant des sourcilles, cela faisait déjà deux humains à des points clef du commandement de l’opération. En vue de la jeunesse de ce peuple cela intriguait tout de même l’asari qui finit par chasser cette pensée de son esprit. Les humains avaient largement mérité le respect des autres espèces, et un pincement au cœur lui souffla que son peuple à elle l’avait perdus à cause de l’artefact prothéen dissimulé par ses dirigeante. Ho certes, la politique avait radicalement changé depuis, au grand plaisir de la chasseresse, mais cette révélation restait en travers de la gorge de la commando qui était si fière de son peuple. Le discours terminé elle se tourna vers la capitaine du vaisseau, attendant de voir sa réaction. Après tout, son commando était sur son terrain à elle pour le moment …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Dim 27 Juil - 23:07



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #99CC00 : Capitaine Tala Nalzasis
• #990099: Selzia Iriori
• #6600FF: Ujizia Iriori
• #FF0000 : Commandant Jefferson
• Dodgerblue : Nissara T'Sironia
• #00FFFF : Nostia
• #6600FF : Kalita
• #AE0505 : Urdnot Uoldar



Le discours du Conseil m'étonna, je devais l'avouer. Pas vraiment le fond mais la forme. Ces conseillers qui paraissaient si fermés il n'y a encore qu'une décennie semblait pour le coup transformé. Peut-être n'était-ce qu'une façade pour stimuler les civils. Sûrement même. Mais malgré tout, on sentait tout de même une pointe de sincérité dans les paroles. La Guerre avait du les changer eux aussi. Qui ne l'avait pas été à vrai dire?

Mon intérêt fut réellement piqué à vif lorsque ce fut le tour du Conseiller militaire Hackett. Je n'avais jamais eu le privilège de le rencontrer personnellement, il fallait dire que jusqu'à récemment, c'était un inconnu parmi tant d'autres au sein des différentes armées et flottes que comptaient les différentes races concilliennes. Mais on m'en avait dit bien. En tout cas, il avait un charisme indéniable quand il parlait. Enfin, moi je buvais ses paroles. On sentait bien le vétéran qui avait une expérience en la matière. A croire que des briefings comme cela, il en avait fait toute sa vie. Remarque, maintenant que j'y pensais, n'était-ce pas lui qui était présent sur Terre lors de la dernière bataille de la Guerre?

Syba. Une géante gazeuse perdue dans l'espace humain. Ce nom me disait vaguement quelque chose tandis que je regardais l'hologramme qui était apparu. Peut-être avais-je du y passer une fois lors d'un voyage d'exploration ... à une époque où la communauté concillienne ignorait jusqu'à l'existence des humains d'ailleurs. Notre objectif allait donc devoir attaquer une station spatiale hypothétique... Très bien. Pour le coup, j'en revenais à regretter le fait que le canon Thanix originellement monté sur la Neliane fut retirée lorsqu'elle passa en version "exploration". Et on s'appellerait le groupe Alpha. Drôle d'idée de prendre des vieilles dénominations humaines. Ceci dit, vu que c'était Hackett et qu'il était humain, ça pouvait avoir un sens.

Je me concentrai sur les données me concernant tandis qu'Hackett continuait son monologue pour les autres groupes. Dans les grandes lignes, j'avais capté qu'il y avait trois groupes se résumant à militaire, mercenaire et civil. Simple mais pas si bête que cela au final. Les militaires avaient la rigueur, les mercenaires risquaient sans doute de se mettre des bâtons dans les roues mais se connaissant chacun serait sur ses gardes et dans l'ensemble cela devrait aller et les civils seraient tranquillement sur un monde habité. Enfin, tranquillement. Façon de parler, la situation risquait d'être tendue pour tout le monde.

Le ton sérieux, presque grave d'ailleurs, d'Hackett me fit rendre compte que la situation était réellement critique. Après tout, le Conseil n'aurait pas organisé cette traque géante si ce n'était pas le cas. Mais c'était une chose de se le représenter de l'extérieur et une autre de plonger en plein dedans. Il fallait dire que de mon côté j'étais plus ou moins coupés de la réalité à force d'être perdue aux quatre coins de l'espace asari. L'attentat sur Astéria m'avait un peu remise les idées en place et je sentais que cette évènement extraordinaire risquait d'amplifier la chose. Enfin, je verrais bien.

Ma concentration retourna au monologue d'Hackett lorsque les informations sur Molovsky en lui-même apparurent. Mon OmniTech, et celui de Tala à mes côtés, bipèrent en même temps. Des données se téléchargèrent et je les affichèrent tout en écoutant ce que disait Hackett. Ce Molovsky avait l'air d'être un sacré personnage! A vrai dire, il serait apparu deux siècles plus tôt, nul doute que j'aurai fais partie de ses rangs. Mais on grandit, on évolue et désormais je voyais qu'il était dans le tord. Ce n'était pas en se comportant comme un pirate et un criminel de la pire espèce qu'il améliorera les choses.

Le speech d'Hackett se termina finalement. Les discussions reprirent de bon cœur tandis que de mon côté je continuais à parcourir le rapport détaillé de Molovsky. Tala de son côté regardait les environs. La Quarienne sur notre banc s'était d'ailleurs levée et diriger vers son affectation, nous laissant toutes les deux là. Je pus remarquer des mouvements dans la foule et des mécontentements. Déjà, des civils laissaient tomber et quitter la salle par où ils étaient arrivés. Rien d'étonnant. L'appât du gain était une chose, le goût du risque et une mort potentielle en étaient deux autres. Je me retins de lâcher un petit ricanement mais l'idée y était.

« Ah, on va avoir des invités! m'indiqua Tala lorsque son OmniTech s'illumina pour afficher plusieurs noms. Oh? Nissara T'Sinoria. C'était la commando asari qu'on a croisé sur Astéria non? Ah oui, il y a sa bande. Et des Krogans. Oh. Tiens. Urdnot Uoldar. Votre ami.
- Vraiment?   répondis-je d'un ton enjoué, passant outre le sous-entendu de la Capitaine.
- On dirait. Les autres ne me disent rien. A vous peut-être.
- Hmmm. Non, pas vraiment. »

Ce furent les derniers mots qu'on s'échangea dans cette immense salle. En effet, on se leva et se dirigea vers les lieux qui nous étaient indiqués. De là, on quitta rapidement le Présidium pour retourner à la Neliane. Le trafic fut plus fluide une fois que l'on quitta la zone pour atteindre le vaisseau.

Là, Tala et moi nous nous séparâmes. Elle retourna à bord pour préparer le décollage, le temps de rappeler tout l'équipage et attendre l'arrivée de nos invités. Le Conseil avait été plus que généreux niveau armement, ravitaillant entièrement la frégate asari. Carburant, nourriture, air recyclé, réserves énergétiques et armurerie pleine. Même pour nos longues explorations je ne pense pas que l'on ait déjà eu autant. C'était Ishra qui m'avait fait la liste détaillée tandis que je rejoignais notre cabine. Aerti n'était pas là. Sans doute à vagabonder quelque part.

Par la suite, je me décidai à ressortir de la Neliane pour attendre les différents arrivants. Après tout, la frégate était sous ma responsabilité. Le premier arrivé fut Uoldar. Des couleurs me montèrent au visage tandis que les évènements récents sur Lessus me revenaient en tête. Je toussai doucement pour me calmer et j'espérai que Kroggy n'avait rien remarqué. Je lui souris largement et, ne sachant trop comment réagir et comment le saluer. D'autant plus vu comment il était équipé. Il était impressionnant! A vrai dire, si ça avait été un inconnu, j'aurai sans doute fait un pas de côté.

Une discussion commença entre nous deux. Discussion qui ne fut guère longue car Nissara nous interpella. Mon sourire s'effaça quand je vis un immense Varren courir dans notre direction. Enfin, plutôt droit vers Uoldar. Je m'écartai malgré tout, légèrement inquiète. Puis j'éclatai de rire en voyant la grosse léchouille du Varren sur le casque d'Uoldar. Je souriais au fameux Vadrouille, vu comme l'avait dénommé Nissara en s'adressant à moi, qui s'était par la suite approcher doucement de moi.

Puis, les derniers attendus arrivèrent et finalement tout le monde monta à bord. Tout l'équipage de la Neliane était présent et il y régnait une forte activité. On atteignit le pont où Tala dirigeait déjà son équipage. Je me tournai vers Nissara qui s'adressait à Uoldar et moi. Je répondis la première.

« Oh. Eh bien comme vous. J'ai un statut particulier. Si je suis diplomate, la Neliane  est un vaisseau d'exploration militaire. Du coup, la Tétrarchie m'a demandé de participer à cette traque. Enfin, que la frégate participe plus exactement. Et sinon, oui, j'ai un passé ... particulier pour une diplomate, dis-je en me tournant vers Uoldar. J'ai notamment été chasseuse de prime dans ma jeunesse. Pas la plus connue, fort heureusement à mon avis, mais suffisamment douée pour en vivre convenablement. »

Uoldar répondit à son tour puis la discussion en resta là puisqu'une voix humaine surgit des hauts-parleurs. Ce qui valut un ronchonnement de la part de Tala sur son siège.

« Encore un humain qui dirige l'opération? Déesse, ça va bien cinq minutes tout de même! »

La Capitaine de la Neliane arrêta très rapidement de se plaindre, écoutant avec attention ce que disait donc ce Commandant Jefferson. Ainsi donc, on devait aborder la station. Vu que visiblement, la présence de la station semblait confirmer. Je comprenais mieux la présence du commando de Nissara et ces Krogans accompagnant Uoldar.

« Madame N'iim, vous comptez participer à l'abordage ou restez ici? me demanda Tala.
- Je pense que je vais y participer. Cela me permettra de me défouler un peu, répondis-je sur le temps de la rigolade. Enfin, je laisserai les professionnels passer devant et je suivrais, ça ira, ajoutai-je plus sérieusement. D'ailleurs, je vais aller m'équiper. »

Sur ces mots, je quittai le pont pour retourner à ma cabine, toute proche. Là, je me changeai rapidement - verrouillant la porte au passage pour éviter tout éventuel voyeur ou voyeuse potentielle - et enfilai notamment ma tenue de combat, d'un mauve sombre presque noire et moulant parfaitement mon corps partant du cou pour descendre tout en bas. Même si elle était faite d'un alliage, il était très léger et ne protégerait que d'éventuels coups de poings ou d'autres attaques au corps à corps de ce genre. Non, ma véritable protection était ma barrière biotique et mon agilité. Au vu de ma poitrine volumineuse, beaucoup ne me prenait pas vraiment au sérieux. De ce qui ont eu ce sentiment, peu étaient encore en vie aujourd'hui.

Mais à vrai dire, la protection était pour moi un point secondaire. En effet, j'étais plus quelqu'un en arrière-ligne, pas à foncer dans le tas. Fusil de précision, explosions biotiques à distance, piratage et guerre électronique. Ça c'était mon domaine d'expertise.

Fin prête, je descendais à l'armurerie pour récupérer mon fusil de précision Naginata. J'avais vu que Liera, l'armurière du vaisseau, avait finalement reçu des Prophétesses, les nouveaux fusils de précision hybride asari. Mais son maniement changeait de mes habitudes et je préférais donc rester sur un modèle que je connaissais bien.

J'installais le fusil de précision sur mon dos qui se maintient contre ma combinaison, les micro-amarres magnétiques permettant à mon arme de rester en place. Je pus récupérer ma mitraillette Locust en même temps que je positionnai à ma taille. Et voilà, fin prête la mauve!

Ce n'était sans doute qu'une question de minutes avant le passage du relais vers le Secteur Argos Rhô. Et delà nous allions sans doute directement attaquer la station, si j'en croyais la distance courte - en terme stellaire - entre le relais du secteur et Syba. Un planning qui s'annonçait intéressant! songeai-je tandis que je remontai sur le pont.


Dernière édition par Isïana N'iim le Sam 18 Oct - 12:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ : Aralakh

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 19/07/2014

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Jeu 7 Aoû - 3:05

« Légende des couleurs » a écrit:
• #FF0000 : Commandant Jefferson
• #FFFF00 : Officier
• #FF9933 : Communication de la Serre des Esprits

...

Alors que les derniers volontaires venaient d'embarquer sur les vaisseaux d'abordages, le commandant Jefferson attendaient le signal des vaisseaux de la flottille, lui signalant que tout le monde était prêt et que l'opération pouvait débuter. Il analysa une nouvelle fois la carte holographique du système ciblé, imaginant toutes les possibilités dès leur arrivée dans le système et tentant d'y trouver une solution pouvant limiter les pertes tout en accomplissant la mission. C'est alors qu'un membre de l'équipage s'approcha du commandant, il tendit un holopad au commandant, cette action le fit sortir de ses pensées et il commença à en lire le contenu.
- Tout les vaisseaux sont prêt ? demanda-t-il tout en lisant l'holopad
- Presque tous commandant, nous attendons le signal de l'arrière-garde et nous pourrons nous lancez.
- Bien, envoyez aux commandants des autres vaisseaux de se tenir prêt à partir d'une seconde à l'autre.
- Tout de suite commandant. lâcha l'officier avant de s'éloigner pour remplir sa tâche

Le commandant continua de lire le contenu de l'holopad, plusieurs informations y étaient inscrites, comme le nombre de personnes participants à l'opération, le nombre de munitions récupérer lors du chargement, le carburant et tout les autres informations techniques. Il pianota un instant sur l'holopad pour voir d'autres informations, qui étaient plus des suppositions cette fois, ces informations estimaient les forces ennemis et le matériel que les forces de Molovsky avaient put amasser au fil des mois.  C'est alors que l'officier revint tout en faisant le salut militaire.
- Commandant, tout les vaisseaux sont prêts, nous attendons tous votre signal.
- Bien... dit-il en donnant l'holopad à l'officier et en se plaçant devant le panneau de contrôle lui permettant de communiquer avec le reste de la flotte. À tout les vaisseaux du groupe Alpha, ici le commandant Jefferson du SVV London, je vous annonce que l'opération est lancer et que nous allons donc passer le relais jusqu'au Système Hydre. Je vous rappelle que nous n'avons aucune informations officielles quand au forces présente et à quel genre d'accueil nous allons avoir droit, donc tenez-vous prêt, si tout se passe bien, nous aurons le temps de nous positionner en cas d'attaque. il se redressa et fit un signe de la main à son officier qui fonça directement auprès des timoniers Nous nous retrouvons au Système Hydre !

Dès l'instant d'après, les premiers vaisseaux entamèrent leurs passages à travers le relais, d'abord les vaisseaux turien suivit de près part le SSV London, le Neliane et le Nybaen, tandis que les derniers à passer le relais sont les vaisseaux d'arrière-garde. C'est après plusieurs longues minutes que la flottille entra dans le système, tout semblait calme et ce calme permit aux vaisseaux de former une ligne défensive et la flottille avançait lentement jusqu'à la destination dans le plus grand calme.

Le commandant observa les écrans holographiques et attendait attentivement le signal de cibles non-identifier sur les écrans, mais un lourd silence s'était installer et le silence ne le rassura pas, c'est alors qu'une alarme s’enclencha et que la ligne défensive lança une communication.
- SVV London, ici la Serre des Esprits, nous avons plusieurs vaisseaux non-identifier qui foncent sur nous !
- Oui, nous les avons sur les radars, apparemment, nous les avons trouver ! dit-il en pianotant son holoclavier. À tout les vaisseaux ! Nous avons trouver notre cible, mais ils envoient les videurs et ils ne sont pas heureux de nous voir ! Tous à vos postes de combats, d'après nos ordinateurs, nous serons dans leurs viseurs dans dix minutes, préparez-vous à faire feu et que tout les volontaires se tiennent près pour l'abordage ! La station se trouve derrière cette série d'astéroïdes.

Les alarmes des vaisseaux s'enclenchèrent et tout les occupants des vaisseaux se mirent à leurs postes tandis que les volontaires foncèrent aux hangars et autres baies de débarquements pour l'abordage de la station. Le commandant fixa de nouveau les écrans et voyait les vaisseaux ennemis s'approcher, avant de couper la communication, il lâcha d'un voix lourde et froide.
- Montrons leurs la force des races conciliennes unis et du Conseil.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Ven 8 Aoû - 16:11

Nissara avait eu un petit sourire à la remarque de la commandante du vaisseau, naturellement, elle et ses chasseresses, étaient allé aux nouvelles sur le pont, et elle se rendit compte qu’elle n’était pas la seul à trouver surprenant tout ces humains aux commandes de cette opération. Etait-ce un hasard ? Hacket est un humain, mais elle n’avait vue qu’une partie des dirigeants de l’opération, qui sait qui dirigeait les autres unités ?

Le commando restait sagement dans son coin restant bien à l’écart des asari qui terminaient tout les préparatifs dans le vaisseau. Son propre groupe terminaient quelques préparatif, des omniteques étaient allumé pour les ultimes vérifications des routines, arme dégainé Kalita vérifiait bien la présence de la cartouche thermique dans son arme, Nostia, l’asari turquoise, vérifia surtout l’attache de son arme avant de croiser le regard d’Isiana, elle lui adressa alors un petit sourire, la commando n’ayant pas oublié le petit brin de causette fait la dernière fois dans ce même vaisseau.

Nissara flatta doucement l’encolure de Vadrouille qui était assis tranquillement, à regarder l’agitation autours de lui qui ne semblait pas le déranger le moins du monde.

« Alors ? il est comment ? »

Murmure Kalita à Nissara en rangeant son fusil au creux de ses reins.

« De quoi tu parle ? »

Répliqua l’interpelé sur le même ton de la confidence.

« Ton copain Uoldar, l’est comment au pieux ? »

« On à pas couché ensemble »

« Sérieusement ?? Vous vous foutez sur la gueule, vous explosez des gens en cœur, vous vous aidez même dans des vengeances perso et tu lui à même pas fait cramer la cartouche thermique ?? »

Pour une raison qu’elle ne saisit pas, cette remarque vexa un peu Nissara qui croisa un instant les bras en scrutant toujours l’activité sur le pont.

« Non je ne lui ai pas cramé la cartouche thermique comme tu dit. »

« ça te dérange que j’lui décharge le Claymor du coup ? »

« Hein ? tu veux te taper Uoldar ?? »

« Un bon bout d’krogan comme ça, j’men priverais pas moi ! »

« Comme tu veux »

Lâcha Nissara avec une petite grimace, pourquoi donc cette situation l’agaçait ? … Une rivalité entre elle et Kalita ? ça ne serait pas la première fois après tout, mais c’est vrais … pourquoi elle n’avait pas profité de la compagnie du Krogan ? Peut-être voulait elle simplement une relation amicale avec lui, il faut dire qu’ils s’entendaient bien ensembles.

« C’est vrais qu’il à l’aire gentil »

La petite voix de Nostia fit ouvrir des yeux surprit au commando qui se tourna vers elle. La tireuse d’élite regarda chacune comme prise en faute.

« Heuu .. mais je trouve Isiana plus jolie …. Son mauve lui vas bien .. »

Lâcha l’asari turquoise comme pour se justifier, ce qui fit sourire ses collègues et ricaner Kalita.

« Tente ta chance, pour elle ou Uoldar, ça t’ferais du bien une bonne partie de jambe en l’aire. »

« heuue …je n’ai pas de soucie de ce coté la »

Répliqua t’elle doucement en « bleuissant » joliment des joues ses yeux regardants ailleurs. Kalita en fut prise de court et Nissara rit de bon cœur

« La elle t’a mouché ! »

La commando se tourna ensuite vers le centre de la passerelle, écoutant la demande de situation du vaisseau, visiblement ils étaient proche du saut cosmodésique.

« On dégage du pont »

La commando fit un signe de tête à la commandante en quittant la passerelle, l’agitation d’avant un saut venait de se déclencher, et même tout dans leur coin, Nissara ne voulait pas que son équipe soit une gêne. Aussi rejoignit-elle l’ascenseur pour se rendre à la baie de largage. La, l’équipe fut plus dans son élément, et les vrais vérifications commencèrent. Chacune passant en revue son arme avec minutie, ainsi que ses réserves de cartouche thermique ou grenade. Le commando était prêt pour un assaut cette fois, pas pour une simple escorte, et elles s’étaient équipé en conséquence. Nissara joua des épaules pour caller au mieux sa Dualista monomoléculaire, dégainant son Prêtresse elle en soupesa le poids bien plus important que son disciple qu’elle avait utilisé pendant des décennies, la puissance de feus était sans comparatif ceci dit, et la commando préférait ce style plus … Krogan … à son ancienne arme. Le rengainant à ses hanches elle tira sa Solia en vérifia le tranchant et le rangea avant de caresser affectueusement le cou de Vadrouille en s’accroupissant.  Les lumières changèrent, indiquant le saut effectué par le relais. Ils seraient bientôt sur le secteur d’opération …Elle regarda son équipe dans une sorte d’inspection maternel, un petit rituelle à elle … Son commando était soudé, amie voir plus parfois comme en témoigna quelques gestes tendre entre N’okia et Losnia. Certaines étaient pourtant arrivé pendant la guerre …. Nostia était une ancienne du SSC réclamant d’être envoyé sur le front plutôt qu’a rester sur la citadelle, ce fut le commando de Nissara qui recueillis la tireuse d’élite, Kalita elle, avait perdus son équipe pendant la guerre, et avait refusé d’en diriger une nouvelle. La commando avait alors fait jouer de ses relations pour la faire venir dans son unité, elles se connaissaient depuis longtemps après tout et elle connaissait son équipe, ainsi les deux pertes de la guerre des moissonneurs fut compensé … La chasseresse eu un pincement au cœur en repensant à elles, mais elle se contenta d’une « salue » au défunte sans son esprit, avant de revenir au présent. Les autres membres de l’unité étaient la également, Nissara les scrutant un moment avant de se redresser en souriant. Elle fit quelques pas, s’approchant d’Uoldar qui avait aussi rejoint baie de largage.

« Alors mon grand ? Prêt à en découdre de nouveau ensemble ? Jolie au fait ta nouvelle armure et ton marteau, je me souvenais presque plus que tu avais récupéré ça sur Tutchanka, ça va faire des étincelles ! »

Vadrouille jappa de plaisir au côté du duo, il semblait content de les revoir tous les deux on dirait.

Pendant ce temps, Nostia regarda Isiana qui était également présente dans la baie de débarquement. Elle hésita un instant avant de s’approcher un peu de la diplomate.  Elle lui adressa un petit sourire, ne sachant trop quoi dire visiblement, avant de se lancer.

« C’était gentil de m’avoir tenue un peu compagnie pendant ma ronde la dernière fois. »

Peu après ces paroles laissant tout juste le temps d’une réponse à Isi, différents ordres indiquèrent la fin du saut. Peu de temps après ce furent les alarmes qui retentir, indiquant la présence d’ennemi à proximité. Nissara se tourna vers son commando, elles se rassemblèrent toutes d’instinct autours de leur chef, Nostia adressant un petit sourire d’excuse à Isi. La chef d’équipe prit alors la parole d’une voix pleine d’assurance audible des gens proches.

« On y est, vous avez encore en tête ce qu’on vous à dit, et vous savez ce que vous avez à faire. Voila pourquoi nous sommes la, nous avons fait nos preuves pendant chacune de nos mission, nous sommes toujours sortie plus forte de tous les conflits, perte, douleur, et victoire.
Aujourd’hui, on fait payer une dette, une dette en vie à Molosky, une dette qu’il à contracté envers la galaxie à chaque mort qu’il a causé, à chaque famille qu’il à fait souffrir, à chaque vie qu’il à détruit. Lui et ses hommes continue d’entretenir le chaos et la douleur après la guerre. On ne peut pas laisser cela continuer !
Nous sommes des bras armés ! Nous sommes des boucliers levés ! Nous sommes des commandos asari ! Faites honneurs à vos talent ! Faites honneur à vos serment ! Faites honneur à notre peuple ! Aujourd’hui on vire une pourriture de plus de la galaxie ! »


Nissara finis sa tirade d’une voix pleine de force, elle ne criait pas, pas besoin, elle motivait ses troupes, elle les poussait à leur maximum, et cela marchait. Tout le commando semblait remonté à bloque, animé par une inébranlable détermination, partout ou leur chef irait, elles suivraient.

« Je paye ma tournée à la fin de l’opération ! »

Des manifestations d’approbations se firent entendre dans le commando, plus ou moins flagrante. Le groupe étaient prêt, et chacune se mirent en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Dim 10 Aoû - 17:01



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #99CC00 : Capitaine Tala Nalzasis
• #990099: Selzia Iriori
• #6600FF: Ujizia Iriori
• #FF0000 : Commandant Jefferson
• Dodgerblue : Nissara T'Sironia
• #00FFFF : Nostia
• #6600FF : Kalita
• #AE0505 : Urdnot Uoldar


L'attente fut sans aucun doute plus longue que la traversée du relais, à n'en pas douter. Remontant après m'être préparée, je rejoignis le pont et débarquai sur la fin de la discussion du commando. Je remarquai Nostia qui avait "bleuie" plus qu'à son habitude, me faisant froncer un sourcil interrogateur.

Cette Asari très timide avec laquelle j'avais discuté pendant le trajet entre Astéria et Thessia quelques semaines plus tôt était vraiment charmante. Elle me rappelait un peu moi dans ma jeunesse, une époque de naïveté qui me ferait pleurer de rire maintenant. Au point que quand je tentais de m'en souvenir, j'avais l'impression qu'il s'agissait des souvenirs d'une autre personne.

Lui adressant un petit sourire au passage, je me dirigeai vers Tala qui attendait les ordres. En fait non. Qui venait de les recevoir. Ce fut donc le branle-bas de combat sur le pont et chacune des sept officiers de pont de la Neliane se concentrait sur leur activité respective et que les deux pilotes  s'alignaient avec la flotte pour emprunter le relais cosmodésique.

« On dégage du pont » lança  Nissarra à son équipe commando.

Je regardai donc les Asari se dirigeaient vers l'ascenseur de la Neliane pour sans aucun doute se dirigeaient vers la soute. Je fixai un instant Tala puis lui dis simplement que j'y allai également et que je lui disais à tout à l'heure. Des petites banalités pour tenter de faire oublier la gravité de la situation.

Je suivis donc l'équipe commando avec un temps de retard. Asari et Krogans présents prêts à monter dans les deux navettes de la Neliane. De mon côté, j'attendis dans mon coin. Je n'avais pas vraiment ma place dans tout ce groupe. Je regardais chacun se préparer en silence.

Ce fut ainsi que je pus remarquer Nostia qui m'observait. Elle sembla hésiter un instant puis s'approcha de moi en m'adressant un petit sourire que je lui rendis naturellement et joyeusement. Je la trouvais vraiment adorable.

« C’était gentil de m’avoir tenue un peu compagnie pendant ma ronde la dernière fois.
- Mais pas de soucis, c'est tout naturel! Ta compagnie est vraiment très agréable. Si tu veux boire un verre quelque part après tout ce merdier, n'hésite pas à me le dire » lui répondis-je d'un petit clin d'œil discret qu'elle seule pouvait voir.

A peine eussé-je le temps de répondre que les alarmes d'alerte sonnèrent. Je pense que c'était bien la première fois que je les entendais sur la Neliane, s'était pour dire qu'on n'avait pas spécialement eut de problèmes au cours des derniers mois. Nostia me fit un petit sourire d'excuse pour rejoindre Nissara. Elle était tellement chou! Difficile de s'imaginer qu'une telle femme pouvait être une commando asari...

Je me mis à écouter le discours que prodigua la leader des commandos à ses équipières. Je devais avouer une chose Nissara elle avait du charisme quand elle encourageait sa troupe. A vrai dire, je le trouvais plus impressionnant et plus convaincant que les discours du Conseil ou d'Hackett. Pas étonnant que ces Asari la suivaient sans soucis.

Je ne pus m'empêcher de sourire en entendant la dernière phrase de Nissara. Une tournée générale à la fin de tout ça? Ce n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde et je tacherai de mon souvenir. Hihihi.

Enfin place au sérieux. Les alarmes se calmèrent doucement au fur et à mesure que la frégate approchait de la zone d'action. Inutile de se casser les oreilles dès lors qu'on savait la menace présente.

Tout le monde se dirigea vers les navettes. Mais pour que tout le monde rentre, on dut se séparer en deux. Je me retrouvai ainsi avec Nostia, Liera - l'armurière de la Neliane qui avait décidé de se joindre à la fête avec sa Prophétesse en main -, un Krogan ayant accompagné Uoldar à son arrivée ainsi que celui-ci et enfin une des autres commandos asari dont j'avais zappé le nom sur le moment, à mon plus grand embarras. Je m'installai entre les deux premières. Nostia semblait calme et sérieuse à l'inverse de Liera qui semblait plus se croire dans un parc d'attraction.

La porte de la navette se ferma. La pilote de notre navette - Selzia, je pus la reconnaître à sa voix douce et chantante - nous indiqua qu'il ne s'agissait qu'une question de secondes avant que l'appareil ne décolle et qu'on se dirige tous vers le cœur de l'action.

Je sentis mon cœur commençait à battre la chamade alors que les moteurs commençaient à chauffer. Signe de peur. Bon signe, j'étais dedans. Je fermai les yeux instants et me calmai petit à petit. Petite technique antistress apprise du temps où j'étais chasseuse de prime. Je l'employai à l'époque surtout pour calmer ma respiration avant de tirer au fusil de précision. Mais elle s'avérait tout aussi bien dans ce genre de situation.

Je rouvris les yeux. Face à Uoldar. Souriante. Bon, ça y est. J'étais fin prête. Je lâchai un petit sourire carnassier avant de reprendre mon attitude calme. Plus qu'à attendre que la navette arrive à destination. Ne surtout pas penser à autre chose...


Dernière édition par Isïana N'iim le Sam 18 Oct - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4
Rang 4
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 22

Infos rapides
Âge: 442
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Mer 13 Aoû - 1:14

...

Cela faisait plusieurs minutes que Uoldar était silencieux dans son coin, il attendait patiemment contre un mur à observer les personnes présente, il remarqua un instant que Nissara et l'une de ses amies le regardait en parlant, il haussa brièvement les épaules, ne sachant de quoi elles parlaient. C'est alors que Vadrouille s'approcha et jappa prêt du krogan, attendant une caresse de sa part, ce qu'il fit sans se retenir tout en marmonnant quelques mots en le caressant, puis il se redressa lorsque le varren s'en alla vers sa maitresse.

Il décida d'inspecter son équipement, cela serait un problème serait problématique si ce dernier venait à le lâcher en plein combat, il activa donc son OmniTech et il commença à pianoter dessus, affichant plusieurs détails sur son équipement. Il se demanda aussi quel type de résistance il croiserait sur la station, ce sont ,certes, des pirates, des mercenaires et des contrebandiers, mais si ils avaient réussis à détourner quelques vaisseaux transportant de l'équipement militaire, personne ne savait à quoi s'attendre et comme à son habitude, ce sera à vérifier sur le terrain.
- On dégage du pont.

Cette phrase fit sortir Uoldar de ses pensées et il coupa son OmniTech, puis il fixe le groupe d'Asari qui commença à s'avancer vers l'ascenseur menant, il avança pour les suivre et remarqua qu'Isïana était non loin de lui, il repensea à son petit séjour sur Lessus et il afficha un grand sourire sous son casque. Une fois à la soute, il leva son marteau pour en déposer le bout sur son épaule droite, c'est alors qui Nissara s'approcha d'Uoldar avec un sourire aux lèvres, cela fit hausser un sourcil à ce dernier.
- Alors mon grand ? Prêt à en découdre de nouveau ensemble ? Jolie au fait ta nouvelle armure et ton marteau, je me souvenais presque plus que tu avais récupéré ça sur Tutchanka, ça va faire des étincelles !
- J'espère que tes p'tites protégées n'ont pas peur du sang et du craquement des os, car avec ce joujou, il n'y aura que ça ! dit-il en ricanant, puis il fixe l'asari sous son casque en souriant Et dit leurs que si je pense devant, qu'elles ne se retiennent pas, je suis un rempart, je sais encaisser...Du moment où vous savez visez. termina-t-il en étouffant un rire.

C'est alors que Vadrouille jappa à côté du duo, cela amusa Uoldar qui tendit sa main libre pour le caresser en ricanant. Il remarqua que ce dernier le fixait tour à tour ainsi que Nissara, il semblait heureux de les revoir "ensemble" apparemment, puis il se pencha et dépose un genou à terre pour venir caresser le varren de ses deux mains et de devenir gaga auprès de lui.
- Mais oui, c'est qui qui va morde des culs ? Hein ? C'est le Vadrouille à papa hein ? Et c'est qui qui va donner à une belle récompense au varren si il protège sa maitresse hein ? C'est papa kroggy hein ? Car sans son Vadrouille, elle serait pas grand chose hein ? dit-il entre d'une voix complètement gaga et en ricanant sur la fin

Il se redressa lentement et fixa Nissara qui étouffait un énorme fou rire.
- Dis quoi que ce soit et je t’assommes compris ? dit-il en rigolant Et veille sur lui aussi, enfin, même si il va te mâcher le boulot.  

C'est alors que les alarmes retentirent, annonçant que la mission avait vraiment commencer, quelques instants après, les personnes présentent dans la soute commencèrent à se diriger vers les navettes, mais ces dernières étant assez petites pour le nombre de personnes présentent, plusieurs groupes se formèrent pour permettre à tout le monde d'entrer. Uoldar alla entrer dans la première navette, mais il vit Isïana monter dans la deuxième, c'est alors qu'un frisson remonta le long de sa colonne vertébral et que le même sentiment qu'il eu après Astéria pour Isïana remonta, ce sentiment de protecteur le fit faire marche arrière et qu'il se glissa dans l'autre navette, une fois à l'intérieur, il alla près d'Isïana et toussa une fois à côté d'elle, surement pour le lui faire remarquer ou bien un moyen de son corps pour lui dire "Qu'est-ce tu fabriques mon vieux ?", il n'en savait rien, mais il était près d'Isïana et allait tout faire pour que rien en le lui arrive.
- Une chance, elle semble attaquer à distance... se rassura Uoldar en inspectant son équipement, puis il la tapota rapidement au niveau du bassin pour avoir son attention. Reste derrière moi, je suis un Rempart vivant, tant que tu ne me tires pas dessus, tu n'auras rien à craindre. dit-il d'une voix calme et rassurante, puis il se massa l'arrière du casque de sa main libre Et...Merci encore pour l'invitation sur Lessus...Cela m'a fait beaucoup de bien.

C'est alors que les moteurs de la navette commencèrent à vrombirent et qu'il remarqua que la fin de sa phrase était remplie de sous-entendu et de lapsus, il rougit sous son casque et fixa de nouveau Isïana.
- Oui, mais heu...Pas dans ce sens là...Enfin si mais...Un moment calme tu vois et...Bref...Merci. dit-il en bégayant et en détournant le regard d'Isïana, sentant que si son casque ne serait pas là pour cacher son visage, son embarra aurait été vu pour toute les personnes présentent dans la navette. Bravo mon grand...Tu te surpasses encore une fois... pensa-t-il en soupirant

Il espéra qu'Isïana est mal entendu avec les bruits de la navette et toussa tout en attendant le lancement de l'opération, avec ce qu'il venait de se passer, il avait grand besoin de se défouler.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ : Aralakh

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 19/07/2014

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Dim 17 Aoû - 20:58

« Légende des couleurs » a écrit:
• #FF0000 : Commandant Jefferson
• #FFFF00 : Timonier du SVV London
• #006600 : Nybean
• #666633 : Fureur de Guerre
•#6600FF : Navette Une
•#990099 : Navette Deux

[Petite info : Nissi est dans la Navette une tandis qu'Isi et moi-même sommes dans la Navette deux =3]

...
Alors que les équipes venaient de grimper dans les navettes, le Commandant Jefferson avait le regard qui fixait les écrans radars, observant les cibles ennemis s'approcher et une fois qu'elles furent à porter de l'avant-garde, il appuya sur une simple touche qui lui permit de communiquer avec les capitaines des vaisseaux formant l'Avant-Garde.
- Feu à volonté ! hurla-t-il

Les capitaines turien reçurent l'ordre et le transmirent aux restes de leurs vaisseaux, puis en quelques instants, le calme disparut et les canons des vaisseaux commencèrent à tirer sur les vaisseaux pirates. La ligne de défense ennemi répondit en tirant à son tour, mais ces derniers ne semblaient pas être sortit du chantier récemment et leurs mouvements indiquait qu'ils avaient beaucoup de mal à synchroniser leurs appareils. Tandis que l'Avant-Garde continuait leurs manœuvres d'attaque, les vaisseaux d'abordages accompagner d'un vaisseau de l'Arrière-garde contournèrent la zone de combat pour s'approcher de la Station.
- Manœuvre d'esquive en cours Commandant, nous approchons de la Station, émit le timonier du SSV London
- Bien, bonne chance à vous Avant-garde, puis il communiqua avec les autres vaisseaux d'abordages faites attention, ils risquent de nous avoir garder une surprise à notre arri...
- SSV London ! Ici  le Nybean, des chasseurs sortent de la Station ! émit le Nybean, coupant le commandant.
- Ici le Fureur de Guerre, des chasseurs ennemis et un vaisseau pirate viennent de sortir de derrière les astéroïdes sur notre flanc droit !
- Bordel ! Fureur de de Guerre, Nybean, lancez vos chasseurs maintenant et protéger le Neliane !

C'est alors que les chasseurs commencèrent à sortir par vagues des deux vaisseaux de défenses et se lancèrent à la rencontre des chasseurs ennemis. Le Neliane lança, quand à lui les navettes qui volèrent au travers des combat en tentant d'atteindre la station ennemi.
- Ici Navette Une, ça secoue pas mal ici ! Je croyais que l'on nous ouvrirait un joli couloir avec le tapis rouge !
- Ici le SVV London, nos chasseurs sont incapables de vous aidez actuellement, c'est le bordel dehors ! Profitez du fait que leur hangar soit ouvert pour y pénétrer avant qu'ils ne remarquent votre présence.
- SSV London ici Navette Une, bien compris. puis la communication de coupa

Le Commandant posa son regard de nouveau sur les écrans et s’inquiéta particulièrement pour le Bouclier de Fer rester en arrière. Ce dernier tentait de retenir le vaisseau ennemi et ses chasseurs du mieux qu'il pouvait, mais à cette allure, il ne tiendrait pas et leurs arrières seraient à la merci des pirates. Il tenta de demander du soutient de l'Arrière-garde, mais cette dernière soutenait déjà l'avant-garde contre les vaisseaux rencontrer plutôt.
- Bouclier de Fer, ici le SVV London, tenait le coup !
- Affirmatif, mais ces salopards sont nombreux !

Tandis que le Bouclier de Fer encaissait l'attaque, les navettes s'approchaient de leur objectif, mais une des tourelles du hangar toucha la première navette et cette dernière commença à faire plusieurs vagues dans le vide.
- Ici Navette Une ! Nous sommes toucher ! Nous allons devoir nous posez façon krogan !

La navette plongea donc dans le hangar et racla le sol sur plusieurs mètres, ramassant hommes et matériels dans son trajet, tandis que la deuxième Navette vint se poser à l'entrer du hangar, derrière des débris de matériel repousser par la deuxième navette durant son crash.
- Navette une, ici Navette deux, votre situation ?
- Ici Navette Une...Un mal de crâne et une furieuse envie de botter des culs !
- Navettes Une et Deux, ici le SSV London, à présent, nettoyer le hangar avant d'avancer plus loin dans la station. émit le Commandant Jefferson aux deux navettes Bien, à tout les combattants... LANCEZ L'ASSAUT !

C'est alors que les deux navettes ouvrirent leurs portes et que les équipes d'abordages purent sortir pour se lancer à l'assaut. Les membres de la deuxième navette foncèrent se mettre à couvert derrière une série de caisse pour faire face à huit pirates dont deux était à découvert. Tandis que la deuxième équipe sortait péniblement de la navette, ils eurent à peine le temps de se mettre à couvert derrière des débris de chasseurs alors qu'un groupe six pirates ouvrirent le feu sur leur position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Mar 26 Aoû - 15:00

Nissara respirait profondément dans son siège son regard perdus dans un vague étrange qui ne montrait que sa détermination. Chacune de ses chasseresses avaient ce même regards, même Kalita qui était la plus indiscipliné et bavarde ne lâchait aucun mot au moment du largage. La navette fut rapidement secoué dans tout les sens, les communications résonnaient dans la cabine de la pilote qui traduisait asse bien les questions de certains. Nissara et son équipe ne s'en posaient pas, elles attendaient que la navette se pose, ou que la mort les fauches. Combien de fois avaient elles ressentie cette étrange sensation au moment du largage ? L'instant ou sa vie est entre les mains d'un pilote et à enfermé dans une navette au blindage ridiculement faible en comparaison de ce qui semblait la frôler ? La commando en avait perdus le compte, mais c'était une sensation bien connus et qu'elle avait apprit à tolérer.

Une brusque embarder fit grimacer les troupes à l'intérieur, signe évident que la navette venait de subir un impact des plus désagréable. La nuque de Nissara la lança un instant avant qu'elle ne la fasse craquer. Les embardé ne finirent pas cependant et la navette sembla proche du crash. La communication de la pilote en dit long d'ailleurs sur ce qui allait suivre. Un bruit d'enfer se fit entendre alors que la navette s'écrasait presque sur le sol du hangar. Cramponné à leur siège les asari tinrent bon malgré les jets qu'elles prirent de plein fouet avant d'enfin se stabiliser ...

- Navette une, ici Navette deux, votre situation ?
- Ici Navette Une...Un mal de crâne et une furieuse envie de botter des culs !

Et comment ...

Marmonna Nissara avant de faire sauter la sécurité de son siège et de se redresser. Elle secoua un instant la tête avant de prendre le Pretresse qui se déploya dans ses mains. Ils devaient s'attendre à n'avoir aucun couvert en sortant vue la situation.

- Navettes Une et Deux, ici le SSV London, à présent, nettoyer le hangar avant d'avancer plus loin dans la station. Bien, à tout les combattants... LANCEZ L'ASSAUT !

"N'Okia ! en défensive on trouve des positions !"

La commando opina en s'approchant de la porte et déploya un omni bouclier en sortant son pistolet mitrailleur. Nissara elle renforça ses barrières biotique, une énergie bleuté crépitant autours d'elle alors qu'elle sortie la première. Repérant rapidement quelques points de cachette elle lança des instructions à son groupe et se mit à couvert juste à temps pour éviter les rafales qui martelèrent les restes d'une aile de chasseurs.

Dans l'autre navette Nastilla et Nostia sortir en se déployant rapidement, la techno créa un drone de protection qui attira quelques tires. Mais ce furent ceux à découvert qui subirent le premier sang. Posa contre une caisse les muscles figé pour qu'aucun tremblement ne détourne son tire l'asari turquoise pressa la détente de son arme

"Désolé ..."

Le tire fusa et fendis en deux le crane du turien qui était l'un des deux à découvert. Depuis sa position couverte par le drone de combat dirigé par l'autre commando elle était habilement positionné. Elle tira une seconde fois, sur un pied à découvert qui fit s’effondrer un humain sous la douleur, son casque, maintenant découvert, fut transpercé l'instant d’après par un tire en pleine visière.

"Désolé .."

De l'autre coté du hangar la situation semblait bien moins favorable à l'équipe d'assaut le groupe noyé sous les tires des pirates qui devenaient de plus en plus hardis. L'un d'eux s'approcha vivement se déplaçant souplement pour canarder directement par dessus la barricade, la manœuvre était osé mais particulièrement efficace si bien faillit lancer une rafale presque à bout portant sur Nissara ... Faillit. Levant son arme elle pointa son prêtresse sur le torse du turien qui espérait l'abattre, ils ouvrirent le feus en même temps mais la ou les barrière de Nissara crépitèrent, le pirate eu le torse explosé par le tire du prêtresse.

"ON BALANCE !!"

N'okia se redressa et lança une longue rafale de couverture derrière la protection de son bouclier obligeant deux des assaillant à se replier derrière les caisses qu'ils utilisaient comme couvert. C'est à ce moment la que Losnia lança une puissant projection biotique qui fit voler les caisses comme de vulgaires fétus propulsant les deux pirates au sol qui furent alors à la merci du groupe d'assaut entier. Nissara sauta de son couvert et fonça droit devant suivis de prêt par Kalita.

Les barrières des deux commandos crépitèrent sous les tires dirigé contre elles, tires qui au moins n'ateignais jamais les zone arrière et offrait même des ouvertures aux reste du groupe.

"Vad !!"

L'ordre fut brusquement lâché, mais pas aussi durement que l'impacte d'un varren de 100 kilos en armure. le dit Vadrouille s'était faufilé pour prendre deux pirates à revers et prit la tête d'un deux dans sa gueule en l'agitant furieusement. Un CRAC sonore se fit entendre alors que son camarade évita l'impacte de justesse pour se retrouver sous la charge de Nissara qui l'envoya voler au loin comme une vulgaire poupée désarticulé.

Les deux dernier pirates, sentant leur position menacé ne semblèrent pas motivé à sortir, c'était sans compter Kalita qui lança une grenade à lévitation. Sans trop comprendre pourquoi, les pirates furent éparpillé ou complètement hors de leurs couverts .. un vrais jeux de tire pour le groupe d'assaut un qui venait de briser les lignes de leur coté du hangar.


Dernière édition par Nissara T'sironia le Mer 3 Sep - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Ven 29 Aoû - 21:11



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #99CC00 : Capitaine Tala Nalzasis
• #990099: Selzia Iriori
• #6600FF: Ujizia Iriori
• #FF0000 : Commandant Jefferson
• Dodgerblue : Nissara T'Sironia
• #00FFFF : Nostia
• #6600FF : Kalita
• #AE0505 : Urdnot Uoldar


Je sentis les vibrations des moteurs lançaient à pleine puissance. Nul doute que l'objectif était d'aller le plus rapidement possible. Au vu des commentaires de Selzia qui perçaient légèrement, la situation était plus que tendue. Je n'y prêtais pas spécialement attention, je restais l'esprit dans le vague. Il valait mieux ne penser à rien. Ce qui était plus facile à dire qu'à faire bien évidemment. Mais je n'en étais - malheureusement devrais-je dire - pas à mon premier cas. J'étais d'un certain côté très rassurée de me rendre compte que je restais aussi calme. Comme quoi, les habitudes avaient la vie dure.

Puis la navette se posa et les portes s'ouvrirent. Tout le monde sortit au pas de course, arme en main, et se mit à couvert derrière les débris créés par le crash de la seconde navette. Celle-ci était d'ailleurs en piteux état. Connaissant Ujizia, la pilote, elle devait être en train d'énoncer à haute voix toutes les insultes qu'elle connaissait, le tout en étant en train de réparer l'appareil pour rapidement pourvoir revoler, même en plein milieu des combats.

De mon côté, je pris mon fusil de précision Naginata - que je comptais d'ailleurs changer après cet affrontement, me disant après coup qu'il avait pris un sacré coup de vieux - pour me placer à couvert derrière le reste d'un cockpit de chasseur, ma barrière biotique concentrée au maximum. Les tirs fusaient dans tous les sens. De mon côté, je n'avais pas vraiment une bonne ligne de mire. Je remarquai simplement les deux commandos asari qui travaillaient de concert. Nostia était très concentrée et, étrangement, parfaitement dans son élément. Si la situation l'avait permis, j'aurai sans doute craqué en l'entendant s'excuser à chaque tir. C'était si ... adorable!

Mais adorable, ma position ne l'était pas, et je décidai donc de changer de couvert tout en lançant une singularité biotique pour distraire les pirates qui auraient pu tenter de me tirer dessus. Ma barrière biotique morfla un peu et je terminai mon déplacement par une ruée biotique pour me trouver derrière une bonne paire de caisse. Grimpant, difficilement, j'arrivai à avoir un bon angle de vue. Je remarquai d'ailleurs que ma singularité avait fait volé un pirate. Une Asari au vu du sang qui était répondu sur le sol du hangar, la pauvre fille s'étant faite martelée de tir une fois devenue une proie facile.

D'où j'étais, je pus remarquer un Butarien qui allait aligner Uoldar. Je n'hésitai pas une seconde et pointa ma lunette de visée. Le viseur thermique et l'IV de visée fit le reste pour m'orienter au mieux. Une pression sur la détente et la tête du Butarien explosa, le tir ayant percé sa barrière cinétique pour finir par éclater sur le crâne du pirate.

Je me mis aussitôt à couvert quand la plupart des tirs se concentra sur ma position. Ce n'était pas un soucis pour moi. Levant les mains, je concentrai mon aura biotique et une sphère biotique se dessina autour de moi. Les tirs rebondirent ou s'évanouirent dans ma protection biotique. Je me contentai du coup de rester ainsi à couvert. En effet, cela laissait le reste de l'équipe d'assaut de s'en occuper. De toute façon, j'étais une femme d'arrière-ligne. Pas là pour jouer les bourrines de servir. Je pus d'ailleurs remarquer que Nissara ne s'en privait pas. Il n'y avait pas dire, une charge biotique ... c'était spectaculaire à voir. J'imaginai beaucoup moins à prendre en pleine face. Cette pensée me fit arracher un petit sourire.

J'entendis ma sphère biotique crépiter suite au feu nourris qu'elle endurait. Mais de toute façon, je n'étais plus là. J'avais activé mon OmniTech bien avant qu'elle ne cède pour disparaître et troquait mon Nagita par ma M-12 Locust. La joie du camouflage tactique! Et avec le bazar environnant, impossible qu'on me détecte à moins de me rentrer dedans. Il fallait juste éviter de se faire tirer dessus par mes alliés par contre.

Revenant d'ailleurs vers eux, j'eus la mauvaise surprise de tomber sur une Quarienne qui avait eu visiblement la même idée que moi pour se retrouver derrière notre ligne. Visiblement, elle comptait s'en prendre à Selzia, notre pilote qui attendait à l'intérieur. Elle avait désactivé son camouflage tactique et avançait doucement, un pistolet arc à la main.

Réagissant au quart de tour, je concentrai ma biotique pour créer une stase biotique qui immobilisa la Quarienne, prise de court. Essoufflée - car oui, j'avais malgré tout un peu perdu de mon endurance physique - je pris ma Locust et vida mon chargeur sur la Quarienne. Sa barrière cinétique sauta juste au moment où les effets de la stase s'estompait. Elle pointa par réflexe le pistolet à arc dans ma direction et le coup parti. Ma barrière biotique céda sous le coup et le choc me propulsa en arrière, me retrouvant le dos contre un débris de chasseur. Cela me coupa la respiration net.

La Quarienne poussa un petit rire moqueur tout en se relevant. J'étais un peu désorientée et surtout je remarquai que ma Locust m'avait échappé des mains. J'entendis un nouveau tir et fermai les yeux par réflexe. Puis un bruit sourd tomba au sol.

Rouvrant les yeux, je pus voir Selzia qui tenait un Prêtresse entre ces mains. Quant à la Quarienne, elle gémissait dans une mare de sang rouge devant la porte de la navette. La pilote Asari tira sa seconde cartouche pour achever la pirate qui se tut à jamais. Selzia retira la cartouche thermique.

« Non mais elle croyait aller où celle-là? s'énerva la pilote. Besoin d'aide chef ? ajouta-t-elle en me tendant la main que je saisis pour me relever.
- Merci. Outch, le choc a été rude. J'ai un mal de dos d'un coup.
- Surplus mammaire chef! plaisanta-t-elle,  ton léger qui me surprit vu le contexte actuel mais je préférai ne pas faire attention à ce genre de détail.
- Coup violent contre un mur surtout.
- Aussi, ça n'aide pas. Dis donc ça chauffe bien quand même.
- On peut dire ça. »

Comme pour ponctuer nos propos, une grenade explosa dans le hangar, envoyant voler plusieurs corps et débris dans tous les sens. Un bras de Turien tomba d'ailleurs entre nous deux. On se regarda puis Selzia indiqua qu'elle allait revenir dans la navette pour être prête à décoller au besoin et fit apparaître un drone qui resta à l'entrée. Pour éviter d'avoir une nouvelle mauvaise visite sans doute.

De mon côté, je me redirigeai vers la véritable zone d'affrontement. La situation avait bien évolué et nos forces d'assaut avaient pris le contrôle du hangar. Même si j'entendais encore des coups de feu ici et là, c'était bien moins fréquents qu'au débarquement...


Dernière édition par Isïana N'iim le Sam 18 Oct - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urdnot Uoldar
Rang 4
Rang 4
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 22

Infos rapides
Âge: 442
Profession: Soldat d'élite
Classe: Martiale et Technologique

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Lun 8 Sep - 14:33

...

Uoldar attendait, ignorant le monde autour de lui et en respirant calmement les yeux fermer. Il ne s’inquiétait pas de la bataille à venir, il savait qu'il s'en délecterait en fonçant dans la mêlée, l'arme au poing, il s’inquiétait plutôt pour les autres. Cela faisait presque deux ans qu'il n'avait pas goûter aux sensations d'un vrai combat et il sentait cette sensation de rage et de plaisir qui commençait déjà à bouillonner en lui, comme si elle anticipait les massacres à venir...

C'est alors que la navette ce posa et que les portes s'ouvrirent, permettant aux combattants de ce lancer dans la mêlée, le groupe se lança pour se mettre à couvert derrière des caisses et des débris, permettant aux spécialistes du tir de précision de faire leur travail, tandis qu'Uoldar activa son Techno-Blindage et qu'il émit une onde biotique dans son Marteau de Guerre. Il patienta encore quelques instants, tirant quelques décharges de Claymore sur les quelques fous pour avancer trop près, mais sa soif de combat reprit le dessus et lorsque quelques uns de ses alliés lancèrent un tir de suppression, il en profita pour charger vers l'ennemi, le Claymore ranger et la Marteau en main en émettant un rire malsain.

Il s'arrêta face à une caisse servant d'abri à deux pirates qui le fixèrent à travers leurs visières, intimider par sa taille et sa masse, le krogan frappa violemment la caisse qui alla s'écraser contre le mur derrière avec l'un des pirates, mourant sous le choc. Uolda fixa ensuite le deuxième au sol qui se trainait vers ses "alliés", il leva sa masse de la main droite et vint l'abattre violemment sur le dos du pirate, brisant ses os dans un bruit ignoble et d'un cri de douleur. Quelques pirates remarquèrent le mastodonte en train de relever doucement sa masse, un butarien allait tirer mais son crâne explosa, Uoldar ne le remarqua pas et chargea sa masse d'une nouvelle onde biotique avant de foncer vers ses nouvelles proies.


Il frappa un pirate qui s'envole voler au loin, s'écrasant dans des débris puis il attrapa un galarien qui n'avait pas eu le réflexe de vérifier ses arrières par la gorge, le plaçant devant lui pour encaisser les tirs. Il lança le cadavre sur une asari à sa droite qui tomba au sol, puis il lança une simple grenade à lévitation derrière une caisse servant d'abri, il n'avait pas perdu le geste et la grenade fit beaucoup de dégâts, laissant quelques pirates en l'air et d'autres durent projeter à ses pieds. Alors il activa son OmniTech et il tandis le bras droit vert les pirates, puis il commença à faire un cercle avec son bras.
- C'est l'heure de mettre le feu...

Puis une jet de flamme sortit de son OmniTech, il venait d'activer son lance-flamme et les flammes se jetèrent sur les pirates à ses pieds et sur ceux qui planaient encore. Des cris de douleurs se firent entendre, mais Uoldar continua à cracher des flammes pendant une vingtaine de secondes, après il traversa les corps qui continuaient de brûler et les quelques pirates planant s’écrasèrent sur le sol en brûlant tout en hurlant. Il sentit alors que son inquiétude était partie, laissant place à une envie grandissante petit à petit...  

Il avançait lentement, puis sa barrière éclata ce qui le force à se mettre à couvert, il s'était éloigner de son groupe et était tomber sur un groupe venant tout juste d'arriver, cela le fit sourire sous son casque.
- Parfait... dit-il en laissant sa barrière recharger lentement

Uoldar n'attendait que ça, il tentait de retenir sa rage depuis son petit feu de joie et cette nouvelle troupe de chair à canon allait lui permettre de s'amuser. Il lança sa masse inonder d'une charge biotique et alla exploser sur un butarien trop courageux, projetant des caisses et des débris tout autour de lui, forçant ses alliés à se mettre à couvert. Uoldar chargea à ce moment là et ramassa son Marteau au passage, alors qu'une Asari sortait de son abri pour tirer, cette dernière prit un coup de marteau l'envoyant voler avec un doux son de nuque brisée, deux pirate regardaient le corps voler pour ensuite remarquer que le krogan se trouvaient sur leur abri, la masse levée et tenu à deux mains.
- Maintenant, goûtez à la rage du sang ! hurla-t-il d'une voix grave et en rigolant d'un rire dérangé qui se fit entendre jusqu'aux navettes

...

[Un peu court, mais je voulais vous laissez réagir et influencez la suite avec un kroggy lâcher >3 Courage les filles !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ : Aralakh

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 19/07/2014

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Jeu 11 Sep - 15:36

Alors que les combattants avaient atteins le hangar de la station, à l'intérieur comme à son orbite, les batailles faisaient rage. Alors que l'Avant-Garde venait à bouts des derniers vaisseaux ennemis, l'Arrière-Garde quand à elle semblait mal au point face à cette attaque surprise, alors que les boucliers allaient lâcher, un vaisseau de l'Avant-Garde vint lui porter secours, brisant d'une salve précise les boucliers du vaisseau pirate et permettant au vaisseau en difficulté de battre en retraite vers le Relais.

Pendant ce temps, le commandant Jefferson continuait, avec l'aide du Nybaen, de protéger le Neliane de plusieurs chasseurs tentant de percer les défenses du vaisseau d'abordage. Mais ce dernier, ayant rempli sa mission et que les navettes s'étaient posées, le vaisseau tourna ses canons vers les chasseurs et commença à entrer dans la danse. Ouvrant à son tour le feu sur les chasseurs qui une fois toucher, offrirent aux occupants des vaisseaux un moment de fête pour les plus "anormalement" émerveiller pour ce spectacle.

Alors que les combats continuaient et que la situation dans le hangar penchait pour les attaquants, un "caporal" turien courait à travers les couloirs de la station, dont les sons d'alarme l'empêchait d'entendre quoi que ce soit d'autres. Une fois arriver devant une porte massive, elle s'ouvrit et permit au turien d'entrer au bout de souffle, il se trouva les mains sur les genoux devant un bureau avec un krogan assis à ce dernier.
- Ch...Chef ! Ils vont...prendre le hangar ! expliqua le turien en reprenant sa respiration
- Mh... Et les hommes présents ? demanda le krogan lustrant une gatling "artisanal"
- Ils prennent une dérouiller ! Et les derniers vont plus tenir très longtemps !
- Mh... il glissa son regard vers un écran de communication
- Chef ? Qu'est-ce qu'on fait ?
- Lancer la commande dépressurisation du hangar...

Le krogan glissa lentement son regard sur le turien d'un air neutre, continuant de lustrer son arme.
- La dépressu... Mais Chef, et nos hommes ? demanda le turien
- Ces Pyjaks du Conseil pense qu'ils trouveront des infos par rapport au Patron dans cette station... Si on utilise des moyens peu conventionnels, ils croiront que nous essayons de gagner du temps pour supprimer les données... Mais nous leurs ferons juste perdre leur temps et nous en ferons gagner au Patron. il déposa son arme lourdement sur la table
- Bonne idée Chef !
- Et pour les hommes... Dites leurs que c'est une course contre la montre pour sortir de là et que ceux qui n'auront pas eu la chance d'en sortir avant... il se leva lentement Dites leurs qu'ils entraineront ces bâtards du Conseil avec eux !
- Oui Chef ! lança le turien, subitement motivé et sortit de la pièce pour courir de nouveau dans le couloir

Le Krogan se déplaça et alla attraper son Marteau modifié sur un ratelier.
- J'espère que ces chiens se montreront un peu combattifs et astucieux... J'ai une envie de briser des crânes.

Après plusieurs minutes de combats, les troupes militaires avaient avancer dans le hangar, le commando asari commença à avancer tout en abattant les pirates avec leurs coordinations presque "magique", tandis que la Diplomate avançait par un autre chemin, accompagner de quelques autres militaires à travers les débris du hangar. Alors qu'un peu plus loin, elles pourront voir un chemin que le krogan c'est frayer à travers les débris et entendre des tirs de Claymore , ainsi que ses rires déments causer par la rage du sang, tandis qu'il continuait son massacre.

C'est alors qu'une voix d'IV se fit entendre et résonnait dans tout le hangar.
- Alerte. Alerte. Dépressurisation du hangar lancer. Veuillez quitter la zone et attendre la fin de la dépressurisation. Dépressurisation active dans 10 minutes.

D'un coup, les pirates semblaient battre en retraite tout en ignorant les attaquants. La seule solution pour ces derniers de continuer leur assaut et d'accomplir la mission était d'atteindre la salle de contrôle du Hangar pour annuler la Commande, mais plusieurs Snipers se positionnèrent sur les couloirs supérieurs pour empêcher les attaquants d'avancer.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Mer 17 Sep - 21:27

Nissara lançait quelques ordres brefs, la bataille tournait clairement en leur faveur, les pirate surclassé par la supériorité matériel et en compétence de leur assaillant. Il n’y avait qu’à voir le nombre de corps ennemi étalé ou en train d’agoniser en comparaison du peu de blessé dans leur propre équipe. Voila la force du conseil quand il décidait de frapper fort ! Un rire dément traversé le hangar troublant « presque » l’harmonie guerrière des commandos asari.

« Bordel il se lâche le Krogan ! j’en mouillerais presque ma culotte ! »

Lâcha Kalita avant de donner un puissant coup de pied contre un pirate turien pour le plaquer contre son abris et lui ouvrir la poitrine d’un tir de fusil à pompe

« Rage de sang ! Evitez de trop l’approcher il reconnaît mal allier et ennemi dans cet état ! »

Indiqua Nissara par la radio du commando, son prêtresse dans le dos elle avait sorti sa dualista, une arme monomoléculaire sublime qu’elle planta sous le plastron d’un humain qu’elle souleva presque quand la pointe de l’arme ressortie par la nuque du pirate avant de la retirer d’un geste fluide et de trancher proprement la tête d’une asari qui voulait la prendre à revers. Un geyser de sang suivit recouvrant Vadrouille qui brisait la nuque d’un turien dans sa puissante gueule.

« ça doit être génial au pieu ! » Lança une fois de plus la voix allumé de Kalita, jusqu’au moment ou elle vit un pirate désarticulé voler après un coup de marteau, une vue imprenable sur le Krogan en pleine action s’offrait à elle. « Putain … la je mouille »

Dans un cris de joies, se mettant presque à rire elle aussi, elle chargea droit sur un trio de pirate, fracassant le premier avant de frapper le sol pour déclencher une Nova dans un hurlement. Il fallait la jouer bourrin ? Kalita n’allait pas se laisser distancer !!

« Couverture ! »

Ordre inutile de la chasseresse qui put voir deux pirates tomber après deux excuses rapide de Nostia. Le drone de Astila débusquait chaque pirate voulant les prendre à revers, rapidement abattus par le reste du commando ou par les autres militaires en place. Les deux autres asari du groupe de Nissara assuraient une progression sur de la ligne. Alors que le duos de porte étendra ouvraient la voie en étant couvert par les deux chasseresses à distances, ces deux la offraient un ligne sur entre les deux, derrière le bouclier de  N'okia, Losnia pouvaient déstabiliser d’un tire ou d’un pouvoir biotique bien placé, cela quand elles ne combinaient par leur pouvoir pour provoquer une explosion afin de venir à bout des plus grosses poches de résistances des renforts ennemi. C’est là que la voix de l’IV prit le dessus sur le brouhaha de la bataille.

Nissara ouvrit de grands yeux en se rendant compte que les pirates étaient prêts à sacrifier leurs hommes. C’était signe qu’ils avaient bien tapé dans la fourmilière. Il ne restait plus qu’à rester en vie pour profiter d’une telle détresse. La commando s’apprêta à donner l’ordre d’avancer quand elle remarqua les sniper une seconde après Astila.

« SNIPER !! »

Cria l’asari en soutiens qui fut écouté par la plupart, sa vigilance ayant sauvé les moins attentifs à leur environnement, dont Kalita qui trouva un abris précaire derrière un monte-charge endommagé par les combats.  Trop à découvert elle restait colé en boule derrière le véhicule pour ne pas se prendre un tire alors qu’elle lâchait des jurons en Krogan. La situation de Nissara n’était pas bien meilleur, très avancé par rapport à d’autres elle ne trouva qu’un couvert bien faible en comparaison de la couverture des sniper et sa barrière explosa à l’impact d’un tire avant qu’elle n’ait pu se mettre à l’abris. Intérieurement elle se sentait frustré, c’était typiquement le style de combat ou elle était le plus désavantagé et elle détestait ça. Heureusement, elle n’était pas seul, et les tire dirigé vers elle donnaient des ouvertures à leur propres camps. Nostia s’excusa plusieurs fois en enchainant les tires tantôt de suppression, ou pour abattre une cible. Astila elle, avait sortie son fusil d’assaut asari, son arme de prédilection depuis sa sortie, une bonne réactivité couplé à une précision mortel convenait parfaitement à son rôle d’œil et de soutiens.

« Il faut permettre aux hackeur d’avancer ! Nostia, Astila dégommaient les pendant que Losnia et moi on donne des ouvertures ! »

La commando activa sa barrière biotique, contre un sniper entrainé cela ne lui donnerait pas beaucoup plus de seconde de survie, mais au moins pourrait-elle attirer quelques tires. Dès qu’elle sortie de son abris sa barrière explosa, sa survie due seulement à sa barrière. Sans réfléchir, elle s’entoura d’énergie noir et chargea en avant pour rester en vie. Des tires fusaient alors qu’elle espérait atteindre un autre abris. Elle y parviens tout juste au moment ou N'Okia la rejoignait, son bouclier lui ayant sauvé la mise sous le soutiens de son amante. Les deux asaris n’étaient plus très loin de la zone de commande, mais il restait une zone à découvert à franchir ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Jeu 18 Sep - 12:05



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #99CC00 : Capitaine Tala Nalzasis
• #990099: Selzia Iriori
• #6600FF: Ujizia Iriori
• #FF0000 : Commandant Jefferson
• Dodgerblue : Nissara T'Sironia
• #00FFFF : Nostia
• #6600FF : Kalita
• #AE0505 : Urdnot Uoldar


Je devais avouer une chose. Un Krogan en pleine rage de sang, ce n'était pas le genre de chose dont vouliez voir. Surtout quand vous étiez en face de lui. Mais dans mon cas, j'étais bien loin de la scène et je pouvais admirer – façon de parler – le massacre qui se déroulait devant mes yeux.  Il était assez étonnant de comparer l'Uoldar qui avait été si attentionnée avec moi sur Lessus quelques jours plus tôt et cette boule de muscles qui éradiquaient tout sur son passage. Il était si … enfin bref. Toujours avoir un Krogan avec soit !

De mon côté, j'avais laissé tomber la Naginata que j'avais remis sur mon dos pour garder ma Locust. Maintenant que le hangar était quasiment sécurisé, les combats au corps à corps risquaient d'être plus courants. A moins qu'il ne s'agisse de couloirs longs et droits. J'espérai que ce n'était pas le cas. Ne rien savoir me frustra. Il fallait croire que j'avais trop pris l'habitude de me préparer en amont depuis que j'étais diplomate. Même si, ces derniers temps, j'avais enchaîné les surprises. Beaucoup trop à mon goût d'ailleurs.  Ceci dit, certaines avaient été plus qu'agréables. D'ailleurs, une image me revint en tête en voyant Uoldar qui me fit arracher un petit sourire en coin.

Pendant que quelques scènes me revenaient en tête, ce qui était toujours plus agréable à penser que regarder la boucherie multiraciale qu'était devenue le hangar et qui commençait doucement à vouloir me faire ressortir mon dernier repas, je finissais par rejoindre le groupe d'assaut concillien.  Ce qui n'était pas très compliqué, il suffisait de suivre les cadavres laissés par Uoldar et les excuses de Nostia. En tout cas, c'était ma façon de me repérer dans l'immédiat.

J'étais tout de même assez surprise de l'efficacité à laquelle les militaires avançaient dans le hangar et n'étaient que peu – si ce n'était pas – blessés. Ceci dit, il fallait dire qu'il s'agissait de troupes d'élites et qu'à côté il ne semblait s'agir que d'amateurs recrutés dans le tas, le genre de type qui sait se servir d'une arme ou de son OmniTech, ce qui le dégage au moins du civil lambda.

Ce qui m'inquiétait au final plus qu'autre chose. Car au vu de l'efficacité qu'avait fait preuve les pirates de Molovsky jusqu'à présent, cela signifiait que leur "véritable troupe" n'était pas vraiment ici. De quoi s'interrogeait sur l'étendu des troupes de ce fou. Un frisson me parcourut le dos. Un bien mauvais pressentiment. Du genre : « On vous a laissé venir ici exprès ». Déesse, ne pas penser à cela. Cela finissait toujours par arriver. Et, évidemment, ce fut le moment que choisit une IV pour parler à travers le hangar.

« Alerte. Alerte. Dépressurisation du hangar lancer. Veuillez quitter la zone et attendre la fin de la dépressurisation. Dépressurisation active dans 10 minutes. »

Je soupirai intérieurement. Ah bah bravo la mauve ! Non pas qu'y avoir pensé l'avait déclenchée, Déesse non, je ne faisais pas parler de ces tarées. Mais au moins, on avait suffisamment contrôlé le hangar pour tenter d'arrêter manuellement l'activation de la dépressurisation. Du moins, je l'espérai.

L'annonce avait d'ailleurs autant effrayé les pirates que nous, si ce n'était plus. Cela sentait la prise de décision extrême. Je m'étais peut-être au final trompée. Il devait y avoir quelque chose d'utile ici. D'un autre côté, malgré le manque de résultat, ces pirates se donnaient du mal pour nous empêcher d'avancer. Cela n'aurait pas de sens de faire cela s'il n'y avait rien à la clé.

Mais alors que les troupes pirates s'éparpillaient dans l'intérieur de la station, je remarquai des snipers de différentes races sortir de couloirs supérieurs jusqu'ici déserts. Je lâchai une insulte alors qu'un tir me frôlait, ayant eu le réflexe de mettre à couvert derrière une caisse à moitié éventrée par une explosion biotique précédente. Abris précaire, mais toujours mieux que rien. Je changeai rapidement une nouvelle fois mon Locust pour mon Naginata – comme quoi, prévoir, c'est bien, mais ça ne s'avère pas tout le temps utile – et activer mon camouflage tactique. Je pus ainsi changer de cachette. Une sage idée car un nouveau tir vint transpercer la caisse. Le sniper devait être plus que déçu.

Profitant du cours laps de temps que m'offrait mon camouflage tactique, je fis un sprint vers un coin du hangar. Ici, je serai à couvert pour un petit moment, et en plus je m'avançai en direction de la salle  de contrôle. J'espérai juste qu'avec sa rage de sang, Uoldar éviterait de continuer à foncer dans le tas. Une image du Krogan perforée de toute part me vint en tête et je secouais la tête pour l'effacer. J'en profitai pour reprendre mon souffle. Bon, après tout ce foutoir, va falloir que je me remette un peu plus sérieusement au sport. Encore que avec ma petite dans mon ventre, ce n'était peut-être pas la meilleure période pour le faire. Je me mordis d'ailleurs la lèvre. Quelle idiote je faisais de m'être proposée pour le combat au sol !

Allez la mauve, on se concentre ! Pas le moment de se morfondre. Mon camouflage tactique se dissipa et fusil de précision en main, j'alignai une Turienne. Le coup parti et une flaque de sang bleu vint repeindre une des cloisons du hangar. Cependant, j'avais été repérée et une Asari me remarqua. J'eus tout juste le temps de réagir et me remettre à couvert. Cela n'empêcha pas une balle de perforer ma barrière biotique et éclater sur mon épaule droite.

La douleur me fit lâcher un cri aigu tandis que mon sang mauve s'échapper de la blessure. J'avais lâché mon sniper par réflexe et ma main gauche tenait mon épaule meurtrie. Ne pas paniquer. Ne pas paniquer.

Mes vieux réflexes de chasseuse de prime refirent surface et, avec grande difficulté, je réussis à m'appliquer du médigel sur la blessure. Celle-ci fit rapidement effet et eut au moins d'atténuer la douleur. Par contre, pour ma tenue, celle-ci tombait sur le côté. Le tissu avait été complètement arraché. Celui ou celle qui m'avait touché ne m'avait pas loupé. Même si j'imaginai que c'était ma tête qui était la véritable cible.

Je touchai le tissu, évitant le plus possible de toucher mon épaule et le médigel. Bon, au moins, je ne risquait pas de me balader les seins à l'air, l'ensemble de ma combinaison tiendrait. Par contre, le temps défilait et la dépressurisation allait se faire d'un moment à l'autre. Ne perdant pas mon temps à ramasser mon Nagita, je pris ma Locust de la main gauche tandis que celle de droite pendait mollement le long de mon corps. J'éviterai de trop solliciter mon épaule blessé. En théorie, j'aurai pu. Mais une vieille médecin asari m'avait dis une fois que c'était préférable d'éviter. Une histoire de récupération plus rapide. Je ne savais plus trop.

Je décidai finalement qu'il était temps de bouger. Un camouflage tactique activé et je me retrouvais à courir en direction de la salle de contrôle. Je sentis ma poitrine bougeait un peu plus qu'à son habitude mais n'y fit pas attention. Il y avait bien plus important que mon aise à courir. Comme par exemple, se mettre à couvert une fois que mon camouflage se dissipa. Mais heureusement pour moi, j'avais fini par me retrouver à couvert d'une bonne partie des snipers. Le reste était mort.

« Il faut permettre aux hackeur d’avancer ! Nostia, Astila dégommaient les pendant que Losnia et moi on donne des ouvertures ! » entendis-je de la voix de Nissara, pas si loin que ça de moi visiblement.

C'était parfait ! Attendant un peu pour reprendre mon souffle, je lançais une singularité biotique sur deux snipers qui étaient relativement proche avant de me remettre à couvert et de réactiver mon camouflage tactique.

Je courus droit devant moi en direction de l'abri le plus proche. Ce qui fut assez difficile au vu de ma forme physique actuelle. J'avais failli tomber, déséquilibrée tant par ma manière de courir suite à ma blessure qu'au cadavre de l'humaine que j’apprêtais à piétiner si je ne l'avais pas remarqué au dernier moment. Humaine ou Quarienne d'ailleurs. Difficile à dire vu le peu d'organes encore entier.

Mais enfin, j'étais arrivée à destination ! Maintenant, il me restait à pouvoir entrer dans la salle de commande du Hangar pour pouvoir pirater les commandes et annuler le processus de dépressurisation. Sauf que, je pus remarquer qu'il y avait du monde et, seule, je ne risquais pas de pouvoir faire grand chose. Je me mordis la lèvre et une série d'insulte asari, humaine et quarienne défila dans ma tête. Qu'est-ce que je faisais moi maintenant ?

Je me mis au minimum à découvert. Enfin, je l'étais à moitié, mais visiblement personne ne regarder dans ma direction. De quoi recharger mon OmniTech pour réutiliser ensuite mon camouflage tactique. Tout en réfléchissant à quoi faire, je remarquai deux des commandos Asari de Nissara approchaient. Mais elles devraient passer la zone à découvert que j'avais pu esquivé grâce à mon camouflage tactique. Ce dont elle ne disposait pas.

Puis une idée me vint à l'esprit ! Réutilisant mon camouflage tactique, j'avançais rapidement à découvert et, à mi-chemin, je levais les deux mains – m'arrachant un grognement de douleur – pour former une sphère biotique. Pas de quoi couvrir l'intégralité du chemin mais suffisamment pour permettre d'avancer si les deux Asari recouvraient leur barrière biotique.

Et moi, désormais à la vue de tous, je me dis que l'idée était bonne en théorie. Mais pas forcément en pratique. En effet, des tirs crépitèrent rapidement contre ma protection biotique et je me dis qu'il serait une sage idée de me remettre à couvert. Et quant à m'entourer de ma barrière biotique, c'était trop me demander désormais. J'étais exténuée et transpirante, le souffle haletant. Déesse, je me faisais vraiment vieille moi !

Mais, au moins, je pus retourner à ma demi-planque. Et tenter de me remettre de mes émotions. La situation n'était toujours pas sous contrôle. Et l'alarme et les avertissements toujours plus croissants de l'IV ne m'aidaient pas à me rassurer...
HRP : J'espère que ça ira, si y a des trucs qui vont pas, vous me le dites 'o'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ : Tentaculeur
Admin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Dim 9 Nov - 19:35

...

A l'extérieur de la station, l'Avant-Garde avait fini de nettoyer les environs. Tous les moyens de défense de la station pirate avait été mis hors d'état de combattre. Cependant, l'Arrière-Garde était toujours en proie aux renforts pirates et menaçait de plus en plus de vaciller. Ce fut la raison qui poussa le Commandant Jefferson à rappeler l'Avant-Garde, à l'exclusion de la Neliane et de son escorte. Le rapport de force fut ainsi inversé et la flottille pirate montra dès lors des faiblesses dans son attaque. Celle-ci décida d'opter pour une autre stratégie et fit un large virage pour se placer derrière la station, la flotte concillienne à ses basques. Cependant, il devint dès lors difficile pour l'Avant et l'Arrière-Garde de viser efficacement la flottille pirate au vu du risque qu'un tir perdu ne vienne percuter la station et l'endommage sérieusement, mettant en danger les attaquants à l'intérieur.

Ces dits attaquants qui étaient toujours piégés dans le hangar d'accostage. L'alarme de l'IV résonnait toujours et même si la plupart des pirates survivants s'étaient repliés, les snipers en hauteur continuaient de harceler les troupes concilliennes. Certains étaient d'ailleurs blessés et s'étaient repliés vers les navettes pour être soignés convenablement avec du médigel avant de repartir de sitôt. Cependant, avec l'annonce de la décompression, ceux qui étaient le plus proche du vide préféraient rester à proximité des navettes. Au cas où.

Ils en profitaient pour protéger les deux pilotes asari qui étaient en train de réparer le plus vite possible les dégâts présents sur la navette une. Un moteur avait été déjà réparé mais le second était définitivement mort et devrait être remplacé. La navette pouvait donc se déplacer mais avec grande difficulté.

A l'opposé de là, les militaires continuaient d'avancer en direction de la salle de contrôle du Hangar. En effet, les deux commandos asari de l'équipe de Nissara avait rejoint la diplomate blessée et toutes les trois avaient réussi à ouvrir la porte. Là, les pirates les avaient attendu et il fallut l'intervention d'autres militaires pour pouvoir avancer et sécuriser la salle.

Mais les pirates avaient fait leur travail et le minutage de la décompression était arrivé à son terme. Tout ce qui se trouvait encore à l'intérieur fut projetée violemment dans le vide spatial. Si les militaires équipés d'armure intégrale purent survivre, les autres avaient eu l'intelligence de s'abriter dans les navettes. Celles-ci, tournoyaient dans l'espace.


- Ici Navette Deux, on nous a éjecté via décompression, ça va bien de mon côté mais Navette Une a des problèmes de navigation.
- Ici, Navette Une, je confirme, il va falloir que la Neliane m'attrape.
- Demande accordée Navette Une, indiqua le Commandant Jefferson. Navette deux, dès que la situation est sous contrôle, vous y retournez. Aux autres vaisseaux, envoyez tout ce que vous avez comme soldat pour finir ça au plus vite maintenant que la zone est dégagée !
- Bien reçu Commandant.
 
A l'intérieur de la station, le hangar était quasiment vide désormais, seuls certains débris trop lourds pour s'échapper et des caisses attachés se trouvaient en lévitation dans le hangar. Mais la situation retourna à la normale au bout de quelques minutes. Les alarmes se turent et un silence presque inquiétant retentit dans l'ensemble du hangar. Qui ne dura pas très longtemps car un rire provient de derrière eux, en provenance d'un large couloir qui donnait sur l'intérieur de la station.

- C'est pas trop tôt j'ai failli attendre, gronda une voix grave dans la pénombre.
- Feu à volonté! en lança une seconde.

Soudain, ce fut un déluge de feu dans la salle de contrôle du hangar et les militaires durent se replier en direction du hangar. Cela coïncida avec le retour de la navette Deux qui débarqua les soldats qu'elle avait accueilli tandis qu'une navette remplie de soldat de l'Alliance venait d'arriver tout proche.

- REVENEZ sales chiens, VENEZ VOUS BATTRE ! beugla le Krogan qui surgit de la pénombre.
- Continuez à tirer, ouvrez la voie au Chef ! lança le Turien qui l'accompagnait.

La contre-attaque soudaine des pirates alors même qu'ils semblaient reculer prit tout le monde de court. La bataille reprit donc de plus même tandis que le mastodonte krogan envoya voler tels des fétus de pailles des soldats humains qui venaient tout juste de se montrer. Les autres pirates tentaient de protéger leur chef, visant tout concillien qui souhaiterait l'éliminer. Ainsi au final, il pouvait avancer à son aise. Du moins, jusqu'à ce qu'il tombe sur son homologue de la Confédération krogane.

- AHHHH ENFIN UN ADVERSAIRE A LA TAILLE DU GRAND WEYRLOC HAKR !!! beugla le Krogan en prenant la pose avec son marteau modifié avant de pousser un cri bestial et d'engager un combat qui s'annonçait titanesque.

Dans le reste du hangar, c'était le chaos le plus total. Au final, la dépressurisation n'avait permis que de nettoyer la zone de combat pour en engager un nouveau. Comme si cela avait été prévu depuis le début. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, les militaires concilliens peinaient à enfoncer à nouveau les lignes ennemies. Comme si ce n'était plus les mêmes pirates.

Ce qui était bien le cas. La première vague de pirate courrait à l'instant même dans les entrailles de la station. En effet, Hakr avait préparé une petite surprise pour le Commandant Jefferson. Ce dernier n'allait d'ailleurs pas apprécié...


- Commandant, ici le Nybaen. Y a un truc qui cloche avec la station, des panneaux s'ouvrent ...
- Qu'est-ce que ça signifie ...
- Ici Fureur de Guerre, je détecte des pics d'énergie anormalement élevés … on dirait ...
- Ici le Neliane, ce sont des Thanix, manœuvre d'évasion ! Manœuvre d'évasion!

A peine la Capitaine de la frégate asari avait-elle dis cela que les alentours de la station s'illumina dans les quatre directions cardinales. Le Fureur de Guerre ainsi que deux vaisseaux de l'Avant-Garde furent littéralement coupé en deux. Ce fut la débandade au sein de la formation du Commandant Jefferson dans les vaisseaux sous ses ordres s'éparpillèrent de manière erratique le plus loin possible de la station. Une frégate humaine fut mise en pièce par les vaisseaux pirates qui s'étaient jetés sur elle telle des loups sur une brebis égaré.

A l'intérieur de la station, on put sentir le tremblement des tirs de canons, entraînant la pluie de poussière métallique à chaque tir. Cela étant, en plein combat, qui prendrait la peine de noter ce détail ? Ce qui était plus visible, c'était le clignotement des lampes au plafond du hangar qui plongeaient les lieux dans le noir quelques secondes, rendant le combat un peu plus chaotique encore.


- Capitaine, qu'est-ce qu'on fait ? lança la Capitaine du Nybaen dont l'inquiétude transperçait à travers sa voix douce.
- Il faut détruire ces canons !
- Mais on risquerait de détruire la station Commandant ! s'insurgea la Capitaine de la Neliane.

Mais bien qu'il n'en ai pas donné directement l'ordre, des tirs avaient été lancés et lacérés l'intérieur de la station, faisant tomber tous les combattants du hangar et tout membre sur la station qui ne se serait pas appuyé contre une cloison.

- Qui a tiré ? Beugla l'humain. Merde ! Évacuez nos troupes de là ! Et qu'ils se grouillent ! On a déjà perdu trop d'hommes dans cette connerie ! soupira l'humain.

Et l'évacuation, les pirates l'avaient déjà anticipés. En effet, rompant soudainement le combat suite à sa chute au terme d'un combat éprouvant pour lui comme pour son homologue, c'est blessé que Hark se traîna vers l'extérieur du hangar. Son escorte personnelle le protégea de toute tentative de l'empêcher de partir.

- ON SE RETROUVERA … URDNOT UOLDAR ! réussit à crier Hakr par dessus le boucan environnant. Et on TERMINERA CELA. MAIS J'AI DES CHOSES PLUS IMPORTANTES A FAIRE … que m'amuser avec toi ...
- Navette en approche Chef, lui indiqua son caporal Turien qui avait miraculeusement survécut à l'affrontement. Elle est là dans 30 secondes.
- Parfait, répondit le Krogan en toussant.
- Tout va bien Chef ?, s'inquiéta son assistant.
- Je m'en remettrai, répondit le Krogan en toussant.

Il y eut un nouveau tremblement et une navette arriva pour embarquer les pirates, escortés par le reste de la flottille de Hark en couverture. Montant à bord, le Krogan jeta un dernier regard en direction des militaires concilliens. Une balle l’effleura mais il n'en tint pas compte. Il lâcha un rire guttural puis la porte de la navette se ferma. Et tout ce monde disparut. Le reste des pirates abandonnés à leur sort ne survécut pas longtemps. Sauf que …

- Commandant, ils tirent sur leur propre station ! s'exclama effarée la capitaine du Nybaen tandis que le croiseur ayant accueilli Hark lançait plusieurs salves un peu partout dans la station qui commençait petit à petit à être submergé par les flammes, tandis que le plafond du hangar s'effritait et que des panneaux tombaient sur les malheureux présents au moment de la chute.

- Allez, allez, on bouge son putin de gros cul bleu, blanc ou que-sais-je et on rentre dans la navette ! beugla la pilote de la Navette Deux aux survivants, imités par les pilotes des navettes étant arrivées en renfort. Je décolle dans 10 secondes !

Une fois ce très court délai passé, les navettes bien moins remplis qu'à leur arrivée filèrent en direction de l'extérieur tandis que le reste de la Flotte concillienne se mettait en opposition avec la flottille pirate qui continuait à harceler la station. Une des navettes humaines n'eut pas le temps de s'extirper à temps et un immense gravât tomba sur ses réacteurs qui explosèrent suite aux frottements contre le métal. S'en suivit une énorme boule de feu qui manqua de peu de toucher la Navette Deux.

Mais finalement, les navettes restantes purent retourner à leur vaisseau-mère. La Flotte concillienne, auquel Avant-Garde et Arrière-Garde n'avaient plus vraiment de sens, s'éloigna suffisamment du souffle de l'explosion de la station.


- Je veux un bilan des pertes, lança Jefferson d'une voix faible. Et qu'on me prépare un compte-rendu à adresser au Conseil. Il risque de ne pas apprécier... Timonier, on rentre à la Citadelle...

Quant à la flottille de Weyrloc Hark, elle avait déjà sauter en SLM en direction du relais cosmodésique et l'avait emprunté. Elle pouvait désormais être n'importe où, bien loin de la portée de surveillance du Conseil...

[HRP : Désolé pour le retard Nissi comme dit sur la CB. Kroggy, j'espère que mon post de remplacement te conviendra quand même, j'ai essayé de respecter au mieux ce que tu m'avais conseillé mais c'était pas facile =X. Dans tous les cas, l'Event est terminé, mais rien ne vous empêche de conclusion de votre côté si vous voulez (ça serait même conseiller). Vous êtes libre de retourner à vos activités normales ou vous préparez pour la suite Wink ]

_________________
Compte MJ d'Isïana N'iim! Attention, ça va tentaculer!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nissara T'sironia
Foudre bleu
Foudre bleu
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 14/01/2014

Infos rapides
Âge: 432
Profession: Commando asari
Classe: Biotique et Martiale

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Mar 18 Nov - 19:17

La commando jurait intérieurement, une zone à découvert dans le hangar posait soucie pour rejoindre la salle de contrôle, c’est alors que la réponse apparut sous la forme d’une plantureuse mauve qui produisit une grande barrière en sortant de son camouflage tactique. Hurlant ses ordres le commando asari put se remettre en marche, Nissara et N’okia foncèrent sous le tire ennemi, protégé par la barrière d’Isiana, intérieurement la chef d’équipe fut impressionné, cette diplomate avait vraiment du cran ! Les deux chasseresses finirent en glissade pour se retrouver presque sous les tireurs qui visait le hangar, une explosion biotique ravagea une partie de la passerelle, visiblement Losnia venait de profiter de la singularité en fin d’action d’Isiana pour lancer une projection. La puissance combinée de ces deux biotique venait de donner une vague d’énergie noir qui fit plus que mal au tireur. Un missile percuta même la rambarde, projeté par un drone de Nastila qui en profita pour placer des rafales courtes précises, les quelques qui avaient rechapé du gros du contre des commando et du reste des forces ne trouvaient aucune cachette sous le couvert des rambardes. Nissara entendis distinctement une bruit métallique. Sans l’entendre elle devina les excuses de Nostia qui venait d’abattre un tireur au travers d’une plaque métallique. Son scan tactique combiné à son Infinity faisait vraiment des merveilles sur le terrain. Dans tout les cas la chef d’équipe put couvrir convenablement N’okia qui s’affairait déjà sur la porte de la zone de contrôle. Le compte à rebours filait à toute vitesse et seul une hackeuse travaillait sur ce point, extrêmement doué certes, mais sans assistance supplémentaire que ses talents et son omnitech.

« Nastilia donne-moi une solution de sauvetage supplémentaire ! »

« Les gars des navettes sont en train de la réparer ceux en arrière doivent pouvoir se replier dedans si ça traine trop »

Dinstinct la chasseresse jeta un rapide coup d’œil en direction des navettes, des éclats lumineux lui confirmant les propos de son éclaireuse. Encore que c’était inutile. « Parfait ! » Elle bascula ensuite sur le canal générale et s’adressa à tous les soldats en présence. « Que ceux à proximité des navettes se tiennent prêt embarquer, on à qu’une hackeuse sur la salle de commande on vas essayer au moins d’ouvrir la porte pour mettre des gens à l’abri mais pas sûr qu’on ait le temps pour les plus éloigné »

L’ordre n’était pas forcement nécessaire, plusieurs professionnel avaient déjà pensé à cette éventualité et s’étaient placé en position. Quelques remarques furent lancé entres les autres soldats, de quels droits cette commando leur donnait des ordres ? Mais la logique, à savoir qu’elle semblait être la seule à avoir une situation claire de la salle de contrôle, prit le dessus pour ces professionnels. Les tirs des pirates avaient bien diminué quand même ce qui permirent à certains de progresser vers la porte et même à Kalita de sortir enfin de son couvert plus que précaire. A plusieurs reprise elle avait vu le peu de barrière qu’elle arrivait à crée exploser sous les tirs.

De son côté la porte fut enfin ouverte et un déluge de tire accueillis les deux commandos qui se mirent rapidement à couvert de part et d’autre du sace. Nissara jura intérieurement, elles devraient faire attention de ne pas détruire les ordinateurs. « Losnia rapproche les trainard et voie pour Isiana elle me semblait crevé » L’ordre lancé, elle fit alors signe à N’okia en voyant arriver Kalita proche de leur position. La hackeuse déploya son omni bouclier et sortie de sa cachette pour lancer un souffle cryo sur les pirates présents dans la salle. Profitant du répit apporté les deux asaris restantes foncèrent en usant de leur charge biotique, brisant la formation adverse. Nissara déchiqueta un turien de son prêtresse en bénissant les renforts qui arrivaient pour se mettre à l’abris … tout juste. La porte se referma presque au moment ou la dépressurisation fut lancé emportant corps, navettes et matériel dans l’espace. La commando se mordis la lèvre inquiète, d’un coup d’œil elle repéra Kalita, Losnia, N’okia et Isiana.

« Au rapport »

« On est dans la navette, désolé on à préférer rester en retrait .. ça vas pour vous ? »

La petite voix douce de Nostia fit chaud au cœur de la commando, elle avait craint un instant avoir perdus des chasseresses mais non. Intérieurement, une grande fierté résonna pour son équipe, elle était vraiment exceptionnelle. Mais au moment de répondre un déluge de tire lui coupa la parole, la contre-attaque pirate !

« REPLIE !! »

Levant une barrière pour couvrir les soldats, la commando recula lentement alors que le sace fut immédiatement rouvert pour permettre aux troupes de se mettre à l’abris de ce groupe bien plus entrainé et armé. Surtout avec le colossale Krogan qui fonçaient droit sur eux. Nissara dut se jeter sur le côté pour éviter un coup de marteau qui frappa le sol dans un fracas effrayant. Se redressant d’un bon la chasseresse couvrit tout juste son équipe de quelques tires, ils se retrouvaient maintenant débordé par une force organisé et entrainé, une déstabilisation frappante en comparaison des autres pirates rencontré jusque la et plusieurs tombèrent sous le feus ennemi.

« On se fait tailler en pièce ! Envoyé des renforts vite ! »

La stations trembla un instant, ou était-ce juste le chaos des combats ? Un affrontement devenus anarchique au possible et seul le retour des troupes envoyé dans l’espace, qui purent bien prendre position, et de renforts supplémentaire empêcha la boucherie. Une vision de carnage s’imposa à elle quand elle vit le krogan fracasser des soldats de l’alliance, vision qui s’aggrava quand un duel de titan commença entre Uoldar et le chef pirate. Nissara s’entoura d’orbe biotique, soufflant, elle tapait durement dans ses réserves maintenant, et lança un enchainement de projectiles pour canaliser comme elle put la contre-attaque des pirates essayant d’offrir une ouverture à la diplomate asari qui ne semblait pas non plus au mieux de sa forme. Enfin elle parvint à reformer son équipe après même pas une minute de séparation, qui sembla être des heures sous le feus ennemi, Losnia usait de projection pour chambouler les couverts adverse ou les empêcher de tirer, N’okia reculait derrière son omnibouclier en créant un drone afin de gêner les tires adverses. Le drone fut rejoint par celui de Nastila qui parvenait à faire quelques tires de couverture pour permettre une meilleure retraite, soutenue par la précision mortel de Nostia qui sortait à peine la tête en changeant de position de tire à chaque fois pour ne pas être abattus par les pirates. Kalita elle reculait en laçant des frappes biotiques par instant, rageant de devoir battre en retraite. Ordre qui fut finalement donné à tout le monde, l’équipe autours de la station semblant en proie à des surprises tout aussi désagréable que ce que l’équipe au sol venait de découvrir. Rechargeant une énième fois son prêtresse elle lâcha une première salve en reculant avec la mauve qu’elle escortait du mieux possible sous cette pluie d’acier, les deux camps battaient en retraite Nissara renvoyant une salve d’orbes biotiques pour faciliter le départ, elle était épuisé, si bien qu’elle tomba presque à genoux dans la navette avant de se hisser sur un siège. Haletante, la commando scruta ceux autours d’elle, ils venaient de prendre un sérieux revers … Ce n’était pourtant pas finis, les soldat furent ballotté dans tous les sens avant d’être enfin récupéré. Un flash lumineux transperça au travers du pare-brise de la navette provoquant une secousse encore plus brutale que tout à l'heure forçant ceux assis de s'accrocher a s'en faire blanchir les jointures. Le fracas du métal se calma enfin laissant lâcher un soupire à plusieurs des présents … ils étaient en vie … et visiblement ça avait bardé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isïana N'iim
Fan N°1 de Blasto
Fan N°1 de Blasto
avatar

Messages : 1187
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 25

Infos rapides
Âge: 444
Profession: Diplomate
Classe: Biotique et Technologique

MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   Jeu 20 Nov - 16:25



« Légende des couleurs »

• #00FF66 : Isïana N’iim
• #99CC00 : Capitaine Tala Nalzasis
• #990099: Selzia Iriori
• #6600FF: Ujizia Iriori
• #FF0000 : Commandant Jefferson
• Dodgerblue : Nissara T'Sironia
• #00FFFF : Nostia
• #6600FF : Kalita
• #AE0505 : Urdnot Uoldar


J'étais complètement morte ! Bon, pas au sens propre, encore heureux ! Mais je n'en pouvais plus. Cela faisait vraiment trop longtemps que je ne m'étais plus retrouvée en plein milieu d'une véritable bataille. Encore, si je m'étais retrouvée en première ligne durant la Guerre contre les Moissonneurs … mais non même pas, j'avais fait partie de celles qui avaient éviter le massacre. Il fallait dire que j'avais pris mes dispositions pour quitter la circulation et éviter les axes principaux. Et d'ailleurs, ils pouvaient pas nous aider un peu ces mollusques métalliques dignes d'une mythologie barbare ?

Je décrochai d'ailleurs, bien malgré moi, du moment présent. Je m'était contenter de m'installer dans un coin contre la porte pour gêner personne tout en étant à l'abri de tireur embusqué. Je remarquai quand même une des commandos qui approchait de ma position. J'avais oublié son nom d'ailleurs, à vrai dire j'avais retenu Nissara, Kalita et Nostia … mais à force de croiser cette équipe de commando, sans doute finirai-je par toutes les connaître !  J'aurai pu les aider à ouvrir la porte d'ailleurs, après tout j'avais les compétences pour, mais les hackeuses asari savaient ce qu'elles faisaient et dans mon état, je préférai ne rien faire. Même si me sentir comme un poids mort était une chose qui m’horripilait.

Puis la porte ouverte, je suivi bêtement les commandos de Nissara présentes au niveau de la porte, ayant juste réussi à faire l'effort de rétablir ma barrière biotique. Une idée sage puisque une balle ricocha et brisa le peu de protection que j'avais réussi à mettre en place.  Pendant que l'affrontement continuait à être anarchique, je me m'étais à couvert derrière un bureau et lançai une Surcharge grâce à mon OmniTech, électrocutant une pirate Quarienne au passage.

Mais maintenant qu'on m'avait repéré, hors de question de sortir de mon abris ! Mais finalement les tirs s'arrêtèrent. S'en suivit le bruit puissant de la décompression. Et voir un hangar rempli expulsait violemment son contenu dans l'espace avait quelque chose de … terrifiant. Une peur panique qui se dissipa aussi vite qu'elle était apparue.

D'une part parce que les hackeuses du commando de Nissara avait rapidement annulé la décompression et d'autre part parce qu'un danger plus grand se pointait et que ce n'était pas le moment de faire sa gamine apeurée. En effet, la contre-attaque pirate se manifesta avec à sa tête un Dark Uoldar. Ce fut vraiment ainsi que je me le suis représenté en voyant se mastodonte équipée de son arme de boucher. Rien d'esthétique, juste faite pour tuer.

Et fatigue ou non, l'adrénaline et la réminiscence des nombreuses fois où ce fut ma force de volonté qui m'avait sauvé la vie firent surface. De quoi, me relever, vider mon chargeur de Locust – plus dans les murs que dans les pirates – et filer en direction de la navette de la Neliane tandis que le commando de Nissara sonnait la retraite. Car s'en était bien une. De mon côté, je me contentai de combattre via mon OmniTech : Drain d'énergie pour restaurer un peu de ma Barrière biotique quand j'avais un regain d'adrénaline, Camouflage tactique quand j'étais démunie et que je voulais éviter de me prendre une balle.

Jetant un coup d’œil à droite à gauche, je me rendis compte que c'était un vrai carnage. On se serait vraiment cru dans un film citadellien ! Du sang et des morts partout, des explosions dans tous les sens, de la biotique, de l'OmniTech !

Soudain, la station trembla et je fus déséquilibrée, tombant la tête la première. Lâchant une insulte, je portai une main à mon front. Pas de saignement, mais une bonne bosse qui allait apparaître sans doute dans pas longtemps …

Mais guère le temps de rouspéter, une plaque du plafond tomba du plafond juste à côté de moi, alors que j'étais à quatre pattes, tentant de me relever. Je toussai lorsque la poudre métallique et la poussière m'irrita le nez et la gorge. Et fut bousculée par une Turienne qui venait de se prendre un tir en pleine tête, m'éclaboussant de son sang chaud, me faisant lever le cœur. Je dus faire un effort surasari pour me retenir de vomir.  

Je fus finalement rattrapée par Nissara qui m'escorta jusqu'à la navette. De toute façon, là, il me fallait bien l'aide de quelqu'un. La tête qui tourne, un mal de crâne et les jambes en feu, une douleur à la poitrine, toussant. Cela résumait assez bien mon état. Et les bruits du fusil à pompe de Nissara n'aidait pas à améliorer mon état, vrillant mes tympans. Ahhhh Déesse, pourquoi j'avais dis oui, c'était plus de mon âge !

Finalement on arriva à la navette. Voyant mon état, Nostia s'empressa de m'aider. J'aurai bien voulu la remercier mais seul un faible croassement suivi d'une violente quinte de toux se manifestèrent à la place. M'installant dans un siège, je vis le reste des commandos asari faire de même. Je ne vis pas Uoldar mais je ne m'inquiétai pas, il devait être dans une autre navette. Oui c'était sur …

Une secousse me colla à mon siège tandis que la navette vibrait. Un flash lumineux fut visible. C'était la station qui venait d'exploser ! Cela me fit sortir de ma demi-léthargie. Les pirates auraient eux-même détruits leur propre station ? C'était ? Qu'est-ce que cela voulait dire bon sang ?

Mais ma pensée s'arrêta là. La situation sous contrôle, l'adrénaline retomba. Je fus prise d'une telle fatigue que je crus un instant être inconsciente mais finalement non. Cela étant une fois la navette à bord de la Neliane, je me laissai transporter par deux des membres d'équipages qui me transportèrent sur un brancard en direction de l'infirmerie où Arlaa et Daria, les deux médecins de la frégate, étaient déjà occupées avec les soldats provenant de la première navette …

Fermant les yeux, je m'étais endormie bien avant d'atteindre la dite infirmerie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue - 1er Arc - Chapitre 1 - Groupe Alpha : La meilleur défense, c'est...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [HDV9] Anti hog base design
» Je serais ton meilleur ami ♥
» Intrigue | Groupe 4 ~ Casse dans les boutiques de la Cour
» [Intrigue] Le péril Alpha (Groupe Charly uniquement puis Groupe Charly & Bravo réunis)
» Equipe Saphir Alpha pour les combats online

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Old] Mass Effect Legacy :: Système Hydre (Relais Cosmodésique)-
Sauter vers: